AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369748120
Akata (24/09/2020)
4.05/5   48 notes
Résumé :
Koyori est de nouveau célibataire ! Larguée par son copain qui la trompait avec une autre, elle cherche à noyer son désarroi dans l'alcool. Le lendemain, au réveil, elle réalise qu'elle a couché avec Hijiri, son ami d'enfance. C'est avec ce timing improbable que ce dernier, profitant de l'occasion, lui avoue qu'il l'aime depuis longtemps. Et s'il était temps, pour eux, de se mettre en couple ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 48 notes
5
5 avis
4
11 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis

MangAstra
  27 octobre 2020
☼ Mon avis ☼

La carrière de Kujira a débuté au Japon en 2008 avec son One-Shot " Girl×Girl×Boy - Otome no Inori ".
En 2018 elle sort un Josei du nom de " Sekai no Owari To Majo no Koi " de trois tomes.
On la découvre pour la première fois en France en 2019 grâce à sa série " Entre deux " qui est terminé en deux volumes.
Pour la deuxième fois en France, nous avons la chance de découvrir la toute nouvelle série de l'auteur qui est " Switch Me On ".
À l'origine, Switch Me On était prévue pour être uniquement une publication numérique au Japon.
Face au succès des chapitres dans le magazine tint, la maison d'édition Akata a eu l'accord pour réaliser cette oeuvre en format papier.
Tout d'abord, je voulais vous parler de la couverture que je trouve juste magnifique.
C'est d'ailleurs l'une des raisons qui m'a poussé à choisir ce titre par rapport à d'autres séries de chez Akata.
La jaquette montre les personnages principaux de l'histoire portant de jolis vêtements.
Je trouve que les différents éléments ainsi que les couleurs choisies apportent une certaine douceur à la couverture.
La texture de la jaquette a été revisitée par les éditions Akata par rapport à celle qui leur a été envoyée par Kodansha.
Par contre malgré cette modification, la couverture garde malheureusement les traces de doigts et c'est vraiment dommage.
En tout cas, je m'attendais à voir l'illustration du premier chapitre qu'on voit sur le format numérique.
Au final, on se retrouve avec des illustrations complètement inédite de ce joli duo.
Par contre, lorsque j'ai ouvert le livre, j'ai été un peu déçu de ne pas avoir retrouvé une présentation ou bien un petit texte de l'auteur.
C'est un détail assez minime mais qui me plaît énormément lors de l'ouverture du manga.
Je trouve aussi qu'il y a très peu de chapitres, il y en a que quatre ce qui donne un livre plus petit et pas très épais.
J'ai eu un énorme coup de coeur pour les trois pages en couleurs qui me font un peu penser à la série "Journal d'une fan girl ".
Elles sont très colorées, les nuances sont magnifiques et le rendu est juste sublime.
Switch Me On est un manga qui raconte le quotidien de deux personnages qui s'apprêtent à se découvrir sous un autre angle.
Ce premier tome montre la complexité des relations humaines lorsqu'on n'est adultes.
Le début démarre de suite avec des plans érotiques mais qui ne durent pas très longtemps.
L'auteur a pris un gros risque de mettre ce genre de scène dès le début du tome.
Personnellement, je trouve qu'elle a été audacieuse, elle monte dès les premières pages que la relation ne va pas du tout traîner en longueur, c'est même plutôt rassurant.
Pour moi l'histoire rentre dans le vif du sujet, Switch me On dévoile une intrigue qui change de l'ordinaire avec un duo qui se complète.
Quel plaisir de voir des personnages qui évoluent assez rapidement et qui ne tardent pas à se poser dix mille questions.
Dans ce tome, on peut voir leurs vies professionnelles, le parcours de leurs amitiés ainsi que l'évolution de leurs sentiments.
On s'attache d'ailleurs très rapidement aux personnages, ils sont attendrissants, mignon mais matures, leur caractère correspond très bien à leurs âges.
Dès leur plus jeune âge jusqu'à maintenant, ils ont toujours été bienveillants, ils se respect mutuellement et c'est juste très beau à voir.
J'ai aimé également la collège de Koyori qui donne de très bon conseil, elle réagit de la meilleure des façons, et ces points de vue concordent très bien avec sa maturité.
J'ai été un peu déçu du côté des dessins, qui pour moi sont trop simplistes, les décors sont très peu présents, il y a de nombreuses trames à chaque case.
Par contre, je tiens à souligner que la présence des trames ne m'a pas dérangé lors de ma lecture.
Après les seuls points positifs se situe sur le graphisme des personnages qui eux sont réussis.
Il n'y a pas de problème de proportionnalité et les habits sont détaillés et leur vont parfaitement.
Pour finir, comme pour chaque fin de lecteur, je me pose la même question " Es que j'ai envie de me prendre le prochain tome dès ça sortie " et finalement malgré un avis très positif sur ce manga.
Je trouve déjà dans un premier temps que le prix n'est pas adapté à la taille et à l'épaisseur du livre.
Il n'y a pas ce petit suspens en fin de tome qui est là pour donner cette envie d'acheter la suite.
On va dire que j'ai envie de découvrir leurs évolution mais je n'ai pas envie de payer ce prix tout simplement.
Ça reste une relation très belle, mais voilà j'ai d'autres priorités dans mes achats.
Lien : https://mangastra.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  15 octobre 2020
J'ai toujours fait confiance à Akata pour le choix de ses shojos, c'est donc confiante que je suis partie pour découvrir Switch me on, malgré je l'avoue une couverture que je trouvais un peu kitch et fleur bleue. Quelle surprise de découvrir en le lisant un titre mature où l'autrice a parfaitement cernée la découverte de l'amour à l'âge adulte.
Avec 3 tomes à ce jour au Japon, ce titre a chez nous un parcours atypique (qui ne le sera peut-être plus dans quelques années), puisqu'il a bénéficié d'une prépublication en numérique avant d'arriver en tome relié dans les librairies. Pour les fans du format, cela permet de découvrir des histoires de manière plus rapprochée par rapport à leur parution et je trouve ça très chouette. Pour moi, qui n'en suis pas adepte, c'est une grosse de frustration, mais pour récompenser les lecteurs comme moi qui ont attendu, ce fut un vrai plaisir de découvrir de belles pages couleurs à l'ouverture du tome.
Kujira est une autrice que j'avais beaucoup aimé découvrir dans son précédent titre : Entre deux, qui mettait en scène deux amis d'enfance à un moment charnière de l'adolescence. J'avais été séduite par sa façon de les croquer et de saisir leurs émotions si complexes, puisque chacun avait maille à partir avec son genre de naissance ainsi qu'avec sa famille. Rebelote ici, la mangaka nous reparle de deux amis d'enfance mais cette fois à l'âge adulte et c'est tout aussi réussi.
Mes débuts avec ce titre furent pourtant un peu hésitants. Je dois dire qu'il fallait oser ouvrir avec une scène de lit bien explicite comme elle le fait. Mais en même temps, cette rencontre d'un soir est à l'origine de tout et marque clairement les esprits. L'héroïne, Koyori, vient de se faire larguer par son copain avec qui elle était depuis plus de deux ans. Elle va boire avec son meilleur ami pour oublier ça, mais une chose en entraînant une autre, elle finit par coucher avec lui alors qu'elle est bourrée. le lendemain au réveil quand elle réalise, elle est particulièrement mal à l'aise, surtout qu'elle se rappelle une certaine déclaration qu'il lui a fait. Alors au lieu de pleurer sur son ex qui la trompait, elle n'arrête pas de penser à Hijiri, car ce qui vient de se passer la perturbe grandement.
C'est avec ce début un peu bancal à mon goût que commence une très belle histoire, celle de deux amis d'enfance qui s'aiment depuis toujours mais ce sont, à la fois, toujours ratés et n'ont jamais osé mettre leur amitié en péril pour une romance. Et l'autrice en parle avec un ton mature et réaliste qui m'a beaucoup plu. Elle arrive à mettre en scène à la fois le côté adulte et le côté immature, naïf et fleur bleue des héros, faisant bien sentir qu'on a beau être majeur, on n'en reste pas moins des enfants parfois face à l'amour quand il nous tombe dessus. Ça m'a beaucoup parlé.
Ainsi, j'ai vraiment beaucoup apprécié les deux personnages et la dynamique qu'il y a entre eux. L'autrice n'hésite pas à les montrer dans leur quotidien le plus simple et banal, entre ennui au bureau et discussions avec les collègues, petites soirées à la maison, premier rendez-vous classique, etc. Elle illustre à merveille ce que ça peut être d'être ami à cet âge-là, avec ses moments sans se voir parce qu'on est trop pris, ce naturel qui fait qu'on baisse les barrières face à l'autre pour être ultra nature, etc. J'ai beaucoup aimé que malgré la tournure romantique que ça prend, on les voie toujours se comporter comme les amis qu'ils sont depuis toujours. Koyori est une jeune femme qui vivote un peu, qui a du mal à gérer ses émotions et qui est encore très jeune au final. Elle m'a touchée dans sa panique des débuts, puis dans ses tâtonnements maladroits ensuite. J'ai beaucoup aimé la franchise et l'honnêteté d'Hijiri, un garçon qui a attendu bien longtemps pour saisir sa chance et a bien l'intention d'en profiter. Il a ce côté rassurant qui me plaît, tout en étant calme et tranquille, malgré son coeur qui doit battre la chamade. Il est trop mignon.
Les dessins sont peut-être la petite faille ici. Je ne saurais dire pourquoi mais je ne suis pas fan du trait de l'autrice dans ce titre. le dessin des corps et des visages ne me plaît pas. Ça rougit un peu trop à tout va. C'est personnel mais je n'aime pas cette frange trop longue chez Hijiri qui cache son regard. Cependant, je reconnais que l'autrice fait passer énormément d'émotions, que c'est tout doux et adorable. La mise en page est dynamique mais il n'y a rien pour le faire sortir du lot.
Alors que vu le résumé et surtout la couverture, je n'attendais pas grand-chose du titre, Akata a réussi à me surprendre une nouvelle fois. Switch me on est vraiment un titre parfait pour les adultes, mettant en scène une première romance entre deux jeunes actifs qui se connaissent depuis longtemps. le ton est juste, les personnages sont touchants et le thème de la transition d'une relation purement amicale à une relation de couple sonne vraiment juste. Je suis sous le charme.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DeafSon
  04 février 2021
J'ai un avis très mitigé sur ce manga donc je vais faire ma chronique en deux points :
🔹Points positifs :
C'est une histoire assez différente des autres histoires d'amour en manga. Même s'il n'est pas réellement un shojo, il y a quand même beaucoup de ressemblances avec ce type de catégorie, sauf le fait qu'il est quand même plus mature. Dans les habitudes des shojos, quand la fille effleure juste la main du garçon, elle est dans tous ses états, ici il y a des relations sexuelles explicites, c'est donc plus pour un public adulte ou plus mâture. Cette image donne un air plus réaliste au manga. J'ai apprécié ce point.
🔹Points négatifs :
Bon évidemment, le fait que quelqu'un couche avec une personne complètement saoule me fait un peu tiquer, même si la personne saoule est '' consentante ''... Mais Quand on est bourré, sommes-nous vraiment conscients de ce qu'il se passe ?
Ensuite, sur le physique du personnage principal eh bien on est encore sur le cliché de la fille toute mince sans un gramme de graisse mais qui a des seins en bonnet F. L'auteure est une femme pourtant elle est resté dans ce cliché du désir masculin hétéro.
Pour finir, je sais que notre culture et celle du Japon sont très différentes et que la leur est encore très traditionnelle, mais quand la mère du petit ami souligne que son fils doit '' se dépêcher de trouver une femme pour faire les tâches ménagères'' et que les personnages ne réagissent même pas à ce sexisme, ça m'a un peu agacé. Je sais très bien que l'image de la femme au Japon est un peu comme ça, mais ici l'auteure aurait pu peut-être révolter ou, tout du moins, faire réagir un minimum les personnages.
Pour résumer, je ne pense pas continuer ce manga à cause des trop nombreux clichés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Joyli
  21 février 2022
Au premier regard, la couverture m'a tout de suite interpellé, j'ai beaucoup aimé les couleurs très douces (presque pastel) sélectionnées. Quelques pages en couleur au début du manga ont fait mon bonheur. J'aime beaucoup le trait graphique qui rendent les personnages visuellement très doux.
Attention, il ne s'agit pas d'un shojo mais d'un josei, pour un public plus âgé ! Il y a en effet des scènes érotiques dès le début du manga.
Nous rentrons dès les premières pages dans le vif du sujet, ce qui est préférable vu la petite taille du manga (je pense d'ailleurs que le prix est à revoir à la baisse au vu du nombre de pages). Dans "switch me on" nous suivons deux amis d'enfance, lorsque la jeune femme se fait quitter par son ex, elle boit pour oublier avec son ami, seulement très vite la soirée dérape et ils finissent par se retrouver au lit tous les deux.
Viens ensuite le questionnement de notre protagoniste, qui a peur de perdre cette amitié de longue date en passant à un autre niveau de relation. Thématique intéressante. Lui pourtant est très sûr de lui de ce côté-là, il est rassurant, patient et plutôt romantique.
C'est doux, mignon, mais il ne se passe pas grand chose, c'est très lent en plus d'être court. Ce qui fait que je ne peux pas mettre plus de 3.5 étoiles. Je n'ai pas trouvé l'histoire transcendante, quelques clichés du genre auraient pu être évités. J'ai la suite en ma possession que je lirai tout de même pour voir s'il y a une évolution ou si le rythme reste aussi lent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
unerenardaparis
  03 mars 2021
 J'arrête pas de dire que c'est parce qu'on est amis d'enfance… que c'est gênant, après toutes ces choses qu'on a vécues ensemble… Pourtant, la prochaine fois qu'on se verra… je plongerai mes yeux dans les siens… et je lui dirai que je l'aime. »
Suite à une soirée déprime un peu trop arrosée, Koyori se retrouve le lendemain dans le lit d'Hijiri, son ami d'enfance. Complètement nue, je précise bien, sinon ce ne serait pas drôle :)
Et si la jeune fille est mortifiée par ce qu'elle considère être une erreur, le jeune homme, lui, en profite pour se déclarer. Car il aime Koyori depuis longtemps, et compte bien saisir sa chance.
Mais peut-on passer du stade d'amis à amants si facilement ? Entre une Koyori qui cogite à cent à l'heure et un Hijiri qui décide au contraire de lui laisser tout le temps (eh oui, dans cette histoire, c'est monsieur qui est fleur bleue ^^), l'avenir nous le dira.
Aaahhh, enfin une romance toute douce, sur les débuts d'une relation amoureuse, qui fait chaud au coeur, tant elle est positive. Ici pas de crises ou que sais-je, juste un jeune couple qui se découvre et s'offre une chance.
C'est adorable, rose bonbon, maladroit, rempli d'amour sincère, j'adore. Si vous avez l'âme romantique, à découvrir de toute urgence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   18 décembre 2020
Ce premier volume a beau être un poil court, il se lit avec beaucoup d'attention et de plaisir, KUJIRA soignant beaucoup les débuts de cette relation adulte en sachant y véhiculer beaucoup de jolies choses dans les liens entre ses deux protagonistes.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MediathecaireendocMediathecaireendoc   04 décembre 2020
C'est vrai que ... J'aimerais bien effacer l'impression qu'on est juste des amis d'enfance ... Il me tarde de lui dire "Je t'aime" les yeux dans les yeux ...
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   09 octobre 2020
Quand c'est pas sérieux... On dit pas ce genre de choses...
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : geekVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ENTRE DEUX

Comment s'appelle le personnage principal ?

Arikawa Onadora
Hanako su Onadara
Saku Onodera
Mei Onedere

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Entre deux, tome 1 de KujiraCréer un quiz sur ce livre