AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203029633
Éditeur : Casterman (13/01/2010)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Aucun espion du XXe siècle n'est autant entouré de légendes que le journaliste Richard Sorge, agent de Staline à l'ambassade d'Allemagne à Tokyo. En 1941, il informa Moscou, au jour près, de l'attaque imminente de la Wehrmacht contre l'Union soviétique, mais ses avertissements furent ignorés.

Dans une atmosphère dense et loin des clichés habituels des récits d'espionnage, Isabel Kreitz raconte les derniers mois de Richard Sorge. Des mois entre triomph... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
GrandGousierGuerin
  30 août 2015
Bande dessinée de presque 250 pages sur Richard Sorge, espion à la solde de Staline introduit à l'ambassade nazie de Tokyo de 1933 à 1942. Un de ses plus hauts faits d'arme est d'avoir pu prévenir que le Japon n'avait aucune intention d'attaquer l'URSS alors que l'opération Barbarossa avançait tel un rouleau compresseur dans les plaines ukrainiennes en direction de Moscou. Staline pourra alors rappeler les troupes stationnées en Sibérie et opérer la contre-attaque qui commencera sur les bords de la Volga à Stalingrad pour ne s'arrêter qu'au bord de la Spree à Berlin.
Cette BD nous révèle un personnage par trop méconnu de ce côté de l'ancien rideau de fer : fort en gueule, séducteur, hâbleur, tout en panache et adepte de la dive bouteille, Sorge est fait de cette étoffe si prisée des héros romanesques.
Mais cela n'a pas marché pour moi pour deux raisons principales qui au final découlent l'une de l'autre :
- J'ai éprouvé la plus grande difficulté à distinguer les différents protagonistes de cette histoire. Il me semblait que toutes les femmes européennes se ressemblaient et que tous les Japonais étaient issus d'un clonage. Etrangement le même personnage pouvait aussi bien être un complice qu'un ennemi la page suivante …
- En conséquence, je n'ai pas compris grand-chose aux péripéties de notre héros et que le scénario m'a semblé au final confus.
Je ne peux toutefois nier que ma lecture ne s'est pas effectuée dans des conditions optimales et que la canicule a peut-être obscurci mon jugement …
Prenez donc cet avis comme s'il provenait d'un lecteur sous influence …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
psambou
  11 mai 2014
Tokyo. 2nde guerre mondiale. Les contemporains de Richard Sorge reviennent sur leurs rencontres et échanges avec cet homme, journaliste avec porte ouverte à l'Ambassade d'Allemagne de la capitale nippone, militant communiste à l'insu de tous et espion pour Staline, Abandonné par Staline qui n'a jamais pris au sérieux l'annonce de l'invasion de la Russie par l'armée hitlérienne, Sorge est démasqué et exécuté par les services secrets japonais.
Un roman graphique très documenté, au trait hyperréaliste en noir et blanc, qui fait revivre Sorge, allemand antinazi, et ses contemporains comme Ott, l'ambassadeur d'Allemagne ; Clausen, complice et collègue de Sorge ; Eta Harich-Schneider, pianiste et amante du héros.
Commenter  J’apprécie          10
jmfhcb
  19 avril 2010
J'ai toujours envie de me cacher dans un petit trou de souris (mais je n'y rentrerai pas, je ne me fais pas d'illusions) quand je lis la première phrase de la présentation de l'éditeur. Je n'avais jamais entendu parler de ce Richard Sorge. Il paraît même qu'il y a un film sur le sujet : Qui êtes vous Monsieur Sorge ? Tout ça pour vous dire que ce roman graphique a un peu comblé ce trou de culture générale.
Comblé grâce à une dizaine de pages explicatives sur la vie entière de Richards Sorge et surtout ce que sont devenus les protagonistes de son réseau d'espionnage. Ce roman graphique étudie seulement la fin de la vie de Sorge. Cela a un côté un peu frustrant parce qu'on ne se rend pas compte de la démarche. C'est en tout cas ce que je me suis dit au moment de la lecture. Quinze jours après, en y réfléchissant, je trouve qu'Isabel Kreitz s'est concentrée sur le personnage de Sorge et principalement sa relation à ses amis et aux femmes (entre autre la pianiste allemande Eta Harich-Schneider). Cela donne des dessins particulièrement intéressants (noir et blanc, sombres avec des traits de crayon marqués) car elle arrive à très bien rendre compte des changements de personnalités du personnage : la colère, la douceur, la séduction. Par contre, toute l'affaire d'espionnage et surtout comment il s'y est pris pour berner tout le mode n'est que survolé. C'est un album qui montre plus qu'il n'explique. C'est ce qui me fait dire que ma lacune de culture générale est en partie comblée seulement.
En conclusion, c'est un roman graphique qui ouvre une curiosité qu'il n'arrive pas à assouvir. C'est ce qui le rend frustrant. Il est cependant à lire pour en savoir plus sur l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, vue du Japon.
Lien : http://cecile.ch-baudry.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Culturopoing
  14 novembre 2011
La collection "Ecritures" compte aujourd'hui une soixantaine de titres et force est de constater que la plupart ont permis de découvrir un certain nombre d'histoires d'auteurs étrangers bien souvent remarquables. *

C'est le cas à nouveau de cet "Espion" d'une auteure allemande dont c'est la première publication française.
Née en 1967, Isabel Kreitz a débuté ses études à l'école supérieure dArts graphiques d'Hambourg, les poursuivant à la Parsons School of design de New-York. Bien que l'idée d'adapter cet épisode méconnu de la seconde guerre mondiale ait été lancée par le dessinateur allemand Jürgen Seebeck, spécialisé dans les relations asie-allemagne, Isabel Kreitz a su relever magnifiquement le défi.

L'article entier est à un clic d'ici sur Culturopoing !
Lien : http://www.culturopoing.com/..
Commenter  J’apprécie          40
sibulle
  11 juillet 2010
Une leçon d'histoire autour du pacte de non agression des puissances de l'Axe, brisé par l'Allemagne lorsqu'elle attaque l'URSS au début de la 2ème guerre mondiale. Un espion russe, infiltré à l'ambassade d'Allemagne au Japon, nous fait découvrir cet aspect de la guerre. Passionnant !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   15 juillet 2016
- On a attendu tout l'été. Mais aucun indice ne laissait prévoir si les Japonais attaqueraient au nord ou au sud.
- Tout ce que nous avions, c'étaient les analyses que faisait Sorge sur l'équipement et l'armement des troupes, et toutes les rumeurs qui circulaient.
- Par ailleurs, on apprenait que certains des meilleurs informateurs japonais de Sorge étaient suivis. Le terrain commençait à être miné.
- Un jour, je suis allé chez lui pour prendre les nouveaux messages. Son amie japonais était là, elle pleurait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
alouettalouett   21 juin 2010
Un Nazi de carrière est pire qu'un bouffon idéaliste
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Isabel Kreitz (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabel Kreitz
Comic-Reportage - Historische und Politische Comics
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre