AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754801430
192 pages
Éditeur : Futuropolis (15/05/2008)
4/5   26 notes
Résumé :
Dans ce récit écrit à 4 mains, Kris et Éric T. racontent leur vie, celle de deux adolescents que rien ne prédisposaient à se rencontrer. la chronique intime d'une Amitié Majuscule forgée dans la douleur et les affres de l'existence. Un récit poignant.
Bretagne, fin des années 80. Pour Chris, jeune ado, la vie tourne autour de quelques points forts : le ping-pong, les copains, les filles. Chris sympathise avec un autre jeune homme, Éric dit Rico. Au départ, il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 26 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

ninosairosse
  27 décembre 2020
♫Le monde entier n'a pas chialé
Le monde entier n'est pas là pour ça
Le monde entier ne t'en a pas voulu autant que moi
Si tu m'avais demandé moi je t'aurais dis que dans la vie
Ce qui compte c'est pas l'issue mais c'est le combat
Qu'il faut rendre ce que tu reçois
Les mauvais coups comme les plus bas
Et que rien que la beauté du geste
Te donne raison sur ce que tu détestes.♫
𝐋𝐞 𝐦𝐨𝐧𝐝𝐞 𝐞𝐧𝐭𝐢𝐞𝐫 - Mano Solo - La Marmaille nue - 1993 - son 1er album ...
"Ecoutez Mano Solo dans mon état psychologique, c'est du sado-masochisme.Mais au moins, ça me donne l'illusion de partager ma situation avec quelqu'un.Se sentir moins seul. Oui, encore et toujours. Et puis, c'est sans doute le mec qui chante le désespoir avec le plus d'entrain [...]" émuSic Page 41 🤭
-----♪----♫----🏓----🥊----🏓----♫----♪-----
Perros-Guirec, pays de cocagne
peuplé de pongistes talentueux
de jolies filles et d'un type chaleureux
premières vacances p'tite riviera en Bretagne
La Vie c'est comme une partie de ping pong
On est sur le ring on attend le gong...
Toujours trop jeune pour se sentir orphelin
Ici en Août, t'as déjà un temps de Toussaint
Apérosse Direct matin, midi et soir, un métier
Une Envie de dire je t'aime au 🅜🅞🅝🅓🅔 🅔🅝🅣🅘🅔🅡
Epuisement, Plage, Panique
Maillot, épile ethique
Libre, ivre....Etat piteux
HuRLe le ou à la queue leu-leu
L'Ado, les sens, pour parler d'amour
Rien trouver de mieux que l'humour...
Ensembles et contraires de deux bons copains
Souvenirs de Kris et d'Eric, écrits à quatre mains
à l'image c'est Nicoby bon pour le dessin
Anecdotes sur les aventures du quotidien.
Les jours passent et se ressemblent
Ensemble ils étaient
Face à la mer,
contre air,
Vent, force et marée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          944
marina53
  23 septembre 2014
Brest, automne 1989. Christophe, jeune ado de 17 ans un peu mal dans sa peau, taciturne, calme, un peu gauche, se rend comme d'habitude à son entraînement de ping-pong. Là, il y retrouve son ami Thierry, champion de Bretagne. Pas une corvée, le ping-pong, juste une sanction pour le redoublement de sa 3ième. Mais, il y prend goût et malgré ses résultats plus que médiocres, il y va de bon coeur et, surtout, va de temps en temps encourager l'équipe féminine. C'est justement lors d'un de ces matchs régionaux qu'il fait la rencontre d'Eric. le beau, le grand, l'imposant, le mec sûr de lui et qui assure, le trop sérieux Eric... Une seule parole échangée ce jour-là, pourtant Christophe a senti quelque chose se passer entre eux. Lorsque les deux garçons se revoient quelques mois plus tard, lors d'un match de ping-pong, installés l'un à côté de l'autre, ils commencent à discuter puis s'échappent pour aller fumer une clope. le bel Eric va soudain perdre de sa prestance lorsq'il avouera à Christophe qu'il passe un CAP couture et, qui plus est, est doué pour le repassage! Il n'en faut pas plus pour déconner là-dessus, se foutre un peu de sa gueule au passage et se taper quelques fous rires pendant tout l'après-midi. S'ensuit la promesse de se revoir et commence alors une belle amitié entre les deux garçons...
Lorsque deux auteurs se rencontrent et se racontent... Christophe (alis Kris) et Eric (alias Eric T.) nous livrent leur rencontre, leur amitié si forte, les vacances chez l'un ou chez l'autre, les allers-retours Brest/Perros, leurs amours et leurs familles. Ils montrent brillamment que deux caractères opposés peuvent finalement bien s'entendre. Tout est dans une telle simplicité, une telle sincérité, une telle bienveillance que l'on prend plaisir à les suivre. Les deux garçons sont vraiment attachants, drôles, emplis de vie et d'espoir. Alternant la narration, les auteurs mettent en commun leurs points de vue mais chacun livre aussi quelques événements marquants qu'il aura vécu sans son ami. L'ensemble prête à sourire ou à rire mais l'on sera aussi ému par les drames vécus et les blessures de chacun. le dessin aux tons chauds est vif et chaleureux. Quelque peu surannées, les couleurs apportent charme et chaleur, à l'instar des auteurs.
Les ensembles contraires... s'attirent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
Erik_
  26 mai 2021
La collection Futuropolis est celle que je préfère actuellement. Chacune de la plupart des oeuvres sont réalisées avec brio. "Les ensembles contraires" m'a époustouflé par une indéniable qualité narrative ainsi que graphique qui s'étalent sur les deux tomes.
Pourtant, on traite juste le quotidien de deux jeunes hommes qui vont découvrir ensemble l'amitié alors que beaucoup de choses semblaient les séparer à commencer par le milieu social. Bref, il n'y a rien de réellement extraordinaire. C'est la première fois que je vois une oeuvre qui se consacre à la construction d'une amitié sincère entre les confidences, les questionnements amoureux ou les fous rires. C'est un thème qui me touche beaucoup personnellement pour avoir perdu à tout jamais mon meilleur ami il y a longtemps. C'est une ode à l'amitié pure et sincère comme il en existe si peu …
Dans les ensembles contraires, l'un des protagonistes va mal tourner. Il y a de petites projections dans le futur où on le voit seul dans un foyer misérable. On se demande ce qui a bien pu se passer pour en arriver là. Il y a pas mal de moments particulièrement touchants. le passage à la vie adulte avec ses contraintes et ses malheurs comme la maladie est particulièrement dur. Cela avait pourtant commencé par l'insouciance de la jeunesse. On se retrouve dans celle-ci pour avoir vécu les mêmes années 89-90.
Oui, j'aime ces récits autobiographiques quand ils ont la force de communiquer toute l'âme d'une BD. C'est une incomparable réussite. le meilleur de Kris assurément ! Que de chemin parcouru depuis la lecture un peu morne d'Un homme est mort. Il m'a agréablement surpris ces derniers temps (voir également l'excellent Coupures irlandaises). le dessin est également bien réalisé car il permet de retranscrire à merveille toutes les émotions des personnages.
Kris a ouvert son intimité et son coeur, c'est une forme de générosité envers ses lecteurs. Ceci est la clé d'une réussite méritée. J'espère que cette série figurera parmi les immanquables où elle aura toute sa place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
chocobogirl
  31 août 2011
Brest, années1990. Christophe et Eric sont 2 adolescents très différents qu'une première rencontre n'avait pas permis de sympathiser. Mais quelques mois plus tard, ils se revoient et c'est alors le début d'une grande amitié qui va perdurer envers et contre tout. Cette histoire, c'est celle autobiographique de Kris et de Eric T. qui l'accompagne au scénario.
" ce n'est pas une fiction. Pas une histoire extraordinaire non plus. Juste le quotidien de deux types qui ne se sont pas cherchés, mais se sont néanmoins trouvés. Pour le meilleur et pour le meilleur encore à venir." nous précisent les auteurs.
Les ensembles contraires nous raconte une belle histoire d'amitié et d'humanité entre 2 garçons que tout sépare.
Christophe vit heureux dans une grande maison familiale animée et se passionne pour le ping-pong alors que Eric se débat avec la maladie de son père en fin de vie et l'alcoolisme rampant de sa mère. En plein échec scolaire, il prépare un CAP couture qui ne le mènera à rien et le conduira à une vie de galère. A la mort de son père, il part vivre dans un foyer de jeunes travailleurs et vit avec difficultés de petits boulots. Sa seule fenêtre positive est Christophe qui lui apporte un peu de bonheur et d'insouciance mais bientôt la présence de son ami ne suffira plus et Eric va s'enfoncer dans la dépression jusqu'au drame...
Dans le deuxième tome, nous retrouvons nos 2 protagonistes en 1994 à la suite du drame arrivé à la fin du tome 1. Christophe tente de renouer solidement avec Eric et de le soutenir, malgré lui. Il tente de le réintégrer dans une société qu'il rejete et l'avait rejeté. Eric est désormais installé dans la demeure familiale de Kris et reprend pied peu à peu. Mais bientôt, c'est au tour de son ami de vivre une mauvaise passe et à Eric de le soutenir.
Vous l'aurez compris, c'est le récit sincère et intime d'une amitié forte qui nous est dévoilé ici. La narration alterne entre Eric et Christophe, d'ailleurs identifiés par des codes couleurs différents. Les 2 garçons évoquent la naissance de leur amitié, leur adolescence avec ses bons et mauvais moments, le temps de l'amour et des filles, les galères d'argent et de boulot, les drames personnels. le récit n'est pas linéaire et consiste en tranches de vie représentatives de leur histoire.
Il y sera aussi question de sujets forts : maladie, suicide, alcoolisme, illetrisme, drame de l'amour. La vie n'est pas toujours rose et les auteurs ont à coeur de nous montrer aussi les pendants les plus noirs de la société dont ils font partie.
J'aime les histoires d'amitié. C'est une valeur que j'affectionne particulièrement. J'y ai retrouvé ici tout la force de ses relations si puissantes qui défie le temps et les obstacles de la vie. L'amitié entre Chris et Eric est belle, pudique et à la fois très intime. Une intimité qui m'a cependant ici empêché de me projeter dans cette histoire tant elle est personnelle. Et c'est peut-être mon petit regret. J'ai lu et découvert cette relation de manière très extérieure, touchée par l'intensité mais aussi par la banalité quotidienne de leurs relations mais sans vibrer de manière forte à leur histoire. le bouleversement attendu n'est pas venu.
On ne peut que saluer le travail et le recul nécessaire qu'il a fallu pour mettre en forme un tel projet autobiographique dessinée par un 3ème homme extérieur à leur amitié. Nicoby a su pourtant retranscrire leurs émotions avec beaucoup de réalisme et en proposant un dessin original. Comme je l'indiquais plus haut, chaque personnage se meut dans une ambiance graphique qui lui est propre. le récit d'Eric est dans de ston jaunes, orangés alors que celui de Christophe s'effectue dans une ambiance mauve.
Les ensembles contraires se révèlent 2 très beaux albums qui plongent dans l'humain, dans l' intimité forte d'une amitié exceptionnelle.
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
badpx
  08 mai 2021
Alors voilà un livre que j'ai emprunté à la médiathèque... et que j'ai tardé, tardé, tardé à lire... je suis très en retard pour le rendre. Mais parfois je profite de mes "privilèges" de grande lectrice de BD dans une petite médiathèque de CE..... et comme ce n'est pas une nouveauté, il y a peu de risque que quelqu'un veuille justement lire ce livre aussi.
Donc voilà, je me suis enfin décidée.... et je me demande pourquoi j'ai tant attendu.
Je me suis vite laissé embarqué dans cette histoire de coup de foudre amical, à une époque sans téléphone portable ni internet.
je ne m'attendais pas à cette dernière planche, et je regrette donc de ne pas avoir emprunté les deux tomes en même temps.
Vivement mardi
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
marina53marina53   23 septembre 2014
Aller voir au dehors la vie d'un dimanche d'hiver. Il faisait froid et beau, et tout était calme, serein. La ville entière semblait s'étirer langoureusement sur un canapé confortable et cotonneux. J'ai décidé de prendre le bus pour aller jusqu'au port, voir la mer. La mer et son absence d'obstacle. J'ai longtemps marché le long des jetées. Bruits de filins s'entrechoquant et rires d'enfants. Cris des mouettes et souffle du vent. Molesse du sable, caresse du soleil. Mais rien de tout ça ne voulait m'envelopper. Je restais désespérément extérieur à tout ce qui m'entourait. Comme blindé au mal de vivre, clôturé de solitude, carapace d'une vie sans horizons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
marina53marina53   23 septembre 2014
On est con quand on a 18 ans. En guise de pudeur, on se forge l'armure qu'on peut.
Commenter  J’apprécie          352
Erik_Erik_   26 mai 2021
Tout contraire a son contraire.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Kris (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kris
Les nouveautés Futuro de mai 2020
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1133 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre