AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de enairolf


enairolf
  07 octobre 2021
Redécouvrir des classiques de la littérature ce n'est pas mal non? Autant vous dire que je ne suis pas du tout attiré par les classiques de la littérature. J'ai essayé vraiment mais ça ne fonctionne pas avec moi, je n'y arrive jamais et ça me fout toujours dans une panne de lecture. C'est bien dommage mais bon que voulez vous, on ne peut pas tout aimer dans la vie. Alors pouvoir découvrir un classique d'Albert Camus en manga, clairement je dis oui! Je suis hyper fan de cette idée que je trouve vraiment génial. Je trouve que ça permet de faire vivre les classiques autrement et surtout les faire découvrir à un plus large public. Et ça c'est vraiment hyper sympa!

Dans ce premier tome, on se retrouve à Oran dans les années 1940. de plus en plus de rats sont retrouvés mort dans les rues. Cette situation sème la confusion auprès des habitants. Cette situation inquiète également le jeune docteur Bernard Rieux. Dans une situation comme celle ci, l'indécision ainsi que les choix fait peuvent avoir de véritables conséquences plus que terrible..

Ce que j'ai le plus aimé dans cette lecture c'est le style du manga. On a ici un manga très épuré. Les pages ne sont pas surchargées et je trouve que ce n'est pas plus mal comme ça d'ailleurs. C'est un style simple mais un style qui fonctionne bien. On va droit au but et on n'a pas une tonne de fioritures qui ne sert à rien. le coup de crayon du mangaka m'a vraiment beaucoup plu, les émotions sont parfaitement bien retranscrites sur les visages des personnages par exemple. Et je pense que c'est vraiment ce style très épuré qui m'a énormément plu dans cette lecture. La mise en page n'est pas brouillonne, ça ne part dans tous les sens. C'est très addictif et on ne voit clairement pas les pages défiler.

Ce premier tome nous pose les bases de l'histoire. On découvre les différents personnages, l'épidémie se met en place doucement. On commence par un rat puis trois puis un nombre incalculable. La maladie se met en place doucement,. au début, on ne met pas un nom directement à la maladie. Il y a des suspicions, on n'ose pas mettre un nom sur cette maladie, par peur. Sauf que le problème c'est qu'après les rats, ça s'étend aux humains. Et là forcément ça prend une toute autre dimension. On se retrouve en plein épidémie de peste et les morts s'accumulent de plus en plus chaque jour.

Ce premier tome est une grande réussite pour moi. Adapter un classique, d'autant plus un prix Noel de la littérature, ce n'est pas chose facile. Mais pour moi c'est vraiment réussi. Et je trouve que c'est une idée vraiment merveilleuse, ça permet d'élargir le public et de faire découvrir Albert Camus à un autre public. le style du mangaka très épuré, très simple fonctionne parfaitement bien. C'est très très rapide à lire et surtout très addicitf. On a envie de se jeter sur le second tome directement après avoir tourné la dernière page. Si vous hésitiez sur ce titre, je ne peux que vous le conseiller!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (3)voir plus