AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Grecie


Grecie
  21 décembre 2015
Il y a des pépites à découvrir dans l'édition numérique. Il y a quelques mois, j'avais un coup de coeur absolu pour Rose-Thé et Gris-Souris, de Marie-Catherine Daniel. Aujourd'hui, j'ai découvert Ivan Kwiatkowski et sa plume diabolique. Diabolique, une plume ? C'est doux, c'est soyeux, une plume, ça vous caresse, ça vous donne une sensation de légèreté...

Passez votre chemin ! Il n'y a rien de tout cela dans les pages pourtant enchanteuses de Chrysalide. Ici, c'est la plume version torture, au service d'un texte qui vous attrape pour vous entraîner dans les tréfonds de l'âme humaine, qui vous prend aux tripes et qui remue le couteau dans la plaie avec la ferme intention de ne pas vous laisser indemne.

L'histoire, c'est celle de Christelle, une jeune femme qui a été violée et laissée pour morte sur un terrain vague. Elle est secourue par Peintre, un artiste qui tente par l'art d'échapper à l'enfermement de l'espèce de cité-dôme dans laquelle l'humanité est confinée. D'un côté, la désespérance, la souffrance, un égoïsme brute, parce que l'âme se ferme à tout lorsqu'elle a été blessée presque à mort. de l'autre, l'espoir et le don de soi, afin que l'autre revive. Mais il y a aussi les chrysalides, superbes fleurs au parfum mortel qui offrent un repos éternel. Une tentation, pour Christelle ?

Avec une plume ciselée comme un stylet d'orfèvre, l'auteur nous emmène dans les replis secrets de ces deux coeurs.

À découvrir absolument !
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus