AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9783322100504
100 pages
Éditeur : L Histoire Revue (23/11/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
En 1618, il y a quatre cents ans, des protestants bien décidés à défendre leurs lieux de culte défenestrent, à Prague, les représentants de l'empereur de Vienne. C'est le début d'un conflit qui, pendant trente ans, à Madrid, Paris, Stockholm, dresse les États les uns contre les autres et met l'Europe à feu et à sang. Nouvelle sensibilité à la guerre et à la violence, nouveau rapport entre religion et politique, nouvel ordre « westphalien » fondé sur l'équilibre des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BazaR
  16 décembre 2018
J'ai acheté ce numéro attiré par le sujet que j'avais déjà parcouru grâce au livre de Henry Bogdan (La Guerre de Trente Ans).
Dossier trop court pour remplacer le détail du livre, il atteint bien son but en balayant les événements et en relativisant les tenants et aboutissants, en floutant en quelque sorte les images d'Épinal.
On remet en perspective la dimension religieuse de la guerre, on relativise la notion de gagnant de la guerre, on rappelle que France et Espagne ont continué leur conflit bien après les traités de Westphalie, on évoque ce qu'il reste aujourd'hui de cette guerre dans la mémoire des peuples et des politiques.
On appuie aussi très fort sur l'horreur que cette guerre a représenté pour les pauvres gens qui voyaient les armées multiformes survivre sur le pays, sur ceux qui ont subi des sièges qui ne pouvaient se terminer que par des pillages – paiement des mercenaires oblige.
Les entrefilets sont riches d'information, qu'ils décrivent la vie de mercenaire ou la famine qui mène au cannibalisme. Comme d'habitude, cartes et reproductions de peintures décorent l'ensemble avec brio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazaRBazaR   03 décembre 2018
On ne voyait de tout côté qu'incendie, meurtre et pillage, en sorte que, dès le commencement, l'agriculture fut abandonnée, les vivres vinrent ensuite à un prix excessif et, lorsque tout fut consommé, la famine se répandit partout. Une grande partie des Lorrains moururent de faim. Il y en eut même plusieurs qui, ne trouvant rien, mangèrent les cadavres des hommes qui avaient été tués, ou qui étaient morts de faim ; il y en avait même qui allaient à la chasse aux hommes comme on va à la chasse au lièvre.
(P. Abram, Histoire latine manuscrite de l'Université et du Collège de Pont-à-Mousson)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
BazaRBazaR   02 décembre 2018
Paix d'Augsbourg: Selon cette paix de 1555, les sujets doivent adopter la confession de leur prince ou émigrer ; la liberté religieuse est accordée aux états impériaux, non aux individus. L'expression "cujus regio, ejus religio" ("tel prince, telle religion") est utilisée pour résumer la paix d'Augsbourg ; mais il s'agit d'une formule de propagande protestante qui ne correspond pas à la réalité : la mixité religieuse existe partout sauf dans la Bavière catholique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

autres livres classés : guerre de trente ansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
948 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre