AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021073348
37 pages
Éditeur : Seuil Jeunesse (07/03/2013)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les aventures imaginaires du jeune Émile, modèle du célèbre tableau de Manet. Tous les secrets de l'oeuvre dans un mini-livre : la véritable histoire du peintre et de son chef-d'oeuvre.

Émile est orphelin et, à dix ans, fait partie des jeunes musiciens de la Garde impériale. Un jour, alors qu'il est puni et doit rester seul dans la caserne pour récurer le réfectoire, on lui demande d'accompagner le commandant Lejosne chez un peintre... Émile prend peu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lire_pour_le_plaisir
  03 juin 2013
Il s'agit à la fois de présenter l'auteur du tableau, l'ensemble de son oeuvre et celle choisie en particulier plus ce qu'était le Salon et le Salon des refusés de Paris. Cette courte partie se fait à l'intérieur, où se trouve en fait un système combinant tirettes et volets, une seule hypothèse est retenue au sujet de l'identité de celui qui est peint (il y en a d'autres). Un récit très romancé suit, il contient un certain nombre d'anachronismes, comme prétendre que le jeune fifre n'apprend pas à lire à la Garde impériale ou reproduire comme son milieu de vie une école d'enfants de troupe qui ne sera créé que vingt ans plus tard… Il est à noter que la caserne de la Garde impériale rue de la Pépinière, aujourd'hui détruite, se trouvait place Saint-Augustin à Paris.
« À la caserne de la Pépinière, on nous appelle du nom de notre instrument. Ici, je suis le «Fifre» et je n'ai pas d'autre nom.
- On reprend ! a-t-il ordonné.
En plus du froid, j'ai commencé à avoir la trouille. Et ça n'a pas raté : dès les premières mesures, mes doigts ont refusé d'obéir et je n'ai joué qu'une note sur deux.
Le chef s'est à nouveau arrêté et a hurlé :
- Sors des rangs, c'est fini pour toi, pas de parade demain !
Je suis allé me mettre au garde-à-vous, en face des autres. Je ne sentais même plus le froid tellement j'étais déçu d'être privé de parade, car pour nous, les enfants de troupe, chaque défilé militaire est une vraie fête. Les sorties sont rares et les journées se ressemblent toutes : musique et exercices militaires. On ne sait ni lire ni écrire. En fait, on apprend surtout à obéir pour devenir plus tard de bons soldats. »
Si le scénario prête à critiques, par contre l'illustration est très agréablement amenée ; il s'agit d'un mixte entre le style du peintre Manet, les visages des marionnettes en bois traditionnelles de l'époque et le style naïf. Une partie du tableau du "Déjeuner sur l'herbe", celle de droite et pas celle de gauche où la femme apparaît dénudée, est présentée ainsi que quelques autres toiles lorsque l'action se déroule dans l'atelier du peintre.

Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Helene1960
  05 février 2016
L'encart dédié au peintre au début de l'album donne de bonnes références pour connaître un peu son univers. L'histoire qui suit est romancée à souhait. Je crois qu'il ne faut pas rechercher une vérité historique dans cet album, mais une histoire racontée pour être appréciée des enfants. Tout au long de ma lecture j'ai aimé les grandes illustrations émaillées de détails humoristiques.
Commenter  J’apprécie          10
lesmiscellaneesdepapier
  07 mai 2016
Résumé : Émile est un jeune orphelin qui joue dans la parade. Il a du mal à trouver sa place parmi ses petits camarades. Chacun d'eux porte le nom de l'instrument qu'il joue. Pour lui c'est fifre. Après s'être fait racketter son repas, il violente son bourreau mais doit affronter la sanction. Alors que tout le monde prépare la parade, il est seul, à devoir nettoyer. C'est précisément à ce moment-là, que Manet a besoin d'un modèle.
Le mot de la fin : Les illustrations n'étaient pas à mon goût. Mais j'ai trouvé qu'il s'agissait d'une belle histoire sur l'intégration, le rejet mais aussi sur la chance qui arrive et sur l'acception. La force d'y texte réside dans la combinaison entre histoire fictive et oeuvre réelle. C'est un très bon moyen d'amener les jeunes auprès d'une oeuvre en particulier. de plus, la partie documentation est jolie et très bien faite, j'aime vraiment beaucoup.
Lien : http://www.lesmiscellaneesde..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Helene1960Helene1960   05 février 2016
Le peintre s'est mis à parler avec le commandant et j'en ai profité pour le regarder. Son visage était à moitié mangé par les poils. Sa barbe était aussi large que son grand front chauve. C'était comme si la nature s'était trompée et qu'elle avait mis ses cheveux sur son menton.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : orphelinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
633 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre