AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Tipee


Tipee
  29 août 2016
A l'heure où les débats sur les héros dans la littérature sont très présents, il est bon de faire un retour vers l'épopée médiévale.
Qu'a-t-on ici ?
Nous n'avons pas un grand héros mais plusieurs guerriers intrépides avec leurs forces et leurs faiblesses, qu'elles soient physiques ou mentales. Souvent d'ailleurs, certains des plus grands héros de cette histoire deviennent fous en ne pouvant contenter leur amour chevaleresque pour la femme promise.
Et quand je parle de héros, je pense aussi aux héroïnes. Loin des clichés sur pattes que l'on voit actuellement, nous avons ici des femmes de divers caractères, certaines montrant de la dévotion, d'autres de l'amour, certaines du courage dans la bataille, et quelques cas uniques rassemblent toutes ces exigences.
Ce poème en vers dans la version originale, en prose en version française est un manifeste de l'épopée, tout comme le sont les Romans de Chrétien de Troyes. le fil conducteur reste la guerre entre la France gouverner par Charlemagne (Bien qu'il est souvent noté Charles, je me pose donc la question de la véracité du nom de Charlemagne, ou alors de son grand-père Charles Martel) contre les musulmans du Nord de l'Afrique et d'Espagne. A cela s'ajoute des batailles entre les deux clans, mais aussi l'esprit chevaleresque qui se fait affronter plusieurs chevaliers d'un même camp. Il y a aussi des batailles pour des femmes, des chevaux ou des pièces d'armures, quand ce ne sont pas les femmes qui prennent elles-mêmes les armes pour ce faire vengeance. Il est donc tout naturel d'aimer chaque héros de cette histoire, que ce soit l'invulnérable Roland, l'indomptable Roger, le noble Renaud, l'effronté Rodomont, la guerrière Marphise ou l'une des instigatrices des plus grands maux : Bradamante.
Ce livre est long, très long, mais l'on ne s'ennuie jamais, par le courage que montrent ces chevaliers, les traîtrises de certains royaumes, les gestes déplacés de certaines personnes (Oui déshabiller toutes les femmes qui passent dans son royaume c'est quand même tordu), mais aussi l'intervention des mages et des fées. Notre cher Merlin fait également sa petite apparition.
Bref j'ai adoré ce livre, je pourrais en parler pendant des heures, mais vous ne liriez jamais cette critique. Sur ce, foncer le télécharger, il est gratuit sur liseuse, ou presque.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus