AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : L'Indé Panda (01/10/2021)
4.25/5   4 notes
Résumé :
5 ans ! 5 ans déjà que nous vous faisons découvrir de nouvelles plumes indépendantes.

Pour ce onzième numéro, notre comité de lecture a sélectionné dix nouvelles très différentes. Quels que soient vos goûts, vous serez comblés.

Si vous êtes un fidèle de L’Indé Panda, vous reconnaîtrez certains noms. D’autres paraissent pour la première fois et c’est un réel plaisir de constater l’engouement constant que suscite notre magazine.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  09 octobre 2021
J'étais trop contente d'avoir un nouveau numéro de l'Indé Panda entre les mains ! Ces recueils valent vraiment le détour, car ils proposent chaque fois des textes variés et passionnants. Ce nouvel opus ne déroge pas à la règle et se dévore tellement les histoires sont palpitantes ! Arrêtons-nous quelques instants sur chacune d'elles.
« Gynécée Adélie » de Meryma Haelströme
Je suis clairement une adepte des oeuvres de l'autrice. Elle sait nous proposer des histoires dans des univers très variés et originaux avec des thèmes forts et qui poussent à la réflexion. C'est à nouveau le cas ici, où nous faisons la rencontre d'Olympia et d'Octavia, deux soeurs qui vivent dans un futur lointain, un futur qui nous met face à une société qui n'a plus rien de semblable avec la nôtre. Alors qu'Olympia fête ses 16 ans, elle va passer un cap important en changeant de statut. Mais alors qu'elle ne rêve que de liberté, comment va-t-elle pouvoir accepter cette nouvelle vie ?
Cette nouvelle est passionnante et j'aurais adoré suivre davantage Olympia dans un récit plus développé et plus complet. L'univers présenté est intrigant et nous donne envie d'en apprendre beaucoup plus. L'autrice montre une fois de plus qu'elle maitrise bien le périlleux exercice qu'est celui d'écrire une nouvelle. C'est vraiment une très belle entrée en matière pour ce recueil.
« Putain de cafetière » de Valéry Bonneau
Je découvre la plume de cet auteur avec cette nouvelle qui donne le sourire, même si elle met en avant une triste réalité quand même de l'évolution de notre société. Patric fait partie de la génération qui n'a pas grandi avec toute la technologie. Dépassé par les écrans tactiles et autres avancées, il voit sa vie devenir un enfer plutôt que s'en trouver facilitée.
Ce sont donc ses déboires que nous suivons et qui nous donnent le sourire, même s'il est un peu jaune par moment. Patric m'a forcément rappelé certains membres de ma famille qui peinent à comprendre le fonctionnement de certains appareils et qui se retrouvent souvent dans des situations tout bonnement incroyables. C'est un peu une histoire douce-amère, car elle rappelle une réalité que je trouve quand même douloureuse, même si les scènes restent drôles. Une superbe découverte à nouveau !
« le Syndrome des abysses » de Catherine Lamour
L'autrice nous emmène ici au coeur d'une histoire futuriste, où les voyages dans l'espace sont monnaie courante et où la médecine a pris un essor inattendu. Notre héros, Lenno, est devenu un ondin. Alors qu'il profite d'un lieu tout bonnement magnifique, il va avoir l'impression d'être observé. Par qui ou par quoi ? A vous de le découvrir, mais sachez que ce qu'il va découvrir va dépasser tout ce qu'il pouvait imaginer.
Cette nouvelle nous présente un autre univers tout aussi intéressant. J'ai un peu moins accroché, car il m'a manqué un peu d'action et de rythme, mais l'histoire reste passionnante et j'ai adoré les révélations ! Elles sont très intéressantes et originales.
« Petite Femme » de Elisabeth Barthélémy
Cette nouvelle est très très courte, mais c'est un vrai coup de poing ! L'autrice suggère une histoire tout bonnement horrible et qui fait frémir tellement elle est réaliste. Alors que rien n'est dit clairement, le lecteur est tout bonnement glacé parce qu'il lit et ce qu'il découvre au détour de ces quelques pages. J'en suis encore toute retournée et frissonnante.
L'autrice a un style qui fait mouche et elle s'intéresse à un thème dur et pas si simple à traiter. Elle le fait avec brio, en nous touchant fortement. Entre compréhension et horreur, cette nouvelle ne peut clairement pas laisser le lecteur indifférent.
« Apprivoiser le Temps » de Bastien Pantalé
Cette nouvelle est complètement différente des précédentes. Elle ne nous propose pas directement une histoire, mais plutôt une réflexion, une prise de recul sur la notion de temps. le temps qui passe, la recherche du temps, tant de choses qui rythment notre quotidien et qui nous embarquent parfois dans une danse que nous peinons à suivre.
L'auteur nous propose un texte intéressant, poétique, un peu philosophique, de quoi nous emmener sur d'autres chemins et nous pousser à d'autres réflexions. C'est étonnant et différent, de quoi montrer toute la diversité de ce recueil.
« Dormir seul » de Marie Meyel
Voilà une histoire qui tire son épingle du jeu à la façon dont elle aborde un sujet dur et horrible. Nous rencontrons un personnage qui prend une décision radicale et qui compte bien s'y tenir. Mais cette dernière pourrait bien lui réserver quelques surprises, de quoi donner envie d'en apprendre toujours plus et de craindre le pire !
L'autrice nous propose un fil rouge qui est surprenant et qui nous plonge dans une histoire sombre et malheureusement trop d'actualité. J'ai été happée dès le début et j'ai trouvé intéressant qu'elle s'arrête sur un autre point de vue et nous montre l'envers du « décor ». C'est une nouvelle qui marque et qui nous glace.
« Carolina » de G. E. Froideval
L'autrice nous propose de plonger dans l'histoire de Carolina, une femme qui a vécu bien des choses dans sa vie. En plongeant dans ces différents moments, la personne qui nous conte l'histoire nous en raconte beaucoup ou nous laisse en entrevoir beaucoup, tout en essayant d'éviter de trop nous en dire. Nous sommes presque sur la gamme du « ragot » et c'est un parti pris intéressant.
Nous découvrons les bons moments, mais aussi les moins bons, et difficile de ne pas trop faire de parallèle avec ce qui pourrait arriver dans notre propre famille. C'est donc un récit qui captive le lecteur en plongeant dans la vie d'une femme qui va voir son quotidien totalement transformé !
« Un diamant à l'état pur » de Cindy Costes
Cette nouvelle extrêmement courte s'intéresse à un instant de vie d'un couple touchant et trop mignon. C'est vraiment une ode à l'amour. Elle est bien différente du reste du recueil et amène une belle touche rigolote et légère au milieu des autres récits bien plus sombres. C'est une petite lumière, un instant hors du temps.
L'autrice nous offre un texte intimiste qui nous donne envie de faire partie de la vie des personnages et de vivre le même genre de relation.
« le futur Goncourt » de Benoit Toccacieli
Cette nouvelle nous emmène à la rencontre de William qui a eu une idée qui pourrait changer sa vie ! Il va alors s'imaginer un futur bien différent de sa vie actuelle, de quoi plonger dans ses rêves et dans ses envies. Y arrivera-t-il ? A vous de le découvrir ! En tous les cas, il nous réserve des surprises étonnantes, surtout avec la conclusion qui s'avère assez réaliste mine de rien.
Difficile de ne pas se retrouver dans les pensées du héros. Qui n'a jamais laissé son esprit imaginer le futur et voir tout un champ de possibles ? J'aurais bien aimé qu'elle soit un peu plus longue, pour suivre un peu plus longtemps William, car il m'a clairement touchée.
« Halloween » de Pascale Noger
Nous faisons la connaissance d'une jeune fille qui a une vie que nous ne pouvons pas lui envier du fait de sa relation avec sa belle-mère. Rentrer chez elle devient de plus ne plus difficile et elle va voir une possibilité de se libérer après une fête d'Halloween. Seulement, tout ne se passe pas toujours comme nous pourrions l'imaginer…
Nous ressentons toute la détresse de l'héroïne et nous aimerions vraiment lui offrir notre aide. Au fil des pages, nous craignons le pire pour elle. Mais c'était sans compter une fin totalement inattendue et qui clôt parfaitement bien cette histoire, si je puis dire. C'est donc une nouvelle qui termine en beauté ce recueil et qui est à la hauteur de tout le reste.

Comme vous avez pu le voir, ce recueil regroupe des textes variés et pour tous les goûts. Chacun y trouvera son compte en fonction de ses intérêts et de ce qu'il apprécie durant ses lectures. Ne passez pas à côté de ces parutions qui valent le détour.
En bref, ce recueil est passionnant et les histoires sont d'excellente qualité ! Je ne peux que vous conseiller de les découvrir au plus vite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Regis80
  07 octobre 2021
Voici une de mes revues préférées de retour. On ne dira jamais assez combien ce type de magazines fait du bien à l'écriture, à la fiction. Il n'est qu'à jeter un oeil sur les sommaires des précédents numéros. On y trouvera en vrac : Anthony Lamacchia, Nathalie Bagadey, Jean-Marc Bassetti,Catherine Loiseau Cindy Costes...
Toutes des plumes qui ont fait par ailleurs leurs preuves ( et j'en oublie!)
Chaque livraison nous apporte sont lot de surprises et découvertes. Et ce numéro ( par ailleurs gratuit, profitez-en) est à marquer d'une nouvelle pierre blanche.
Un oeil d'abord sur la couverture, très originale, l'oeuvre de Mor Khann ( plus connu sous le nom de Khalysta Farall). L'autrice a décidément plusieurs cordes à son arc.
La première nouvelle «  Gynécée Adélie » nous plonge dans une terrifiante dystopie féministe. On y trouvera des relents de « La Servante écarlate » . Mais personnellement, je trouve que Meryma Haelströme rend son histoire de façon extrêmement percutante en nous attachant au destin de deux soeurs.
On passe ensuite à une histoire de Valéry Bonneau « Putain de Cafetière »,u texte particulièrement hilarant et grinçant sur le parcours d'un inadapté au tout numérique. Je m'y suis quelquefois retrouvé et ce petit cri de colère fait du bien. Une belle réussite.
«  le syndrome des abysses » de Catherine Lamour est une jolie réécriture d'un célèbre conte de Hans Christian Andersen. On y trouvera aussi une charge bienvenue contre certaines dérives actuelles. Reste un texte plein de poésie et de merveilleux. Une plume à suivre.
Elisabeth Barthélémy avec «Petite Femme» avec un très court texte arrive à nous pétrifier d'angoisse et d'horreur. Une vrai petite perle dans le genre short-story. On est pas loin de Frédéeic Brown.
« Apprivoiser le temps » n'est pas pour une fois, une fiction mais Bastian Pantalé dans un style simple et sans fioritures nous fait partager ses réflexions sur le thème du temps. On a presque envie d'échanger avec lui sur le sujet.¨Passionnant.
« Dormir Seul» ressort du thriller. On se croirait dans un épisode de la fameuse série « Alfred Hitchcock raconte ». Tout y es : Tueur impitoyable, humour noire et chute inattendue. Un petit régal !
« Carolina »de GE Froideval est d'abord un portrait de femme et en sous-main, l'histoire d'une famille. On y trouvera a travers certaines lignes très cruelles, l'esprit de certains films de Claude Chabrol. Un peu d'humanité vers la fin adoucit des propos terrifiants. Certainement l'un des meilleurs textes de cette livraison.
« Un diamant à l'état pur » Voici le parfait contrepoids aux textes suivants. Une nouvelle pleine de tendresse et d'humour. Elle met en scène des gens qu'on rêverait de rencontrer plus souvent. Merci à Cindy Costes pour cette touche d'optimisme.
« Le Futur Goncourt » . Un texte assez grinçant dans lequel beaucoup d'aspirants auteurs se reconnaîtront. Benoît Toccacieli excelle à nous plonger dans les rêves de son héros et reste féroce pour évoquer une réalité pas reluisante.
« Halloween » de Pascale Nogier dessillera les yeux de certains sur la souffrance d'un groupe d'adolescentes ignorées. On frémit et on pleure en lisant le chemin de croix de l'héroïne. La fin est glaçante. Mon préféré dans cette livraison.
En résumé un excellent cru dont vous auriez tort de vous priver. Un grand Bravo et un énorme Merci à l'équipe de L'Indépanda dont on guettera la prochaine parution avec avidité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gabrielleviszs
  09 octobre 2021
Je remercie L Indé Panda pour m'avoir proposé une fois de plus la lecture de leur nouveauté.

Un recueil de nouvelles d'auteurs indépendants (comprenez auto-édité aussi) qui offrent une parcelle de leurs mots. de quoi mettre en appétit ou du moins de connaître la plume de ou des auteurs concernés. J'aime bien les nouvelles lorsqu'il s'agit de découvrir la plume, par contre je suis souvent frustrée : la plupart du temps je ressens un manque et c'est le cas pour certaines, mais pas toutes. Toujours est-il que j'ai pris plaisir à découvrir une partie des auteurs dont je n'avais jamais entendu parler et de lire d'autres récits de ceux que je connais déjà. 10 nouvelles pour 10 auteurs, de quoi être apprécié par un maximum de lecteurs.

Avec Gynécée Adélie de Meryma Haelströme, nous plongeons dans une dystopie où les hommes et les femmes ne vivent pas ensemble. Deux soeurs qui vont devoir affronter leur grand-mère d'une manière particulière. 16 ans, un âge où tout va changer pour la plus jeune. Une année où Olympia va devoir faire des choix et suivre son coeur plutôt que rester esclave d'une société où la liberté est plus que compromise. C'est avec cette nouvelle que l'on comprend le sens du mot frustration ! C'est tel un prologue qui nous tient en haleine et qui nous laisse avec la question de savoir comment tout cela va se terminer ! Qui n'a jamais rêvé d'un bon café le matin alors que nous sommes pressés ? Patric aimerait bien en boire un s'il n'y avait pas cet écran qui l'en empêche. Cette Putain de cafetière semble ne pas vouloir donner d'elle-même devant un homme qui n'arrive pas avec ce que la société fait de mieux (?) l'avancée technologique. C'est un récit qui prête à sourire, mais qui arrive aussi à nous faire prendre conscience que la technologie c'est bien, mais nous ne sommes pas tous adaptés pour l'appréhender au mieux.

Devenir autre et plonger dans l'océan jusqu'à la fin de ses jours ? Tout est possible avec Lenno qui grâce à l'argent qu'il a accumulé suite à de nombreuses missions devient presque un poisson. Jusqu'à ce que le fameux syndrome des abysses le prenne aux tripes et l'entraîne dans un monde insoupçonné. Une aventure originale qui n'hésite pas à décrire les sentiments de ceux qui n'aiment pas être entourés de monde. Petite femme est un hommage à tous ces enfants, adolescents, jeune fille qui vont voir leur vie changer par une personne. C'est une vision qui fait froid dans le dos, mais qui apporte plus que la compréhension des gestes : celle des sentiments et de ce que cela comporte. L'amour inconditionnel d'une mère pour son enfant, l'amour émerveillé de l'enfant envers la mère et puis cet amour impossible qui détruit tout sur son passage, qui fait naître des larmes et étouffer des pleurs.

Apprivoiser le temps m'a perdue, je me suis demandé où l'auteur voulait nous emmener. Tant que Dormir seul m'a fait penser que la roue tourne et le hamster coincé entre les barreaux de sa cage ne s'étire pas. Il ne voit pas que ces conséquences sont les actes qu'il a commis et par conséquent il n'est pas près de dormir seul, enfin... peut-être... La violence des femmes est un sujet sensible qui a su être mis en évidence en étant du côté du bourreau. Les intentions sont claires et l'évidence de la supériorité qui est bien mise en place. Penser être le meilleur ne va pas l'aider, bien au contraire ! Une décision radicale qui ne sera pas sans conséquence. Carolina ne m'a malheureusement pas entrainé dans son sillage : une femme qui raconte bien des choses dans une nouvelle m'a paru bien de trop.

Un diamant pur est un récit très court, mais intense qu'il faut découvrir. Deux personnages qui ne cessent de se chamailler pour de nombreuses raisons qui sont touchantes. le futur Goncourt est tiré de l'imagination du personnage central. Les surprises sont évidentes et la fin reste dans la logique de l'histoire. Enfin nous terminons avec Halloween (ma fête préférée) où une jeune fille ne veut absolument pas rentrer chez elle à cause de sa belle-mère qui lui pourrit la vie depuis trop longtemps. Enfin belle-mère, il s'agit de la seconde femme de son père. Les conflits sont nombreux, les menaces aussi, mais la fin risque d'être joyeuse, pour l'un des deux personnages.

En conclusion, un recueil regroupant 10 textes divers et variés. de nombreux thèmes douloureux mis en évidence amenés de en douceur, sans heurt, avec des mots justes et simples. Certains récits m'ont quelque peu perdu, mais la plupart donne envie de découvrir la plume des auteurs dans des histoires plus longues.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-inde-panda-n-11-collectif-a210440612
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Coetseslivres
  01 octobre 2021
Aujourd'hui sort un magazine numérique gratuit, l'Indé Panda n°11. Vous y trouverez 10 nouvelles et donc 10 auteurs différents. Il y en a pour tous les goûts !
C'est l'occasion de découvrir de nouvelles plumes et/ou d'en retrouver certaines qu'on connait déjà.
J'ai aimé la diversité des genres, qui nous fait passer de la SF à une nouvelle noire, de quelque chose de léger à une réflexion plus « sérieuse. de quoi passer un bon moment !
L'avantage des nouvelles, c'est le format court. On peut en lire aujourd'hui, puis reprendre demain ou dans quelques jours. Lire dans l'ordre, ou pas, suivant l'humeur du moment.
Bien sûr j'en ai aimé certaines plus que d'autres, par le sujet proposé, par le style qui est propre à chaque auteur. Mais elles sont toutes bien écrites. Et vos préférences seront différentes des miennes, c'est ça qui est bien !
Vous pourrez vous retrouver dans le futur, pas toujours « joli-joli » avec Gynécée Adélie ou le syndrome des abysses. Peut-être préfèrerez-vous partir à la rencontre d'un handicapé numérique (Putain de cafetière), croiser un livreur qui rêve de devenir écrivain (Le futur Goncourt) ou vous immiscer dans une histoire de couple (Un diamant à l'état brut).
Certaines sont noires « Petite femme ; Carolina), d'autres plus axées « policier » (Dormir seul ou Halloween) Une est même plus une réflexion qu'une nouvelle (Apprivoiser le temps)
Comme vous le constatez, la diversité est de mise. Vous trouverez certainement de quoi vous divertir. de toute façon, vous ne risquez rien d'autre que de passer un bon moment et de découvrir des auteurs que vous ne connaissez pas encore. le magazine est gratuit et disponible en formats epub et kindle.
Le plus : à la fin de sa nouvelle, l'auteur nous parle un peu de lui et du (ou des) roman(s) qu'il a écrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ileanamaboitedepandore
  20 octobre 2021
Gynécée Adélie – Meryma Haelströme
Si le déroulement de cette nouvelle dystopique s'avère plutôt classique, la plume de Meryma Haelströme est fluide. J'ai apprécié les descriptions, assez courtes, mais très parlantes.
Les écrits de Meryma Haelströme déjà chroniqués.
Putain de cafetière – Valéry Bonneau
Excellent ! J'adore Valéry Bonneau, son style simple, mais travaillé et surtout, surtout, j'adore son humour. Ah oui ! et les chutes de ses nouvelles, aussi. Je n'ai pas été déçue avec « Putain de cafetière », qui est mon coup de coeur de ce onzième numéro !
Les écrits de Valéry Bonneau déjà chroniqués.
Le syndrome des abysses – Catherine Lamour
La plume de Catherine Lamour est une belle découverte pour moi. Elle a su m'embarquer dans ce récit original mêlant fantastique, science-fiction et romance. Très jolie nouvelle, à la longueur suffisante pour entrer dans les détails. À lire !
Petite femme – Élisabeth Barthélemy
Choquée ! Cette nouvelle assez courte est terrible, terrible dans le thème abordé, terriblement bien écrite, mais à lire absolument. Je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler.
Apprivoiser le Temps – Bastien Pantalé
J'ai beaucoup apprécié la plume de Bastien Pantalé, toute en circonvolution, mais d'une fluidité limpide pour décrire le temps qui passe. Cette nouvelle m'est plus apparue comme une sorte de réflexion aux accents philosophiques (et j'aime la philosophie !) Très belle découverte que la plume de cet auteur.
Dormir seul – Marie Meyel
Une nouvelle hard, difficile dans le thème abordé, glaçante à cause du point de vue choisi par l'autrice. La chute n'en devient que meilleure. À lire !
Carolina – G. E. Froideval
Une nouvelle bien écrite, qui déroule une vie à travers les yeux d'une autre vie. J'avoue être passée à côté de l'histoire, mais je salue le style accessible avec une touche de je-ne-sais-quoi de l'autrice.
Un diamant à l'état pur – Cindy Costes
Une nouvelle brève, sorte de tranche de vie simple, mais très belle à découvrir. Un diamant à l'état pur s'apparente à une petite bouffée d'oxygène.
Les écrits de Cindy Costes déjà chroniqués.
Le futur Goncourt – Benoît Toccacieli
Suffisamment horriblement réaliste pour en faire une nouvelle désopilante. À lire !
Halloween – Pascale Noger
Une nouvelle qui décrit une tranche de vie assez difficile. La plume se révèle fluide, c'est une bonne découverte pour moi. La chute, quoique prévisible, n'en reste pas moins saisissante !

Lien : http://ma-boite-de-pandore.e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 octobre 2021
Moi, qui naviguais en solitaire depuis si longtemps, je ne me suis pas reconnue. Je pensais être une femme forte et indépendante. Ma soi-disant force est devenue courant d’air. Mon château de cartes s’est écroulé face à ce prince que je croyais charmant, devenu maître de tes ténèbres.
La première fois où c’est arrivé, je n’étais déjà plus celle que tu chérissais si fort.
Très rapidement, la partition de notre vie, si bien réglée, a changé. Deux qui s’écrivent trois.
Au début, il était gentil avec nous, avec toi. Je n’ai pas senti la menace.
Puis, l’insinuation. Il a commencé à me trouver vieille. Je ne l’ai pas vu venir. Il disait qu’à l’inverse, tu commençais à devenir une femme. Une petite femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : indeVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Deux acteurs, un réalisateur, trouvez le romancier

Danielle Darrieux, Gérard Philipe, Claude Autant-Lara

Gustave Flaubert
Stendhal
Victor Hugo
Honoré de Balzac

20 questions
51 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre