AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Gamelllle


Gamelllle
  07 octobre 2015
Shahid, un étudiant Londonien et Pakistanais fait simultanément la rencontre de Riaz son voisin et de Deedee sa prof de fac . L'un est musulman extrémiste actif et l'autre est une féministe convaincue ouverte à toutes expériences nouvelles, surtout lorsqu'elles inclues drogue, musique et sexe. A priori, ce sont deux exacts opposés. Et pourtant, c'est entre ces deux univers que va se déchirer Shahid durant tout le roman: entre religion et amour. D'un côté, Riaz, son frère qu'il respecte, son modèle qu'il admire et de l'autre Deedee, cette femme qui lui fait découvrir tant de choses , dont il est amoureux et avec qui il partage la passion de la musique et de la littérature. Passion strictement prohibée puisque inutile et décadente du côté de Riaz. Shahid va tenter en vain de tirer de chaque côté pour faire bouger les limites de chaque partie . Reniant tour à tour chacun lorsqu'il se trouve avec l'autre, jusqu'au choix final inévitable et qu'il devra faire seul.
Ce roman nous plonge dans les milieux islamistes radicaux au moment de l'affaire Rushdie. J'ai trouvé que ce récit était beaucoup dans la dualité, aussi bien comme dit précédemment dans les fréquentations de Shahid que dans d'autres aspects. Par exemple, Shahid a choisi de quitter sa famille afin de poursuivre ses études en littérature, ce qui le passionne, mais se voit sans cesse rattraper par une forme de culpabilité de ne pas être plus présent auprès des siens depuis le décès de son père.Pourtant cette même famille, son père y compris, n'a jamais été tendre avec lui. Son père comme son frère l'humiliant régulièrement pour ses centres d'intérêt pas assez virils à leur goût, tandis que sa mère et sa belle-soeur le considérait comme un bon à rien.
J'ai trouvé que ce roman, finalement traitait beaucoup de l'émancipation du personnage principal: émancipation du carcan familial, puis au travers des choix de vie que Shahid va devoir faire, le personnage évoluant énormément du début à la fin du roman.
Enfin, l'écriture de Hanif Kureishi nous fait ressentir comme un sentiment d'urgence et de tension tout au long du récit. On se sent plongée au coeur de l'action, en attente de ce qui va se passer. le rythme m'a paru s'accélérer au cours de l'histoire comme une avancée vers une fin que l'on sait inéluctable.
A lire pour réfléchir.

Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura