AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Léviathan (manga - Shiro Kuroi) tome 1 sur 2

Alex Ponthaut (Traducteur)
EAN : 9791032710067
186 pages
Editions Ki-oon (06/01/2022)
4.17/5   99 notes
Résumé :
Une navette à la dérive, plusieurs passagers mais un seul caisson de cryogénisation : comment garder son humanité lorsque le pire reste à venir ?

L’équipe de Ki-oon est très impatiente que vous puissiez vous plonger dans les pages de Léviathan, pour une course contre la montre glaçante... au fin fond de l’espace.

Magnifique croisement d’influences graphiques, cette création 100 % maison vous sera proposée en grand format pour que vous p... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 99 notes
5
11 avis
4
13 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Erik_
  05 juillet 2022
Une fois n'est pas coutume, j'ai été emballé par ce manga malgré la présence des lycéens qui sont maintenant dans l'espace à bord d'un gigantesque vaisseau spatial. Des météoroïdes endommagent gravement le transporteur et tous les adultes professeurs meurent d'une étrange manière. Nous voilà encore entre adolescents dans un jeu de mort où il n'y a la possibilité que d'un seul survivant dans une seule capsule de cryogénisation.
On mélange le survival game avec des éléments de science-fiction mais le fond reste le même à savoir se battre pour une seule place. Cela me fait penser un peu au monde de l'entreprise mais ceci est un autre débat.
Evidemment, il y a des invraisemblances mais on ne s'ennuie jamais à cette lecture qui procure sa part de divertissement. J'ai trouvé l'ensemble plutôt bien construit avec un procédé assez intéressant dans la façon de nous présenter le récit de ce vaisseau qui avait disparu des radars et que des astronautes ont repérés et qu'ils explorent pour retrouver le survivant dont on ignore encore l'identité.
Un mot sur le graphisme pour dire que le trait est soigné et l'ensemble reflète la qualité. A noter également un effort dans l'édition dont la pagination est un peu plus grande que la normale.
Au final, c'est un titre qui risque de trouver facilement son public car toutes les ficelles sont bien agencées pour cela. Il faut aimer à la fois le survival game et la science-fiction bien entendu. Par ailleurs, et c'est non négligeable, cela se terminera en trois volumes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
CharlyyPhoenix
  12 février 2022
Résumé Perso : Entre L'Alpha du Centaure et la Terre (indépendamment de tout joug politique) une classe de collégiens en voyage scolaire semble voir son vaisseau percuté par une pluie d'astéroïdes, les isolant du reste du véhicule. le robot technicien de la compagnie low cost avoue à Senri Senda (prof) qu'ils ne disposent que de 48h d'oxygène et d'une seule capsule de sauvetage. Qui entrera dedans ? Pendant ce temps Kazuma Ichinose tient un journal papier, retrouvé des années plus tard par des pillards de l'espace...
Dessins : Habitué aux coups de crayons manga style SNK, je découvre une oeuvre beaucoup plus talentueuse, creusée et détaillée, les visages sont plus expressifs, ainsi que les éléments de décors.
Scénario : Je trouve que le rythme est bon. Pas assez lent pour nous perdre, ni assez rapide pour survoler... On fait une chose après l'autre, le récit poursuit son cours, une idée à la fois.
Personnages : Futaba Nikaido (collégienne) est un personnage très creusé, qui en a en réserve. Mais la grosse surprise vient de Kazuma Ichinose qui nous surprend en train de... cafter. Les personnages de mangas ne font jamais ça d'habitude. Ils sont sans peurs et sans reproches. x)...
Originalité : Quelques ressemblance avec SNK dans le type de violence, survival esacap game à la Squid Game, mélangé à Interstellar ou à Dead Space... Mieux dessiné!;)
Objet : Un magnifique objet, à mi chemin entre le manga classique et l'édition colossal chez Kioon. La tranche des pages est coloriée en noir ! Environ 165 grandes pages.
Horreur : Il y a des meurtres et du sang. Mais contrairement à Dead Tube, la violence sert un propos. L'auteur dit avoir pris plaisir à imaginer comment les gens peuvent réagir dans une situation extrême.
Verdict : Pas cher pour ce que c'est ! (10€). Une belle découverte (Encore un seinen avec des adolescents!). Ce manga se lit tout seul, en une petite heure. J'aime beaucoup !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          174
Tachan
  17 janvier 2022
Nouvelle création Ki-Oon comme ils ont le chic pour en dénicher. J'adore déjà Lost Children dont je me régale depuis 2018 et Leviathan dans son genre démarre encore mieux.
Découvert dans le Ki-Oon mag de l'année dernière, la série de Shiro Kuroi est une exclusivité française annoncée en 3 tomes et se déclinant dans un format bâtard entre celui des seinen classiques et des grands formats de la collection "Latitude", le tout avec une reliure souple, une jaquette amovible au dessin qui nous interpelle directement par le regard du personnage et des tranches teintées de noir pour mieux nous plonger dans l'ambiance.
L'ambiance, c'est ce qui fait tout le sel de cette série. A peine entrouvrons-nous le tome qu'on se sent plonger dans un mix d'Abyss (pour l'exploration) et d'Alien (pour le huis clos oppressant) avec une grosse pincée de Sa majesté des mouches (pour les enfants cruels), c'est splendide ! On sent que nous sommes en présence d'un mangaka qui maîtrise à merveille les codes de cette SF spatiale à demeure où le vaisseau est le lieu de tous les dangers et les enfants la source de toute la folie, c'est passionnant. Alternant entre un présent où des pilleurs d'épaves explorent le vaisseau, lisant le journal d'un des derniers passagers et cherchant à savoir ce qui a eu lieu, et un passé où l'on suit un groupe de gamins en voyage scolaire à qui il arrive une grosse tuile, on est direct accrochés.
L'histoire est fort classique en soi. On se retrouve sur un vaisseau aux allures de bateau fantôme, qui a vécu de sévères avaries et a été déclaré perdu, que des hommes explorent dans le présent. L'ambiance est stressante comme dans Abyss de Cameron. Nous attendons à chaque tournant de tomber sur ce qui a mal tourné et le dessin oppressant de l'auteur aide beaucoup en cela à nous y immerger. Découvrir à travers le journal d'un des anciens passagers ce qui a eu lieu est aussi un classique du genre mais c'est très bien fait. A ses côtés, on est au plus près de ceux qui perdent complètement la tête suite à la catastrophe. On suit caméra à l'épaule la plongée dans le côté sombre de l'âme humaine de chacun des survivants et c'est fascinant.
Il faut alors avoir le coeur accroché car avec un trait qui se rapproche de celui d'Oshimi, notamment dans ses dernières séries ultra dérangeantes que sont Happiness et Les Liens du sang, l'auteur nous entraîne dans les tréfonds de l'âme humaine et ce n'est pas beau à voir. On oscille sans cesse entre fantasme et réalité. La peur se saisit vite de nous et un climat de terreur et de folie froide règne vite car petit à petit tout se déglingue. le héros est un témoin intéressant de cela car il assiste à des défaillances clés de ces camarades et subit même celle de la fascinante et effrayante Futaba, qui rappelle tant la figure de la mère dans Les liens du sang quand elle s'en prend à lui en mode psychopathe.
On se retrouve dans un classique de la SF parfaitement digéré, desservi par un rythme entêtant et stressant où la folie semble peu à peu gagner tout le monde et interroge sur la réalité de ce qui se passe. Un climat oppressant de huis clos où le danger est partout et la mort au bout du tunnel, le tout dans un trait semi-réaliste fait d'une multitude de petits traits parfaitement réussi car il nous fait parfaitement ressentir ce malaise qui s'empare du héros et des pilleurs. C'est fascinant.
Avec sa conclusion semblant nous conduire vers une Battle Royale en plein espace, Leviathan propose une excellente entrée en matière pour ce nouveau projet Made In Ki-Oon vraiment soigné pour lequel je ne regrette pas d'avoir attendu. Il arrive ainsi à point nommé pour nous saisir et nous sécher. Excellent !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Lesvoyagesdely
  17 janvier 2022
Mini avis :
Sacrée descente aux enfers, superbe objet livre, remarquable proposition avec un scénario qui ne cesse de s'enrichir au fil de l'histoire et nous donne des sueurs froides. Très belle découverte.
Plus j'ai avancé, plus il m'a soufflé, mais aussi dévastée.
Objet livre :
L'objet livre participe totalement à l'ambiance si particulière du titre, à sa noirceur et prolonge donc littéralement le plaisir. D'un format un peu plus grand pour plus profiter et saisir l'effroi se dégageant des pages. le tout en tranche noir, ça va bien avec le contexte, la noirceur, l'ombre qui les habite.
Nous avons également quelques pages en papier glacé couleurs pour commencer.
Le papier est très agréable à tenir en main, toujours de bonnes éditions chez Kioon.
Le bonus de fin est également très bien vu et percutant. Il revient sur les personnages avec toutes les informations les plus importantes du tome : pilleurs d'épaves, élèves, professeurs.
La couverture est douce au toucher, sous fond noir et dégage un côté glaçant avec le regard de cette jeune femme.
Avis/Impressions :
Deux temporalités qui nous entraînent
Nous sommes partagés sur deux périodes. D'un côté, nous débutons avec les pilleurs d'épaves, et quand l'un d'eux trouve et s'intéresse à un journal, le lit, nous allons partagés notre temps entre les deux périodes sur le même vaisseau. Cela donne encore plus de saveur, parfois on bascule d'un coup. Chacun a ses soucis à son époque, et il peut y avoir des liens. Gare où nos pilleurs mettent leurs pieds. Ils sont toujours sous leur combinaison.
Un graphisme qui a tout de suite sut nous captiver
J'ai repéré ce titre de longue date autant pour le côté espace que pour son graphisme qui s'est immédiatement imprimée dans ma rétine, entre temps j'avais oublié son histoire glaçante.
Effectivement, le graphisme est une part très importante du titre, il a un côté très réaliste, très prenant, en même temps il y a un superbe travail sur les ombres, sur les regards (qui va de plus en plus prendre son importance). Ainsi que quelques pleines plages et doubles pages de toute beauté.
Il n'en restera plus qu'un ?!
Quand nous allons dans le passé, nous faisons la connaissance d'une classe d'élèves et de leurs deux professeurs. Nous y voyons les choses habituelles dont certaines énervantes, y compris relatives au harcèlement. Mais ces liens sont aussi bien fragiles.
Quand une catastrophe survient et que le robot de maintenance donne ses pronostiques, sa solution, rien ne va plus. le résultat est implacable une seule personne a une chance de s'en sortir.
Un scénario glaçant qui assure
Le scénario est une petite merveille, il est géré de main de maître pour nous questionner, nous effrayer, nous donner des sueurs froides, remettre les choses en cause.
Il n'y aura rien à faire alors cela vaut-il le coup que tout le monde sache la vérité ? Nous allons encore une fois exploré les méandres de l'âme humaine, un être humain acculé, luttant pour sa survie, et rien n'est plus pareil. Toutes les règles ont volé en éclats.
Mais chaque fois il sait avancer tant dans le présent que dans le passé. Il est intelligent, percutant.
La situation de ces enfants n'est pas sans rappelé l'excellent l'école emportée.
Mais il y a encore plus !
Ainsi le scénario est encore plus intelligent, plus riche, plus intéressant. Nous avons par moment dans les deux périodes des petites révélations de quoi attiser notre curiosité, questionner ce qui s'est passé, le monde.
En bref, une très bonne lecture, un sublime objet livre qui participe à l'immersion dans le titre et un scénario intelligent et percutant qui ne cesse de s'enrichir, le tout sous un graphisme qui s'imprime dans nos rétines.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
enairolf
  07 janvier 2022
Ce manga c'est un manga que j'attendais avec beaucoup d'impatience. Pour moi, il était plein de promesses, rien qu'à regarder la couverture on sent clairement l'ambiance qui se dégage de cette histoire! Et quand on lit le résumé, on sent que cette histoire ne va clairement pas nous laisser indifférent. On sent que c'est une histoire angoissante au plus haut point. J'avais hâte de me plonger dans cette lecture. Et bah je peux vous le dire que ce manga est juste incroyable. Dès les premières pages on est embarqué dedans. On se trouve dans un huit clos totalement angoissant, qui nous fait douter de tout le monde, on se pose un milliard de questions et j'en passe. Clairement ce premier tome tient toutes ses promesses et il me tarde déjà de découvrir la suite de cette histoire. Si ça continue sur cette lancée ce nouveau titre s'annonce époustouflant!
On va se retrouver sur un vaisseau spatial, le Léviathan, qui flotte à la dérive dans l'espace. Quand les pilleurs arrivent à s'introduire dans le vaisseau, ils découvrent le journal intime d'un collégien qui relate les événements qui ont eu lieu x au sein de ce vaisseau. Et une fois la lecture fini, k'évidence est claire. Il y a un survivant qui se cache parmi les décombres. On découvre ce qui s'est passé il y a des années. le jeune Kazuma est en plein voyage scolaire vers la Terre. Sauf que le fête tourne court quand une explosion détruit une partie de la coque. Tous les passagers sont donc immobilisé et attendant l'arrivée des secours. le problème c'est que Kazuma et son amie, Futaba surprennent une conversation entre leur professeur et un robot de maintenance. Les réserves d'oxygène sont insuffisantes pour permettre de tenir jusqu'à l'arrivée des secours. le seul espoir est un caisson de cryogénisation sauf qu'il ne peut contenir qu'une seule personne.. Malheureusement pour les deux collégiens, leur professeur a compris qu'il a été entendu… Commence alors une lutte sanglante pour garder le secret…
La première chose qui me vient à l'esprit après ma lecture c'est le côté angoissant. On est dans un huis clos mais vraiment oppressant et angoissant. On se pose un milliard de questions, on soupçonne tout le monde. Clairement on devient parano au plus haut point. J'avais l'impression d'être enfermé dans ce vaisseau spatial avec eux. J'avais vraiment l'impression de faire partie intégrante de l'histoire. On est plongé dans cette horreur sans nom. Et quand je pense que ce n'est que le premier tome, je me dis que les autres tomes vont vraiment être aussi fou. On monte crescendo dans cette horreur et je pense qu'on est pas au bout de nos peines et de nos surprises avec cette histoire. Quand on pense deviner une chose, on se rend vite compte que finalement on se trompe totalement et toutes nos théories partent en fumée.
Il me tarde vraiment de découvrir la suite de cette série. Ce premier tome a vraiment tout ce qu'il faut pour nous offrir une série de grande qualité. Si ça continue de monter crescendo comme ça, les prochains tomes s'annoncent vraiment époustouflant et remarquable. Tout ce côté huis clos, oppressant, angoissant et j'en passe c'est clairement ça la force de ce manga. On meurt d'envie de découvrir ce qu'il s'est vraiment passer dans ce vaisseau. Je me pose un million de questions, je me demande qui a fini par s'en sortir avec le caisson de cryogénisation, ce qu'il s'est réellement passer pour les différents personnages que l'on croise. En bref, ce premier tome est pour moi un vrai chef d'oeuvre qui ne vous laissera clairement pas indifférent!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (4)
BDGest   02 mai 2022
Un premier manga prometteur tant pour l'aspect graphique et esthétique que pour l'aspect scénaristique. Les éditions Ki-Oon frappent fort en ce début d'année avec ce titre, qui pourrait rejoindre les rangs des classiques de science-fiction.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDGest   16 février 2022
Un premier manga prometteur tant pour l'aspect graphique et esthétique que pour l'aspect scénaristique. Les éditions Ki-Oon frappent fort en ce début d'année avec ce titre, qui pourrait rejoindre les rangs des classiques de science-fiction.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   13 janvier 2022
Ça se dévore d’une traite et le lecteur n’en ressort que plus angoissé par le fait qu’il va falloir attendre de longs mois avant de lire la suite.
Lire la critique sur le site : BDZoom
MangaNews   07 janvier 2022
Léviathan s'offre un premier tiers facilement prenant, où l'histoire classique a néanmoins de quoi convaincre et intriguer, et où le travail d'ambiance est vraiment prometteur. Il n'y a plus qu'à espérer que les deux tomes suivants sauront faire encore monter les choses d'un cran !
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Erik_Erik_   05 juillet 2022
L'entraide et la coopération, ça tient le coup tant que tout le monde y trouve son compte...
Commenter  J’apprécie          180
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   16 janvier 2022
Tu sais, c’est un peu de ta faute, s’ils t’embêtent ! Tu ne te défends pas ! Ça les incite à continuer. On a beau dire. La seule vraie loi, dans ce monde, c’est la loi du plus fort ! Vous n’êtes plus à l’école primaire. Il serait temps de le comprendre !
Commenter  J’apprécie          30
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   16 janvier 2022
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ! Le rôle de l’autorité, c’est de chercher des solutions sans ébruiter les problèmes. Après tout vous n’êtes que des enfants ! Ce serait dangereux de divulguer des informations susceptibles de provoquer une panique générale.
Commenter  J’apprécie          20
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook   16 janvier 2022
- N'aie pas peur ! Je ne vais pas te faire de mal... je veux simplement avoir une petite discussion avec toi !
- Comment est-ce que je pourrais avoir confiance en vous... alors que vous avez menti à tout le monde ?!
- Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ! Le rôle de l'autorité, c'est de chercher des solutions sans ébruiter les problèmes...
Commenter  J’apprécie          10
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   16 janvier 2022
On a tendance à voir les profs comme tout-puissants, mais en fait ils sont comme nous, ce sont des êtres humains avec leurs faiblesses ! On ne peut pas attendre qu’ils arrangent tout pour nous. Il faut qu’on se bouge nous aussi !
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Shiro Kuroi (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Shiro Kuroi
#Bienvenueauclub est parti à la rencontre des Mangavores de Lanester. Ces véritables passionnés ont entre 8... et 45 ans et se retrouvent pour échanger de leurs derniers coups de coeur.
Comme le dit si bien Lou-Rose dans la vidéo: "ça serait bête de louper un truc comme ça !"
Ce mois-ci ils nous parlent de: Tokyo Revengers - de Ken Wakui (Glénat Manga) Les fées, le Roi-Dragon et moi (en chat) - de Aki et Kureha (nobi nobi !) Diablomachia - de Da Hosoi (Glénat Manga) Kaiju n°8 - de Naoya Matsumoto (Kazé) Black Butler - de Yana Toboso (Editions Kana) Real Account - de Shizumu Watanabe (Kurokawa) Leviathan - de Shiro Kuroi (Ki-oon Éditions)
Suivez le CNL sur son site et les réseaux sociaux :
Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus

Autres livres de Shiro Kuroi (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4267 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre