AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070661938
Éditeur : Gallimard Jeunesse (30/11/-1)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 105 notes)
Résumé :
Le souffle d'une grande saga d'Heroic fantasy, par l'auteur du livre des Étoiles.
Sur un territoire déchiré par les vents vivent d’étranges tribus soumises au règne d'un invisible roi-dragon. Le jour où Aegir, l'enfant à la peau d'ours, échappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqué sans relâche, Aegir croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière chassée de son village. Un sortilège puissant va bientôt unir les deux a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Ewylyn
  04 août 2014
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour ce très beau livre, vous l'aurez donc compris, la chronique est positive, elle est même loin d'être neutre vu que j'ai été plus qu'enthousiaste durant cette lecture !
Je pense que l'auteur entre dans mon top chouchou et que je lirais ses autres romans en particulier le livre des étoiles. Depuis A comme Association, je surveillais au lointain Erik L'Homme, mais ce roman m'a achevée de me convaincre du talent dont fait preuve cet auteur. C'est un véritable conteur de la trempe de Pierre Bottero, on voyage, c'est aussi simple que cela, c'est une belle histoire et de la fantasy de cette nature, j'en redemande ! Sincèrement, je fais un petit caprice, mais je veux la suite. Je vais tenter d'étoffer mon engouement.
L'histoire nous conduit auprès d'un jeune garçon, Aegir, qui s'échappe d'une tribu pour tomber sur une jeune fuyarde, nommée Sheylis. Cette dernière semble être une apprentie sorcière et sa maladresse conduit les deux adolescents à être unis par un sortilège invisible. Sur leur route, ils croiseront un scalde (un barde), un vieil homme aveugle et pas si fou contrairement à ce qu'indique son surnom, des membres de la religion du Crâne... Bref une pléiade de protagonistes bien définis pour un premier tome. Toute cette troupe va se croiser, se séparer, se recroiser, se chercher, se camoufler, le tout à travers les paysages fabuleux constituant Terre-Dragon. C'est un voyage sympathique et prenant que nous offre l'auteur, mais c'est surtout un très bon premier tome, très prometteur pour la suite de l'aventure.
L'univers est très fort, simple, mais très travaillé et soigné. J'ai eu l'impression de voguer sur des terres nordiques et ce fut un voyage fort agréable dans le monde de Terre-Dragon. La carte est splendide, on s'y repère aisément, et les noms me faisaient déjà saliver et une fois le premier chapitre lut, je n'ai pas pu m'arrêter. En trois heures, je l'avais fini et je regrettais qu'il soit court. La magie est très intéressante, elle est liée aux trois divinités du monde, il y a des éléments très intéressants ; les différents clans sont fascinants, la religion, les chants de Rosk-le-Borgne sont captivants. Franchement, l'univers est peut-être simple pour les grands férus de fantasy, pour moi, c'est un festin savoureux de bonnes idées et d'ingrédients passionnants. Pour ceux qui connaîtraient, j'ai souvent pensé à Skyrim, un jeu vidéo super addictif et qui pareil, emploient religion, politique, dragon, divinités, éléments nordiques, combats, voyage et quête, prophétie et magie. C'est absolument fabuleux !
La plume de l'auteur est simple et efficace. C'est un beau style, les descriptions m'ont totalement enchantée, pas de détails superflus, juste ce qu'il faut pour laisser au lecteur le soin de faire le reste. On imagine facilement les décors, les vêtements, la vie à Ayhun, les personnages ; on entre aisément dans les pensées des protagonistes – même si certains demeurent mystérieux ; on se laisse prendre par le fabuleux voyage proposé et les notions sont très bien expliquées (et dans le roman, et à la fin de celui-ci, dans un petit lexique bien amusant). Je suis restée captivée par la grande imagination de l'auteur, sa facilité à nous la faire partager, mais surtout j'aime l'idée qu'il nous laisse se promener dans son monde ou imaginer le reste. On n'est plus vraiment un lecteur, mais un compagnon de route pour Aegir et sa troupe.
Les personnages sont intéressants et bien pensés. Ils restent sympathiques, attachants et mystérieux, et j'attends de voir comment ils vont évoluer au fil de leur pérégrination. Aegir est un bon héros sans trop l'être. On sent qu'il a quelque chose de différent, sa peau d'ours le rend identifiable, il paraît un peu faible et pourtant, sa force morale est impressionnante. J'ai beaucoup d'affection pour lui et son histoire me fascine. Doom est certainement un gros coup de coeur, j'aime ces personnages simples et drôles, un bon compagnon toujours prêt à aider et détendant l'atmosphère sans être lourd. Doom est un curieux barde vu qu'il ne sait pas bien chanter ni jouer d'un instrument, de ce fait, je m'interroge un peu sur ses motivations à parcourir le monde ; néanmoins, je l'adore. Gaan est très mystérieux, il est aveugle et il a pourtant de grands pouvoirs ainsi que des connaissances étendues. Loin d'être un vieux grincheux, j'ai beaucoup aimé sa présence. Sheylis possède un fort caractère et une bonne sensibilité, j'adore sa maladresse et sa bonne volonté, son histoire est par ailleurs bien triste. Elle aussi semble cacher des secrets intéressants à découvrir. D'ailleurs, j'y pense, j'ai l'impression qu'ils cachent tous des secrets ! Les autres protagonistes, comme Ishkar, Chakor, Sahr'râ, je vais me taire et vous laisser les découvrir par vous-même, ils m'ont beaucoup plût et je pense que nous tenons une belle brochette de personnages captivants qui ne demandent qu'à grandir dans le tome suivant.
En conclusion, le roman a pour seuls défauts d'être court et peut-être simple. Les courts chapitres permettent de se dire « tiens, un de plus, pour la route » et l'on s'aperçoit très vite qu'il est fini tant il s'engloutit rapidement. Seulement, il se digère très bien. Les ingrédients employés sont bien dosés, une bonne couche d'aventures, de l'humour, de la fantasy, un soupçon de référence nordique. On se sent dès le départ parti bien loin et ce voyage se fait en excellente compagnie, les personnages sont fascinants et ne demandent qu'à progresser. Ce premier tome possède une base de haute qualité grâce à une plume soignée et belle, simple et efficace, grâce à une imagination très forte qui laisse sa place au lecteur devenu plus qu'un simple lecteur, mais surtout grâce à un univers des plus captivants. Je ne vais pas m'étendre encore sur des kilomètres, mais c'est un coup de coeur pour ce premier opus prometteur et j'attendrais impatiemment la suite.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
missmolko1
  15 juillet 2014
Je remercie tout d'abord les éditions Gallimard Jeunesse - on lit plus fort pour ce nouveau partenariat et leur confiance. Encore une fois en plus, il s'agit d'un avant-première puisque le roman sort le 18 août.
Je préfère le dire de suite je n'ai pas aimé le roman. Je ne dis absolument pas qu'il est mauvais mais ce n'est pas du tout le genre de lecture que j'aime. Si j'ai accroché aux 30 premières pages, j'ai vraiment ensuite lutté pour que finalement le livre me tombe des mains. Je n'aime pas abandonné un livre et encore moins quand il s'agit d'un partenariat mais la je ne peux vraiment pas aller plus loin.
L'écriture d'Erik L'Homme n'a rien de particulière, et est plutôt banale. C'est souvent cela qui me pose problème avec les auteurs pour ados ou jeune adulte. Par contre je ne peux que saluer son imagination car l'intrigue est très recherchée et s'installe doucement dans ce tome 1.
Les personnages ne m'ont pas paru très attachant. Ils ne sont pas non plus repoussant mais m'ont plutôt laissé indifférente.
Avant de clore cette critique par contre je tiens a dire que j'apprécie la couverture du livre. Même si elle est en noir et blanc, puisqu'ils s'agit la d'épreuves non corrigées, elle est vraiment très belle.
Bref, je pense être passée complètement a coté de cette lecture. Je vous invite bien sur a aller lire le livre pour vous faire votre propre opinion.

Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
harmo20
  08 septembre 2014
Quand j'ai reçu ce livre j'ai été très contente ! Erik l'Homme est un auteur que j'apprécie beaucoup grâce à sa saga A comme Association. D'ailleurs, j'ai le regard des princes à minuit dans ma PAL, je pense le sortir bientôt car j'en ai entendu du bien de ce livre.
Avant d'attaquer ce livre, je n'ai lu aucun avis, juste le résumé qui m'a bien plu. Donc je me suis lancée avec enthousiasme dans ma lecture.
On découvre Aegir et Sheylis, tous les deux sont des enfants et tous les deux sont poursuivis dès le début. L'histoire est alternée entre le point de vue des deux personnages, l'auteur utilise la troisième personne du singulier. On découvre Terre-Dragon grâce à eux, d'ailleurs, Aegir est enfermé depuis des années dans une cage et Sheylis tant qu'à elle a été abandonné par sa mère à sa grand-mère.
Dès le début on a de l'action, Erik L'Homme embarque de suite le lecteur dans son univers, on découvre petit à petit Terre-Dragon et les personnages. J'ai bien apprécié le fait qu'il y est une carte au début du roman, certes, quand j'ai commencé le livre, je n'y comprenais pas grand-chose mais une fois arrivé au milieu du roman, j'ai regardé la carte et j'ai pu la comprendre et du coup, voir ou était les personnages et le chemin qu'ils ont parcouru depuis le début et leur destination.
Pour les personnages, ils sont très jeunes, chacun à son propre caractère. Tous les deux viennent d'endroits différents, malgré leur différence, ils sont attirés l'un par l'autre.
Comme c'est un Jeunesse, le style d'Erik L'Homme est très simple et fluide, le tout accompagné de poésie. Une lecture légère qui se lit très rapidement. Il est plus adapté pour les adolescents et même à partir de dix ans, mais il pourra aussi enchanter les adultes qui adorent le Jeunesse.
Le côté Fantasy est très beau, Terre-Dragon est un univers très original avec les tribus et clans. J'ai apprécié le découvrir sous les yeux d'Aegir et de Sheylis. Par contre, comme c'est un Jeunesse, je trouve qu'il manque pas mal de renseignements sur Terre-Dragon, j'aurai aimé plus d'Histoire sur ce monde.
On ressent que c'est un premier tome car on découvre Terre-Dragon, les personnages mais il nous manque pas mal de renseignements qu'on trouvera certainement dans les prochains tomes. Personnellement, je continuerai cette saga car malgré le fait que ce soit Jeunesse, Erik L'Homme a inventé un univers très intéressant et intriguant.
En conclusion, un livre qui fait passer un bon moment ! C'est rempli de découverte, de magie, d'humour, de poésie… Les personnages sont intéressants mais manque d'approfondissement. Terre-Dragon est un univers que j'ai apprécié découvrir et j'y retournerai avec plaisir ! Un livre pour les jeunes qui adoreront forcément vu que l'action s'enchaine. Pas de temps de répit avec ce roman.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
orbe
  01 août 2014
Aegir est enfermé dans une cage depuis trois ans. Il vit sur le territoire de terribles guerriers dont la force fait le pouvoir. Sheylis habite une contrée rude où les croyances sont archaïques. Ses connaissances en rune la désigne comme une sorcière.
Ils vont tous les deux devoir s'enfuir et tenter de gagner une terre plus accueillante. Car dans le royaume, formé de peuples très différents, les lois qui s'appliquent sont celles du territoire. Ce qui n'empêche nullement leurs ennemis de les pourchasser...
Les personnages sont nombreux et le monde très bien décrit avec pour point de repère le fleuve métallique. Les intérêts de chaque clan vont entrer dans une danse où la magie a son rôle à jouer.
Les chapitres courts, alternent l'épopée de chacun des protagonistes, ce qui permet de créer une attente chez le lecteur. L'aventure n'est pas de reste avec des trajectoires de course-poursuites incessantes.
Une excellent nouvelle saga d'Héroïc Fantasy, où le nature, les éléments, les animaux, auront leur rôle à jouer pour dessiner un destin fabuleux aux héros.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
murielan
  28 août 2014
Rien ne prédisposait Ægir et Sheylis à se rencontrer et pourtant...
Sheylis doit s'enfuir de son village, accusée de sorcellerie tandis qu'Ægir s'échappe de la tribu des Naatfarirs. Leurs chemins se croisent, Sheylis venant en aide à Ægir. Mais Sheylis se fait kidnapper par des serviteurs du Crâne alors qu'Ægir tente d'échapper à ses poursuivants. Parviendront-ils à se retrouver ?
Ce roman d'héroïc fantasy plonge le lecteur dans un univers original, peuplé des créatures étranges et de sorciers.
J'aime beaucoup l'écriture d'Erik L'Homme que j'ai découvert à travers la saga A comme Association. Ici aussi, l'histoire se lit d'une traite, les événements s'enchainant dans un rythme effréné.
Les personnages sont vraiment attachants : Ægir et Sheylis sont courageux et portent en eux beaucoup de mystères mais ma préférence va vers Doom, poète raté un peu naïf qui accompagne Ægir dans sa quête.
Un premier tome très réussi !
Commenter  J’apprécie          160

critiques presse (2)
HistoiresSansFin   02 mars 2015
Ce premier opus de la saga Terre-Dragon est une belle plongée dans la fantasy genre à l'ambiance toute singulière.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Ricochet   19 septembre 2014
Action, imagination, frissons : Erik L'Homme captive une nouvelle fois son jeune lecteur, en maître de la fantasy douce.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
FaolanTanArnevFaolanTanArnev   22 décembre 2014
Attiré par la couverture et l’auteur (Eric L’homme) auteur de la trilogie du livre des étoiles qui m’avais marquer j’ai voulue tenter une nouvelle aventure avec ses personnages ^^
Le héros s'appelle Ægir et l'héroïne Sheylis. Il y a aussi Gaan, Doom, Ishkar et Sahr'sâ (1er constat ses nom bien qu’imprononçable renforce le coté fantasy ^^). Côté peuple il y a les Naatfarirs, les Kaafris... et notamment les Dakans, dont fait partie Ægir Peau d'Ours, jeune garçon que différents clans se disputent. Sheylis, elle, est une jeune sorcière prometteuse qui fuit son village dont les habitants l'accusent d'avoir le "mauvais œil".

Comme a son habitude l’auteur nous devoile son mon a renfort de carte en début du livre. Et comme d'habitude, je l'ai trouvé superbe, et j'ai essayé de suivre dessus désespérément... avant d’etre emporter par l’histoire et ne plus trop l’utiliser ^^’

Ce premier tome d'une trilogie se laisse en fait lire plutôt agréablement. J'ai été surpris dans le bon sens du terme. Ne comptez pas sur moi pour retenir tous les clans et tous les noms, d'ici quelques jours, j'aurai tout oublié. Mais sur le moment, j'ai passé un bon moment, assez rythmé. Les chapitres courts et l'aération du texte favorisent l'intégration de la "matière", les explications et les descriptions, puisque ce livre vise les enfants qui devraient y trouver leur compte. J'ai également apprécié les petites touches d'humour et l'aspect religieux d'un clan qui rappelle une secte. C'est un peu flippant mais ça rend très bien. On a droit aussi à des créatures terrifiantes et des scènes un peu gore, même si ça reste lisible pour des enfants, mais aussi, avec Sheylis, à des histoires de magie qui plaisent généralement beaucoup.

Pour moi, le premier tome de Terre-Dragon, fut un bon divertissement. La plume est très belle, les personnages sympathiques. D'ailleurs, si vous lisez cet avis car le livre vous attire, je ne vous apprends sûrement rien...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FaolanTanArnevFaolanTanArnev   22 décembre 2014
Attiré par la couverture et l’auteur (Eric L’homme) auteur de la trilogie du livre des étoiles qui m’avais marquer j’ai voulue tenter une nouvelle aventure avec ses personnages ^^
Le héros s'appelle Ægir et l'héroïne Sheylis. Il y a aussi Gaan, Doom, Ishkar et Sahr'sâ (1er constat ses nom bien qu’imprononçable renforce le coté fantasy ^^). Côté peuple il y a les Naatfarirs, les Kaafris... et notamment les Dakans, dont fait partie Ægir Peau d'Ours, jeune garçon que différents clans se disputent. Sheylis, elle, est une jeune sorcière prometteuse qui fuit son village dont les habitants l'accusent d'avoir le "mauvais œil".

Comme a son habitude l’auteur nous devoile son mon a renfort de carte en début du livre. Et comme d'habitude, je l'ai trouvé superbe, et j'ai essayé de suivre dessus désespérément... avant d’etre emporter par l’histoire et ne plus trop l’utiliser ^^’

Ce premier tome d'une trilogie se laisse en fait lire plutôt agréablement. J'ai été surpris dans le bon sens du terme. Ne comptez pas sur moi pour retenir tous les clans et tous les noms, d'ici quelques jours, j'aurai tout oublié. Mais sur le moment, j'ai passé un bon moment, assez rythmé. Les chapitres courts et l'aération du texte favorisent l'intégration de la "matière", les explications et les descriptions, puisque ce livre vise les enfants qui devraient y trouver leur compte. J'ai également apprécié les petites touches d'humour et l'aspect religieux d'un clan qui rappelle une secte. C'est un peu flippant mais ça rend très bien. On a droit aussi à des créatures terrifiantes et des scènes un peu gore, même si ça reste lisible pour des enfants, mais aussi, avec Sheylis, à des histoires de magie qui plaisent généralement beaucoup.

Pour moi, le premier tome de Terre-Dragon, fut un bon divertissement. La plume est très belle, les personnages sympathiques. D'ailleurs, si vous lisez cet avis car le livre vous attire, je ne vous apprends sûrement rien...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   31 juillet 2014
- Comment diable pourrais-je t'empêcher d'être toi-même ? s'esclaffa Gaan. Un gamin insolent qui parle sans réfléchir !
- C'est facile. Si vous me promettez de ne plus être un vieillard irascible qui joue les monsieurs-je-sais-tout, je veux bien devenir aimable.
- Alors reste insupportable, Doom-le-Scalde. J'aime trop être celui que je suis.
Commenter  J’apprécie          240
ColibrilleColibrille   20 octobre 2014
La porte de la cage céda dans un grincement qui lui sembla un coup de tonnerre.
Aegir attendit un moment, le cœur battant, priant de toutes ses forces les trois divinités du royaume.
Le Chevaucheur de Vent, pour qu'il tapisse sa route de silence.
Le Maître de la Foudre, pour qu'il aveugle ses gardiens.
La Reine des Montagnes, pour qu'elle fasse taire sa peur.
Commenter  J’apprécie          70
PegLutinePegLutine   07 avril 2016
C'était ça qui tourmentait le garçon. Serait-elle contente de le revoir? ennuyée? en colère? Et ensuite que faudrait-il dire, quelles explications donner.
"Bonjour, je suis un Dakan, tu as provoqué ma transformation en jouant avec tes thun-lawz et tu as créé en même temps le sort qui m'attire vers toi. Je voyage en compagnie d'un scalde qui chante faux et d'un sorcier aveugle. Et toi, ça va?"
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Erik L'Homme (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik L'Homme
Ceci est une série d'interviews effectuées à l'IMAGINA'LIVRE, un salon du livre SFFFH (SF, Fantasy, Fantastique, Horreur), par l'association Imaginarium (rien à voir avec moi, je les ai découverts après coup) sur le campus de l'université Jean Jaurès à Toulouse.
J'y ai transporté une caméra afin de poser des questions à des auteurs de tout type sur leur manière d'écrire leurs univers imaginaires.
autres livres classés : métamorphosesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Terre-Dragon

Quelle est la matière du fleuve?

De l'eau
De l'acide
Du métal
Aucune des trois

5 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Terre-Dragon, tome 1 : Le souffle des pierres de Erik L'HommeCréer un quiz sur ce livre