AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9864873547
Éditeur : Chapitre.com - Impression à la demande (01/01/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Cet ouvrage est une réimpression à l'identique de l'édition originale numérisée par Gallica. Il est possible qu'il présente quelques défauts dus à l'état de l'ouvrage et au procédé de numérisation.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
coco4649coco4649   10 septembre 2016
SONNETS

II


    J'ALLOIS seul remaschant mes angoisses passees :
Voici — Dieux destournez ce triste mal-encontre ! —
Sur chemin d'un grand loup l'effroyable rencontre,
Qui, vainqueur des brebis de leur chien delaissees
    Tirassoit d'un mouton les cuisses despecees,
Le grand deuil du berger. Il rechigne et me monstre
Les dents rouges de sang, et puis me passe contre,
Menassant mon amour, je croy, et mes pensees.
    De m'effrayer depuis ce presage ne cesse :
Mais j'en consulteray sans plus à ma maistresse.
Onc par moy n'en sera pressé le Delphien*.
    Il le sçait, je le croy, et m'en peut faire sage :
Elle le sçait aussi, et sçait bien d'avantage,
Et dire, et faire encor et mon mal et mon bien.


Delphien*: surnom d'Apollon, dieu des Delphes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   11 septembre 2016
SONNETS

IV


O qui a jamais veu une barquette telle,
Que celle où ma maistresse est conduitte sur l'eau ?
L'eau tremble, et s'esforçant sous se riche vaisseau,
Semble s'enorgueillir d'une charge si belle.
    On diroit que la nuict à grands troupes appelle
Les estoiles, pour voir celle, dans le batteau,
Qui est de nostre temps un miracle nouveau,
Et que droit sur son chef tout le ciel estincelle.
    Pour vray onc* je ne vis une nuict estoillee
Si bien que celle nuict qu'elle s'en est allee :
Tous les astres y sont, qui content estonnez
    Les biens qu'ils ont chascun à ma Dame donnez ;
Mais ils luisent plus clair, estans rouges de honte
D'en avoir tant donné qu'ils n'en sçachent le compte.


onc*: jamais
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   10 septembre 2016
SONNETS

III


ELLE est malade, helas ! que faut-il que je face ?
Quel confort, quel remede ? O cieux, et vous m'oyez
Et tandis devant vous, ce dur mal vous voyez
Oultrager sans pitié la douceur de sa face !
    Si vous l'ostez, cruels, à ceste terre basse,
S'il faut d'elle là haut que riches vous soyez,
Au moins pensez à moy et, pour Dieu, m'ottroyez,
Qu'au moins tout d'une main Charon tous deux nous passe ;
    Ou s'il est, ce qu'on dit des deux freres d'Helene,
Que l'un pour l'autre au ciel, et là bas se promène,
Or accomplissez moy une pareille envie.
    Ayez, ayez de moy, ayez quelque pitié,
Laissez nous, en l'honneur de ma forte amitié,
Moy mourir de sa mort, ell'vivre de ma vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   10 septembre 2016
SONNETS

I


L'UN chante les amours de la trop belle Helene,
L'un veut le nom d'Hector par le monde semer,
Et l'autre par les flots de la nouvelle mer
Conduit Jason gaigner les trésors de la laine.
    Moy je chante le mal qui à mon gré me meine :
Car je veus, si je puis, par mes carmes* charmer
Un tourment, un soucy, une rage d'aimer,
Et un espoir musard, le flatteur de ma peine.
    De chanter rien d'autruy meshuy* qu'ay je que faire ?
Car de chanter pour moy je n'ay que trop à faire.
Or si je gaigne rien à ces vers que je sonne,
    Madame, tu le sçais, ou si mon temps je pers :
Tels qu'ils sont, ils sont tiens : tu m'as dicté mes vers,
Tu les a faicts en moy, et puis je te les donne.


carmes* : poèmes
meshuy* : dès aujourd'hui, dès maintenant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Étienne de La Boétie (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Étienne de La Boétie
Anne-Marie Cocula vous présente son ouvrage "Etienne de la Boétie et le destin du Discours de la servitude volontaire" aux éditions Classiques Garnier. Entretien avec Violaine Giacomotto-Charra, Professeur de littérature et langue françaises, littérature et histoire des savoirs à la Renaissance à l'Université Bordeaux Montaigne.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2295899/anne-marie-cocula-etienne-de-la-boetie-et-le-destin-du-discours-de-la-servitude-volontaire
Notes de Musique : Audio Library Youtube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre