AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782822222167
72 pages
Éditeur : Jungle ! (17/10/2018)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 78 notes)
Résumé :
Dans une contrée lointaine se trouve Tomek, notre héros, qui possède l'unique épicerie d'un petit village. On y trouve de tout et tout le monde vient s'y servir. Malgré une vie idéale, Tomek s'ennuie et rêve d'aventures.
Un jour, une jeune fille franchit le seuil de l'épicerie : elle achète un simple sucre d'orge et pose une question à Tomek : trouve-t-on de l'eau de la rivière Qjar dans son épicerie ? C'est une rivière qui s'écoule à l'envers et celui qui b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  21 mai 2020
Dans une lointaine contrée, Tomek, un jeune adolescent, tient une petite épicerie qui regorge de toutes choses. Les yeux rivés sur son cahier, l'esprit vagabond, il se fait interpeller par une adolescente qui lui demande s'il vend des sucres d'orge. Dans l'un de ses nombreux tiroirs, il lui en tend un et la demoiselle, pour s'amuser, lui réclame ensuite toutes sortes de choses. Que Tomek lui tend aussi rapidement. Mais lorsqu'elle lui réclame de l'eau de la rivière Qjar, il ne peut la satisfaire d'autant plus qu'il ne sait pas que cette eau magique empêche de mourir. Laissant un sou pour le sucre d'orge, elle s'en va, un brin déçue. Aussitôt Tomek va voir son grand-père qui lui raconte alors l'histoire de l'eau de la rivière qui coule à l'envers, autrement dit qui sort de l'océan et arrive au pied d'une montagne sacrée. Personne n'a jusqu'ici réussi à ramener de cette eau, trop d'hommes ayant péri avant d'apercevoir la montagne sacrée. le lendemain, aux aurores, Tomek laisse une lettre à son grand-père, bien décidé à retrouver la jeune fille dont il est tombé sous le charme et à lui rapporter de l'eau de la rivière Qjar...
Adapté du roman éponyme de Jean-Claude, "La rivière à l'envers" nous emmène dans un pays lointain et féerique. L'on y fait la connaissance de Tomek qui, curieux de l'existence de la rivière à l'envers et sous le charme de la jeune fille rencontrée dans son épicerie, décide de partir vers d'autres contrées pour la retrouver. Une véritable quête initiatique au cours de laquelle le jeune garçon va vivre des aventures aussi incroyables qu'étonnantes et faire le rencontre de personnages surprenants, notamment les habitants du village des parfumeurs, les ours aveugles de la forêt de l'oubli ou encore la méchante sorcière. Une invitation au voyage et à l'imagination, une ambiance fantastique et féerique parfaitement mises en image par Djet. En effet, le trait vif, les paysages enchanteurs et magnifiques, le découpage varié ainsi que les couleurs lumineuses siéent parfaitement à ces aventures tour à tour magiques ou inquiétantes.
Un premier tome parfaitement réussi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          604
jamiK
  04 mai 2021
Cette lecture a été une très belle surprise, c'est un récit de quête initiatique, dans un univers de Fantasy original et poétique.
Tomek décide de quitter son bazar où l'on trouve de tout, pour suivre les traces d'Hannah qui est entrée dans son magasin un jour et lui a réclamé de l'eau de la Rivière Qjar. Il se lance à la poursuite de la jeune fille, dans un périple à travers le monde, un monde fantastique, avec des ours géants, une rivière qui coule à l'envers, une forêt où ceux qui y pénètrent sont oubliés de tous et encore beaucoup de choses merveilleuses.Le graphisme est classique mais soigné, la mise en page est agréable et dynamique, les personnages très attachants, c'est un récit tout en douceur, qui s'apparente presque plus au conte qu'au Fantasy, adapté à un public jeune, peu de violence et beaucoup d'amour. Ce récit est chargé d'inventions, de poésie et d'émotions, une lecture merveilleuse.
Commenter  J’apprécie          233
ibidou
  08 novembre 2018
Le roman de Jean-Claude Mourlevat a été vendu à plus de 500.000 exemplaires, autant dire que c'est une valeur sûre de la littérature jeunesse. Dès les premières pages, j'ai été happée par l'histoire. Nous voilà embarqués dans une aventure extraordinaire, nous traversons des contrées fantastiques, inimaginables et nous rencontrons des personnages hors du commun et attachants. Nous parcourons un univers riche et fascinant, qui regorge de secrets et de merveilles fantastiques comme cette fameuse rivière Qjar, mais aussi les ours géants de la forêt de l'oubli ou encore les fleurs au dangereux parfums qui risquent de vous endormir à tout jamais. La rivière à l'envers est une invitation au rêve. Notre imagination s'ouvre à tous les possibles.
Les illustrations de Djet accompagnent le texte à la perfection, elles le subliment. Les couleurs sont vives, chaque case regorge de détails qui rendent la balade d'autant plus belle et agréable. Dans ce tome-ci, nous suivons donc le voyage de Tomek, un jeune homme serviable, sympathique et courageux. Un jeune homme sérieux qui prend des décisions complètement folles lorsqu'il tombe soudainement éperdument amoureux. Dans le second tome, nous suivrons le parcours d'Hannah et j'ai hâte de découvrir d'autres facettes de ce merveilleux univers et de nouveaux paysages. J'ai hâte de retrouver ces personnages mémorables.
L'image de couverture qui illustre cet article ne rend pas du tout justice à l'ouvrage publié par les éditions Jungle qui est absolument magnifique. Les couleurs sont beaucoup plus vives, le titre est en relief. C'est un très bel album à offrir (tout comme le fantôme de Canterville dans la même collection) !
En résumé, un très beau coup de coeur qui saura ravir les petits comme les grands. J'attends la suite avec impatience !
Lien : https://ibidouu.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
book-en-stock
  08 décembre 2019
Une adaptation BD du roman de Jean-Claude Mourlevat du même titre (que je n'ai pas encore lu).
Tomek est orphelin et tient une épicerie dans son village. Il est très lié à Icham qu'il appelle Grand-Père. Un jour une jeune fille entre dans l'épicerie et lui demande s'il n'aurait pas de l'eau de la rivière Qjar, l'eau « qui empêche de mourir ». Dès lors Tomek n'aura de cesse de retrouver le chemin de cette jeune fille et découvrir avec elle la fameuse rivière Qjar « qui coule à l'envers ».
Cet album est tout simplement splendide tant dans le choix des couleurs chatoyantes qu'au niveau du dessin et tout le soin donné à l'ensemble : le titre rouge avec des reflets dorés, une police originale, un cadre vert autour de la couverture rigide rappelant les vagues et les astres, un ruban rouge pour marquer la page lue…
J'ai également beaucoup apprécié le découpage dynamique des cases. Parfois elles se superposent à une image de pleine page comme autant de morceau d'un miroir éclaté. Les bulles permettent de faire le lien entre les cases et de recréer le fil de l'histoire. Les visages sont très expressifs et les personnages bien caractérisés. Et les paysages sont merveilleux ou terrifiants selon le cas grâce aux nuances de couleurs.
Quant à l'intrigue, elle nous emmène dans des contrées emplies de poésie et tout droit sortie de l'imaginaire : la forêt de l'oubli, l'île inexistante, le village des parfumeurs, la prairie aux fleurs envoutantes, la montagne sacrée…
Un premier tome enchanteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Lesvoyagesdely
  24 novembre 2018
L'album la rivière à l'envers – Tomek est en réalité l'adaptation du roman du même nom de Jean-Claude Mourlevat. Il est axé jeunesse, quête, et a des airs enfantins, de contes de fées. Mais dans un monde de brutes où on ne peut guère accordé sa confiance si facilement cela fait du bien. Une parenthèse enchantée. le graphisme de l'album est de toute beauté, les couleurs sont lumineuses, le lecteur aimera s'attarder sur les pages pour mieux en profiter. Il participe grandement à l'enchantement ressenti. Nous allons découvrir tout un univers, plein de personnages, mais toujours de belles rencontres, de nouvelles histoires, de nouvelles amitiés.
Chacun est très bienveillant envers l'autre. Nous remarquerons aussi le plaisir et l'envie que Tomek va garder de les revoir. Tomek est un jeune épicier. Un jour une jeune femme rentre dans sa boutique, Hannah. Elle est épatée par tout ce qu'il a, mais demande quelque chose de fou, de l'eau d'une rivière à l'envers. Il y a une légende qui dit que si on la boit, on devient immortel. Elle lui laisse une pièce et part.
Le moins qu'on le puisse dire, c'est qu'elle lui a beaucoup plus, cette jeune femme mystérieuse, cette quête insolite.
Tomek est orphelin, mais il a encore son adorable grand-père, il se renseigne auprès de lui sur cette rivière à l'envers. Cela semble si fou, si impossible. Mais il décide, alors qu'il ne connaît ni son nom , si son âge, ni sa raison, qu'il ne l'a pas revu avant, de la suivre dans sa quête folle, qui pourrait paraître à plus d'un titre insensée et qui va s'avérer dangereuse. Il y a définitivement quelque chose entre ces deux là, mais ils ne vont pas se retrouver tout de suite. Il va vivre de folles aventures, faire des rencontres insolites.
L'univers a de quoi subjugué, envoûté, inspiré. le lecteur prendra un grand plaisir à découvrir tout ce qui attend notre jeune ami. Cette quête va également le faire grandir. Si l'on peut regretter de ne pas voir plus Hannah, il s'avère que c'est à raison, comme ce tome est centré du point de vue de Tomek. J'espère simplement qu'on aura très vite et que c'est prévu celui avec le point de vue d'Hannah et ce qu'elle a vécu de son côté. Venez vite partir à l'aventure avec Tomek et vous émerveillez. Pour petits et grands enfants. Un coup de coeur. le lecteur pourra également apprécier le détail d'une lettre manuscrite et les bonus de fin pour en apprendre plus.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160


critiques presse (1)
BoDoi   28 décembre 2018
Adaptation d’un best-seller jeunesse de Jean-Claude Mourlevat, ce premier tome de La Rivière à l’envers séduit par son rythme enlevé et son dessin efficace.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
marina53marina53   21 mai 2020
- Est-ce que tu vas bien, grand-père ? Tu as beaucup de travail ?
- Je n'ai jamais de travail, je te l'ai déjà dit. Jamais de repos non plus. Tout ça, c'est juste la vie qui passe.
Commenter  J’apprécie          180
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   03 avril 2019
Ainsi vous avez tout dans votre magasin ? Vraiment tout ? Alors... vous aurez peut-être… de l’eau de la rivière Qjar ? C’est l’eau qui empêche de mourir, vous ne le saviez pas ? 
Commenter  J’apprécie          140
TakalirsaTakalirsa   30 mars 2019
Je n'ai jamais de travail, je te l'ai déjà dit. Jamais de repos non plus. Tout ça, c'est juste la vie qui passe.
Commenter  J’apprécie          130
Erik_Erik_   14 octobre 2020
L'homme qui traverse la rivière ne doit pas se moquer de celui qui se noie.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Maxe L'Hermenier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxe L'Hermenier
Le dauphin, héritier des ténèbres - Bande Annonce
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4001 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..