AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798712117017
406 pages
Éditeur : Auto édition (21/02/2021)
4.64/5   11 notes
Résumé :
Exceptionnellement, cette histoire commence par la fin. La mienne.
Il a suffi d’un stupide « accident » pour précipiter l’heure de ma mort et éradiquer mes rêves.

Nous nous sommes tous déjà demandé ce qu’il y avait après. Y a-t-il un Paradis, un Enfer ? Continue-t-on à exister, ou au contraire, disparait-on à tout jamais ? Je peux déjà répondre à l’une de vos questions : anges, démons, terres célestes, tout ça… vous pouvez oublier tout ce que v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Addy84
  06 mars 2021
Comment j'ai eu peur!!!! À la lecture du premier chapitre, certes vachement bien écrit, j'ai eu peur. Tout était impeccable, parfaitement décrit, les larmes coincées aux coins des yeux, la boule dans la gorge, tout y était. Trop peut-être, c'était beaucoup trop lisse et je ne reconnaissais pas le style d'Ena. J'ai débuté le chapitre 2 totalement remplie d'incertitudes et puis... oh bordel le soulagement !
Après sa mort, Rain, se retrouve dans un monde qu'elle ne reconnaît pas. Enfer, paradis, purgatoire, est-elle emprisonnée dans ses propres songes ou bien a-t-elle atterri dans un lieu enchanté ?
Rain se rend vite compte qu'elle ne croisera ni lapin blanc ni chapelier fou et que le pays des Merveilles ne se trouve certainement pas ici.
Comme le résumé de l'auteure est très mystérieux, je ne me permettrai pas de prendre le risque de dévoiler un élément, même le plus subtile qui soit.
Mais je peux dire que je n'avais jamais lu Ena dans ce registre. J'ai bien essayé de débuter sa dystopie La reine des détestés, mais j'ai choisi la version audible...11h d'écoute... comment te dire qu'à moins de devenir aveugle je ne vais pas m'y coller tout suite.
Il faudra quand-même que je rectifie cette hérésie car le roman est super bien classé.
J'ai donc été propulsée dans son monde bien à elle, encore plus barré qu'à l'accoutumé (si si c'est possible). J'ai fait la connaissance de personnages aux allures et aux noms improbables, de lieux fascinants où je me suis surprise à vouloir les découvrir pour de vrai, et  j'ai lu une histoire qui te déchire les entrailles, encore une fois j'ai lu du grand Ena.
Bien sûr tu retrouves ce côté déjanté, surtout avec l'aide d'un certain personnage aux cheveux bleus (non petite gourgandine ce n'est pas Seven). Je t'épargne son nom, car dans ce voyage fantastique, tu devras le découvrir par toi même jeune padawan, long le chemin de la connaissance sera.
(Ouais je sais, pas claire la meuf, en même temps s'enfiler 400 pages d'affilées de l'auteure ça laisse des séquelles. )
Je ne parle même pas de cette intrigue de fou ni de la tension de malade ressentie tout le long du roman. Elle seule sait comment te balancer des mots avec une telle nonchalance qu'ils t'explosent au visage comme de la dynamite.
Les personnages sont bien torturés et complètement démolis, ce qui les rendent attachants au plus haut point. Ils te brisent le coeur et tandis qu'ils tissent doucement un lien à travers ta peau, Ena s'assure de les graver au plus profond de ta chair, ne leur laissant aucun répit.
Pour les petites coquines (ou tout être non binaire) qui attendent de lire des scènes de chevauchées fantastiques capables de mettre le feu à la baraque, ne soyez pas déçu.e.s. (désolée Bernard, encore une fois tu n'iras pas jusqu'au bout).L'enjeu est ailleurs (j'aurais bien fait un jeu de mots tout pourri avec la vérité et tout le bordel mais j'ai peur de te perdre en cours de route). Alors que tu penses, soyons un peu honnête, te dévergonder les yeux et imprimer ta rétine de quelques moments sauvages, Ena arrive à te faire ressentir ce besoin urgent, pressent, qu'ont nos protagonistes de ne faire qu'un. Les frissons plein le corps, c'est une réponse quasi chimique qui s'échappe de toi lorsque tu assistes à la fusion de ces deux coeurs (ne cherche pas le croustillant c'est super soft je t'ai dit...enfin pour du Ena bien sûr 😜).
Et pourtant la tension est électrique, c'est une centrale nucléaire au bord de l'explosion.
Amour ou pas, la confusion des sentiments, la certitude d'être seul et de ne pas valoir grand chose rendent ce roman vraiment singulier, je crois qu'il a sa propre volonté.
Il te happe, se repet de tes émotions et te laisse complètement épuisé.e sur le carreau.
À chaque nouvelle lecture j'ai l'impression d'avoir laissé un bout de mon âme.
Comme il s'agit d'une duologie, Ena s'est amusée à nous laisser sur une révélation de fou et je suis sûre qu'elle a pris un malin plaisir à écrire les mots "à suivre..."
Moi j'ai déjà pris mon billet pour habiter sur la planète Ena. Je ne sais pas si elle prend le goûter chez tata Lucette mais une chose est sûre, c'est que je veux bien qu'elle me donne les clés pour entrer dans son monde, quitte à sucer la sève des arbres (attention je décline toute responsabilité quant à la consommation de sève après lecture de cet ouvrage).
⚠ Pour aller plus loin dans le résumé ⚠
Après une chute accidentelle, Rain se réveille dans un autre monde. Elle ne sait pas où elle se trouve et se pose mille questions. Encore dévastée par le décès de son petit ami survenu deux années auparavant, Rain n'attend plus grand chose de la vie ni des autres.
Lors de l'exploration de ce "monde", Rain rencontrera toutes les créatures mystiques et fantastiques qui peuplent nos romans. Elle sera accompagnée de personnages singuliers et se sentira rejetée à de nombreuses reprises ne sachant pas où se trouve sa place ni même si elle retrouvera quelqu'un pour l'aimer.
Encore un subtile mélange de notre auteure où l'humour vient combler les moments de tristesse et de solitude de nos personnages.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
carinesanchez
  11 avril 2021
J'ai fait la connaissance d'une personne blessée, Rain. Elle a perdu, celui qui faisait battre son coeur depuis 3 ans, Hope. Emporté par la maladie, il est bel et bien parti malgré tout, contre sa volonté, en dépit de son amour pour lui…. Et elle se retrouve, seule, impuissante, mais surtout incomprise. L'amour qu'elle lui voue, encore aujourd'hui. Deux ans après, il n'est pas compris de tous, mais il était pur, réel, fort et sincère. Personne ne pourra un jour prendre sa place dans son coeur.
Alors pour Rain, chaque souvenir à son importance. Comme cette photo, qu'elle chérit au plus haut point, toujours avec elle, sur elle, son dernier souvenir de lui, son amour. Et quand celle-ci lui échappe, sur le toit de son université, elle fera tout pour la récupérer au détriment de sa propre sécurité. Mais malheureusement, elle ne sera pas la seule victime de son initiative hasardeuse. Elle entrainera Léa, une connaissance, dans cet acte inconsidéré.
Donc voilà, ce qui devait arriver, arriva, Rain et Léa, ne seront plus présentes auprès de leurs proches. Elles ne sont plus… Mais qu'adviendra-t-il d'elles maintenant … Vous connaissez la réponse ? A quoi ressemble l'au-delà ? Moi, perso, je suis toujours dans l'ignorance…
Mais Ena nous propose son monde à elle, créé par une imagination débordante (des fois, je me demande même si elle est vraiment « normale ». Enfin cela fait quelque temps déjà que je me pose la question, mais ne lui en parler pas, car chacun de ses écrits reste un pur bonheur, au diable l'équilibre mental !) On se retrouvera plongé dans son monde rempli d'enchantés (les rebuts, voleur d'âmes, les loups-garous, les écureuils, les vampires et bien plus encore), de démons et oui enfin d'anges. le tout, sous forme, je dirais, humaine. Alors, notre imagination carbure toujours et encore. D'autant plus, qu'elle nous décrit des paysages sombres mais aussi féeriques…Je n'ai pas trouvé de photo adéquate, mais le lac recouvert de plumes scintillantes, oui, je l'ai tout à fait imaginé dans mon esprit. Et j'ai adoré laisser voguer mon imagination, imaginer ce qu'elle nous dérivait avec succès, passion. Dans de ce monde il y a donc, bien plus qu'une âme, enfin deux, qui ont quitté le monde des vivants (terriens pour leur part), pour se retrouver dans le jardin d'Eden. Nous allons vivre avec elles, une aventure, forte de rencontres, de déconvenue, de plaisir, d'amour et de souffrance. Parce que oui, dans le monde ou nous allons pénétrer, la mort n'est pas un long fleuve tranquille.
Ne croyait pas connaitre les personnages, au début de votre lecture, certains vous étonneront ou vous surprendront en bien ou en mal. J'ai tout d'abord, estimé certains personnages pour les détester après. Non, le mot est trop fort, mais vous voyez l'idée, ils m'ont déçue. D'autres, on les découvre autrement, on entrevoit leurs blessures et on finit par les aimer, aussi étranges soient-ils. On est surpris tout au long du roman, par les aventures que Rain et Léa
Dans ce roman, Ena m'a entrainé loin, très loin dans l'imaginaire. Elle se plaît à nous amener dans un monde où tout est permis. de créatures bizarres, inconnues, dans un univers mêlant, horreur et enchantement, on se laisse emporter par son imagination débordante (oui je sais je me répète). Et comme j'y ai pris du plaisir ! Oui, pourquoi pas ? Elle nous plonge, loin de notre réalité, de nos croyances. Attention, ce roman se déroule dans un monde que chacun pourrait imaginer pour l'au-delà. J'ai adoré le côtoyer, découvrir ses personnages parfois farfelus, mais tellement attachants. Bon, je vous accorde que cet univers est vraiment bizarroïde et leurs us et coutumes bien loin de ce que l'on connaît (Lol). Sur la fin du roman, ma poitrine s'est compressée, je n'aurai pas cru qu'un tel roman m'aurait fait ressentir autant d'émotions. Ena nous tient sur la brèche, et oui « Inadmissible !! Quelle fin pourrie ! » (Heu ce n'est pas moi qui le dis.) Elle nous laisse désireuses de découvrir au plus vite le prochain opus et de connaitre le devenir de Rain, ses camarades, de Réda (mon chouchou) dans ce monde surréaliste. Alors oui, encore une fois, je vous invite à découvrir ce titre, celui d'une « barge » qui nous fait tellement du bien… (pardon Ena !)

Lien : https://www.facebook.com/mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
barbosalydie72
  16 avril 2021
Une fois de plus, j'ai craqué pour un roman de Ena L. J'ai foncé tête baissée sans me préoccuper du genre ayant déjà lu la plupart de ses romances. Mais la surprise a été totale avec celui-ci.
Dès les premières pages, j'ai été propulsée dans un univers totalement loufoque, déjanté et mystérieux. Les bases sont posées et j'ai de suite retrouvé la plume enchanteresse d'Ena, même si je n'ai pas compris où cela allait me mener.
On nous annonce une romance et pourtant rien n'y ressemble. Rain, le personnage féminin se retrouve, suite à un malencontreux accident, au milieu d'une forêt assez hostile. Embarquant avec elle Lea, une jeune fille qui a essayé de lui porter secours. Mais où sont-elles ? Au paradis ou en enfer?
A travers quelques périples, nos deux jeunes femmes vont faire la connaissance de créatures toutes plus bizarres les unes que les autres. Asseyant de trouver une porte de sortie, elles vont devoir braver une population qui ne ressemble en rien à ce qu'elles ont pu lire dans leurs livres.
Mais où est donc cette romance tant attendue?
Je peux vous dire qu'il faut persister, car une fois le décor mis en place, je me suis laissée embarquer dans un tourbillon d'émotions. Et c'est ainsi que commence la plus incroyable, la plus forte des idylles entre un ange et une terrienne. Un amour qui n'aurait jamais pu voir le jour sous cet aspect dans une romance classique.
Ena a le don de nous amener là où on ne s'y attend pas avec un récit décalé, des personnages farfelus mais qui ne manquent pas pour autant d'intensité. Une histoire qui vous tient en haleine et qui vous fait espérer.
Evidemment j'ai retrouvé l'humour caractéristique de l'auteure et des scènes à vous donner chaud.
C'est une fois de plus un roman magnifique que je ne peux que conseiller. Une petite pépite sans aucun doute à dévorer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elo-Dit
  16 avril 2021
Moins que la Pluie, c'est un premier tome absolument passionnant, un univers unique, d'une richesse incontestable, c'est une vision bien différente de la vie après la mort que l'on nous offre, un peu barge de prime abord, elle devient toujours plus fascinante au fil des pages, nous livrant une histoire pour le moins époustouflante, aussi complexe, que touchante et qui nous laisse avec un goût de trop peu !
Lien : https://elodit.fr/2021/04/16..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Elo-DitElo-Dit   16 avril 2021
« À travers nos baisers et nos caresses, c’est tout un monde que l’on s’est construit. Un monde rien qu’à nous, où nos deux solitudes s’épuisent. »
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

"Les Fleurs du mal" de Baudelaire (2)

Quel est le prénom de Baudelaire ?

Georges
Marcel
Charles
Henri

16 questions
910 lecteurs ont répondu
Thème : Les Fleurs du Mal de Charles BaudelaireCréer un quiz sur ce livre