AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MassLunar


MassLunar
  10 mars 2020
Drifting Dragons... Une petite surprise de fantasy iconoclaste pour ce début Mars.
Je préviens de suite : Drifting Dragons ou D.D tant qu'on y est ne plaira pas aux vegan ni aux défenseurs des animaux y compris fictifs car ce premier volume nous plonge dans le bain en nous contant l'épopée de chasseurs et dépeceurs de dragon ni plus ni moins. Vous remplacez un navire par un dirigeable, des baleines par des dragons et vous avez l'impression de suivre un équipage de baleiniers qui aurait sans du séduit notre cher Melville. La finalité de la chasse aux dragons n'est autre que leur viande (apparemment succulente), leur huiles , leur os et j'en passe... C'est un scénario en apparence simple mais très efficace qui a le mérite de se recentrer sur l'essentiel. Une traque intense entre l'homme et l'animal.
Je trouve l'idée plutôt rafraîchissante en quelque part. Taku Kuwabara nous propose un titre de fantasy qui ne cherche pas à jouer la morale tout en n'étant pas non plus un titre réellement bourrin. Les confrontations sont dantesques et les apparitions dragoniques plutôt marquantes.
Le mangaka, dont c'est le premier titre publié en France, pose donc un univers symboliquement à contre-pied et qui joue la carte d'une aventure franche et plutôt attachante.
Ce premier volume sert parfaitement son office en nous présentant légèrement une galerie de personnages sympathiques même si nous en sommes encore qu'en surface. En comparaison, je trouve les bestiaux bien plus attrayants que les humains. Justement, les dragons bénéficient d'un design assez sympathique dans lequel l'auteur fait d'abord ressortir une certaine monstruosité un peu extravagante, plus "bestial" en quelque part que l'image iconique et gueularde que nous avons habituellement du dragon. C'est plutôt sympa et cela promet des rencontres intéressantes.
Je ne vais pas crier à la perfection car pour moi ce volume 1 n'est pas non plus une introduction du tonnerre. Même si quelques passages sont plutôt réussies comme , d'autres sont au final assez dérisoires telle que . le héros Mika apparaît quant à lui comme un personnage un peu lisse uniquement guidé par son estomac. Ces défauts inhérents à un premier volume restent malgré tout acceptables et il faudrait être complètement insensible à ce titre de fantasy un brin steampunk qui nous fait ressentir une véritable chasse céleste.
Une première chasse attrayante en espérant que le second volume nous en offre encore davantage avec un peu plus danger et d'enjeu.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus