AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Valérie Le Plouhinec (Traducteur)
EAN : 9782226219992
146 pages
Éditeur : Albin Michel (02/02/2011)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Les vampires de Manhattan, Tome 06 :
Bloody Valentine

Vous pensiez tout savoir sur les Vampires de Manhattan ? Découvrez les amours maudites des héros dans ce volume inédit de la saga, avant la révélation finale du tome 6 (à paraître en 2011). Allegra a osé aimer un humain. Oliver a subi les affres de sa passion pour Theodora. Et surtout, Theodora et Jack ont défié les lois implacables des Sang-Bleu, une certaine nuit à Florence. Passions inav... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
sharpayloves
  09 janvier 2012
Livre absolument parfait. J'ai adoré l'intégralité de ce court texte.
Vraiment il n'y a rien à enlever, il est tellement efficace et prenant que j'en ai fait deux bouchées...
Je n'ai pas mis de citations pour cette même raison: s'il n'en tenait qu'à moi le livre dans son intégralité serait une citation !
Le titre et la couverture sont tout d'abord génial et ce tome comporte 3 parties.
La première parle de Oliver. Theodora est partie avec Jack et il reste seul à New York. Il ne cesse de se languir d'elle et souhaite arrêter cette souffrance.
C'est pour celà qu'il se rend à la maison de sang où il n'achèvera pas ce qu'il avait l'attention de faire grâce à une certaine Freya.
Freya est une sorcière et elle sait comment s'y prendre pour guérir une âme perdu...
La seconde partie nous aide à mieux comprendre le lien qui unie Charles et Allegra.
On nous montre ces deux-là plus jeune et on apprend que Allegra est attiré par un humain.
Malheureusement son destin la lie à Charles et on ne peut rien faire contre son destin.
Malgré tout Allegra va contredire les règles et procédé au baiser sacré, mais des visions lui viennent et le sang de son amour lui semble empoisonné...
La troisième partie, elle, réunit à nouveau tout nos personnages préférés et enfin Bliss est de retour ( youpi !).
On retrouve Jack et Theodora à Florence avant que Jack ne parte se rendre auprès de Mimi.
La surprise c'est que Jack a fait sa demande en mariage à Theodora et ils vont se marier.
Tandis que Jack ramène les amis de Theodora à Florence, Theodora cout sa robe de mariée mais une visite inattendue et une bague nocif va venir perturber et mettre en péril leur mariage...
Bien entendu, ils reviennent gagnant de la bataille et Jack et Theodora se lient, s'unissent et s'entremêlent... dans tous les sens du terme.
Ils sont faits l'un pour l'autre, s'appartiennent et s'aiment plus que jamais...
Ce livre est un petit apéritif de la suite des aventures des vampires de Manhattan et j'ai hâte de dévorer la suite ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Chroniques_Aleatoires
  30 janvier 2014
Voici un recueil vraiment intéressant qui vaut le détour, au vu des informations fournies et les crossovers avec une autre série de l'auteure qui est un clin d'oeil sympathique. On a droit à 3 nouvelles totalement différentes mais qui ont toutes leur importance quand à la suite de l'histoire. Il faut savoir quelque chose d'important, c'est qu'il faut le lire absolument après le tome 5 ! Ces histoires se situe soit pendant le Secret de l'Ange, soit ceux sont des explorations plus poussées sur certaines choses qui sont essentielles pour une meilleur compréhension de l'intrigue générale de la série.
-Nuit d'ivresse à Manhattan : Cette histoire est du point de vue d'Oliver, pendant l'affaire de l'enlèvement des vampires et après avoir été dans la maison de sang. Oliver commence à perdre la tête, à être déprimé comme jamais et tente de rejoindre la maison de sang afin d'oublier Théodora. Une fois sur place, malgré des hésitations, il se fait lavé le cerveau puis presque mordre par une Sang-Bleu européenne, avant de reprendre les choses en mains. C'est surtout le souvenir de Freyja qui le sauve, une sorcière qu'il a rencontré dans un bar et deviendra très vite proche de lui. Freyja est une des héroïnes des Sorcières de North Hampton et grâce à ses pouvoirs elle viendra en aide à l'humain, concernant ses problèmes émotionnels. Une petite nouvelle douce-amère qui se lit avec grand plaisir.
-Tout ce que je vois me fait penser à toi : On se retrouve 20 ans dans le passé, en plein années 80 avec Allegra qui nous apparait sous un nouveau jour. On découvre une jeune fille joyeuse, sûre d'elle et qui aimerait être normale, oublier qu'elle est Gabrielle et être heureuse avec son petit-ami. Elle est au lycée Endicot après avoir souhaité s'éloigner de sa mère et y rencontre Bendix, le père de Théo. Charles est décrit comme un adolescent mal dan sa peau, arrogant et solitaire, Allegra a de plus en plus de mal à le supporter. le point de vue d'Allegra est plutôt mature pour une adolescente et grâce à ses souvenirs on comprend que ce qu'il s'est passé pendant la réincarnation de Florence est bel et bien à l'origine de tous les problèmes actuels. La fin de cette nouvelle est plutôt triste et étonnante, pas du tout à ce qu'on s'attendait en connaissant l'avenir.
-L'anneau de feu : Essentiellement du point de vue de Théo, on a quand même certains chapitres vu par Jack et nous renseigne sur la puissance de leurs sentiments. Encore une fois, tout cela à un lien direct avec le Secret de l'Ange et on suit la préparation quelque peu houleuse, de la cérémonie d'union de Jack et Théo. Ils vont devoir faire face à des trahisons et manipulations multiples et au final se reposer sur la force de leur amour et de l'amitié qui les lie à Oliver et Bliss. Jack apparait sous un jour plus passionné et sombre, prêt à tout perdre pour être avec celle qu'il aime. Théo est toujours égale à elle-même, toujours aussi amoureuse et à la découverte de ses dons. C'est la seule des trois nouvelles dans laquelle il y a de l'action et c'est pas plus mal, une finit sur une belle touche qui mélange amour et guerre.
Bloody Valentine a eu droit à plusieurs éditions, chose dont je n'ai pas comprit l'intérêt mais au moins chacun peu choisir la couverture qui lui plait le plus lol En tout cas, selon mon avis, il faut vraiment le lire afin de mieux rentrer dans l'univers des Vampires de Manhattan et surtout ne rien louper. A lire à tout prix pour les fans de la série, d'autant plus que la plus de l'auteure s'améliore et devient de plus en plus agréable à lire !
Lien : http://leschroniquesaleatoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sandraboop
  17 novembre 2013
Petit hors série qui nous parle des amours de nos Vampires de Manhattan avec la cohésion qu'on connait de la saga.
Ici aussi, le point central est Theodora, la demie-sang, la fille d'Allegra van Allen.
Il est divisé en 3 parties et chacune a de l'attrait.
La première est consacrée à Oliver, que nous sommes heureux de retrouver, en proie avec ses sentiments pour Theo. Ses sentiments et le baiser sacré. On y croise une sorcière mais chuuuuut !
La deuxième partie nous présente comme Allegra a rencontré le père de Theo et nous livre une partie de l'énigme. Allegra avait-elle le don de la Vigie ?
Enfin la dernière partie nous raconte l'union de Jack et Theo avec la présence de Bliss. Elle a le mérite d'aider à comprendre la 4ème de couverture du volet suivant de la saga (La Promesse des Immortels) mais aussi la 4ème de couverture de la nouvelle saga de Melissa de la Cruz (Le pacte des Loups).
Un petit livre qui se lit bien et vite, qui met en éclairage la suite des aventures de nos vampires, ces anges qui s'affrontent depuis des millénaires.
Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
petit-lips
  21 février 2013
Il y a quelques années, j'ai tenté de lire le premier tome de la série « Les vampires de Manhattan », sans succès. J'ai du arrêter en cours de route, tant je trouvais les personnages stéréotypés et superficiels au possible.
C'est donc avec une certaine appréhension que je me suis lancée dans ma lecture de « Bloody Valentine », qui propose trois nouvelles sur les personnages de cette saga. A ma grande surprise, j'ai passé un bon moment avec ce livre sur le thème de l'amour.
La première nouvelle, Nuits d'ivresse à Manhattan, met en scène Oliver, un humain, qui a du mal à se remettre de sa séparation avec Theodora, une vampire. Il va faire la connaissance d'une charmante et étrange jeune femme qui va changer sa vie.
Ensuite, dans Tout ce que je vois me fait penser à toi, nous retrouvons l'histoire d'Allegra, la mère de Théodora. Cette nouvelle nous dévoile des choses sur son passé, notamment le fait qu'elle est tombé amoureux d'un humain et que leur histoire d'amour était impossible.
Enfin, dans L'anneau de feu, nous retrouvons Theodora sur le point de se marier avec Jack. Cependant, rien ne va se passer comme prévu et ils vont devoir faire face à la magie et aux dangers.
J'ai bien aimé les deux premières nouvelles, même si les personnages ne sont pas très approfondis (ce qui est normal, étant donné qu'il s'agit de nouvelles additionnelles à l'univers des Vampires de Manhattan).
Quant à la troisième histoire, je n'ai pas forcément passé un mauvais moment, mais je ne l'ai pas trouvée si bien que ça. C'était un peu brouillon par moments. Il y a certes plus d'action que dans les deux autres, mais je n'ai pas vraiment accroché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fantasybooksaddict
  24 octobre 2013
Je me suis replongé avec plaisir dans les aventures des vampires de Manhattan. Ce tome est un recueil de nouvelles, ce livre se situe entre le tome 5 et le tome 6. Il comporte trois nouvelles, indépendantes les unes des autres.
La première relate ce qui arrive à Oliver, l'ami de Théodora. En effet, depuis le départ de cette dernière avec Jack, Oliver est de retour à New York après sa séparation douloureuse avec Théodora auquel il est malheureusement toujours rattaché par les liens du sang. Il dépérit et il cherche donc à oublier sa solitude et son addiction dans l'alcool et va faire la connaissance d'une jeune fille qui s'avère être une sorcière. Je n'ai pas trouvé la nouvelle très intéressante mais elle permet de mettre en avant le personnage d'Oliver qui était plus effacé dans la série.
Le second récit nous relate quant à lui la rencontre des parents de Théodora, ce qui est beaucoup plus passionnant. La nouvelle lève le voile sur le mystère de la rencontre des parents de la jeune fille et personnellement j'aurai adoré en savoir plus car après cette nouvelle, on n'est pas plus éclairé sur ce qui s'est passé pour qu'Allegra finisse dans ce pseudo coma en abandonnant sa fille. On en apprend un peu plus sur son caractère. En effet, étant décrite comme douce dans tout les autres tomes, cette nouvelle révèle une autre facette de cette dernière. Elle rêve désespérément d'échapper à son âme soeur, Michel. D'ailleurs, on comprend un peu pourquoi vu que c'est un ado orgueilleux et méprisant avec les autres sauf avec Allegra. Celle-ci ne cesse de le repousser, par égoïsme d'une part (Égoïsme qui ne transparaît qu'à l'égard de son jumeau et âme soeur, Michel) et de l'autre, à cause d'un événement qui ce serait déroulé à Venise, dans une autre de leur vie. Malheureusement, on en apprend pas plus sur l'événement en question.
Le dernier texte quant à lui renoue avec les personnages principaux de la série : Jack Force et Théodora. Avant le départ de Jack (tome 5), ils souhaitent se marier. La nouvelle met donc en scène les préparatifs et le mariage. Mais cela ne va pas se passer sans remous... En effet, la comtessa et ses venators n'ont pas dit leur dernier mot. J'ai trouvé que les événements qui perturbent le mariage de Théodora et Jack éclipsaient un peu le thème principal de la nouvelle, c'est à dire le mariage. Mais ils prouvent une fois de plus à quel point l'amour entre ces 2 personnages est fort. On retrouve également d'autres personnages, Bliss et Oliver, qui malgré tout restent secondaires. On s'aperçoit qu'eux aussi ce sont transformé, et dans tout les sens du terme. Oliver, de part sa rencontre avec la sorcière qui est l'objet de la première nouvelle et Bliss, qui malgré tout ce qu'elle a vécu reste d'un caractère constant mais est redevenue humaine.
Honnêtement, on se demande pour quelle raison l'auteure a décider de faire un tel recueil car à mon humble avis, ces 3 nouvelles auraient peut être pu être narrées dans les autres tomes des vampires de Manhattan.


Lien : http://fantasybooksaddict.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   09 mars 2018
Il était incapable de protéger son amour. Il sut alors ce qu’il avait à faire. Il contempla la bague à son doigt.

Le Venator reprit la parole.

- Tu as le choix. Rends-toi, et nous les libérons. Bats-toi, et ils mourront.

Jack n’hésita pas. Ouvrant le poing, il libéra la fureur sauvage des créatures. Il regarda son ennemi droit dans les yeux et rugit :

- SOIT, QU’ILS MEURENT !

Bliss hurla, et Oliver se retourna brusquement vers l’homme qui le retenait pour le frapper maladroitement en pleine poitrine. Mais Theodora, elle, resta un instant sans bouger.

Elle ne savait plus que penser. Il fallait qu’elle se fie à Jack. Il fallait qu’elle croie qu’il avait une bonne raison de faire cela. Donc, il lui fallait accepter l’idée que leur sacrifice faisait partie de son plan. Elle lui avait juré de lui faire confiance. Quoi qu’il arrive. Même s’il se passait quelque chose qu’elle ne comprenait pas.

- Tuez-la en premier, cracha Jack en la désignant.

Elle contempla les traits furieux et déformés de son amoureux. Pendant une seconde, ils se regardèrent droit dans les yeux, et la haine qu’elle y vit la fit frémir.

C’était une ruse. C’était forcément une ruse. Il mentait. N’est-ce pas ? Elle était au bord de la panique, mais se força à réfléchir. C’était assurément un mensonge, mais pour une raison qui lui échappait, Jack voulait lui faire croire qu’il ne l’aimait pas. Là, elle comprit. Jack savait. Il était au courant pour la bague et le pouvoir qu’elle avait sur lui, un pouvoir alimenté par l’émotion la plus profonde de son âme : son amour pour lui. Donc, il fallait qu’elle trouve le moyen de ne plus l’aimer. Elle n’avait jamais affronté une épreuve aussi difficile, mais elle se força, se persuada de croire au mensonge. Elle y crut de tout son cœur. Jack ne l’aimait pas. Jack ne l’avait jamais aimée. Jack voulait sa mort. Jack…

Et, comme elle le voulait, son amour pour lui chancela un bref instant.

Le charme était rompu, et l’anneau tomba au sol en fumant. La transformation fut instantanée. Jack se volatilisa, et il n’y eut plus qu’Abbadon, l’Ange de la Destruction, relevant sa tête terrifiante, ses ailes noires battant dans le vent.

[…]Theodora, pliée en deux, tentait de reprendre son souffle lorsque Jack posa tendrement la main sur son épaule.

- C’est terminé, dit-il. Nous ne risquons plus rien. Partons.

- Jack…

Elle ne trouvait pas les mots. Même si la bataille était gagnée, elle avait le sentiment de l’avoir trahi. Même si c’était une ruse, même si elle avait dû le faire pour restaurer sa puissance, elle tenait à ce qu’il sache qu’elle n’avait jamais cessé de l’aimer. Pas même en cet instant. Elle avait réussi à berner le maléfice pour rompre le sortilège, mais son cœur était inébranlable.

- Je sais, dit-il tout bas. Et j’espère que tu sais…

- Tu n’as pas besoin de le dire, chuchota-t-elle, les larmes aux yeux à la vue de l’étincelle dans ceux de Jack, qui avaient retrouvé toute leur chaleur.

Ç’avait été terrifiant de croire à sa colère et à son indifférence. Cela avait remué sa crainte la plus profonde : que les sentiments de Jack pour elle soient faux, que leur amour ne soit qu’un rêve. Mais à présent, serrée dans ses bras, elle comprenait que c’étaient ses craintes qui étaient fausses, et leur amour bien réel.

- Désolé de t’avoir fait vivre une chose pareille. Pardonne-moi, dit-il, le nez plongé dans ses cheveux.

La main de Jack tenait sa nuque avec tendresse, mais en y appliquant cette pression possessive qui donnait toujours à Theodora un frisson secret.

Elle secoua la tête. L’épreuve avait été dure, mais ils l’avaient affrontée ensemble. Leurs amis étaient sains et saufs, et leur amour triomphait de tous les maléfices. Désormais, plus rien ne pouvait les retenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   09 mars 2018
- La défamiliarisation, c’est-à-dire la désactivation des marqueurs de votre vampire d’origine, n’est pas un processus physique, lui expliqua celui-ci. Le poison présent dans votre sang est la manifestation de l’amour que vous éprouvez pour l’être en question. Ce que nous faisons ici, c’est éradiquer cet amour et désavouer son influence sur votre psychisme, ce qui élimine le poison. L’expérience peut être douloureuse, et son issue est imprévisible. Certains familiers se retrouvent si désemparés qu’ils passent très près de la mort. D’autres perdent tout souvenir de leur vampire. Chaque cas est unique, comme l’est chaque relation entre vampire et familier. Pouvez-vous me parler un peu de votre relation ?

- Nous étions amis. Je la connais depuis toujours. J’étais son Intermédiaire. Oliver constata avec soulagement que le médecin ne semblait pas désapprouver cette révélation. Je l’aimais, poursuivit-il. Je l’aime toujours. Pas seulement parce qu’elle est mon vampire … C’est bien davantage que cela.

- Que voulez-vous dire ?

- Je veux dire que je l’aimais déjà avant qu’elle m’ait mordu. Il repensa à la manière dont il avait voulu se convaincre qu’il ne l’avait aimée qu’après sa transformation. C’était faux. Il l’avait aimée toute sa vie. Il ne s’était menti à lui-même que pour se sentir moins mal.

- Je vois. Commençons par le commencement. Vous allez reprendre tous vos souvenirs heureux, un par un, puis les rejeter. Vous allez lâcher prise. Les paroles du psychiatre résonnaient directement dans sa tête. Il comprit que c’était une compulsion. Tu n’es pas lié à elle. Tu ne lui appartiens plus. Tandis que la voix calme du médecin continuait à bourdonner, des images se succédèrent dans l’esprit d’Oliver. Theodora à cinq ans : timide et mutique. Theodora à neuf ans : taquine et enjouée. Theodora à quinze ans : belle et calme. L’hôtel Mercer. Les gestes maladroits. Puis sa chambre d’enfance, où cela s’était finalement produit. Sa senteur douce, son parfum de jasmin et de chèvrefeuille. Ses crocs acérés lui perçant la peau. Oliver sentit que ses joues étaient mouillées. Il pleurait. C’était trop. Theodora occupait chaque recoin de son âme, de son sang ; elle lui était aussi nécessaire que sa propre peau. Il ne pouvait pas lâcher prise. Que se passait-il ? Il n’avait rien à faire là. C’était contraire au Code. Si le Sanctuaire l’apprenait, il serait renvoyé de son poste. Ce serait une humiliation pour sa famille ; leur réputation serait ruinée. Il ne se rappelait même pas pourquoi il était venu. Il commença à paniquer et se mit à chercher une issue, mais la litanie continuait et martelait la compulsion dans sa tête. Tu n’es plus son familier. Tu n’es personne. Non. Non. Ce n’est pas vrai. Oliver se sentait misérable et perdu. Il ne voulait pas lâcher son amour pour Theodora. Même si le chagrin l’empêchait de dormir et de manger. Il voulait s’accrocher à ces souvenirs. Son seizième anniversaire, où Theo avait peint son portrait et lui avait apporté un gâteau décoré de deux cœurs. Non. Il devait retenir tout cela… Il le fallait… Il le fallait… Non… il pouvait lâcher prise. Il pouvait écouter cette voix agréable, apaisante, et lâcher prise. Tout lâcher. Il n’était personne. Il n’était rien. Le cauchemar touchait à sa fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   09 mars 2018
Il se tenait devant elle, sous sa forme véritable, ses ailes d’ébène incurvées dans son dos, ses cornes sur le front.

Theodora, en regardant de nouveau l’anneau à son doigt, vit que c’était un anneau de feu noir.

[Sais-tu comment les anges ont été conçus ? ]

Elle fit non de la tête.

[Lorsque le Tout-Puissant créa le monde, il façonna les Premiers Nés. Les Anges de la Lumière : Michel, Gabrielle et leurs semblables furent taillés dans l’impalpable étoffe des étoiles. Les Anges des Ténèbres, eux, furent forgés dans la Matière Noire qui soutient la Terre. Car il n’est nulle Lumière sans Ténèbres. Je suis fait de feu et de fer, de braises et de soufre.

Lorsque nous fûmes bannis du Paradis, nous perdîmes à jamais une partie de notre âme. En châtiment, nous fûmes condamnés à ne plus jamais apprendre à aimer. Liés à un destin décidé depuis le départ. Azraël et moi ne nous sommes pas choisis ; on a choisi pour nous. Nous ne connaissions rien d’autre.

L’anneau que tu portes est une portion de mon âme que ta mère m’a aidé à recouvrer. C’est elle qui nous sauva des Ténèbres et nous guida vers la Lumière. Étant sa fille, tu es toi aussi un Ange de Lumière. Le feu ne te brûle pas. J’ai perdu cette bague pendant la crise de Rome. Mais elle m’a été rendue à présent.

Cet anneau a été béni par Gabrielle elle-même.

Je n’ai jamais donné cet anneau, ni mon âme, à personne. Azraël n’a jamais joué aucun rôle là-dedans.

Ceci est la seule partie de moi qui m’appartienne vraiment, et désormais, ceci est à toi. ]

Lorsqu’ils sortirent du Glom, Theodora s’émerveilla du sombre anneau qui ceignait son doigt. Il paraissait si terne et ordinaire ! Et pourtant, il cachait une secrète histoire de guerre, de sang, d’amour, de perte, de pardon et d’amitié.

- Je ne l’enlèverai jamais, promit-elle. Et moi aussi, j’ai une bague pour toi.

Cette fois, ses mains ne tremblèrent pas lorsqu’elle glissa l’anneau à son doigt. C’était un simple bandeau d’or. À l’intérieur était gravée la date du mariage de ses parents. En partant de New York, elle avait réussi à emporter quelques biens précieux.

Ceci était l’alliance de mon père, lui dit-elle mentalement. Elle est porteuse d’une protection dont l’a dotée ma mère lors de leur union. Je veux qu’elle soit à toi.

Ils se prirent les mains et, devant tous leurs amis, prononcèrent les paroles qui les liaient, des paroles qui ne pouvaient être retirées.

- Je me donne à toi et t’accepte comme mienne, déclara Jack d’une voix légèrement tremblante, les yeux humides.

- Je me donne à toi et t’accepte comme mien, répondit Theodora en écho.

Elle se sentait calme et sereine, et posait sur lui un regard plein d’amour.

C’était fait.

Ils étaient unis.

Lorsqu’elle releva la tête vers Jack, ses yeux émeraude étincelaient. Il rayonnait de joie, de bonheur, de fierté. Theodora sentit son cœur se gonfler d’amour. Envers et contre tout, ils étaient ensemble. Envers et contre tout, elle était à lui et il était à elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   09 mars 2018
Tôt le lendemain matin, dans l’intimité de leur lit, Theodora se blottit contre Jack. Le soleil entrait à flots dans la chambre, l’emplissant de chaleur. Le jour de leur union était arrivé. Elle sentit la main de son homme dans le bas de son dos, sa peau sur la sienne lorsqu’il la glissa sous le tissu léger. Elle se tourna vers lui de manière à être enveloppée, broyée dans ses bras.

Sans dire un mot, Jack couvrit de baisers sa joue et son cou, et Theodora sentit son corps passer sur le sien, peser sur elle. Ce soir, ils seraient unis.

Mais ce matin-là, ils étaient encore deux individus.

Après tous ces rendez-vous galants dans l’appartement secret, on aurait pu croire qu’ils avaient déjà sauté le pas. Mais non, elle était encore chaste. Encore innocente, quoique tout de même pas aussi naïve qu’une jeune vierge se glissant dans le lit nuptial, nerveuse et tremblante. Non. Pas innocente à ce point. Mais elle avait tenu à attendre pour ceci, à attendre d’être prête ; et à présent, elle ne voulait plus attendre.

Elle ouvrit les yeux. Jack la regardait. À sa question muette, elle répondit par un baiser. [Oui, mon amour. Oui. Maintenant. ]

Elle souleva le tee-shirt du garçon sur son torse et l’aida à s’en défaire, tout en caressant son corps du bout des doigts. Il était si beau, si fort…

Et il était à elle. Elle se sentait douce et souple en dessous de lui. Il avait la peau chaude, et tous deux étaient brûlants à l’intérieur.

Elle ne pouvait plus respirer, ne pouvait plus penser, elle ne pouvait plus que ressentir : ressentir ses baisers, ses caresses, son poids, leur unité à tous les deux.

Jack plongea ses crocs dans son cou et elle s’abandonna à lui, à l’amour, au plaisir, au contact de son corps partout sur elle – dans toutes les parties d’elle-même. Il la prit et la retint, et lorsque cela arriva, elle se sentit brisée, libre et neuve.

Elle ne pouvait plus s’arrêter de pleurer. Elle était trop heureuse, bien que « heureuse » ne fût pas le terme exact. C’était plus que cela. C’était fort et ça courait en elle comme si elle était une chandelle allumée, une extension de son amour et de son désir, un paquet de nerfs à vif. Elle se sentait ouverte, comblée, vaincue.

- Qu’est-ce qui ne va pas, mon amour ? lui glissa-t-il à l’oreille.

Le beau visage de Jack n’était qu’à un souffle du sien.

Elle l’attira plus fort contre elle et l’embrassa voracement. [Rien. Rien… Rien du tout. ]

C’était merveilleux, effrayant, maladroit, extatique, et le sang et la douleur lui donnaient le tournis. Mais le plaisir était plus fort, bien plus fort que tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Un doux oubli de soi.

Ce soir, ils seraient unis. Ce soir, elle serait à lui. Mais elle l’était déjà.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
34473447   27 avril 2013
Jack pivota vers Theodora.
- Je ne peux pas prendre un tel risque.
[Je ne peux pas prendre le risque de te perdre. ]
- Jack…
Elle lui saisit la main et regarda de nouveau la bague traîtresse qu’il avait au doigt.
- Je suis déjà en danger, mon amour, et tu ne peux pas me protéger à chaque instant.
Je sais me protéger moi-même. Et il faut que je te protège, toi, pensa-t-elle. Mais elle ne pouvait rien lui dire, ni en pensée ni en parole, sous peine d’être entendue par les Venator.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Melissa de La Cruz (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melissa de  La Cruz
SOMETHING IN BETWEEN is the thought-provoking new novel from Melissa de la Cruz, the #1 New York Times bestselling author of The Isle of the Lost and Return to the Isle of the Lost. Available October 4, 2016 (Seventeen Fiction from Harlequin TEEN)
She had her whole life planned. She knew who she was and where she was going. Until the truth changed everything.
Get Your copy: Amazon: http://bit.ly/2d9739I Barnes & Noble - http://bit.ly/2d0dcBQ iBooks - http://bit.ly/2deMrsU IndieBound - http://bit.ly/2cn3lbC Kobo - http://bit.ly/2d97KQu GooglePlay - http://bit.ly/2cFA0qVy
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'île de l'oubli - Qui est le fils ou la fille de qui ??

Qui est la fille de maléfique ?

Mal
Emma
Mel
Méchante

8 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Descendants - L'Île de l'Oubli de Melissa de La CruzCréer un quiz sur ce livre

.. ..