AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Krémer (Éditeur scientifique)
ISBN : 2714307221
Éditeur : José Corti (22/04/2000)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Les fantômes traditionnellement sont anglais : la période victorienne (1837-1901) constitue l'âge d'or de ce personnage vénérable de la littérature anglaise. Virginia Woolf définit parfaitement le cadre de leur resurrection : " ils n'ont rien de commun avec les violents spectres d'antan (vieux loups de mer barbouillés de sang, dames décapitées [...] ils ont leur origine en nous [...] ils sont présen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
hannah851
  01 mai 2016
Si j'avais été emballée par l'anthologie sur "Les fantômes des victoriennes", je l'ai beaucoup moins été en lisant ce recueil de onze nouvelles écrites par des auteurs masculins. Au-delà du fait que les nouvelles soient plus courtes, elles diffèrent dans leur qualité et sur l'absence de mystère que peu recéler le fantastique contrairement aux nouvelles écrites par les représentantes de la gent féminine. Les fantômes sont ici des êtres au passé trouble parfois peu recommandables et/ou ayant une mort violente et subite. L'atmosphère plantée par les récits est assez noire et l'on sent une critique voilée de la société victorienne. Cette sensation est beaucoup plus marquée que dans l'anthologie sur "Les fantômes des victoriennes". Ainsi dans "Un théâtre dans la lande", George Moore critique la pauvreté rurale irlandaise avec la description d'une communauté démunie d'équipements routiers terrestres et maritimes. le prêtre se bat pour faire construire un théâtre et pour faire venir la prospérité mais un fantôme s'en mêlera.... de même, on s'aperçoit que les fantômes sont les fruits des maux de l'époque victorienne: l'appât du gain est évoqué dans "Les fantômes et la partie de football" de Patrick Kennedy, l'adultère dans "Le spectre de la visiteuse", la violence conjugale dans "Le fantôme dans la chambre de la mariée" ou encore la misère sociale, l'alcoolisme....
"Neuf heures" de Wilkie Collins et "La chance du laird" d'Arthur Quiller-Couch sont deux nouvelles qui traitent étrangement de la Révolution française et de ses conséquences en y invitant le fantastique. La seconde nouvelle m'a beaucoup plu avec l'histoire de ce jeune écossais qui a la malchance d'avoir le fantôme de son demi-frère comme "ange-gardien". Or ce dernier a une tendance à la cleptomanie qui n'apporte que des soucis au premier.
La nouvelle de Joseph Sheridan le Fanu apporte elle aussi sa dose d'humour avec un fantôme boiteux qui réclame l'aide d'un rebouteux pour lui remettre sa jambe en place. La parenthèse historique en introduction de cette nouvelle mérite qu'on s'y attarde. Une croyance irlandaise ancestrale mais tenace voulait que le dernier défunt enterré étanche la soif de l'ensemble des inhumés d'un cimetière jusqu'à ce qu'un autre vienne y reposer. Si plusieurs cortèges se rendaient au cimetière, une course avait lieu et tous les moyens étaient utilisés pour arriver le premier au cimetière même en pensant le cercueil au-dessus du mur de clôture....
Arthur Conan Doyle signe une nouvelle très courte mais bien ficelée et scénarisée sur un accident de voiture: "Comment c'est arrivé".
La dernière nouvelle "L'omnibus céleste" de Forster entraîne le jeune héros dans un au-delà merveilleux où réside la nostalgie d'un passé empreint de "Culture" qu'incarnent les personnages d'Achille ou de Dante qui croise son chemin. Ce monde imaginaire s'oppose au monde contemporain prit dans la déliquescence de la connaissance et cette frénésie de modernité. L'omnibus céleste a probablement été une inspiration pour J.K. Rowling à moins que cela soit une étrange coïncidence...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chaplum
  24 octobre 2012
Ce luxueux recueil regroupe les plus grandes plumes de la période victorienne mais aussi des auteurs moins connus, voire anonymes. Chaque texte met en scène une histoire de fantôme racontée par celui qui l'a rencontré. Évidemment, chaque histoire met en évidence les turpitudes humaines les plus viles et le fantôme, loin du spectre venu effrayer les innocents, est là pour payer sa conduite passée et se racheter ou pour hanter celui qui lui a fait du mal de son vivant. Rappelons que ces textes ont été écrits à l'époque victorienne.
Parmi les auteurs que l'on retrouve dans Les fantômes des victoriens, citons Wilkie Collins, Charles Dickens, Joseph Sheridan le Fanu, Sir Arthur Conan Doyle ou encore E.M Forster. Que du beau monde ! Je ne suis pas souvent friande du format nouvelle mais j'ai passé un excellent moment à la lecture de ce recueil. J'ai particulièrement aimé Neuf heures ! de Wilkie Collins dans laquelle un girondin condamné à la peine de mort raconte à son ami qu'il sait à quelle heure exactement il sera guillotiné. le fantôme dans la chambre de la mariée de Dickens m'a aussi transporté dans cette chambre où deux hommes ont décidé de faire face au célèbre revenant. La chance du Laird de Arthur Quiller-Couch m'a aussi beaucoup plu malgré un début assez lent qui m'a fait me demander où cette histoire aller m'emmener. La plupart des autres textes m'ont bien divertie mais sans être des révélations. Je dois quand même avouer ne pas avoir été séduite par les deux derniers récits. L'omnibus Céleste de E.M Forster m'a ennuyée et je n'ai rien compris à Un théâtre dans la lande de George Moore.
Lien : http://www.chaplum.com/les-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
hannah851hannah851   01 mai 2016
Eh bien, comme j' le disais, le vieux châtelain avait l'habitude de descendre du cadre, où son portrait était suspendu, et de casser les bouteilles et verres - que Dieu ait pitié de nous tous - et de boire tout qu'il pouvait saisir - et on ne peut pas beaucoup le blâmer pour ça; et puis, si quelqu'un de la famille entrait dans la pièce, il remontait à sa place, ayant l'air d'être aussi calme et innocent que si il n'avait été pour rien dans tout ça - le malicieux vieux bonhomme. p.78. Extrait de "Le fantôme et le rebouteux" de Joseph Sheridan Le Fanu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
hannah851hannah851   01 mai 2016
Il y avait deux chevaux dont les flancs fumaient encore de leur course, et ses deux grandes lanternes brillaient dans le brouillard sur les murs de l'allée, changeant leurs toiles d'araignées et leurs mousses en draperies de contes de fées. p.176. Extrait de "L'omnibus céleste" de E.M. Forster
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
73 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur ce livre