AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070587797
32 pages
Gallimard Jeunesse (23/04/1996)
3.8/5   32 notes
Résumé :
Le fils du docteur Moustique s’appele Frédéric. Son père veut qu’il soit docteur mais Frédéric s’est promis qu’il ne le sera jamais. Jusqu’au soir où Carole la Luciole frappe à la porte. La pauvre n’a pas l’air très brillante…
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique

"Ne me piquez, ne me piquez!

Faut pas m'obliger, je m'enfuis déjà.." Pardon, Mr Brel.

"Frédéric le moustique nic nic nic

Voletait tout simplement au gré du vent dansant

Il vient nous enquiquiner, nous baiser

Il veut nous niquer, euh nous piquer!"

Chantait "Soeur Sourire" qui ne sourit plus:

Aïe, ça fait mal saleté!

Un soir, Carole la luciole n'est pas bien, pas brillante, elle est même éteinte... Et frappe à la porte du Docteur Moustique, un docteur un peu malade ( "les piqûres étaient le seul remède qu'il connaissait.)

C' est Frédéric , le fils qui la fit entrer:

"Il suffit peut-être de changer une ampoule?' fit-il!

Carole piqua...une colère, quand le Docteur Moustique voulut dard-dard l'infecter, euh la soigner: Non, pas une 4è piqûre, j'en ai ma dose!

"Ne me piquez, ne me piquez!

Faut pas m'obliger, je m'enfuis déjà

Oubliez les couacs, les malentendus

Et ces peurs, qu'on oublie parfois

A coups de pourquoi!..."

"Carole changea le Docteur Moustique ( en Olivier Ver... )euh, en ver-misseau" . Alors, Frédéric inventa un sirop, on parle même d'un suppositoire remède ( par l'Institut Pasteur).

Là ça va être dur de se faire un "Waxxie"( un selfie quand on te pique... ) Un selfie quand on te met un suppositoire? Faut être un peu piqué!

Commenter  J’apprécie          828

Frédéric le Moustique est, à mon sens, l'un des numéros les plus réussis de la série des drôles de petites bêtes d'Antoon Krings. Il est dans mon top 3 de cette collection avec Adèle la Sauterelle et Patouch la Mouche.

De façon générale, ces albums se caractérisent par un graphisme très recherché à la peinture — très éloigné de " l'air du temps " et de ses dessins à l'ordinateur aux à-plats de couleur si caractéristiques — et d'un texte plutôt riche, parfois pas tout à fait en accord avec l'âge des bambins auxquels on destine ces albums.

Il est vrai que les enfants sont très attirés par le graphisme dès 2 ans, alors qu'ils ne sont manifestement en âge de comprendre le texte réellement que vers 4-5 ans et pour être certain qu'ils en aient saisi seuls toutes les subtilités, il faut attendre l'âge de 8-9 ans au moins. D'où un léger décalage problématique.

Dans cette histoire, Frédéric est le fils du célèbre docteur Moustique, qui, vous l'imaginez, ne connaît d'autre méthode curative que la piqûre. le malheureux Frédéric, lui, n'est pas du tout passionné par la médecine mais son père est intraitable et veut sans négociation possible qu'il soit médecin lui-aussi, ou rien.

Tout va prendre une autre tournure lorsque Carole la Luciole s'en viendra, tout affolée et aux abois face à l'impossibilité qu'elle a aujourd'hui de s'allumer, frapper à la porte du docteur Moustique pour une consultation de toute urgence. Mais cette furie de luciole est terrorisée par les piqûres...

Je vous laisse découvrir la chute et si vous vous y piquez ou vous faites mal en tombant, sachez qu'il vous reste encore le recours du docteur Moustique, mais ce n'est, bien entendu, que mon avis d'insecte, c'est-à-dire très peu de chose.

Commenter  J’apprécie          671

Ma fille collectionne (heureusement qu'il y a eu des rééditions !) ces drôles de petites bêtes. Nous les avons tous lus ensemble, à voix haute, et je trouve que globalement c'est des livres bien sympathiques, dont certains numéros (nous en avons 66 à ce jour) sortent du lot. Cela plaît aux enfants, et je trouve que le graphisme a évolué, en mieux, au fil du temps. L'aventure commence avec le numéro un « Mireille, l'abeille », la star incontestable et incontestée du jardin qui possède une maison plus que coquette et continue ensuite avec d'autres insectes.

Ne nous en voulez pas si cette critique se répète donc ici sur le site : qui aime, ne compte pas.

Commenter  J’apprécie          70

Un petit moustique dont le père fait des piqures pour soigner l es gens malade mais qui lui ne veut pas faire de piqures. Très sympa comme livre comme tous ceux de la série. Mon fils adore et moi aussi.

Commenter  J’apprécie          10

Ce livre nous fait presque aimé les moustiques pour quelques instants. Encore un très chouette tome !

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Le fils du docteur Moustique s'appelait Frédéric. Bien qu'il n'en éprouve pas le désir, son père voulait qu'il soit docteur. Pour cela, il devait étudier des livres où l'on apprenait sans doute l'art de faire les piqûres. Ces livres étaient tellement épais, avaient si peu d'images qu'il lui fallait beaucoup de courage pour les ouvrir.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Antoon Krings (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoon Krings
Retrouvez l'émission intégrale ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/arnaud-delalande-memory-52671.html
Hypokhâgne, khâgne, une licence d'histoire, un diplôme à l'institut d'études politiques de Paris, voilà le brillant parcours d'Arnaud Delalande. Mais c'est surtout à son imagination fertile et à ses divers talents auxquels nous allons nous intéresser. Repéré par la célèbre éditrice Françoise Verny, Arnaud Delalande publie son premier roman en 1998, « Notre Dame sous la terre », un thriller ésotérique qui connait un joli succès et reçoit plusieurs prix. C'est dans cette veine du roman noir historique qu'il va publier plusieurs titres dont « La musique des morts » ou encore « le piège de Dante » dans la Venise du XVIIIème siècle et « Les fables de sang » avec un tueur en série semant la terreur dans les jardins de Versailles sous le règne de Louis XVI et Marie-Antoinette. Ces deux titres entamant la saga de « L'orchidée noire » avec un héros récurrent, Pietro Viravolta, fine lame et espion discret, sorte de James Bond du XVIIIème siècle. On citera aussi le très remarqué « Piège de Lovecraft », thriller fantastique paru en 2015 qui reçoit le prix du roman fantastique francophone.
Mais Arnaud Delalande est un touche à tout. Outre ces romans alliant habilement le l'intrigue policière et la saga historique, il est aussi un scénariste réputé dont le nom apparaît aussi bien sur des génériques de films que sur des couvertures de bandes dessinées. Il participe notamment au film d'animation d'Antoon Krings, « Drôles de petites bêtes » sorti en 2017. Quant à la bd, c'est avant tout sur des scenari d'intrigues historiques qu'on le sollicite. « La jeunesse de Staline », « Aliénor la légende noire » ou « Catherine de Medicis, la reine maudite » permettent de porter un autre regard sur ces personnages du passé.
L'actualité d'Arnaud Delalande est double justement. Il vient de publier chez Glénat cette bande dessinée, « Notre Dame de Paris, la nuit de feu » qui raconte minute par minute l'incendie du 15 avril 2019 mais revient aussi sur la grande histoire de la cathédrale au fil des siècles.
Et dans un tout autre registre, le nouveau polar d'Arnaud Delalande est aussi une réussite. Sur les traces d'une jeune femme flic cherchant à oublier une enfance chaotique, nous voilà embarqués au coeur des montagnes enneigées des Alpes, dans un établissement hospitalier où les patients sont traités pour leur perte de mémoire. Dans cet univers oppressant, un suicide a eu lieu devant huit témoins. Mais aucun d'eux ne s'en souvient. Et notre jeune femme flic s'aperçoit bien vite que ce suicide est un crime déguisé.
Une écriture alerte, une intrigue bien ficelée, une réflexion sur la mémoire et le passé et au final, un roman qui se dévore de la première à la dernière page.
« Memory » d'Arnaud Delalande est publié aux éditions du Cherche-midi.
+ Lire la suite
autres livres classés : moustiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1374 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre