AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072721069
112 pages
Éditeur : Gallimard (09/03/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Anthologie de discours prononcés à l'Assemblée nationale, de 1790 à 1966, par douze écrivains qui furent aussi hommes politiques : Mirabeau, Benjamin Constant, Chateaubriand, Lamartine, Tocqueville, Hugo, Edgar Quinet, Barrès, De Gaulle, Césaire, Senghor, Malraux.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LeklesDafe
  05 juin 2020
Pour ceux qui aime les véhéments discours de grand littéraire, on nous offre ici par la voix de Malraux, Césaire, Senghor, Hugo et tant d'autre; par le voix je disais, on nous délecte d'une magnifique écriture, apogée du sentiment littéraire dont ils font preuve face au sujet quotidien dont nous nous octroyons toutes pensées. Ils viennent, par leur plume, dévoiler de nouveaux arguments, si farouchement réfugié sous l'égide de la certitude et de la facilité.
Que faire de ces voix, qui avec un zèle si haletant font mugir en vous la frénésie du discours ? On ne les oubliera jamais, car jamais elles ne sombreront dans d'obscurs pensées, si ce n'est celle de leur plume. L'Académie promet l'immortalité, l'écriture l'éternité !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SauveterreSauveterre   09 février 2020
Soldats tombés dans les déserts, les montagnes ou les plaines, marins noyés que bercent pour toujours les vagues de l'océan, aviateurs précipités du ciel pour être brisés sur la terre, combattants de la Résistance tués aux maquis ou aux poteaux d'exécution, vous tous, qui, à votre dernier souffle, avez mêlé le nom de la France, c'est vous qui avez exalté les courages, sanctifié l'effort, cimenté les résolutions. Vous fûtes les inspirateurs de tous ceux et toutes celles qui, par leurs actes, leur dévouement, leurs sacrifices, ont triomphé du désespoir et lutté pour la patrie.
Votre pensée fut, naguère, la douceur de nos deuils. Votre exemple est, aujourd'hui, la raison de notre fierté. Votre gloire sera, pour jamais, la compagne de notre espérance.

Charles de Gaulle, "Bilan de la guerre", discours à l'Assemblée nationale du 15 mai 1945.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
SauveterreSauveterre   08 février 2020
Il ne faut pas compter sur le rationalisme non plus que sur la science pour cultiver toute l'âme humaine. Il y a une part dans l'âme, et la plus profonde, qu'ils ne rassasient pas et qu'ils ne peuvent même pas atteindre.
Cette inquiétude, cette tristesse, cet inassouvi au milieu du laboratoire, c'est ce qu'Albert Dürer a représenté dans cette sublime gravure de Melancholia, au bas de laquelle on pourrait écrire "Insuffisance de la science pour contenter l'âme." C'est le tourment de Faust, de tous les Faust.

Maurice Barrès, "La protection des églises de France", discours à l'Assemblée nationale du 16 janvier 1911.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          34

Lire un extrait
autres livres classés : assemblée nationaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2078 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre