AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,19

sur 16 notes
5
0 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis
Un exercice de style est proposé : un gag en trois cases, la quatrième étant réservé au titre.

Le gag doit se décliner autour du thème annoncé. Trois cases pour raconter une histoire, développer une histoire et amener une chute n'est pas un exercice facile. Quand tout relève d'un seul auteur, L'Abbé, c'est encore plus compliqué. Tous les gags ne sont pas du même niveau, certains sont désopilants, d'autres sont plutôt moyens.

Le graphisme est comme le scénario, réduit à la plus simple expression. Les personnages sont croqués par quelques traits de crayons. Tous ont une particularité : un appendice nasal très développé.

Lecture qui permet de passer un moment (assez court) agréable mais ne me laissera pas un grand souvenir.
Commenter  J’apprécie          90
"Si 3 cases suffisent pour faire rire, pourquoi faire plus ?"
L'auteur de Fluide Glacial s'en donne à coeur joie dans le genre strip. Il y en a pour tous les goûts (le mauvais aussi), les sujets ratissent large et les cibles sont éclectiques. Alors évidemment, certains gags tombent à plat quand d'autres fonctionnent à fond; je n'ai pas percuté pour certaines chutes, ça doit être du 3è ou 4è degré ...Bon, c'est pas super fin comme humour et si le dessin est soigné et le trait sobre, ce qui m'a exaspérée c'est la façon qu'a L'Abbé de croquer tous ses nez en Knacki Max rouge, vous voyez le genre ... Mais finalement, j'ai refermé le bouquin avec le sourire et je dis bravo à l'auteur pour l 'exercice de style renouvelé 92 fois ! Je vais le refiler à mon ado, je suis sûre que ça va prendre !
Merci à Masse Critique & Fluide Glacial pour cette joyeuseté !
Commenter  J’apprécie          30
Impression mitigée pour ce recueil de courtes planches. On y retrouve bien l'humour Fluide Glacial, souvent trash, souvent absurde, parfois puéril, et quelques planches m'ont décroché un franc sourire, mais j'ai trouvé l'ensemble assez inégal.
Rien à reprocher au dessin évidemment, et le contraste entre les personnages affublés de gros nez en forme de patates rougeaudes - enfantins ou franchouillards, j'hésite - et l'humour parfois très noir est tout de même assez savoureux.
Je crois d'ailleurs que ce que j'ai préféré sont les dessins "à côté" (les "pages de gardes" me font beaucoup rire par exemple, ou les pages composées d'un seul dessin accompagné d'une unique légende qui ponctuent le recueil).

Commenter  J’apprécie          10
3 cases pour 1 chute, ou comment faire rire en un titre et trois dessins (ou une seule figure avec légende).
Je suis assez friand de ce genre de comique très bref, bien qu'il ne soit pas toujours facile d'être drôle en si peu de mots. D'ailleurs le résultat est assez inégal. Il m'est arrivé d'éclater de rire sur certaines pages et d'en trouver d'autres moins bonnes. Parfois, je n'ai pas compris le gag, ou je n'étais pas sûr de le comprendre, tant il peut être difficile de suivre où le dessinateur veut en venir.
L'humour de ces planches peut être trash, voire très trash. Ce n'est pas parce que les bonshommes avec un gros nez sont rigolos que ce livre peut être mis entre toutes mains. Il faut dire que ça ne vole pas toujours très haut, souvent juste en dessous de ceinture. On retrouve l'esprit Fluide Glacial dans lequel cet auteur est publié.
Commenter  J’apprécie          10
3 cases pour 1 chute, le nom dit tout de suite à quoi s'attendre, j'ai vite accroché à ce style expéditif. Je connaissais déjà L'abbé grâce au magazine Fluide glacial est son humour m'a tout de suite plu, les chutes sont bêtes et méchantes parfois immature mais dans l'ensemble c'est drôle. le livre se lit très rapidement malgré la quasi centaine de pages, le format y est pour beaucoup mais ça m'a plu de le relire. Cette BD ne s'adresse pas vraiment aux enfants, l'humour noir peut choquer les plus jeunes.
Commenter  J’apprécie          10
Je m'attendais à quelque chose de sympa, de drôle et de créatif ! Malheureusement j'ai rapidement déchantée au fil des pages.

L'idée de seulement 3 vignettes pour une histoire c'est sympa, original et à exploiter mais l'auteur n'avait pas le talent à mes yeux, pas assez d'imagination et la seule qu'il parvenait à avoir, son seul humour était déplacé, un humour noir.

L'humour noir ne me dérange pas mais il faut savoir le placée et avoir des limites, c'est un art extrêmement délicat où il faut avoir de la finesse, de la subtilité, du grand et du respect. L'humour noir est acceptable quand celle-ci est fausse, n'est pas ce que pense l'auteur et malheureusement en 3 vignettes il n'est pas possible de savoir la position de l'auteur quant à son humour mais les chutes vont souvent dans le mauvais sens plutôt que dans le sens qui défend la cause, l'humour aurait été tout aussi bien, aurait donnée la limite, le respect et aurait été de l'humour noir pour les 3 vignettes si seulement la chute que été positive.

On y retrouve des sujets sur Batman, la guerre, le terrorisme, la maltraitance animale, la pédophilie, le racisme, le sexe ainsi que plusieurs autres sujets. Comme dit plus haut, les sujets sensibles sont pour le racisme, la maltraitance animale, la pédophilie, le terrorisme etc. Au lieu d'être contre de façon explicite. Je répète aussi que certe, l'humour noir doit toucher mais être choquant pour être choquant sans morale, sans humour ( parce que ce n'était même pas drôle pour la majorité des sujets ) et j'en passe, ce n'est pas saluer l'humour noir. La saluer aurai été de bien l'exploiter !

Pour ce qui est de la présentation et des histoires de façon plus globale, c'est une page avec 4 vignettes, le titre sur la première puis 3 autres sur un sujet et la chute de la dernière. Sur certaines pages, environ toutes les 10 pages à peine, une illustration avec une histoire donc une seule vignette ( même si s'en est pas vraiment une ) avec le titre en bas. Je penseais jusqu'à tard dans le livre que c'était le page du début de chapitre mais non car ça n'avait aucun lien avec la suite.

Les histoires n'étaient, en majorité, pas du tout drôles, certaines je n'ai carrément pas compris où pouvait se trouver le potentiel délire, quelques unes passaient et quelques rares m'ont fait sourire et/ou rire.

Conclusion :

Dans l'ensemble c'est un gros flop où je suis bien contente de ne pas l'avoir payée ( empruntée à la médiathèque), une bd humoristique pas drôle, une idée sympas mais mal exploitée.

J'ai découvert un nouveau style mais pas à ma hauteur de ce qu'il propose et trop douteux dans le positionnement de l'auteur.

Je ne le conseil pas !
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (24) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5215 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}