AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Sard9876


Sard9876
  11 juillet 2021
Des grandes visions idylliques qui avaient traversé les plans d'avenir charriés par les idéologues des Trente Glorieuses ne nous restent plus que les ruines: celles des images post-apocalyptiques de l'effondrement, et celles, dont le côté high-tech dissimule mal le caractère publicitaire, du transhumanisme façon Silicon Valley. Entre les deux, le vide. Pourtant, soutient Ariel Kyrou dans ce nouvel essai où il renoue avec la passion pour la science-fiction qui en a fait un des grands connaisseurs de l'oeuvre de Philip K. Dick, ce sentiment n'est que la conséquence de notre myopie. Car si nous y regardions de plus près, nous nous rendrions compte que les écrivains, les cinéastes, les bédéastes, les artistes n'ont en réalité pas cessé de concevoir des visions inédites, toujours
plus surprenantes
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura