AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782075132190
160 pages
Gallimard Jeunesse (10/10/2019)
3.86/5   36 notes
Résumé :
Une tempête cataclysmique s'abat sur la ville. L'électricité, l'eau et les télécommunications sont coupées. Julien, loin de sa famille partie à la montagne, se retrouve seul face aux pillards et au chaos. Il s'enfuit dans la forêt, affrontant la faim, le froid et de multiples autres dangers.

Une fiction écrite comme un journal de bord, complétée par dix fiches de survie.
Que lire après MASCA : MAnuel de Survie en Cas d'ApocalypseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 36 notes
5
6 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est le nom de l'illustratrice Eloïse Scherrer qui m'a donné envie de découvrir "MASCA" malgré une première incursion dans l'univers d'Erik L'Homme peu concluante ("Le regard des princes à minuit", 2,5 étoiles au babeliomètre).
Bien m'en a pris. Ce "Manuel de survie en cas d'Apocalypse" est une réussite. La forme du journal regroupant pensées, peurs, astuces et espoirs de Justin, le tout agrémenté de croquis et de notes donne l'impression d'accompagner notre baroudeur en herbe au jour le jour. C'est très bien fait.
La débrouillardise et le bon esprit du héros m'ont séduite, tout comme mon loulou qui a déjà lu ce "manuel" lu trois fois.
En fin d'ouvrage, des "fiches pratiques" illustrées expliquent les différentes astuces utilisées par le héros et donnent envie de s'essayer à la survie (dans le jardin, n'exagérons rien !).
Commenter  J’apprécie          90
MASCA - Manuel de survie en cas d'apocalypse - c'est le précieux journal de Julien, un jeune garçon qui doit retrouver sa famille après un incident apocalyptique.

Techniquement, on ne sait pas ce qui s'est passé. Des indices, ici et là, indiquent que la société est partie en vrille, que la technologie n'est plus. L'auteur n'entre pas dans les détails mais sait tout de même créé son ambiance.
Ensuite, c'est l'expédition dans la nature où ce petit bonhomme doit survivre en se remémorant les journées en forêt passées avec son oncle.

J'ai lu ce journal de survie avec beaucoup d'intérêt. L'humour est fin, les techniques de survie très bien expliquées et l'aventure, certes n'est pas addictive, mais reste attrayante.
Les enfants se laisseront également séduire par le format journal intime aux chapitres courts et aux dessins bien faits.

J'ai passé un bon moment de lecture et j'ai appris quelques techniques de survie indispensables. Que du bon.
Commenter  J’apprécie          60
Comment sait-on si l'Apocalypse a vraiment eu lieu ? Justin a de quoi se poser la question en se réveillant ce matin-là. Plus de lumière, plus d'électricité, des arbres arrachés, des immeubles comme bombardés. Sa ville a disparu dans le vent et dans le noir. Et sa famille, partie camper dans les montagnes, aussi. Justin avait préféré rester en ville pour faire une mégapartie de Sword & Bells avec ses potes et une orgie de pizzas.

Mais le voilà tout seul. Aucun pote à l'horizon. Juste un silence pesant. Quand il s'aventure à la supérette du coin, aussi dévastée que le reste, il est pris en chasse par une bande de pillards menée par un fou furieux armé d'une hache. Evacuation. Survie. Très vite, Justin se rappelle les leçons d'oncle Bob le baroudeur. « D'une main qui tremble (de froid) », il liste dans son carnet ce qu'il doit jeter dans son sac à dos pour parcourir les dizaines de kilomètres de forêt qui le séparent de ses parents. Ce carnet où il nous raconte son histoire en mots et en dessins, c'est le livre qu'on a entre les mains. Dans ce précieux carnet, il y a Björn, le premier personnage qu'il a dessiné, un « guerrier total qui connaît toutes les techniques de combat ». Justin n'est donc pas tout seul.

Surtout, ne pas oublier la règle des Trois selon Bob : un humain ne peut pas survivre plus de trois secondes sans vigilance (par exemple en traversant), « trois minutes sans oxygène, trois heures sans protection (dans un environnement hostile), trois jours sans eau, trois semaines sans nourriture et trois mois sans contact ». Justin parvient à récupérer à boire dans la mousse des sphaignes. Soudain, un cri. C'est un chien perdu, « un vieux chien moisi », aussitôt rebaptisé Wilson. (C'est le nom du ballon de volley que Tom Hanks prend comme ami pour ne pas devenir fou de solitude dans le film où il a fait naufrage.) Justin chasse pour manger. Alors comme les Indiens, il remercie sa proie de lui donner sa vie.

Il dialogue avec son héros de papier. - Hého Björn ! On fait quoi ? « On va de l'avant sans se retourner ». Chut, on ne dira rien mais la fin de ce roman graphique est heureuse. Et en bonus, on a droit à 10 fiches techniques : trouver le Nord sans boussole, construire un abri, reconnaître des plantes comestibles. C'est bon à savoir, même sans apocalypse…
Lien : https://florencedutheil.wixs..
Commenter  J’apprécie          10
Justin est resté seul à la maison pendant que ses parents et sa soeur sont allés rendre visite à l'oncle Bob, le décroissant de la famille. Mais lorsque arrive l'apocalypse la civilisation lui semble brusquement fort dangereuse. c'est pourquoi il décide de partir seul, pour retrouver ses proches dans la forêt qui abrite l'oncle Bob. Heureusement ce dernier a profité des vacances précédentes pour enseigner les rudiments de la survie à son neveu. Mais Justin parviendra-t-il à mettre en pratique cet enseignement ?

Le jeune garçon sera aidé dans sa quête par un ami imaginaire, un guerrier rompu au maniement des armes et à la fabrication du chocolat chaud. Mais les propres connaissance de Justin, en matière de jeux vidéo, manga, séries et films, lui seront également utiles. Un très beau roman, qui prend la forme du carnet de route de Justin, et propose, à la fin, des fiches techniques bien pratiques pour survivre dans toutes les conditions, comme la règle de 5 C par exemple (en situation de survie on doit pouvoir contenir, couvrir, couper, chauffer et corder).
Commenter  J’apprécie          10
Une énorme tempête plonge la ville dans le chaos. Se retrouvant seul dans l'appartement familial, Justin n'a pas d'autres choix que de fuir la ville. Direction la forêt et les montagnes, où se trouvent le chalet de son oncle et sa famille. Heureusement, l'oncle de Justin est un survivaliste qui lui a enseigné comment survivre seul dans la nature. A travers cette épreuve, Justin trouve du réconfort dans l'écriture (et le dessin) de son journal, qui devient un véritable manuel de survie en cas d'apocalypse.

Un roman apocalyptique original qui laisse la part belle aux illustrations. Ainsi, même les faibles lecteurs pourront être attirés par ce livre. Personnellement, je ne suis pas fan des illustrations, ni de l'écriture manuscrite qui n'est pas toujours très lisible.
L'histoire est prenante, le personnage de Justin crédible, la thématique dans l'air du temps.
Une bonne lecture, sans être un coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Le soir, ils ont passé des messages à la télé. Ils conseillaient aux gens de rester chez eux.
ça tombait plutôt bien. J'avais pas l'intention de bouger un orteil.
Tu vois, Björn, on a l'impression que le monde moderne a toujours existé. Que l'eau est toujours arrivée dans les immeubles et les salles de bains. Qu'on a fait disparaître la nuit avec des ampoules électriques. Qu'il suffit de tendre la main vers une boîte, dans un magasin, pour avoir à manger. Mais c'est une illusion. Le monde moderne repose sur un gros malentendu, sur quelques certitudes débiles et des tours de passe-passe technologiques !
Il m'a fallu une nuit, rien qu'une nuit, pour m'en rendre compte.
Commenter  J’apprécie          50
Grâce à ma mère infirmière, je sais qu'il est important de se laver pour au moins trois raisons (j'enlève celle qui consiste à faire plaisir à ses parents...). La première : comme on est tout nu, on peut vérifier si on s'est coupé ou blessé quelque part, ou si on n'a pas chopé des tiques ou des sangsues. La deuxième : en se lavant régulièrement, outre les odeurs pas toujours agréables, on diminue les risques d'infection (entre les orteils par exemple, qui sont des nids à bactéries). La troisième (celle-là je la tiens d'oncle Bob) : il est capital de ne pas relâcher son mental, et la toilette est un moyen de ne pas se laisser aller. (p.65)
Commenter  J’apprécie          20
La première fois qu'oncle Bob m'a vu écrire dans mon carnet, il m'a félicité. "Tenir un journal est un excellent moyen pour faire le point sur soi-même, pour poser les choses et mieux les comprendre." Moi je pense que ce carnet est bien plus que ça. C'est un bouquin de survie ! Comme Cataclysm Survivor. C'est ça, une sorte de manuel de survie en cas d'Apocalypse, qu'on retrouvera un jour à côté de mon squelette dans cette forêt terrifiante.
Commenter  J’apprécie          30
Je revois oncle Bob m'apprendre la règle des Trois... Tu ne connais pas ça, toit, Bjorn ! Et bien, un humain ne peut pas survivre (en situation active) plus de trois secondes sans vigilance (essaie de faire du vélo en ville en fermant les yeux pendant trois secondes !), trois minutes sans oxygène, trois heures sans protection (dans un environnement hostile), trois jours sans eau, trois semaines sans nourriture et trois mois sans contact... (p.60)
Commenter  J’apprécie          20
Quoi prendre ? J'imaginais Oncle Bob me dire de sa voie rugueuse : "Justin, tu es pile à cheval sur deux situations : une situation d'évacuation puisque tu as un but à attendre dans un environnement hostile, mais aussi une situation de survie puisque tu ne sais pas combien de temps ça va durer." Ce qui m'a aidé finalement, c'est que mes parents ne m'avaient pas laissé grand-chose ! (p. 35)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Erik L'Homme (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik L'Homme
Erik L'Homme - Le grand voyage
autres livres classés : survivalismeVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (61) Voir plus



Quiz Voir plus

le livre des etoiles

Quelle est le personnage principal

Qadehar
Ambre
Gontrand
Guillemot

14 questions
153 lecteurs ont répondu
Thème : Le livre des étoiles, tome 1 : Qadehar le Sorcier de Erik L'HommeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..