AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges Marie Lory (Traducteur)
ISBN : 2742749012
Éditeur : Actes Sud (05/05/2004)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :

C'est en 1994 que l'Afrique du Sud a organisé, pour la première fois de son histoire, des élections libres et démocratiques. Dans les mois qui suivirent fut créée la Commission Vérité et Réconciliation chargée de dresser un état des lieux des violations des droits de l'homme perpétrées entre 1960 et 1993. Son objectif : faire éclater la vérité publiquement afin d'éviter que de tels drames ne se reproduisent.

A partir de 1996 et pour plus de d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mimipinson
  03 août 2015
Après quelques recherches sur le sujet, il s'avère que cet ouvrage soit une des 2 parutions en français relatives aux travaux de cette commission qui, 2 années durant, s'appliquât à entendre à la fois les victimes de l'apartheid, et les ordonnateurs et/ou les exécutants.
Antjie Krog, poétesse et journaliste, farouche opposante au régime de ségrégation a rendu compte de ces travaux.
Ce livre est donc, non pas une traduction intégrale et littérale des auditions, ni un froid rapport juridique. Il est à la fois le regard d'une femme engagée et une photographie qu'elle ne fait que montrer au monde. Des mots et des maux des milliers d'individus entendus, à ses propres mots il n'y a toujours qu'une infime frontière. Entre la douleur d'une femme, et celles de celles bafouées et violentées durant des décennies, il n'y a souvent qu'un pas.
Mal nécessaire à toute démocratie digne de ce nom qui veut, non pas faire table rase de son passé, mais l'étaler au grand jour pour ne pas le rejouer, cette commission aura permis de mettre des mots sur 60 ans d'histoire à défaut d'obtenir de ses bourreaux si ce n'est qu'un début de mea culpa. L'attitude du dernier président de l'apartheid est à donner la nausée.
« Je ne m'excuse pas…je prie pour eux »
On ne lit ce genre d'ouvrage comme on lit un roman. Il faut du temps ; à la fois pour digérer ce que l'on lit et s'arrêter sur l'écriture d'une femme dont j'aimerais pouvoir lire quelques-uns de ses poèmes.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
clodermer
  27 mai 2019
Ce livre est très intéressant car il nous raconte comment, en Afrique du Sud, une Commission Vérité et Réconciliation a pu être mise sur pied. Avec la fin des années d'apartheid et les décennies d'oppression des hommes de couleur par des blancs, il fallait réussir à créer une société plus égalitaire. Une société où noirs, métis, indiens et blancs travailleraient ensemble pour le même pays, sans volonté de vengeance, de revanche, de rancune… Une gageure !
Antjie Krog raconte les coulisses de la mise en place de la Commission, nous dévoile de nombreux témoignages, des écueils rencontrés. Elle souligne le travail remarquable de son président, Desmond Tutu, qui a permis d'éviter des naufrages. Elle décrit aussi les doutes, les travers…
Son récit est assez décousu (est-ce la traduction ?) car l'auteure mélange ses réflexions personnelles avec celles d'autres intervenants et avec des témoignages. Pourtant, c'est très intéressant et certains témoignages sont vraiment poignants.
Antjie Krog nous livre ici une réflexion très profonde et éclairante sur les enjeux de cette Commission au moment où l'avenir de l'Afrique du Sud se jouait et sur les luttes d'influence en cours à cette époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nikoz
  27 juillet 2015
Que dire? (cette question s'adresse à tous, lecteurs compris)... Qu'écouter?... Un témoignage de témoignages incroyablement puissant et utile.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
clodermerclodermer   27 mai 2019
La procédure se clôt avec l'hymne national. Je me lève, prise au dépourvu par la version en sésotho, par la conscience que je suis blanche, il me faut me réapproprier ce pays, ma langue est chargée de violence, je n'y puis rien, au bout de tant d'années je demeure mal à l'aise avec ce qui est mien, ce qui est à moi.
Commenter  J’apprécie          00
clodermerclodermer   27 mai 2019
Je me fraie un chemin à travers le chant - dans une langue qui n'est pas la mienne, un langage que je ne connais pas. L'intérieur du chant est parfumé, entre les notes de chagrin et de souffrance on trouve de doux silences où tous ceux qui appartiennent à ce paysage, nous tous, allons pouvoir nous poser.
Commenter  J’apprécie          00
clodermerclodermer   27 mai 2019
Nous souhaitons simplement être des humains - certains avec des couleurs vives, d'autres avec des couleurs pâles, mais tous avec de l'air et du soleil.
Commenter  J’apprécie          00
NikozNikoz   27 juillet 2015
Que feriez-vous si les révélations impliquaient [...] ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Antjie Krog (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antjie Krog
France-Afrique-du-sud. La poétesse Antjie Krog en tournée dans les Pays de la Loire.
>Histoire de l'Afrique>Histoire de l'Afrique du Sud>Afrique du sud : histoire (11)
autres livres classés : afrique du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr