AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022797191
Éditeur : L'Indé Panda (01/03/2019)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Les dix nouvelles que vous découvrirez dans ce numéro vous proposent un voyage à la croisée des destins : destins tressés, destins trahis, destins soumis aux cahots du temps, au chaos de l’Histoire, destins déchus, desseins déçus, destins défiés, destins défaits, chaque texte évoque les soubresauts qui animent nos vies. Certains font le choix d’évoquer des destins individuels, d’autres notre destin collectif.
***
Ne serait-ce pas les bêtes qui contrôl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
sylvaine
  28 mars 2019
L'Indé panda N°7 , une revue qui met en lumière de jeunes auteurs tous venus de l'auto-édition.
C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai accepté de découvrir ce recueil de nouvelles, merci à eux .
Ouvrir cette revue c'est ouvrir en grand les portes de notre monde, passé, présent ou futur. C'est plonger dans les affres d'un futur qui nous terrorise , prendre conscience des conséquences possibles et inéluctables de toute avancée scientifique, c'est plonger dans la mémoire de l'humanité au risque de suffoquer !
10 Auteurs sont à l'affiche chacun abordant un sujet qui lui tient à coeur , tous avec déjà une patte bien définie .
Certains ont pris des risques , d'autres moins. Certains thèmes m'ont d'avantage accrochés que d'autres mais là il s'agit d'un ressenti personnel .
Il serait temps que je vous cite les nouvellistes participants:
Céline Saint-Charle , le champ d'orties, uppercut garanti.
Amélie Hanser, Niveau 4 , les dialogues quelle galère à écrire!
S A I d'Neurocop saisissant
Terry Torben Fatum , cela n'arrive pas qu'aux autres.
Raphael Morgano Indécision , j'ai failli raté ma station!
Guillaume Dalaudier le hors-la -loi et la mort impressionnant
Fox Miliveles Premières neiges au jardin du Luxembourg, un peu plus de pages s'il vous plait .
Marguerite Rothe Mondorama un monde post apocalyptique qui fait frémir.
Venusia le passager une bouffée d'amour intemporelle.
Khalysta Farall A ton image un monde où les droÏdes sont omniprésents..
Il ne me reste plus qu'à vous inciter à découvrir, partager cette revue libre de tous droits . N'hésitez pas vous ne pouvez pas être déçus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Yumiko
  21 mars 2019
Je suis ravie d'avoir pu poursuivre l'aventure en découvrant ce nouveau numéro de ce magazine dont les textes valent à nouveau le détour. le thème cette fois est le destin. Un destin parfois sombre, parfois étonnant, qui nous emmène au coeur de récits très différents et passionnants à découvrir. Les auteurs ont pris différents chemins pour nous proposer leur vision des choses, ce qui permet d'éveiller notre intérêt à chaque nouvelle et de nous donner envie de découvrir chaque texte.
"Le champ d'orties" ouvre le bal de ce recueil et cette nouvelle le fait de façon magistrale! J'ai été bouleversée par cette histoire! Même si dès le départ j'ai compris où nous nous trouvions, cela n'a en rien entaché les émotions que j'ai ressenties durant cette lecture. L'autrice met des mots d'une justesse et d'une force incroyable sur cet événement et nous plonge dans le passé d'un personnage qui nous marque de part son attitude et ses décisions. Voilà une nouvelle qui nous marque profondément!
"Niveau 4" nous emmène dans un tout autre univers avec son monde futuriste où des bracelets règlent les échangent. J'ai beaucoup aimé les idées de l'autrice, même si je dois admettre que l'idée d'une telle société fait vraiment peur... Après, la fin de la nouvelle est trop abrupte à mon goût et s'arrête en plein milieu d'un début d'histoire prometteur.
"Neurocop" est aussi dans un univers futuriste où, cette fois-ci, les ordinateurs prennent des décisions parfois radicales concernant des interventions policières. Les statistiques régissent leurs décisions et cette idée fait froid dans le dos! La nouvelle est très courte et aurait mérité d'être plus développée étant donné les réflexions que soulève cette histoire.
"Fatum" est l'histoire d'une famille qui va être bouleversée par un événement tragique. Mais le destin joue de drôles de tours parfois et prend des décisions surprenantes qui nous montrent que nous ne sommes pas maîtres de notre futur. L'auteur nous pousse à une réflexion sur la vie et sur la mort intéressante et touchante à travers cette histoire.
"Indécision" met en avant le genre de personnage avec qui j'ai du mal, de ceux qui ne savent jamais ce qu'ils veulent et qui ne prennent pas de décisions. du coup, il joue ses choix plutôt que de les assumer et de décider lui-même, ce qui s'avère assez particulier voire cruel suivant les situations. Ayant zéro considération pour les autres, son attitude vous fera frémir de bout en bout.
"Le hors-la-loi et la Mort" est une des nouvelles que j'ai préférée, en plus elle est signée d'un auteur dont j'ai déjà lu un roman. J'ai été ravie de retrouver sa plume à travers cette histoire sombre et glaçante qui va nous plonger dans la descente aux enfers de notre héros, où quand la vengeance prend le pas sur tout le reste.
"Premières neiges au jardin du Luxembourg" est une plongée dans le passé et dans des événements tragiques de notre histoire. C'est un bon rappel de notre devoir de mémoire, afin de ne pas oublier l'importance des vies sacrifiées pour notre liberté. C'est une histoire touchante et qui ne peut laisser indifférent.
"Mondorama" est celle qui m'a le plus déstabilisée et qui m'a totalement laissée sur ma faim. Un monde dévasté sans que l'on sache exactement ce qui s'est passé et un héros dont nous ne connaissons pas grand-chose, sont autant d'éléments qui nous donnent envie d'en apprendre plus. Mais tout reste flou, un peu comme un arrêt sur image où le lecteur doit construire les éléments manquants avec sa propre imagination. Personnellement, j'en attendais plus et je suis ressortie de ma lecture un peu frustrée.
"Le passager" est une nouvelle touchante et émouvante sur un magnifique amour dont tout le monde rêve. Deux destins se croisent et leurs vies s'en retrouvent chamboulées à jamais. Quel bel ode à l'amour qui nous emporte au fil de ces courtes pages, pour nous laisser sur une certaine mélancolie.
"A ton image" clôt ce recueil en nous emmenant dans un monde futuriste où les humains côtoient des droïdes. Ces derniers ressemblent de plus en plus aux humains et certains souhaitent leur donner une place plus importante. Mais cette envie pourrait bien les amener vers un futur sombre qu'ils n'avaient pas prévu. J'ai trouvé le rebondissement final extrêmement bien trouvé et ce texte mériterait une histoire plus développée car tant les personnages que l'univers sont passionnants à découvrir.
En bref, ce recueil regroupe 10 textes très différents et passionnants à lire. Ils nous emmènent à la découverte de destins inattendus, surprenants ou touchants, de quoi nous donner envie d'en lire davantage et de ne pas arriver au bout de cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gabrielleviszs
  22 mars 2019
Je remercie l'IndéPanda pour sa proposition de lecture. le nom me disait quelque chose, mais je n'avais pas cherché. Lorsque j'ai eu cette occasion par le biais du site Simplement, j'ai sauté sur l'occasion. Il faut savoir également que si vous désirez vous le procurer, il est gratuit sur toutes les plateformes de téléchargements où il se trouve.
Dix nouvelles, dix histoires différentes, d'auteurs que je ne connaissais absolument pas, ni même jamais entendu parler, dix fois plus de découvertes en un seul recueil. 100 nouvelles ont étaient soumis au comité de lecture qui a dû faire le choix de n'en prendre que dix. Ce qui a dû s'avérer compliqué. le destin est parfois adorable, parfois cruel. Chacun d'entre eux a décidé de laisser une parcelle de ce que ce destin est capable de faire. Après chaque nouvelle, il y a un petit mot de l'auteur. J'ai beaucoup apprécié ces éléments, je pense à celle-ci : « Pour la petite histoire, le coeur de cette nouvelle était à l'origine un bout de texte remisé depuis des lustres dans le fin fond de mon ordinateur. Cette ébauche était ce que Stephen King appelle « une tasse sans son anse… » Cela m'a amusé pour certains, à d'autre nous en apprenons plus sur la façon dont l'idée de départ arrive.
Le champ d'orties est un récit où l'on trouve un homme touillant son café et s'amusant à mettre des cochons sur la file de gauche ou de droite. Il s'amuse avec eux, les changeant de file comme il le désire, quitte à rendre fou ces subalternes. Et puis un regard, un souvenir d'enfant qui va nous montrer bien plus que des cochons. Une idée fixe, un enfant qui se transforme en adulte responsable, capable des pires atrocités. Je n'avais pas compris du départ et la chute fut rude. Elle est tout en haut de mon top ! Par contre, pour les personnages, pas de Niveau 4 pour eux. Pourtant cela ne serait pas plus mal. le futur est peut être meilleur, comme il peut être pire. Surveillés par des bracelets, des mots, des paroles, des actes ne peuvent pas être effectués. Continuons avec Neurocop dans un futur qui semble pas si éloigné que cela. Une prise d'otage, un monde totalement différent de la précédente où des policiers doivent faire un choix d'otage. La prise de conscience est difficile. Tout comme Fatum un récit sur le destin, la fatalité. Un dicton (je crois) indiquait qu'à chaque naissance, une mort survient. Cette histoire m'a fait penser à cela. Un changement de vie, un départ, une nouvelle vie et le besoin de comprendre pourquoi nous sommes en vie. Elle arrive en seconde position dans mon top 3 !
Des décisions à prendre qui ne sont pas faciles à prendre. Contrairement à Alexandre qui est un parfait indécis dans Indécision. Les chiffres sont sa vie, il ne prend aucune décision et s'en remet à ce qui l'entoure. Cela fait des années qu'il est avec cette jeune femme qui a envie d'aller plus loin que chacun dans son appartement. Dans 20 semaines à 20 heures précises elle aura sa réponse. Destin cruel, destin qui se joue de cet homme ? Peut être, peut être pas, car au final, il ne vit que de cette façon. Affaire à suivre, car le destin est toujours là, tapis dans l'ombre, telle la mort. Et justement, en parlant de cette petite faucheuse, elle vient nous rendre visite, enfin plutôt ce fameux Corbeau dans le hors-la-loi et la mort. Cette façon d'amener le chemin du Corbeau et du renard, pardon de la mort est tout simplement étonnante. Ce personnage est sombre comme le plumage de l'animal, se nourrissant de ce que les autres laissent sur leur passage, enfin une fois qu'il a décidé de le leur prendre de force. La jouissance d'un tel acte pourrait rebuter, mais elle le fascine et nous le suivons sur cette voie toute tracée. Dire qu'il aurait pu terminer mieux que cela et découvrir les Premières neiges au jardin du Luxembourg. Une vieille photo et les souvenirs affluent. Une petite fille qui découvre l'amitié sous la forme de trois garçons. Une après-midi qui ne change rien à ce qu'elle est, mais la guerre approche. Et puis Mondorama découle sans qu'on s'en rende compte. Un pays, un monde où un homme recherche des survivants. Une apocalypse qui laisse Roch dans de surprenantes découvertes. J'attendais une suite qui n'est pas venue. Je suis restée sur ma faim.
Contrairement a ce passager qui est ma troisième sur le top 3. Beaucoup de délicatesse, de douceur. C'est juste assez pour ne pas avoir envie d'en lire plus et pas trop pour se dire que c'est trop long. Il y a ce qu'il faut pour suivre ces deux âmes et aller jusqu'au bout de cette horloge. Une relation amoureuse qui prend aux tripes. À ton image a failli être en 3ème place. Les robots sont au service de l'homme, jusqu'à ce que ce dernier décide de l'appeler par un prénom et tente de lui donner le moyen de réfléchir par lui-même. Qu'est-ce que tout cela peut bien donner ? Une seule solution, il faut la lire, même si on se doute un peu de ce qui peu se produire.
En conclusion, les textes changent, les idées fusionnent. C'est une belle découverte avec des textes que j'ai plus apprécié que d'autres. le destin est l'élément central. Les mises en scènes apportent la diversité. Il ne s'agit pas forcément d'arriver au bout, d'atteindre le but, mais plutôt le chemin parcouru pour y arriver.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-indepanda-n-7-collectif-d-auteurs-de-l-indepanda-a161147384
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AlouquaLecture
  02 mars 2019
Le champ d'orties – Céline Saint-Charle
Y a pas à dire, mais, bien que cette nouvelle soit assez sombre, qu'elle nous montre une face horrible de l'homme, j'ai aimé la manière dont Céline Saint-Charle l'a tournée. Par contre, qu'est-ce que j'ai détesté Carl ! Oh mon dieu, une véritable haine envers cet homme, qui finalement ne fait que… son boulot, comme chaque jour !
Niveau 4 – Amélie Hanser
Une nouvelle étonnante qui nous parle d'un monde où, sous certaines conditions, nos conversations, ou d moins la plupart d'entres elles, sont surveillées par le biais d'un bracelet. Un monde où personnellement je n'aimerais pas vivre, bien que cela puisse avoir certains avantages, je ne suis définitivement pas preneuse. Quoi que pour certaines situations, cela pourrait s'avérer utiles, également dans la prévention de certains dérapages.
Neurocop – SAID
Lorsqu'une IA a la possibilité de choisir selon certains critères la personne qui remplacera un otage lors d'une prise d'otages.
Mais que feriez-vous dans un cas pareil ? Que feriez-vous si cette IA, en plus de désigner une personne que vous connaissez, vous révélait certaines choses que vous ignoreriez ?
Fatum – Terry Torben
Quand le destin est capricieux dit le résumé, je dirais même que là, il est plus que capricieux, il est incontrôlable. Est-ce un bien ou un mal, eh bien je dirais qu'il y a plusieurs manières de voir les choses. Eric ne voit certainement pas ce fameux destin du même oeil que sa femme.
Contrôlons-nous réellement notre destin ?
Indécision – Raphael Morgano
Les chiffres et le hasard. Les laisseriez-vous gouverner vos choix ? Je ne dis pas que je n'ai jamais laissé le pile ou face remporter la manche lors de paris entre amis durant ma jeunesse, mais de là à ce que le hasard ou les chiffres en viennent à me dicter tout mes choix de vie ?
Une décision doit être réfléchie ? Non ?
Le hors-la-loi et la mort – Guillaume Dalaudier
Une rencontre étrange dans la forêt. Un hors-la-loi sans pitié, la Mort elle-même.
La mort qui vous fait une proposition, il y a de quoi vous poser des questions, quel est son but en voulant lui faire ce genre de proposition ? C'est court, mais wow, j'ai simplement adoré cette nouvelle !
Premières neiges au jardin du Luxembourg – Fox Miliveles
Une nouvelle émouvante qui rend clairement hommage à toutes ces personnes tombées durant la guerre, toutes ces personnes que l'on a oubliées et dont seuls les noms sont gravés sur les monuments aux morts.
Une belle histoire où l'amitié est un bien grand mot, mais ou ce sentiment peut être vécu à grande vitesse.
MondoramaMarguerite Rothe
Que voilà un récit carrément flippant digne d'un film de SF/dystopie.
Essayez d'imaginer ce que serait le monde si l'humain subissait le même sort que les dinosaures… Flippant, non ?
Le passager – Venusia A.
J'ai craqué sur ce récit de Venusia, il est tellement rempli d'émotions que je ne vous cache pas avoir eu la larme à l'oeil en la terminant. L'amour est le fil conducteur, un amour si fort qu'il gagnera toujours, même au pire moment.
A ton image – Khalysta Farall
Ce récit m'a fait penser aux films Terminator, non par le déroulement, mais par la finalité de celui-ci.
Faites bien attention à c que vous désirez, n'oubliez pas qu'une machine pourrait réussir à surpasser vos attentes. Dans cette optique, pourquoi un droïde ne pourrait-il pas un jour prendre le contrôle des humains ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Irisyne
  17 mars 2019
J'ai lu « Indé Panda N° 7» - Éditions Bookélis
Sur cent soumissions reçues, le comité de lecture de l'Indé Panda a sélectionné dix nouvelles sur le thème « À la croisée des chemins.» Écrit ou fatal, impitoyable, issu de la nuit, du chaos, le destin dessine et façonne la vie des personnages de ce recueil.
- « Le champ d'orties »
Dans son récit, Céline Saint-Charle conduit lentement le lecteur vers une descente dans l'horreur. L'écriture est fluide et le portrait psychologique du personnage principal, Carl, révèle un être accablant de violence et de bêtise. Une nouvelle forte sur un pan de l'histoire marqué par la barbarie que personne ne veut jamais revivre.
- « Niveau 4 »
Amélie Hanser décrit un univers futuriste dans lequel l'intimité n'est plus préservée, mais dans ce monde hyper connecté, robotisé, la surveillance des communications téléphoniques et des sms va susciter un comportement imprudent chez la personne qui « écoute ».
- « Neuroscop »
SAID offre au lecteur une intrigue policière avec prise d'otages qui se situe dans un futur lointain. Le commissaire de police doit régler l'affaire dans un minimum de temps, mais celle-ci va se compliquer et lui poser des problèmes de conscience.
- « Fatum »
Terry Torben a composé un récit haletant et bien construit dans lequel la fatalité et le destin s'entrecroisent.
- « Indécision »
Dans la nouvelle de Raphaël Morgano, Alexandre est un être profondément indécis qui s'en remet aux chiffres et au hasard pour toutes ses décisions au détriment de sa vie personnelle.
- « Le Hors-la-loi et la Mort »
Guillaume Dalaudier plonge le lecteur dans un thème macabre. «Corbeau» est un bandit sans foi ni loi. Il n'a peur de rien même pas de la mort qu'il va défier. Un combat mené avec la grande faucheuse qui sent le soufre…
- « Premières neiges au jardin du Luxembourg »
Fox Miliveles livre une histoire touchante pleine de nostalgie. Une simple photo dans un vieux livre déclenche un souvenir chez l'héroïne de cette nouvelle. Un retour en enfance et les hasards de la vie vont à jamais cristalliser cet épisode dans sa mémoire…
- « Mondorama »
Au fil de la lecture, Marguerite Rhote emmène le lecteur au coeur du chaos dans un univers de désolation. Son personnage, Roch, semble être le seul survivant d'un monde détruit par une catastrophe planétaire…
- « Le passager »
Un texte touchant et délicat écrit par Vénusia A. qui, pudiquement, tresse un récit de vie à la façon d'une déclaration d'amour…
- « À ton image »
Khalysta Farall situe sa nouvelle dans un univers d'anticipation. Les robots semblent au service des hommes. Et si l'intelligence artificielle prenait le dessus sur l'homme ?

Dans ce septième numéro de l'Indé Panda, le lecteur est invité à s'interroger sur le mystère du destin. Peut-il se maîtriser ou est-on soumis à son bon vouloir ? Le sujet est traité de différentes façons et chaque récit est ponctué par un entretien avec son auteur.
Je remercie l'Équipe de l'Indé Panda et ses auteurs ainsi que les Éditions Bookélis pour la lecture de ce recueil.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Diabolo44Diabolo44   13 mars 2019
Chacun défendit sa paroisse. Il interrogea séparément ses amis. Les avis divergeaient, à parts égales. Après avoir maudit le nombre pair de ses amis, il pensa à ses parents. Même chose. Maman poussait pour les sciences et papa pour les lettres, ou peut-être l'inverse. Et tous deux concluaient avec une affection sincère que c'était à lui de décider. Décider. Ce qu'il ne savait décidément pas faire.

[Indécision, Raphaël Morgano]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   22 mars 2019
Elle prit l’autoroute et se mit aussitôt sur la voie de gauche. Le compteur marqua très vite cent quatre-vingts, la route filait à une vitesse folle sous les roues et elle croyait déjà s’envoler. À cent quatre-vingt-quinze, elle voulut accélérer encore, les dents serrées, mais son pied était au plancher. La voiture était au maximum de ce qu’elle pouvait donner, et d’une certaine manière, cela la réconforta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Diabolo44Diabolo44   16 mars 2019
Voilà tout ce qui reste de la civilisation qui l'a vu naître et dans laquelle il a grandi. (...) Une représentation carnavalesque au cours de laquelle, en une folle sarabande, la vanité n'a jamais lâché la main de la bêtise. Un monde où la tristesse de vivre portait le masque de la joie.

[Mondorama, Marguerite Rothe]
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   22 mars 2019
Tout là-bas, noire de colère, une bande de cumulo-nimbus préfigure l’imminence d’un orage. Et tandis que l’éther poisse d’humidité, le ciel couleur de plomb pèse de tout son poids sur l’herbage brûlé par le soleil. Singulièrement, palpitent dans tout ce gris les éclats d’or et d’émeraude des hautes herbes desséchées et des frondaisons frissonnantes. En cet instant, plus rien ne voltige ni ne vrombit dans les airs. À environ deux ou trois kilomètres de distance, la silhouette d’un bâtiment se loge dans son regard. Un abri potentiel ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2806 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre