AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Roger Giroux (Traducteur)
EAN : 9782702012970
280 pages
Éditeur : Buchet-Chastel (01/04/1994)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une oeuvre capitale de Krishnamurti considéré comme une des plus authentiques figures spirituelles contemporaines. Il a parcouru le monde entier pour propager sa pensée et sa parole; et ces commentaires, longuement mûris et très substantiels, sont présentés dans des termes clairs, pour la compréhension du plus grand nombre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  23 mai 2016
Ce livre est exquis. Il parle de la vie comme si on était assis aux côtés de l'orateur et quel orateur ! simple, clair, absolument limpide, vif comme l'éclair, rigoureux et sans aucun cliché, ni verbiage. KRISHNAMUTI, tel qu'en lui-même.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   23 mai 2016
Un esprit absorbé crée ce à quoi il travaille. Cela peut donner un char à boeufs ou un avion à réaction. Nous pouvons penser que nous sommes stupides, et nous sommes stupides. Nous pouvons penser que nous sommes Dieu, et nous sommes notre propre conception : « Je suis Cela. »

— Mais il est certainement préférable de s’occuper des choses de Dieu plutôt que des choses du monde, n’est-ce pas ?

Ce que nous pensons, nous le sommes ; mais c’est la compréhension du processus de la pensée qui est importante, et non ce à quoi nous pensons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   23 mai 2016
est curieux de voir l’importance que nous donnons aux mots imprimés, aux soi-disant livres sacrés. Les clercs, comme les laïcs, sont des phonographes ; ils se contentent de répéter, même si les textes ont été souvent changés. Ce qui les intéresse, c’est le savoir, les connaissances, et non la perception directe. La culture, le savoir, empêche la perception directe. Mais le savoir est un havre sûr, la chasse gardée de l’élite ; et comme les ignorants sont impressionnés par le savoir, le savant est respecté et honoré. Le savoir est un vice, un penchant comme la boisson ; le savoir ne conduit pas à la compréhension. On peut enseigner le savoir, mais pas la sagesse ; il faut être délivré du savoir pour que vienne la sagesse. Le savoir ne permet pas d’acheter la sagesse ; mais l’homme qui est entré dans le refuge du savoir ne s’aventure plus au dehors, car le mot nourrit sa pensée et penser le réconforte. Penser est un obstacle à la perception directe ; et il n’y a pas de sagesse sans perception directe. Le savoir, l’idée, la croyance, fait obstacle à la sagesse.
Un esprit absorbé n’est pas libre, spontané, et ce n’est que dans la spontanéité qu’il peut y avoir découverte. Un esprit absorbé est enfermé en soi-même ; il est inapprochable, invulnérable, et c’est là que réside sa sécurité. La pensée, de par sa structure même, isole le moi ; rien ne peut la rendre vulnérable. La pensée ne peut pas être spontanée, elle ne peut jamais être libre. La pensée est la continuation du passé, et ce qui continue ne peut être libre. Il n’y a liberté que dans la cessation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jiddu Krishnamurti (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jiddu Krishnamurti

Isabelle Clerc présente "L’esprit de création" de Jiddu Krishnamurti
Ce que nous sommes compose la société. Techniquement, nous sommes prodigieusement avancés, mais moralement, spirituellement, nous sommes très en retard. le progrès technique extraordinaire ...
autres livres classés : apprendreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1280 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre