AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Monique Lebailly (Traducteur)
ISBN : 2266117718
Éditeur : Pocket (15/01/2004)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 43 notes)
Résumé :
On a découvert, non loin de Mars, déjà terraformée et habitée, un tunnel spatial menant instantanément vers un autre système solaire peuplé par des humanoïdes. Hélas, les Terriens ont du même coup fait connaissance avec les Faucheurs, une race belliqueuse qui semble bien décidée à éradiquer toute forme de vie sur son passage. Une équipe terrienne regroupant des anthropologues, un géologue et une botaniste est envoyée étudier Monde, une planète sur laquelle les habit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
finitysend
  13 août 2013
Nancy kress nous livre ici le premier tome d'une trilogie .
Donc , trois tomes , dont à mon humble avis , les deux premiers se lisent dans l'ordre que l'on veut ...
Un space opera qui voit grand et qui transporte le lecteur à des années lumières comme tout space opera qui se respecte .
Dans cet univers l'espèce humaine s'est rependue dans l'espace en exploitant des couloirs créés par une espèce qui est maintenant évanouie dans les limbes du temps , mais qui a légué à ses éventuels successeurs , des couloirs biens pratiques ainsi que de mystérieux artefacts .
Dans ce premier tome , une expédition est mandatée pour contacter un monde habité par des Aliens civilisés , alors que , sur une trame parallèle , les militaires devront étudier un artefact qui est une arme potentielle , et qui s'avèrera d'ailleurs impacter l'intégralité de tout ce qui est vivant dans ce système .
Le roman est bien ficelé , il y a du rythme et la caractérisation est bien l'objet des attentions soignées de l'auteur .
La fin est objectivement surprenante et il y a un accelerando tout à fait endiablé qui scande la fin et qui peut expédier le lecteur dans le désir de découvrir séance tenante la suite de cette trilogie ...
Ce qui est éminemment sympathique , c'est que l'auteur borne l'intrigue avec de très sympathiques implications respectueuses d'exigences éthiques non moins respectables et non moins sympathiques .
Cependant le style de l'auteur me cause le plus souvent des maux de tête redoutables , surtout l'effluve des fleurs qui est une véritable obsession chez elle et qui est devenue du coup chez moi une véritable phobie anxiogène , tellement l'auteur est obsédée par les pétales , et tellement ses développements frisent le ridicule outré , ou bien disons au minimum , le difficilement encaissable ...
Et c'est bien dommage , car par ailleurs ses textes ont beaucoup de qualités en général .
Tel que des personnages solides , des trames narratives souvent bien fichues , attractives et surprenantes ...
Nancy Kress possède et c'est indéniable , une grande maitrise des contextes de space opera et une culture consommé de ce sous-genre de la science-fiction . C'est la principale qualité des récits de Nancy Kress , à mon humble avis ...
Réalité partagée est un roman assez riche aux développements thématiques biens agencés et satisfaisants d'un point de vue romanesque .
Si ce n'était la relative mièvrerie , et les clichés typiques que l'auteur livre régulièrement et qui pleuvent régulièrement , qui planent très malheureusement derrière et au-dessus , cette narration soignée , ( et sur toute cette trilogie ) .
Dommage car nous avons une trame narrative efficiente, qui est par ailleurs le plus souvent évocatrice et de qualité ( j'insiste sur le talent de l'auteur ) .
Ici nous avons également une civilisation extraterrestre vivante que le lecteur découvre intimement , pour le meilleurs et dans mon cas malheureux : pour le pire .
J'ai « bloqué « sur les fleurs et sur le consensus social ( irréaliste et extrême ) de cette société . Un consensus qui repose sur un artefact extraterrestre et qui est décidément très pratique du point de vue causalité et qui repose aussi et beaucoup trop sur des maux de tête redoutables ( aussi redoutables que niais ) ...
A l'époque du paracétamol tout puissant , j'ai vraiment du mal à trouver les maux de têtes problématiques , surtout dans un lointain futur high-tech !?
Sinon , ce récit est marqué par des enjeux militaires et technologiques pointus et bien scénarisés .
Une guerre impitoyable est en cours contre des extraterrestres aussi mystérieux que implacables et puissants et on sent bien ce contexte militaire interférer avec la mission d'exploration qui est au premier plan dans ce premier tome .
Alors , : moyen et pas trop mal dans l'ensemble et selon mon misérable avis , misérable et humble !
De l'auteur j'ai digéré sans difficultés , avec un presque enthousiasme et sans regrets et seulement : Feux croisés , qui est un bon space opera de presque de derrière les fagots .
Le style de Nancy Kress est très proche ( très , très proche ) de ce celui de Peter F Hamilton ( vraiment très analogue ) , mais avec beaucoup , beaucoup de clichés et une mièvrerie toute à fait entêtante , originale et au final , très spécifique à l'auteur ( hum ) .
Et puis une obsession quasi pathologique ( sourires ) pour les fleurs qui est aussi obsessionnelle que redoutable et constante .
Une obsession qui m'inspire désormais une sainte terreur ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293
lael8
  15 décembre 2010
C'est une trilogie géniale que je conseille vivement. de la hard science qui fait chauffer les neurones (notamment pour le tome 2) mais aussi une approche ethnologique pour ce tome 1, une belle intrigue...
La société mondienne est vraiment passionnante, et on se prend au jeu de chercher à comprendre ce mécanisme étrange de la Réalité Partagée. Une partie du récit est d'ailleurs données du point de vue d'Enli, une Mondienne déclarée Iréelle pour être responsable de la mort de son frère, et la façon dont elle voit les terriens est jouissive, le côté choc des cultures est vraiment passionnant. Les personnages sont globalement intéressant, notamment un fou qui franchement m'a fait bien rire, mais je ne vais pas vous gâcher la surprise
Enfait, autant pour les perso que l'histoire globale ou encore la culture des Mondien, ce livre a une approche à l'état brut. C'est assez déstabilisant et frustrant par moment, mais accrocheur une fois qu'on y plonge. Cela me fait beaucoup penser à Wul qui lui aussi nous place devant le fait accomplis sans y aller par 4 chemins, et développe à fond des théories scientifiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
fnitterfnitter   09 juin 2012
Les hommes aiment la liberté parce qu'elle les protège du contrôle que les autres exercent sur eux et de l'humiliation qui s'ensuit, leur offrant ainsi la possibilité de garder leur dignité. Ils la détestent parce qu'elle les renvoie à leurs propres ressources et à leur responsabilités les confrontant ainsi à la possibilité de leur insignifiance.
Thomas Szasz
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Nancy Kress (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nancy Kress
Nancy Kress Interview
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2814 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre