AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782262025366
183 pages
Éditeur : Perrin (24/08/2006)
3.67/5   9 notes
Résumé :

Qu'est-ce que c'est un " Boche ", maman ? Ma mère sursauta comme sous le coup d'une décharge électrique et, me toisant de son magnifique regard bleu, me lança : Pourquoi me demandes-tu ça ? A l'école, on m'a appelée "fille de Boche ", répliquai-je en baissant les yeux. Aujourd'hui encore, je ressens l'effet que me firent ces paroles : "Fille de Boche ". C'était la première fois que l'on m'appelait ainsi. Q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
july57
  16 avril 2016
Avec ce premier livre, Josiane Kruger soulève un sujet longtemps tabou: les amours illégitimes entre femmes françaises et soldats allemands. Sujet qu'elle maîtrise parfaitement car elle est elle-même le fruit de ces amours interdites.
Environ 200 000 enfants ont grandi avec cette double peine: la honte, le rejet de la société et, souvent, l'absence d'un père.
Dans ces pages, le lecteur ressent tout le désarroi de cette petite fille face à cette différence qu'elle ne comprend pas et sur laquelle elle n'arrive pas à mettre de mot. D'ailleurs, elle ne comprend pas le mot "Boche" car son entourage familial est peu enclin à lui donner des informations.
Jusqu'au jour où elle va découvrir une lettre...et là commence l'aventure...
Une belle lecture qui ouvre une page de l'Histoire que l'on a tendance à occulter même si certains passages mériteraient d'être plus étoffés.
Un livre important pour ne pas oublier que l'Amour n'a pas de frontières...
Commenter  J’apprécie          31
festi
  16 janvier 2014
Enfant fruit de l'amour mais d'un amour interdit celui d'une femme française et d'un allemand sous l'occupation, l'auteur nous exprime ses sentiments ses émotions, son manque de repère dû â l'absence d' un père inconnu et surtout aux origines cachées. Ce lourd poid et ce vide à la fois portés de cet enfant de la honte qui bafoue son innocence. Sa mère reconstruit un foyer donnant naissances à des petit frères et soeurs, Jo retrouve son père mais ne le verra qu'une seule fois. Ce sentiment de n'être qu'une pièce rapportée vis à vis des membres de sa famille la poursuivra tout au long de sa vie. Cette histoire m'a touchée mais je pense que des passages méritaient un peu plus de clarté et un développement plus appronfondi.
Commenter  J’apprécie          00
Lali
  27 mai 2011
Tout souvenir, toute vie hors normes ou mouvementée, ne fait pas nécessairement un bon livre. Et tout témoignage ne mérite pas d'être publié tel quel sans travail d'édition. le récit de Josiane Kruger, Née d'amours interdites, publié chez Perrin, un éditeur spécialisé dans les romans, essais et récits historiques, aurait pourtant mérité qu'on y consacre un peu de temps et d'énergie : cela nous aurait donné un livre autrement plus étoffé.
Il n'est pas tout d'être la fille d'une mère française et d'un soldat allemand. Il n'est pas tout non plus de l'avoir appris par hasard ni d'avoir trouvé au fond d'une boîte les coordonnées d'un père à qui on écrira et qui nous visitera une fois. Il n'est pas tout de raconter sa vie, ses difficultés avec sa famille, ses déboires, ses déménagements, ses amours à la déroute, ses liens avec sa famille allemande.
Il aurait fallu bien davantage au récit de Josiane Kruger pour le rendre intéressant. Pour en faire quelque chose de moins décousu et de digne d'intérêt. Mais l'éditeur n'a pas pris le temps de guider l'auteure et le récit qu'elle nous offre n'a que très peu d'intérêt pour qui ne fait pas partie des 200 000 enfants nés dans les mêmes conditions et dont elle se fait ici la porte-parole.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
clo23thy
  30 avril 2019
Très belle histoire vraie, on ressent la souffrance de ses enfants nés d'union interdite et les conséquences pendant leurs vies d adultes. Les ravages de cette guerre sont bien nombreuses.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
july57july57   15 avril 2016
Dans les guerres de toujours et de toutes nations, naissent des enfants; résultats d'histoires d'amour jugées honteuses, indignes envers la patrie des protagonistes, simplement parce que quelques têtes huppées ont décidé qu'un homme et une femme seraient (pour quelque temps) ennemis.
Commenter  J’apprécie          50
festifesti   16 janvier 2014
Enfant je culpabilisais d'aimer mon père . Les adultes en avaient fait un sujet tabou et je finissais par croire qu'il était mal de penser à lui. Pourtant il le méritait bien puisque ma mère, pendant deux années, l'avait aimé en dépit de tout et de tous . On aurait pu penser que, la guerre terminée, cet amour lui pesant comme un remords trop lourd à porter, elle cherchait désespérément à l'oublier et le faire oublier . J'ai dû supporter sans son aide une affreuse détresse dont les séquelles ont empoisonné mon existence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
july57july57   16 avril 2016
Il arrive que certains drames touchant le fond de l'horreur abolissent haine et rancoeur pour laisser place à la seule douleur.
Commenter  J’apprécie          30
festifesti   15 janvier 2014
Il est faux de penser que l'amour peu engendrer l'amour! Il mène parfois â l 'estime, l'affection, voir la tendresse. C'est tout!
Commenter  J’apprécie          10
festifesti   16 janvier 2014
Je l'imagine avec sa femme, ses deux garçons: cette famillz dont je ne fais pas non plus partie ...
Me vient alors le désir de fonder un foyer.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : amour interditVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1001 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre