AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurent Corvaisier (Illustrateur)
EAN : 9782070625574
80 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (13/11/2009)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Terre de Feu, fin du XIXe siècle. Le cruel Alexandre MacLennan, que ses hommes surnomment Cochon Rouge, dirige une propriété agricole. Il porte autour du cou les oreilles des Indiens qu'il a massacrés.
Et il vient d'apprendre la venue d'une tribu selk'nam... La belle Saïka, amoureuse de Shon,
le meilleur chasseur de son clan,
rejoint le Nord avec les siens.
Ils sont bien loin d'imaginer ce qui les attend...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  12 juillet 2013
Ce roman choral évoque quelques destins croisés d'Amérindiens et de Blancs à la fin du XIXe siècle. En quelques dizaines de pages, l'auteur donne un aperçu à la fois sobre et percutant de la conquête de territoires indiens par des chercheurs d'or venus d'Europe, de l'éviction des populations locales - sous forme de chasses à l'homme "distrayantes", notamment.
Un récit poignant sans simplifications manichéennes. A découvrir dès 11-12 ans.
Les explications de l'auteur en postface sont intéressantes. En revanche les légendes indiennes retranscrites à la fin de l'ouvrage me semblent superflues... ou mal choisies ?
Commenter  J’apprécie          180
Vavi
  02 avril 2014
Cochon Rouge est un roman à la fois très court et très dense, qui retrace des événements qui se sont déroulés à la fin du XIXe siècle, en Amérique du Sud, dans cette région que l'on appelle Terre de Feu : « cet archipel d'îles froides à l'extrême sud du continent américain, tout en bas de la carte, entre le détroit de Magellan et le Cap Horn ». Amérindiens et gauchos - ou koliots, comme les nomment les Natifs - se voient obligés de cohabiter dans ces terres du bout du monde. Cochon Rouge, le propriétaire de l'estancia dans laquelle se déroule l'histoire, est connu pour sa cruauté et le nombre d'Indiens qu'il a déjà massacrés.
Pourtant, une tribu Selk'nam se risque dans les parages de l'estancia, pour célébrer le Hain, c'est-à-dire la cérémonie d'initiation des jeunes hommes Selk'nam. Que se passera-t-il si leur route croise celle du terrible Cochon Rouge et de ses hommes ?
Tour à tour, Esteban, Saïka, Sam Islop, Schiuno, Kovacic, Täalpet, Bertha et Helesh prennent la parole pour donner vie à ce récit d'événements qui, bien qu'ils ne soient qu'anecdotiques, sont représentatifs de tout un pan de l'histoire de l'Amérique du Sud - un pan teinté du sang de ces milliers de victimes, de ce peuple exterminé en une dizaine d'années à peine.
L'auteur ne nous donne pas une vision bêtement manichéenne de ce drame, de ces drames humains, qui ont eu lieu en Amérique du Sud, au contraire. Car ici, chaque chapitre donne la parole à un des protagonistes, créant une étrange et envoûtante polyphonie : chaque voix a sa tonalité, sa personnalité, son point de vue sur les événements. Et c'est aussi ce qui crée la richesse de ce récit, qui ne nous montre pas un seul et unique visage des événements, ne nous oppose pas seulement des victimes et des tortionnaires.
Erik L'Homme a, comme toujours, ce don d'esquisser, en quelques pages, la complexité des personnalités humaines, et ce respect de ne pas non plus proposer au lecteur, sous prétexte qu'il est jeune, une vision édulcorée, adoucie des faits.
Le style est simple, limpide, sans fioriture, et sonne toujours juste ; chaque mot est à sa place et choisi avec soin. le résultat est un récit très bref mais extrêmement efficace, plein de tension, d'émotion et d'humanité. Une fois de plus, il est étonnant de voir à quel point quelques pages et une poignée de personnages contiennent plus d'idées, de sentiments et de profondeur que d'autres pavés qui confondent parfois qualité et quantité ; et plus je lis, plus cela me frappe.
C'est avec bonheur que j'ai découvert un peuple, des gens, des endroits, que je ne connaissais pas ou seulement de nom : quelques mots, des images, des rêves sur ce mythique Cap Horn et la fameuse Terre de Feu. Des photos, aussi, rapportées par mes grands-parents d'un voyage dans ce coin de la planète - des vues époustouflantes, des immensités comme on n'ose pas en rêver. Mais rien de plus que ces quelques bribes ; aussi le dépaysement a-t-il été absolu.
C'est un livre que je vous recommande absolument, parce qu'il fait à la fois réfléchir, voyager et rêver ; c'est aussi une importante prise de conscience face à ce génocide d'un peuple inconnu de tous, et qui pourtant mérite de continuer à vivre dans nos mémoires. C'est le rôle de ce livre, comme l'explique Erik L'Homme dans une note explicative : « Un auteur est aussi un chamane, à sa façon. Il peut, le temps d'un livre, faire émerger des personnages de la brume, donner de la consistance à une époque révolue. »
En bref, un gros coup de coeur pour cette superbe invitation au voyage, pleine de sagesse et de sensibilité.
Lien : http://vavibouquine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
docidf
  17 novembre 2010
Cochon Rouge – L'Homme Erik -
Gallimard Jeunesse – Novembre 2009- 76 p. - (Folio)
ISBN : 978-2-07-062557-4 Prix : 4 €

Résumé :
L'histoire du massacre des Selk'nam ( indiens d'Amérique latine) au XIXème siècle en Terre de feu racontée par 8 narrateurs qui expliquent cet évènement avec leurs propres mots et leurs sentiments personnels.
Mots- clé :
TERRE DE FEU/COLONISATION/ MASSACRE/INDIENS/ REMORDS.
Commentaires :
L'intérêt de ce livre réside en la découverte d'une région, d'un fait historique réel et d'une civilisation au XIXème siècle.
Avec ces 8 narrateurs et donc ces points de vue différents, on balaye une histoire douloureuse et presque incroyable pour notre mentalité. Ce livre a sa place dans les CDI pour une réflexion sur les colonisations Très bref, il est accompagné d'un corpus de contes et légendes de ces peuples
Par son contenu et sa brièveté il peut être aussi un outil de travail pour professeur et documentalistes.
Pistes de discussion :
• Les méfaits de la colonisation
• La violence comme moyen de gouverner
• le remords

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aproposdelivres
  06 janvier 2010
J'ai trouvé très sympathique de pouvoir avoir l'avis de mes fils à propos d'une lecture commune. Mais cela n'a pas été simple... Il a d'abord fallu qu'ils acceptent de lire le livre sans trop tarder puis d'écrire un billet...
Ce livre nous parle d'un lieu : La Terre de Feu, d'une époque : le XIXème siècle, de personnes : les autochtones, les indiens Selknam et les colonisateurs n'hésitant pas à massacrer les indiens pour obtenir leurs terres. La première partie de ce livre est l'histoire d'un massacre d'indiens Selknam vu par 8 narrateurs différents, cette histoire est inspirée de faits réels. Dans la deuxième partie du livre l'auteur imagine quelques légendes oubliées autour des indiens Selknam.
J'ai trouvé original la façon de raconter ce massacre et j'ai trouvé de la poésie dans les "légendes oubliées", mais ce livre m'a surtout donné envie d'en connaître un peu plus sur les indiens d'Amérique du Sud car en effet lorsque l'on parle des indiens d'Amérique jusqu'à maintenant je ne pensais qu'à ceux d'Amérique du Nord.

Lien : http://aproposdelivres.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Apikrus
  14 juillet 2013
A travers les témoignages fictifs d'Indiens et de colons, l'auteur retrace l'ambiance de la colonisation des îles de Terre de Feu, au sud du continent Américain.
L'histoire, simple et intéressante, restitue parfaitement la violence de l'époque et le déséquilibre entre les forces en présence.
Le rappel de quelques légendes indiennes m'a en revanche paru sans intérêt. Heureusement il figure essentiellement en fin d'ouvrage, hors du récit principal. Un rappel historique un peu plus complet et une carte auraient été préférables.
Un livre qui donne envie d'en savoir plus sur le sujet, et qui peut être découvert dès 11 ans, comme indiqué par l'éditeur.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZilizZiliz   12 juillet 2013
Lorsque les premiers aventuriers blancs sont arrivés, à la fin du XIXe siècle [sur la Grande Ile Terre de Feu]*, les Selk'nam se comptaient par milliers. Quelques dizaines d'années plus tard, ils avaient disparu, tués par les chercheurs d'or, les éleveurs de moutons et les maladies, ou bien - pour les derniers - morts de désespoir dans de tristes réserves. (p. 55)
* à l'extrême-sud du continent sud-américain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Erik L'Homme (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik L'Homme
Ceci est une série d'interviews effectuées à l'IMAGINA'LIVRE, un salon du livre SFFFH (SF, Fantasy, Fantastique, Horreur), par l'association Imaginarium (rien à voir avec moi, je les ai découverts après coup) sur le campus de l'université Jean Jaurès à Toulouse.
J'y ai transporté une caméra afin de poser des questions à des auteurs de tout type sur leur manière d'écrire leurs univers imaginaires.
autres livres classés : indiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

le livre des etoiles

Quelle est le personnage principal

Qadehar
Ambre
Gontrand
Guillemot

14 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : Le Livre des Etoiles, Tome 1 : Qadehar le Sorcier de Erik L'HommeCréer un quiz sur ce livre