AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369742771
Éditeur : Akata (12/09/2019)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Lui s'appelle Nozomi. Elle s'appelle Saku. Ils se connaissent depuis l'enfance et ont construit une amitié basée sur le soutien tacite qu'ils se sont apportés mutuellement dans les épreuves que leur imposait le quotidien. Mais à l'adolescence, tandis que Saku sent ses sentiments évoluer en même temps que son corps change, la relation entre eux deux semble devoir se complexifier…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Tachan
  18 septembre 2019
Avec sa belle couverture toute douce qui donne l'impression qu'elle a été coloriée aux crayons de couleurs, Entre Deux de Kujira me rappelait furieusement la série Puzzle de Ryo Ikuemi, qui fut un immense coup de coeur chez moi. du coup, impossible de passer à côté de ce titre, surtout en sachant de 1/ qu'il parlait de puberté et des apparences, de 2/ qu'il était fini en 2 tomes, et de 3/ qu'il sortait chez Akata qui a le don pour me trouver des pépites en matière de shojo.
Comme c'était annoncé, on retrouve bien dans le premier tome de cette duologie, une belle histoire d'amitié entre deux personnages, un garçon et une fille, que leur famille a fait souffrir. Sans le savoir, leur présence et échanges réciproques leur permettent de guérir et de grandir, mais la voie vers l'adolescence n'a rien de facile. Nozomi, lui, est un garçon aux cheveux longs parce que sa mère aurait aimé avoir une fille. Saku, elle, est une fille jouant au garçon parce que sa mère ne se remet pas de la mort de son fils. Tous les deux souffrent de l'image que leurs parents cherchent à leur imposer même involontairement et c'est très triste.
A cela, la mangaka, Kujira, ajoute une très belle réflexion sur l'adolescence et la puberté avec ce corps qui change et entraîne également des sentiments qui vont naître ou disparaitre. C'est très joliment fait, sans pour autant cacher des moments difficiles. On a ainsi droits aux premières règles, aux moqueries des garçons envers les filles, mais également envers les garçons "efféminés", aux premières brassières, aux regards vis-à-vis du sexe opposé qui changent avec le corps qui mûri. C'est très réaliste et personnellement certaines scènes m'ont rappelé un lointain passé, où ce n'était pas facile d'accepter mon corps de fille, justement parce qu'il changeait et que j'aurais préféré que ce ne soit pas le cas. du coup, je me suis bien retrouvée dans le personnage de Saku.
La romance, qui est le point de départ de l'histoire, n'est par contre, pas forcément ce qui m'intéresse le plus. Si l'autrice parvient bien à nous transmettre les premiers émois de Saku et d'Arikawa, son camarade de classe qui aime bien la taquiner, pour autant je n'ai pas vibré avec eux, peut-être est-ce dû à la froideur que dégage un peu l'autre héros, Nozomi, face à cela.
Pour finir sur l'histoire, j'ai trouvé le procédé narratif, de partir d'une situation clé du présent pour remonter dans le passé et revenir ensuite tranquillement vers ce moment pour l'expliquer, classique mais bien fait. C'est très efficace et en plus, ici, l'autrice ne mollit pas, l'histoire n'étant qu'en 2 tomes. Au passage, pour ceux ayant peur de la brièveté de la série, pour le moment, ça ne nuit en rien au récit au contrairement. Celui-ci est ramassé, va à l'essentiel mais développe tout ce qu'il y a à développer pour créer une histoire belle et touchante. Il n'y a pas besoin de plus, parfois la simplicité suffit et c'est le cas ici.
En ce qui concerne les dessins, puisqu'on est quand même dans un titre graphique, j'ai bien aimé le trait assez doux de Kujira avec ses visages très ronds et les regards parfois incisifs de certains. Les décors plutôt absents pour se concentrer sur les personnages, mais c'est normal vu qu'on est plus dans un titre propice à l'introspection. Ça me rappelle un peu le travail de Kazune Kawahara (Aozora Yell, Koko Debut, So Charming...)
En conclusion, j'ai beaucoup aimé la force et la bienveillance dont fait preuve l'autrice pour traiter des sujets aussi sensibles. Ça donne une ambiance douce mais un peu âpre, pleine de mélancolie et de nostalgie qui peut nous rappeler notre propre puberté. Je regrette juste que dans ce premier tome, on se concentre uniquement sur les pensées de Saku, il me manque le point de vue de Nozomi que j'espère voir arriver dans le tome 2.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lesvoyagesdely
  01 novembre 2019
Entre deux est une série qui aborde comme jamais ce passage délicat de l'enfance à l'adolescence, avec tout ce que cela entraîne.
C'est une histoire de qualité, qui touche en plein coeur. J'avais le sourire tout au long de la lecture, et c'est justement pour leur originalité et façon de faire les choses, et les histoires qu'ils nous trouvent que j'aime tant les éditions Akata. Bien évidemment, je n'aime pas tout à la même hauteur.
L'orgueil, la fierté, la peur du regard des autres nous empêche de faire tant de choses, de mettre tant de temps à se trouver, se parler. C'est par moment l'impression que j'ai.
Une fille et un garçon. Leur corps va évoluer. Ils vont tant traverser ensemble. La primaire, le collège, le lycée. C'est juste tellement dingue comme les choses changent pour la majorité d'entre nous dans nos relations dans ces différentes périodes, avec le corps qui grandit, change et se forme.
On ferait tout petits pour plaire à ses parents la plupart du temps. C'est également à cause de raisons très personnelles que Saku s'habille plutôt comme un garçon, pantalon, même la coupe. Et Nozomi a les cheveux longs au départ. C'est aussi terrifiant, dingue, que beau quand nous y pensons.
Mais n'oublions pas aussi le regard de la société, la pression sociale qui stigmatise.
Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour les gens qu'on aime, mais à quelles conditions ? Et pourtant, tout ce que nous vivons nous marque irrémédiablement et fait de nous ce que nous serons.
Le manga est très bien abordé, et explique comme jamais, le long processus qui se met en place, comment nous pouvons nous perdre de vue, comment nos mots peuvent dire tellement autre chose que notre coeur. Ce qui est aussi le cas de Arikawa. Cela n'empêche que c'est terrible et usant de supporter des gens du genre d'Arikawa constamment dans la bataille.
La façon dont les jeunes de primaire ont commencé à stigmatiser, s'en prendre à Nozomi, c'est vraiment horrible.
Les mots blessants marquent.
J'ai quand même un peu peur qu'une partie des lecteurs s'ennuient, et pourtant nous devrions mettre ce manga dans les mains de tout le monde, et surtout ceux traversant cette période.
Une période et une évolution vraiment abordée avec intelligence et subtilité, en pensant à beaucoup de choses, et avec douceur, bienveillance et subtilité.
L'édition est très agréable et nous avons même une page couleur pour commencer. N'oublions pas d'enlever nos jaquettes.
J'ai également beaucoup aimé le graphisme, qui est très doux.
Nous commençons à une certaine période, pour ensuite aller dans leur passé.
Tous les deux s'aident mutuellement et malgré tout à grandir, évoluer, s'accepter.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
MassLunar
  09 octobre 2019
Je pense que c'est mon petit coup de coeur shojo de la rentrée. Bon en toute honnêteté, il faudrait déjà lire d'autres shojo de cette rentrée littéraire pour se faire une idée formelle mais, en toute vérité, j'ai quand même bien adhéré à cet Entre deux. Subtil, délicat et pudique, j'adore ces qualités employées dans les mangas. C'est le premier titre édité en France de Kujira et j'ose espérer que ce ne sera pas le dernier. La mangaka a déjà un sacré parcours dans son pays natal.
Dans les grandes lignes, il faut bien avouer qu'Entre Deux a tout du manga classique de romance à travers un jeu entre deux personnages qui s'aiment sans se l'avouer ou qui cachent leurs véritables émotions derrière une attendrissante amitié. Mais Kujira relève cette romance avec une délicate sensibilité à travers l'adolescence, la puberté, la métamorphose du corps et les questions discrètes que se posent la jeunesse. C'est une romance qui évolue et qui est traité de manière réaliste sans tomber dans des effusions larmoyantes ou pathétiques. Il y a une belle retenue dans Entre deux et cela fait de ce shojo un très bon titre.
Les personnages sont assez attachants. Je ne serai pas étonné que le second volume soit centré sur le point de vue de Nozomi, le garçon qui demeure assez discret dans ce premier tome. Nous ne connaissons pas ses pensées. Nous suivons celle de Saku. D'abord garçon manqué, elle devient au collège une belle jeune fille qui commence à attirer les regards. C'est un personnage authentique et sincère.
J'ai beaucoup aimé ce premier volet, je le recommande à celles et ceux qui recherchent un shojo plutôt mature sans grandes effusions de larmes ou d'humour mais dont les grandes qualités résident dans une belle retenue .
Parfois la pudeur apporte de la poésie. Sans éviter les sujets douloureux et complexes de l'adolescence, Kujira les traite avec intelligence et délicatesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChuutJeLis
  06 novembre 2019
Saku et Nozomi se connaissent depuis l'enfance. Alors que suite à différentes épreuves leur amitier se construit peu peu, ils vont se perdre de vu jusqu'à l'adolescence.
Ils vont alors se retrouver, leurs corps et leur esprit auront changé... J'ai dévoré ce petit Shôjo tout mignon. Je l'ai lu sans trop savoir où allait nous emmener le récit et je n'ai pas été déçue.
J'ai aimé voir l'évolution de ces deux enfants en adolescents, découvrir avec eux l'évolution de leurs corps et de leurs mentalité.
Comme toujours dans les mangas signés Akata on aborde des thèmes un peu compliqués comme ici le deuil ou l'identité mais ça reste des sujets vraiment secondaires pour une fois et le projecteur est vraiment mit sur les 2 enfants et leur histoire.
Je me suis très vite attachée à Saku et j'ai déjà hâte d'avoir le tome 2 entre les mains pour connaître la suite de leur histoire.
Un manga tout en douceur à lire sous le vent d'automne.
Commenter  J’apprécie          00
Sachikochi
  16 octobre 2019
L'avantage de ce titre est d'être terminé en 2 tomes, ce qui est loin d'être une grosse saga, et je dois avouer, vu comment c'est parti, je ne sais pas si je serai rassasiée !
C'est juste tout doux, tout est amené de façon mignonne, et on nous présente l'évolution de notre corps, notre puberté tranquillement. On est dans un titre qui montre les choses tout en restant pudique, on ne tombe pas dans le voyeurisme, c'est vraiment appréciable ! Comme si la mangaka voulait nous expliquer les problèmes des personnages tout en respectant leur vie privée.
On suit les personnages de Saku et Nozomi quand ils sont au lycée, sauf que Saku va se rendre compte de certaines choses, et on va se retrouver propulsé dans le passé en démarrant par le primaire, et les premiers changements du corps, mais aussi de l'esprit, du cerveau. Ils vont se rendre compte eux aussi de ces changements !
On va les retrouver aussi au collège, les voir prendre certaines distances sur des malentendus, des réactions toutes bêtes, mais ils ne sont pas les seuls à réagir comme ça, on a tous été déjà dans ce genre de situation. C'est une vérité qui nous est expliqué mais de façon très posé et toute douce !
On a aussi un troisième personnage qui fait son entrée dès le primaire, il va suivre nos protagonistes tout du long. Lui aussi va chercher sa place, notamment auprès de Saku, et il arrive assez tardivement, mais il y arrive, à mettre des mots sur ses émotions.
Et de nous présenter les choses de cette manière, on va comprendre aussi leur passé, le pourquoi ils étaient comme ça au primaire, et c'est très intéressant !
Un titre mature mais sans excès, je me suis sentie proche de Saku et dans ses demandes auprès de sa mère, la puberté n'a pas été très simple pour moi, et je pense pour beaucoup elle est assez compliquée ! Tout se transforme, et on a un peu de mal à gérer !
Ma seule déception c'est le fait que l'histoire tourne beaucoup autour de Saku, on a beaucoup ses pensées et ses points de vus, et ça manque un peu de Nozomi, j'aurai beaucoup aimé voir son point de vu, et sur les changements notamment, parce que les hommes changent aussi !
En tout cas, c'est un titre que je recommande chaudement, on a frôlé le coup de coeur comme vous pouvez le constater.
Lien : https://takeabreakavecsachik..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : pubertéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3543 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre