AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824648937
Éditeur : City Editions (07/03/2018)
Résumé :
Mélanie et Liam sont jumeaux. Dans leur enfance, ils ont été victimes de la haine de leur mère et de leur beau-père  : enfermés, maltraités et forcés au pire... Ce n'est qu'à l'âge de vingt ans qu'ils sont parvenus à se libérer de cette emprise toxique.Aujourd'hui étudiante, Mélanie peine toutefois à savourer sa nouvelle vie. Discrète sur son passé, elle est marquée dans sa chair et dans son esprit par les blessures de son enfance. Seul son frère, avec qui elle part... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  04 avril 2018
Ceux et celles qui ont l'habitude de me lire savent bien que j'apprécie les romances un peu sombres, qui abordent des sujets dérangeants. Ce roman m'a bien entendu interpellé, l'idée de départ suggérant qu'un frère et une soeur aient pu développer un lien plus que fraternel m'intéressait. J'étais très curieuse de découvrir la proposition de l'auteure.
⚠️
J'ai laissé l'avertissement de la maison d'éditions en dessous du résumé, et je tiens moi aussi à renouveler mon avertissement concernant cette lecture. Elle comporte des scènes pouvant heurter la sensibilité et un thème qui peut parfaitement déranger les lecteurs. Ne vous lancez pas dans cette lecture si vous n'êtes pas prêts à affronter des moments difficiles.
Fusionnel nous parle de la vie de deux jumeaux, un frère et une soeur, Liam et Mélanie. La vie de ces jumeaux n'a jamais été belle, leur mère les a toujours détesté, on nous expose pourquoi dès le début de façon à comprendre à quel point elle les a haïs dès leur naissance. le lien entre des jumeaux est fort et celui-ci a été renforcé par la vie qu'ils ont du vivre, contraints par tellement de choses que leur rapprochement ne pouvait pas être autrement que si fusionnel. Ils ont été élevés seuls, enfermés dans un grenier, sans contact extérieur et la femme, elle ne mérite tellement pas que l'on la nomme "mère" qui les a élevés, est un être monstrueux, comme peu de fois j'en ai vu.
Dès le début du roman, l'auteure nous percute de plein fouet en nous dévoilant des faits sur la relation qu'entretient Liam et Mélanie et pourquoi ils en sont arrivés là. Toute leur vie a été conditionnée pour qu'ils finissent par dépendre complètement l'un de l'autre. Au delà de l'aspect malsain de leur relation, nous avons totalement conscience qu'ils n'ont pas eu le choix. Leur "mère" est certainement l'un des personnages les plus détestables que j'ai pu rencontrer, si elle ne s'adresse à nous qu'au début du roman, on peut alors imaginer ce qu'elle a, elle aussi vécu. Elle sera par la suite souvent évoquée, mais du point de vue des jumeaux. Cette once de compréhension sur pourquoi elle a eu envie de se venger, n'excuse en rien son comportement avec ses enfants et ce qu'elle a fait est tellement malsain et inqualifiable.
Le roman se passe au présent, alors que Mélanie et Liam ont été libérés de leur "mère" et leur beau-père. Loin de leurs bourreaux, ils comptent l'un sur l'autre pour s'épauler et réussir à s'en sortir. Mais ils ont été conditionnés pour vivre l'un avec l'autre et pas autrement et tous deux savent qu'ils devraient se séparer pour réussir à se construire une vie individuelle car la vie à deux n'est pas possible pour eux car ils sont plus que frère et soeur. C'est alors que nous alternons les points de vue, la narration se voulant multiple et variée que nous découvrons toute leur histoire. J'ai trouvé que le travail opéré pour nous conter leur histoire est plutôt judicieusement bien amené. L'ensemble est bien orchestré, rythmé avec cette succession de scènes, évoquées par des souvenirs, des cauchemars et des confidences. Nous avons ainsi de multiples points de vue, percutants, nous dévoilant tout ce que les personnages ont pu ressentir au fil des années, chacun vivant un enfer différent mais qui les a lié pour toujours.
En découvrant ces personnages, vous serez amenés à passer par de multiples émotions : vous porterez un jugement sur leurs façons d'agir - plus sur celles du présent que du passé, ou bien les deux. Mais vous vous poserez aussi des questions sur les caractéristiques psychologiques des personnages, à savoir qu'elles ont été régies par des conditions de vie hors-normes. Leurs attitudes dans le présent sont parfois déroutantes, dérangeantes et malsaines mais ils n'ont jamais eu de vrais repères et ils ne savent pas ce que c'est que de faire le bien. Ils ont vécu toute leur vie auprès du mal, comment dans ces cas-là construire quelque chose de beau sans se faire aider ? Au départ, ils ont cru qu'à deux, ils seraient invincibles mais c'est justement à deux qu'ils vont freiner leur ascension vers de vies meilleures et normales, et penser même à devoir se séparer est un moment si difficile, on saisit bien le déchirement que tous deux éprouvent à ce moment-là.
Ce roman est à la fois dérangeant mais l'auteure apporte des réponses à chaque agissements, à chaque faits et gestes. C'est bluffant de voir de quelles façons, elle arrive à nous mener au fil des pages à connaitre ses personnages, tous, qu'ils soient les jumeaux ou les autres pour nous guider vers la "compréhension". Cette lecture vous malmène, vous provoque, vous pousse aussi à porter des jugements et elle nous guide parmi les méandres des pensées dérangeantes des personnages. Ici, vous ferez la connaissance de personnages complètement détestables et le mot est faible, j'ai ressenti une telle rage et une telle colère contre le personnage de leur mère que j'ai encore du mal à me calmer en couchant quelques mots à la fin de ma lecture. Elle est loin d'être la seule et c'est une succession de personnages malsains qui vont créer ces liens entre les jumeaux.
Une lecture percutante qui a provoqué beaucoup d'interrogations sur où voulait aller l'auteure, j'ai eu peur de découvrir ce qu'elle nous réservait. Pour ma part, j'ai aimé cette proposition, j'ai bien cru à un moment donné que non, je n'étais alors pas d'accord avec la tournure de l'histoire et cela m'a dérangé le temps de quelques pages. Mais en fin de compte, c'était nécessaire et elle a su proposer quelque chose qui pour moi semblait être ce que nous pouvions attendre de ce récit. Elle a effectué un travail assez approfondi sur ses personnages et cela fonctionne très bien.
Je me suis posée la question sur comment classer ce roman. Il fait partie des romans à ne pas mettre entre toutes les mains, à la façon d'une Dark Romance, il va déranger, vous percuter, vous mettre mal à l'aise, certains ne pourront même ne pas pouvoir le lire. J'aime de mon côté, ces situations qui mettent à mal les jolies choses de la vie. Et cette proposition d'idée ici, fonctionne très bien. Je le classe dans de la Dark-Romance, car c'est contraints et forcés que ces jumeaux vont devoir céder aux exigences de leurs bourreaux. C'est aussi dans une autre catégorie que je pourrai le classer, qu'il faudrait que je créé : celle du drame psychologique, mais qui englobe tellement de genres aussi que cela risque de compliquer les choses.
Lien : http://www.livresavie.com/fu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JessSwann
  27 mars 2018
Alors... que dire ? le soucis c'est que l'idée de base est bonne : deux enfants, enfermés dans un grenier et grandissent jusqu'à leurs 18 ans en passant par l'éveil de leur sexualité... Ca vous rappelle quelque chose ? Oui, c'est une partie du pitch de Fleurs Captives de VC Andrews (un livre bouleversant, fin avec des personnages travaillés). Rassurez-vous, la ressemblance s'arrête à l'idée de départ : enfermer un frère et une soeur dans un grenier...Pour le reste... eh bien déjà il faut souligner les incohérences, assez grosses...
ATTENTION SPOILERS
Par exemple, dans ce roman, Liam et Mélanie sont enfermés depuis leur naissance dans un grenier dans lequel ils n'ont absolument rien à faire par une mère qui les hait (oui, elle a tout fait pour les avoir afin d'asseoir une sorte de pouvoir sur son beau père qui l'a engrossée mais elle décide de se venger des jumeaux... soit.) Donc, ces enfants qui n'ont jamais quitté leur grenier où ils vivent dans le dénuement le plus total, n'ont (les pauvres choux) qu'un seul livre... Ok, mais... qui leur a appris à lire ? Et pourquoi une mère qui les hait aurait pris le temps de leur apprendre à lire ? Ils ont également la notion de l'inceste ( ouep, qui leur a inculqué la morale ? ). le seul point expliqué est la connaissance du sexe de Liam qui est éduqué à coup de films pornos par son beau père, du coup ... comment il sait que c'est mal de prendre sa soeur ? Donc la mère donne le choix soit c'est beau papa qui déflore Mélanie, soit c'est frangin... Ok. Pourquoi ? Aucune idée. Melanie tombe enceinte des oeuvres de beau papa, sa mère lui vole son enfant mais au lieu de le tuer ou de lui assurer une vie misérable, la petite vit dans un foyer heureux... Ok...
Donc Mel et Liam s'échappent et continuent à coucher ensemble, une relation passionnée, tumultueuse... bref la totale. le tout pendant que Mélanie suit ses cours à la fac (oui oui la fille qui n'avait qu'un livre jusqu'à ses 18 ans rentre à la fac). Là rupture avec Liam puis... sociabilisation avec Charlotte et son ami Machin (je n'ai pas retenu le prénom de Machin désolée), bien sûr tout le monde est beau ( sauf Charlotte, pas de bol),, profondément blessé et torturé... On se lance dans une quête complètement inutile au final le tout ayant pour propos de faire coucher Mélanie avec Liam puis Machin (pas mal pour une fille qui a été abusée et qui est si blessée...).
FIN DES SPOILERS
Et je n'en dévoile pas plus. Parce qu'au final, les personnages sont inconsistants et le scénario est plus que bancal, juste là pour mettre en place une relation incestueuse ( sooooo transgressif) donc du coup, bah on ne s'attache pas aux personnages tous plus larmoyants les uns que les autres (ils passent leur temps à s'apitoyer sur leurs existences pourries et leurs siiiiii grandes blessures, genre on fait un concours ?). La relation entre Liam et Mel n'est absolument pas travaillée et du coup, on est pas touché.

Ce que j'aime : l'idée de base, le grenier , les enfants enfermés : ça a déjà fait ses preuves

Ce que j'aime moins : l'absence de travail sur le scénario, les incohérences énormes, les personnages sans substance, les relations qui restent superficielles, ne servant que comme prétexte pour mettre en scène une relation sexuelle subversive. On ne sent aucun amour, aucune affection même entre Liam et Mélanie ...

En bref : Une Dark Romance qui n'a rien de romantique (voire même de dark) et qui s'appuie uniquement sur la subversion de son thème pour faire oublier au lecteur qu'elle manque de tout le reste ( scénario, profondeur psychologique, cohérence, qualité des dialogues....).

Ma note

2/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline
  21 mars 2018
Très connue sur les réseaux sociaux, Thaïs L. nous offre encore une exceptionnelle histoire d'amitié et d'amour. Commencée sur Wattpad sous le titre «Fraternel», aujourd'hui je continue ma lecture sous le titre «Fusionnel» grâce à la maison d'édition City-Eden.
Attention, c'est une Drak romance, certaines scènes peuvent choquer alors garder l'esprit ouvert et voyez au-delà de l'interdit.
Après une journée de cours, Mélanie a un besoin instinctif de rentrer auprès de lui, auprès de Liam son frère jumeaux. Maintenant libres, ils ont assez d'argent pour vivre comme ils le souhaitent. Mais après les calvaires malsains et la maltraitance qu'ils ont vécus à cause de leur mère, ils n'arrivent pas à rester loin l'un de l'autre. Mélanie sait qu'elle doit le laisser partir.
Une semaine après le départ de Liam, Mélanie décide de faire de son mieux pour être une étudiante normale. Première soirée avec Charlotte, une amie étudiante, l'angoisse refait surface, mais ces jeunes filles n'ont pas dit leur dernier mot.
Mélanie, 23 ans est étudiante. Après avoir eu besoin de l'attention de son frère continuellement, elle se sent mal, elle n'accepte pas son corps marqué. Elle prend la décision, son courage pour leur offrir une vie meilleure. C'est une jeune femme extraordinaire, courageuse et battante.
Liam, 23 ans est le frère jumeaux. Entre jalousie mal placée et la maltraitance subie, il sent perdu entre culpabilité, reproche et haine. Son corps a ses besoins, mais sa raison est bien plus forte qu'il ne le pense. Sa faiblesse c'est sa soeur, il est prêt à tout supporter pour elle.
Charlotte Lorens est l'amie de Mélanie, étudiante et fille unique de parents riches. Elle est gentille et douce, elle a la joie de vivre en elle. C'est un ange gardien avec un secret, ses faiblesses et ses ténèbres.
Logan Thomson est barman, l'ami de galère de Charlotte. Il a un instinct protecteur, et a un sacré tempérament. Sa colère est néfaste pour lui et les autres, il a ses propres démons.
La narration est surtout du point de vue de Mélanie, auquel de rajoute celui de Liam de temps à autre, de Charlotte et de Logan. Les chapitres sont introduits par leurs prénoms et pour certain leur âge lors de la narration. Entre présent et passé, les scènes s'alternent pour nous décrire leur enfance dure et sombre, celles qui les a brisés ou rendus plus fort.
La plume est très fluide, et facile à lire. Les flash-back nous permettent de connaître l'histoire de leur enfance jusqu'à leur libération. Les émotions sont très présentes pour les personnages, mais aussi le lecteur. Nous sommes projetés entre la colère, la tristesse, la frustration, le désespoir, parfois la joie,… une panoplie pour notre petit coeur.
L'intrigue tourne autour de la reconstruction après un traumatisme physique et émotionnel. Entre la maltraitance, les abus et la haine de leur mère, les jumeaux ont une chance d'avoir une vie normale. À eux de saisir cette opportunité. Les détails sont vus et travaillés au plus précis, l'histoire est très réaliste. Tout est très bien dosé pour un moment de lecture plaisant.
Les thèmes sont sombres, assez difficiles et émotionnellement dures. Une mère brisée qui reporte toute sa haine sur ses enfants, en les poussant à l'extrême, scarification, dépendance à autrui,… Certains actes ont pour but d'oublier les ténèbres. Les choix sont dures mais doivent être pris pour leur survie, même s'ils sont extrêmes. Leurs sentiments sont bouleversés entre ce qu‘ils ont été obligés de faire, et ce qu'ils veulent vraiment.
La reconstruction est très intéressante, Mélanie a été tenue à l'écart de tout : les jeux enfantins, le shopping, les soirées, la foule,… et les angoisses reviennent face à ses nouveautés. Une désintoxication difficile pour l'un comme pour l'autre.
Les personnages sont forts, avec de la personnalité et un caractère. Mélanie et Liam savent que c'est mal, ils connaissent la différence, ils doivent apprendre à trouver le bon chemin, le droit chemin. Un léger manque se laisse ressentir pour Mélanie, surtout dans son épilogue, un côté romance absent.
Malgré le côté Dark, le sujet épineux, ce roman propose une belle histoire. Celle d'une renaissance après avoir été brisé par la seule personne susceptible de les protéger, leur mère. Après l'enfer, l'espoir peut aboutir à un monde meilleur. Deux âmes blessées et torturées acceptant leur seconde chance.
Lien : http://meslivres-monplaisir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   21 mars 2018
Prologue :
«... Elle insiste et je repousse fermement le braillard qui se trouve entre ses mains d’un geste violent. Je la foudroie ensuite du regard et lui intime de faire son travail et de laisser l’homme derrière la porte s’occuper lui-même de ces précieux cadeaux. Il voulait un héritier, pour la peine, je lui en offre deux.
Il me faut plusieurs jours pour récupérer, mais désormais je suis prête. La maternité, bien que dégradante, m’a rendue plus sûre de moi. ILS portent le prénom de leurs grands-parents paternels. Liam et Mélanie. Je refuse de m’occuper d’eux. Ils ne sont rien de plus que mon billet d’entrée vers un milieu que je vais m’assurer d’intégrer dans les meilleurs délais.
D’ailleurs, la chance est avec moi. Je regarde ma nouvelle maison, la poitrine gonflée d’un sentiment indescriptible. J’ai donné tout ce que j’avais pour en arriver là et, plus d’un an après, je suis enfin propriétaire d’un bien digne de moi. Les jumeaux âgés de huit mois soupirent dans mon dos et je tourne la tête vers eux. Mon sourire se fige, comme à chaque fois que je les regarde. Ils ressemblent à leur père comme deux gouttes d’eau. Bien qu’éprouvante pour ma santé mentale, cette ressemblance a joué en ma faveur et a permis de révéler que l’homme si respecté dans cette société était un psychopathe. Trop heureux de montrer sa progéniture, il n’a pas douté un seul instant que les gens feraient le lien avec moi. Oui, il m’a touchée et de notre union dégradante sont nés Liam et Mélanie. La chute est arrivée plus vite que prévu pour lui et il s’est retrouvé dans l’obligation de tout me laisser, et de s’enfuir dans la honte et le déshonneur. Je suis désormais plus riche qu’il ne l’a jamais été et je compte bien réussir là où il a lui-même échoué. Il est hors de question que la descendance de ce monstre ne vienne obscurcir ce que je suis parvenue à accomplir.
Ma vengeance ne sera totale que lorsque ces petits trésors seront aussi brisés que lui. Mon plan est simple, mais efficace. Je vais leur préparer une vie qu’ils n’oublieront jamais. Je serai pire que le monstre qui m’a élevée et ferai tout pour obtenir vengeance. Plus je les regarde grandir et plus je vois mon beau-père reprendre vie dans leur petit corps décharné. Le seul fait de les regarder me rend malade et me renvoie à ma propre enfance aux côtés de leur père, m’obligeant aussitôt à les faire plier et à soulager mon esprit meurtri. J’aime les entendre hurler, ou voir leurs yeux bleus se voiler sous l’effet de la peur. Je me sens toute-puissante et ce sentiment me procure un bien-être nécessaire pour apprécier cette nouvelle vie.
Mais les années passent et je ne suis plus assez forte pour contenir mon fils qui devient de plus en plus fort. Je sens qu’il prépare son évasion. Je le vois dans son regard et dans ses poings qui se serrent lorsque j’use de la force avec Mélanie. Il est hors de question que je perde le contrôle et je dois me résigner à m’unir à un homme de la pire espèce. Son instinct de dominant lui permet de garder Liam tranquille, et c’est quand je le vois commencer à baver devant le physique de plus en plus aguicheur de ma propre fille que j’en viens à monter le plan le plus jouissif que j’aie pu avoir jusque-là. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1019 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre