AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754802994
224 pages
Éditeur : Futuropolis (01/09/2009)
3.97/5   19 notes
Résumé :
Dans ce récit écrit à 4 mains, Kris et Éric T. racontent leur vie, celle de deux adolescents que rien ne prédisposaient à se rencontrer. La chronique intime d'une Amitié Majuscule forgée dans la douleur et les affres de l'existence. Un récit poignant.Hôpital de Brest 1994. Christophe retrouve son ami Éric, en séjour psychiatrique, suite à sa tentative de suicide. Il essaie de comprendre les motifs qui ont poussé son ami à commettre ce geste. Des raisons, Éric en a b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  26 septembre 2014
En ce dimanche de février 1994, qui, pourtant, commençait tout à fait normalement, Christophe reçoit un appel de l'hôpital de Brest: Eric vient de tenter de mettre fin à ses jours. Heureusement pour lui, les secours sont arrivés à temps pour faire le lavage d'estomac et il est maintenant hors de danger. Aussitôt, Chris se rend au chevet de son ami. Evidemment, il le trouve groggy et un peu sonné. le médecin présent dans la chambre lui demande alors les raisons qui ont pu le pousser à commettre ce geste...
Nous sommes au début de l'année 1993, Eric vient tout juste de débarquer à Brest. Il a quitté sa famille, il faut dire que, depuis la mort de son père, sa mère passe son temps à picoler et à ramener tous les amis un peu louches. Pas facile pour lui de s'intégrer dans cette nouvelle ville, la minuscule chambre du Foyer des Jeunes Travailleurs n'étant pas des plus chaleureuses. Heureusement, il s'est trouvé un stage rémunéré pour subvenir à ses besoins. Mais l'argent est vite dépensé, d'autant plus que sa mère se sert sur son compte sans se gêner. Christophe, lui, continue ses études en histoire et même si les deux amis se voient régulièrement, chacun vaque de son côté. Peu à peu, le jeune homme perd pied et se retrouve de plus en plus souvent seul...
Les deux auteurs se livrent comme jamais dans cette deuxième partie. Sans tabou, ils se racontent avec beaucoup d'émotion et de sensibilité. L'on voit transparaitre avec toujours autant de sincérité l'amitié profonde et forte qui les lie à jamais et le soutien qu'ils s'apportent mutuellement. Chris et Eric, toujours à tour de rôle, nous racontent les petits soucis du quotidien, les bonheurs futiles et parfois fugaces, les amours naissantes ou contrariées mais aussi les blessures plus profondes, les coups de blues et les fêlures insurmontables. Cette autobiographie qui, de prime abord aurait pu s'avérer banale et longue (pas moins de 400 pages), est finalement si touchante, si juste et si intense que l'on se laisse porter par leur récit. le dessin de Nicoby est vivant et empli de vie malgré des thèmes plus graves. L'on referme cette tranche de vie avec un certain pincement au coeur, comme l'impression de quitter deux amis...
Emouvant, intense et généreux...
Les ensembles contraires... à l'unisson...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
Erik_
  26 mai 2021
On s'est arrêté sur la tentative de suicide d'Eric dans la précédente partie. Son ami Chris va tout faire pour lui apporter son soutien. On peut voir que cette amitié est totalement indéfectible même si elle paraissait improbable à première vue en raison des différences sociales des deux protagonistes.
Il faut savoir sans doute dépasser ses clivages de ces fameuses classes sociales pour découvrir le meilleur chez chaque individu. On se rendra compte que ce n'est pas que la connaissance et la culture qui font la différence. Il y a d'autres qualités à découvrir.
J'avoue que le personnage d'Eric m'a fait parfois beaucoup de peine. Il a de la chance d'avoir Chris comme ami car ce dernier ne se disputera jamais avec lui pour remettre en cause ses choix de vie. Il fera absolument tout pour son ami. Je trouve que c'est la description d'une très belle amitié sans équivoque possible. D'autres non pas connu cette chance et peuvent être comme dans la situation d'Eric qui voulait parler à cette fille volage non dotée du sens de l'écoute profonde.
Sinon, tout à la fin, cela se termine plutôt bien malgré toutes les difficultés rencontrées. On regrettera de ne pas savoir le fin mot de toutes les situations évoquées comme par exemple pourquoi la soeur d'Eric ne lui a pas donné de nouvelles pendant 14 ans. On aurait aimé un saut dans le temps pour savoir ce que les personnages sont devenus mais nous le savons puisqu'il s'agit de deux auteurs aux commandes du scénario.
Un mot sur le dessin de Nicoby pour indiquer que je l'adore dans sa précision et ses rondeurs. La colorisation est une pure réussite. Tout cela rend cette lecture très agréable.
Les ensembles contraires resteront pour moi le meilleur album qui soit sur l'amitié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Yvan_T
  13 novembre 2020
Voici donc la suite et la fin de ce diptyque 100% autobiographique qui revient sur l'origine de cette amitié qui lie Kris ("Un homme est mort", "Le monde de Lucie") et Eric T. ("Excursion Coréenne") depuis tant d'années. le premier volait se terminant sur une tentative de suicide, ce petit chef-d'oeuvre a donc bien failli n'être qu'un one-shot. Heureusement, il n'en est rien et l'amitié des deux en sort encore grandie.
L'empathie est toujours aussi grande car le lecteur ne doit faire aucun effort pour s'identifier à ces deux adolescents et à leur parcours, même si le ton est légèrement plus sombre que lors du tome précédent. Entre un père mourant, une mère alcoolique, les tentatives de suicide et les déboires amoureux, une constante vient cependant alléger le récit et réconforter le lecteur au fil des pages. Cette constante, c'est cette amitié que l'on sent à toute épreuve, une amitié qui regarde au-delà des classes sociales et qui unit ses deux caractères opposés, issus d'environnements différents. Une grande histoire d'amitié, que les protagonistes partagent
avec une justesse époustouflante et dont le lecteur est en quelque sorte le témoin privilégié.
Au niveau du graphisme, Nicoby a su adapter son style au service de cette histoire biographique et adapte parfaitement sa colorisation aux alternances joies/malheurs du récit. Même les bulles s'adaptent aux personnages et prolongent ainsi les différences des deux acteurs au niveau du graphisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
badpx
  27 mai 2021
Finalement j'ai bien fait d'attendre un peu avant de lire le second tome.
Il me fallait ça pour "digérer" ce que j'avais déjà lu, et la surprise de la dernière planche. Parce que même si on voit un mal être, on imagine pas que ça ira jusque là.
Mais si... et ce second tome, permet de "détricoter" comprendre, puis rebondir.....Même si le début est un peu lourd, c'est finalement très optimiste.
Commenter  J’apprécie          10
alouett
  20 août 2010
A la fin du premier tome, Éric avait pris la décision de s'installer à Brest. La mère d'Éric sombre lentement dans l'alcool depuis le décès de son époux, Éric a donc pris la décision de prendre son indépendance et de se rapprocher géographiquement de Christophe. Il trouve un hébergement en FJT, s'inscrit dans une nouvelle formation professionnelle pendant que Christophe fait ses premiers pas à la FAC.
C'est la période des fêtes, les derniers moments d'insouciance avant l'entrée dans « l'âge adulte ». Pendant que Christophe profite pleinement de sa vie estudiantine, Éric se mure dans un mutisme et une rancoeur à l'égard des autres.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Erik_Erik_   26 mai 2021
On sert toujours à quelque chose, même à ramasser les miettes. Tant qu'il y aura quelqu'un pour les ramasser, ce monde ne sera pas aussi crade que cela.
Commenter  J’apprécie          20
alouettalouett   20 août 2010
La tendresse des solitaires, des nuits sans fin et des matins vagues. quand la vie nous laisse à poil, on se fringue des moindres riens
Commenter  J’apprécie          10
alouettalouett   20 août 2010
La liberté ne s’use pas quand on s’en sert
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Kris (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kris
Les nouveautés Futuro de mai 2020
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1190 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre