AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782251730295
784 pages
Les Belles Lettres (28/11/2008)
4.12/5   4 notes
Résumé :
Quiconque a mis le pied dans l'amoureuse glu,
Qu'il cherche à l'en tirer, ne poisse pas ses ailes,
Car en somme l’amour n’est qu’une insanité,
Selon le jugement des sages unanimes,
Et si, comme Roland, tous ne délirent pas,
Ils montrent leur fureur toujours par quelque signe.
Mais est-il de folie un signe plus exprès
Que, pour vouloir autrui, s’aller perdre soi-même ?
Divers sont les effets, mais toujours ident... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
karkarot
  22 avril 2020
Troisième tome du Roland Furieux, les chants 22 à 34 ici rassemblés et traduits parlent, plus encore qu'avant, d'amour.
Si l'Arioste s'était montré étonnamment féministe et défenseur des femmes, il se laisse ici à rapporter plus de discours déçus du sexe faible. Angélique, la traitresse, qui a trouvé un amour en la personne de Médor, disparaît du récit en laissant Roland non pas furieux mais fou, écervelé, errant nu dans la France, tuant et détruisant tout sur son passage.
Bradamante et Roger, eux aussi, souffrent du manque, de la jalousie qui corrompt tout.
Doralice est sujette à une discorde, une dispute qui amène les meilleurs guerriers, paladins d'un même roi à se confronter.
Enfin, pour illustrer et compléter le tableau, L Arioste narre une petite aventure de deux hommes qui trompés par leurs femmes décident d'en faire autant à travers l'Europe ! La conclusion est que même entourée d'eux, une simple femme arrive à les cocufier ! Rien ne sert donc d'espérer la fidélité de ces créatures, il faut s'en accommoder !
Rassurez vous, lecteurs, l'auteur ne sombre pas dans le machisme le plus dur et idiot, il se défend de ses propos, mais les rapporte tout de même. Et il faut bien dire que c'est assez cocasse la plupart du temps, contrebalançant la pureté des femmes dont il a tant disserté auparavant.
Le récit n'avance pas autant que dans les deux tomes précédents, on s'attarde un peu plus sur chacun et sur ses vicissitudes. Chacun gagne en profondeur et aussi en douleur !
L'Arioste en profite aussi pour faire ce à quoi il est après tout payé, créer une généalogie fabuleuse à son maître et seigneur, Mr d'Este ! Et autant dire qu'il ne se prive de rien le coquin !
C'est toujours aussi bien écrit, génial et fort, un immense classique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
karkarotkarkarot   22 avril 2020
Puisque en somme tout autre amertume, qui vient
se mêler à cette douceur des plus suaves,
c'est un accroissement, une perfection,
c'est conduire amour à plus de raffinement.
La soif fait sembler l'eau savoureuse et exquise,
et les mets s'apprécient à la faveur du jeûne ;
qui n'a pas éprouvé auparavant la guerre
ne connaît pas la paix et ne l'estime pas.
Commenter  J’apprécie          30
karkarotkarkarot   22 avril 2020
"Que faire maintenant, que conseilles tu frère ?",
disait-il à Joconde, "alors que tu m'empêches
de soulager la plus légitime des ires,
en me vengeant cruellement comme il se doit ?"
Joconde répondit: " laissons là ces ingrates
et voyons si les autres sont aussi faciles:
aux épouses d'autrui faisons donc nous aussi
ce qu'autrui a su faire à nos propres épouses.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de L'Arioste (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  L'Arioste
Avec Tiphaine Samoyault, Michel Deguy, Guillaume Métayer, Claude Mouchard, Martin Rueff & Luc Champagneur Depuis 1977, la revue Po&sie ne cesse de traduire et de réfléchir sur la traduction « impossible-possible » de la poésie. Elle a saisi l'occasion de la publication des livres de Tiphaine Samoyault (Traduction et violence, le Seuil, 2020) et de Guillaume Métayer (A comme Babel, traduction, poétique, éd. la rumeur libre, 2020) pour revenir sur les tâches des traductrices et des traducteurs. Elle a donc consacré trois numéros à cette grande affaire : Traduire/Celan et Et, en traduisant, traduire. Des textes théoriques (Antoine Berman, Michel Deguy, Marc de Launay, Robert Kahn, Jean-Pierre Lefebvre, Jean-Luc Nancy) ; un dialogue avec Tiphaine Samoyault, mais aussi un grand nombre de traductions inédites (un immense dossier turc, mais aussi Lermontov) ou de retraductions (Arioste, Eliot, Goethe, Milton entre autres) composent ce bouquet dense.
À lire – Les trois derniers numéros de la revue Po&sie aux éditions Belin : Traduire/Celan (2020, n°4) et Et en traduisant, traduire (2021, n°1 et 2).
+ Lire la suite
autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4471 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre