AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9789523400481
284 pages
Éditeur : Atramenta (24/07/2017)
3.64/5   11 notes
Résumé :
Séquestrée. Violée. Mia s'éveille dans un véritable cauchemar: emprisonnée dans une chambre isolée de tout, à la merci d'un homme masqué déterminé à la posséder corps et âme... Entre punition et plaisir, obscurité et lumière, commence alors un jeu malsain entre la victime et son ravisseur. Perdue dans un tourbillon de sensations, Mia devra céder aux désirs de cet homme si elle veut retrouver sa liberté. Au risque d'y perdre son âme...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  09 août 2017
Attention, je vous mets en garde avant de vous livrer mon ressenti, ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains, on débute sur une scène de viol, ce roman comporte des scènes sexuellement explicites et qui pourraientt heurter la sensibilité de certains lecteurs.
Ecrire cet avis n'est pas chose aisée, mais j'aime me dépasser et livrer mes avis au plus juste de mon ressenti. Pour ce roman, il s'avère que je suis partagée. Comme si je pouvais avoir deux avis sur ce roman. Si je vous assure que ce que j'ai ressenti est complexe et je vais vous expliquer pourquoi.
En terminant l'histoire de Mia, je suis comme scindée en deux. Une partie de moi a totalement et complètement adoré ce roman, la preuve, je l'ai lu d'une seule traite. La lectrice de romance que je suis a été comblée par le côté romancé de l'histoire mais l'ensemble manque de profondeur et le thème n'est à mes yeux pas assez exploité. Je sais bien que le but n'était pas de lire une thèse sur le syndrome de stockholm mais bien un roman qui en fait mention, néanmoins il m'a tout de même manqué ce petit plus qui m'aurait complètement convaincue par l'histoire de Mia.
Le contexte est assez sordide, sombre et révoltant. Et pourtant, comme à son habitude Sara Agnès l'a réussi à m'embarquer dans l'univers qu'elle a souhaité s'approprier. Cette dark erotica m'a captivée, dans le sens où l'ensemble est très addictif, j'ai ressenti certaines émotions que je ne m'attendais pas à ressentir, comme cette contradiction entre dégoût et excitation. Je m'attendais à être écoeurée mais pas excitée, et pourtant certaines scènes ont eu raison de moi. C'est plutôt bien joué de sa part, car cela m'a permis de comprendre certaines réactions du corps de Mia. Notre héroïne est séquestrée, violée, à la merci de cet homme qui désire la faire sienne coûte que coûte. Il va tout vouloir d'elle, et ce pour une courte durée, c'est cet élément qui apporte l'espoir à notre héroïne. le cheminement de l'histoire est perturbant, l'auteure ne ménage pas son lectorat, les scènes sont explicites et l'érotisme est omniprésent dans la première moitié du récit. Il y a un avant et un après qui font ressentir au lecteur différentes émotions. le tout est agréable à lire et la fin arrive sans que l'on ne s'en aperçoive. La romance est addictive et efficace. Mais est-ce suffisant ?
Là où j'ai ressenti un manque c'est au niveau de la gestion du thème. Effectivement, lorsque j'aborde certains romans, j'ai certaines attentes. Est-ce que je deviens « trop » exigeante ? C'est une bonne question, et finalement je peux y répondre très facilement. On a toutes des attentes différentes en découvrant un roman, ici certaines se contenteront de la romance telle qu'elle est écrite, car c'est un excellent roman. Mais il m'a manqué de l'approfondissement sur le thème du syndrome de stockholm. le roman est relativement court, donc difficile de rentrer dans les détails complexes de l'esprit humain, et pourtant j'aurais voulu pouvoir totalement comprendre le revirement de situation. Comment Mia peut-elle s'éprendre de son ravisseur ? Je n'ai pas assez ressenti la peur de notre héroïne, ni même son instinct de survie. Pendant tout le temps où elle est à la merci de cet homme, il m'a manqué la phase de transition. le côté psychologique qui me fasse comprendre les décisions qu'elle va prendre. La seconde partie du roman nous plonge davantage dans le vif du sujet, et c'est pour cela que je vous confirme que le côté romance a tout pour plaire aux lectrices. Mais cela n'a pas suffit à combler totalement mes attentes.
Je me suis aussi posé d'autres questions. Peut-on écrire sur tous les sujets ? Ici on est dans des thèmes difficiles. Viol, séquestration et enfin des émotions complexes comme l'amour et l'adoration. le viol est un sujet a prendre avec des pincettes, mais cela arrive tous les jours, je pèse mes mots car il n'est pas question de cautionner cet acte, ni dans un roman, ni dans la vie. Ici il ouvre le récit violemment, il heurte la sensibilité des lecteurs, forcément on déteste cet homme, ce lâche qui se cache derrière un masque. On se prend d'affection pour Mia, on tremble avec elle. J'ai finalement eu un peu de mal à me faire un avis sur elle, de par ce manque de psychologie durant la phase de séquestration. Petit à petit, l'auteure lève le voile sur le personnage masculin. Il y a certains aspects de sa personnalités qui sont très intéressants, je me suis demandé à plusieurs reprises ce qui le motivait à faire ce qu'il a fait à Mia. Car le syndrome de stockholm est complexe et cela ne dépend pas que de la captive, le bourreau y est aussi pour beaucoup.
La plume de l'auteure est toujours aussi intense, Sara Agnès l'aime sortir des sentiers battus. Elle assume pleinement son érotisme et ses univers si déviants. Ici le contexte est vraiment particulier. La noirceur est amplifiée avec le sexe qui est une constante dans la première moitié du récit. Les émotions se mélangent. La peur et l'angoisse laissent la place au plaisir et à la honte. Puis d'autres sentiments entrent en scène. le trouble est plutôt bien représenté à mesure que le corps de Mia cède au plaisir. Et l'attachement et le manque se font sentir dans la seconde partie de l'histoire.
En bref, [Pour un éclat de lumière] s'avère être une dark erotica très addictive. La fan de romance en moi a été comblée par l'histoire pleine de noirceur et de lumière. le dénouement est plaisant et la plume fluide de l'auteure rend l'ensemble agréable et efficace. La romance est bien menée et les personnages sont accrocheurs, cependant l'autre part de moi-même regrette que le thème n'ait pas été exploité différemment ou du moins plus approfondit. J'ai trouvé le récit et le dénouement un peu facile pour traiter un sujet aussi complexe, mais cela ne reste que mon avis, j'avoue que quand je découvre des romans avec des thèmes si controversés mes attentes sont souvent assez élevées. Je vous conseille néanmoins de découvrir cette dark romance car j'ai passé un bon moment de lecture, mais sachez que vous devez avoir le coeur bien accroché ^^
Lien : https://lmedml.com/2017/08/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
karmemma
  17 août 2017
"Elle m'a encore eue", tels sont les mots qui me sont venus à l'esprit en tournant les dernières pages de ce nouveau romande Sara Agnès L. Défi intéressant, pour une auteure de romance, que d'écrire une "dark" : peut-on réussir à vous faire aimer un personnage que vous avez détesté et méprisé quelques pages plus tôt ? A rendre crédible le sentiment amoureux dans un tel contexte ? J'avoue, la question est tentante.
Le roman est divisé en deux parties. Il m'a fallu six mois pour venir à bout de la première, tant elle est éprouvante. J'ai lu la seconde en 4 heures, d'une traite, sans pouvoir m'arrêter.
Pour ceux qui voudraient découvrir ce texte en bénéficiant de toute sa saveur, je vous conseille de ne pas lire la suite de ma critique, ni aucune autre critique d'ailleurs ! Plongez directement dedans et laissez-vous porter...
L'histoire commence dans une atmosphère immédiatement très sombre : Mia a été enlevée, elle est enfermée dans le noir dans une cave et un inconnu masqué abuse d'elle de manière répétée. Au début elle lutte, mais petit à petit il joue avec son cerveau, lui rendant des bribes de ce dont il l'a privée et provoquant ainsi en elle, sciemment, un syndrome de Stockholm. Il lui promet qu'il la libèrera ensuite, mais même après avoir retrouvé sa liberté, Mia reste hantée par cet homme... et pas de la manière négative que tout le monde imagine.
Ce qui m'a le plus dérangée ou le moins convaincue dans ce roman, c'est la facilité avec laquelle le corps de Mia cède à son ravisseur, trouvant le plaisir là où il ne devrait ressentir que dégoût ou horreur. Je ne sais pas si c'est crédible mais ça m'a semblé difficile à encaisser. le jeu psychologique entre les personnages ensuite m'a paru beaucoup plus intéressant et vraisemblable, même si le revirement de Mia peut paraître étrange. Elle est sous le choc et ses réactions sont manifestement irrationnelles. Il y a quelques très belles scènes érotiques dans cette partie, pour les amateurs.
Au final, j'ai trouvé le personnage masculin touchant, malgré les actes inqualifiables qu'il commet dans les premières pages. On a envie de le comprendre et de lui pardonner... Bravo Sara Agnès d'avoir ainsi su retourner la lectrice dubitative que j'étais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carine13400
  20 août 2017
Comme toute Dark romance, je vais commencer par vous mettre en garde sur ce roman qui n'est pas à mettre entre toute les mains. Viol, séquestration, scène de sexe à foison, Pour un éclat de lumière est avant tout destiné à un public averti.
Mia est une jeune étudiante qui mène une vie tranquille entre l'université et le café où elle travaille. Mais tout va basculer le jour où elle se réveille dans le coffre d'une voiture… c'est un fait, elle vient d'être enlevée… Par qui ? Pourquoi ? Elle se doute bien n'avoir aucune chance pour contrer son ravisseur, pourtant elle tentera… en vain…
Séquestrée et violé, Mia va subir son agresseur de bien des façons, mais aussi découvrir que son corps et son esprit sont bien différents l'un de l'autre et surtout, très traîtres. Cet homme de l'ombre souhaite à tout prix à lui voler plus que sa dignité, plus que son corps. Ce qu'il désire par dessus tout, c'est sa lumière, son plaisir, et que ce plaisir soit surtout partagé… Euphémisme pour un violeur que de vouloir un retour consentant de sa victime. Pourtant, fin psychologue, il saura tirer les ficelles qu'il faut pour que Mia se retrouve à sa merci… le plaisir qui lui impose fait grandir en elle un désir qu'elle ne contrôle pas, un désir si intense que son corps va devenir son propre ennemi. Syndrome de Stockholm ou prémices d'une attirance ? Elle oscille entre lumière et obscurité, entre le désir coupable et la honte qui la tiraille. Mais la seule chose dont elle est vraiment sûre, c'est que si elle veut en ressortir vivante, il faudra se soumettre…
Sara Agnes l'nous emmène une nouvelle fois dans une spirale érotique sans faille. Fan de sa plume depuis très longtemps, j'ai vraiment été ravie de la retrouver dans une Dark érotique. Les sentiments décrits nous apportent très vite une émotions vrai, qui nous bouscule et nous percute par cette intensité qui monte crescendo et prend alors très vite le dessus sur le côté sombre. On aime détester cet homme pour lequel on ressent toutes sorte de sentiments très contradictoires. Pourquoi ? Cette question revient et revient sans cesse, car on voit très bien qu'au fond de lui il n'est pas si mauvais. Est-ce un fantasme qu'il veut assouvir ? Mia est si pure, si belle… Si lumineuse… Pourquoi lui faire alors autant de mal ? Pourquoi ne l'a t-il pas plutôt séduite ? Et qui est-il ?
Une deuxième partie plus douce dans laquelle Mia tente de se reconstruire tout en étant toujours séquestrée psychologiquement. Si le syndrome de Stockholm est bien décrit, on a des doutes quant au fait qu'elle en soit vraiment victime, et c'est ce qui nous tiendra en haleine jusqu'au bout.
Pour un éclat de lumière est un roman érotique où les scènes de sexe sont décrites dans un contexte noir et éprouvant, mais pour lesquelles on arrive à faire abstraction d'un acte non consenti. Est-ce par le fait qu'on fasse bien la différence entre le roman et le réel ou est-ce la plume de Sara Agnes l'qui comme à son habitude nous envoûte et nous titille de bien des façons ? Ce qui est certain, c'est que l'émotion qu'elle dégage des protagonistes prend le pas sur ce côté obscur et je n'ai qu'un seul regret, c'est que ce roman n'ait pas été plus gros, plus étoffé. J'aurais aimé plus d'approfondissement sur le côté psychologique de Mia pendant sa séquestration, avoir un cheminement plus complexe qui mène au Syndrome de Stockholm. le fait qu'il soit court rend tout trop rapide jusqu'à la chute, mais il reste toute de même un roman digne de sa plume que je vénère depuis si longtemps. Et puis je pense aussi que quand on aime, on n'en a jamais assez 😉
Un énorme merci à Sara Agnes l'pour m'avoir confié ce service presse. Etant une grand fan cela compte beaucoup pour moi ❤
Si vous ne connaissez pas encore sa plume et que vous souhaitez vous en faire une idée, je vous invite à découvrir ses publications en lecture libre que vous pouvez retrouver par là ! Mais attention ! Une fois tombé sous le charme, je vous promets une addiction totale !
Bonne lecture
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
liliunivers
  18 août 2017
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/08/pour-un-eclat-de-lumiere-lu-par-gwen.html
Cette histoire a un personnage principal qui est Mia, étudiante en littérature de 21 ans. Tout commence dans un contexte particulier puisqu'elle se fait enlever. Qui est son ravisseur? Cet inconnu? Celui qui lui demande de l'appeler monsieur. Elle va traverser beaucoup d'épreuves en très peu de temps, subir des sévices corporels.
Tout d'abord, on se demande comment elle va pouvoir s'en sortir, aussi bien physiquement que moralement. Ensuite, on essaie de comprendre, comment elle peut céder et ressentir certaines choses.
L'homme, pourquoi fait-il cela ? Que cela lui apporte-t-il ? À part le sexe évidemment.
Je connaissais l'auteure déjà grâce à Annabelle que j'avais adorée. Avec ce nouveau livre, je suis passé outre ce viol et j'ai ressenti beaucoup d'émotions diverses. La première, la peur avec la situation qui commence très rapidement, puisqu'on la trouve dans un coffre de voiture puis le dégoût. le dégoût des attaques sexuelles et psychologiques qu'elle endure.
Après elle se rebelle à certains moments, cela m'a fait sourire, j'ai eu de la tristesse aussi, bizarre me direz-vous, mais il y a des passages où elle est très attentionnée avec lui, car il a quelque chose (je ne veux pas spoiler) et l'on ressent de la tristesse de leur part à eux deux.
Ce livre est addictif, je l'ai commencé cette nuit et je l'ai lu en 3 heures. Je me disais, encore un chapitre et c'est tout. Résultat, j'ai éteint la liseuse à la fin et il était 2 heures 30.
Comme dans toutes les histoires, il y a des points positifs et négatifs, je commence par les négatifs, l'épilogue est arrivé trop vite à mon goût et je l'ai trouvé trop court. Des petites répétitions notamment les bruits que font les doigts de l'homme en elle, mais rien de bien contraignant. le côté harcèlement moral est peu développé, il y a quelques passages avec des contraintes psychologiques, mais cela est plus sexuel.
Les points positifs, il y a toutes les informations psychologiques. J'ai appris des choses et cela m'a même donné envie d'approfondir le sujet. Les scènes sexuelles, brutales et érotiques sont super bien écrites et décrites.
En conclusion, ce roman est mon premier dark, je m'attendais à pire. Ce roman m'a enchanté, je l'ai lu d'une traite, l'écriture est fluide. Il y a des passages difficiles et il y en a des magnifiques. Je me suis quand même dit dans les premiers chapitres : ah oui, quand même !!! le salaud!!
Bravo à Sara Agnès l'pour ce nouveau chef-d'oeuvre. Je suis conquise, c'est mon coup de coeur du moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  26 novembre 2017
"Les relations sont sûrement le miroir dans lequel on se découvre soi-même" Jiddu Krishnamurti
Mia, une jeune étudiante est kidnappée à la sortie d'une pâtisserie. Elle va être violée, violentée, humiliée et contrainte de se livrer à ses sévices dont elle ignorait l'existence. "L'homme" va tout lui prendre, sa dignité, son corps, son âme, son esprits, ses envies et sa volonté de s'en sortir.
Il va lui donner le gout à la sensualité, lui apprendre à être femme, à exiger ses plus profonds désirs, à exprimer sa féminité. Il va la rendre femme et désirable avec cette lumière qui émane d'elle encore plus éblouissante.
Tout ce processus se fera sur un temps bien imparti par le kidnappeur, il dit" que le temps lui manque" et il va faire en sorte qu'elle se souvienne de leurs échanges quand elle le quittera.
Quelques jours suffiront à faire basculer entièrement la vie de Mia, l'homme va charger sa mémoire d'images, de sensations, d'odeurs, de paroles, de caresses et de sons.
Leur relation est malsaine, et le syndrome de Stockholm plane au dessus de la tête de la jeune femme.
Une attraction dont ils ne pourront se défaire malgré les mois de séparations, leur besoin de se toucher, de s'emboîter, de se parler, de se sentir sera plus fort que tous les dangers et les obstacles qui seront sur leur chemin.
Cette histoire est basée sur un tabou qui est encore de nos jours trop souvent camouflé. L'amour qui relie la victime à son bourreau ne peut être expliquée, leur proximité est telle qu'il sont ivres de leur sensation qu'ils ressentes lorsqu'ils sont ensembles.
J'ai beaucoup aimé ce livre, Sara Agnès est encore une fois la maîtresse de son ouvrage, ce qui peut déranger est sa marque de fabrique, tout comme Annabelle, les scènes de sexes violents sont majoritaires même si dans cette histoire elles sont moins expéditives. Ce roman est à lire par des personnes averties, les sévices subis par Mia sont durs et difficilement tenables.
Je vous recommande ce livre qui vous fera prendre conscience que même en ayant été séquestré l'un avec l'autre, l'amour peu frapper à n'importe quel moment et pour n'importe qui.
Bonne lecture.
Lien : https://www.facebook.com/Les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   08 août 2017
-Trois secondes, Mia. C'est le temps que cela a pris avant que je sois obnubilé par toi. 

-Mais... je n'ai rien fait, bafouillé-je. 

-Je sais, répond-il tristement. C'est à peine si tu m'as remarqué, d'ailleurs, j'étais invisible à tes yeux. Et même quand tu as disparue, tu as continué à m'obséder. 

Je le fixe, fouillant ma mémoire à la recherche du souvenir qu'il évoque. Nous nous sommes croisés. Pourquoi cela ne me dit rien ? 

-Vous êtes client au café où je travaille ? demandé-je. 

-Je n'étais qu'une ombre autour de toi, élude-t-il. Je cherchais en vain ta lumière. Chaque fois que tu posais les yeux sur moi, j'espérais ressentir un peu de ta chaleur. Et puis... j'ai compris qu'il me fallait venir la puiser à la source. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : séquéstrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4136 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre