AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2110100567
Éditeur : La Documentation Française (22/10/2015)

Note moyenne : 2.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
France 2016 constitue un portrait actualisé de la France. Cet ouvrage clair et accessible apporte les informations objectives, factuelles et chiffrées qui permettent à chacun de mieux comprendre les grands sujets de la vie publique, économique, politique, sociale et internationale. 24 thèmes, présentés sous la forme de questions-réponses permettent d'en brosser un portrait vivant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nastasia-B
  06 février 2016
J'imaginais un livre de données brutes qui m'aurait permis d'avoir accès à certaines informations auxquelles on n'a pas nécessairement accès ou qu'on ne prend pas forcément le temps d'aller chercher activement.
Le fait qu'il soit édité par un organisme public, en l'espèce, La documentation Française, me laissait présager une sorte de reader's digest de la cour des comptes ou assimilés. Or, c'est tout autre chose. Dès que j'ai commencé à le lire, j'ai été ébahie, je n'en revenais pas, j'ai lu quelques pages, toutes sur le même ton et le même modèle et je l'ai refermé à jamais, sauf peut-être pour parler zététique avec mes amis un de ces jours.
Quelques données chiffrées sans grand intérêt, le tout englué dans une belle mélasse pro-gouvernementale. Dit autrement, une bonne petite propagande d'État destinée à nous faire avaler toutes les couleuvres qu'on nous fourre dans le bec à longueur de quinquennat depuis que le quinquennat existe et à nous formater à la doctrine TINA bien connue outre-Atlantique (There Is No Alternative).
La loi Macron vous déplaît ? Mais c'est pourtant pour votre bien mes braves gens. Vous n'êtes pas d'accord avec les réformes et les politiques engagées ? Alors vous n'avez pas bien compris, parce que vous êtes un peu cons sur les bords et nous on sait ce qui est bien pour vous. La réforme de l'éducation ? L'Europe ? La décentralisation ? La politique économique ? La santé ? C'est une merveille, n'est-ce pas ? Quoi, vous n'êtes pas convaincus ? Bon alors on va vous bourrer le mou un petit peu jusqu'à ce que vous répétiez après nous : « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et avec la meilleure politique possible. »
Bref, ce que j'espérais être un outil de meilleure compréhension s'avère être un outil d'enfumage et de manipulation, une vraie nullité partisane, un torche-cul propagandiste, utile seulement si vous êtes à cours de papier toilettes un jour de gastro-entérite. Zététiciens s'abstenir (bon déjà, rien que quand j'ai reçu l'enveloppe émanant de, je cite : La Direction de l'Information Légale et Administrative, j'ai nourri quelques soupçons sur son objectivité). Merci quand même pour cet envoi, merci à Masse Critique, mais j'ai rarement eu quelque chose d'aussi mauvais et trompeur entre les mains. Ceci dit, ce n'est que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
P. S. : en quatrième de couverture on peut lire, je cite : « L'essentiel pour rendre l'actu facile en trois temps – une présentation rapide et claire du sujet, – les 30 points indispensables pour démêler le vrai du faux, – les réponses à des questions d'internautes de vie-publique.fr pour être au plus près de vos préoccupations. » Là, excusez-moi, mesdames et messieurs les rédacteurs de la documentation française, mais ça me fait doucement rigoler. Je ne pensais pas que Chomsky avait raison à ce point : la fabrique du consentement, c'est vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          654
Davalian
  14 novembre 2016
Depuis quelques années, La Documentation française publie un outil intéressant : les données clés pour l'année à venir. le bilan du cru 2016 (cépage 2015) est plutôt mitigé.

L'initiative en elle-même mérite d'être saluée, car elle permet en peu de temps et à moindre coût d'avoir quelques éléments en tête sur un sujet. Les thématiques en question sont assez variées pour donner une impression de transversalité : économie, justice, société… Il y a beaucoup de choses ici, du moins en apparence.

La présentation est pertinente et plutôt bien vue : le texte d'un côté et les outils (graphiques) de l'autre. Dommage toutefois que ces derniers ne servent pas à grand-chose. Les données sont trop précises pour être retenues et trop peu précises pour être ré-exploitées (mieux vaut aller faire un tour sur le site de l'INSÉE). Les encarts explicatifs sont les plus intéressants et auraient mérité d'être plus nombreux.

Hélas, les intentions ne suffisent pas… les chiffres présentés ici sont curieusement datés. Il est rare d'avoir des données pour 2016 et encore moins pour 2015. le plus souvent il est question de chiffres remontant à 2013-2014. Un peu léger donc, surtout que nous avons affaire à une publication devenue annuelle. Par ailleurs, de nombreuses questions d'actualité ne sont pas traitées et l'on sent qu'il y a un temps de décalage entre la rédaction et l'édition, ce qui est dommageable à un livre qui s'inscrit dans l'immédiateté.

Bien souvent les explications données manquent de contenu et donnent une impression d'inachevé, mais il est difficile d'en vouloir aux auteurs, car l'objectif est ici généraliste. La prose est assez simple et l'on retrouve rapidement l'information que l'on cherche après une première lecture.

Voici donc un outil utile pour avoir un avis généraliste sur de nombreuses questions. Il est à recommander pour quelqu'un qui désire avoir une synthèse entre les mains ou qui veut s'informer de manière globale. Malgré quelques lacunes, il s'agit donc d'une lecture citoyenne à recommander à l'approche des élections de 2017.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Aikez
  15 février 2016
Un bon condensé des enjeux inhérents aux principaux sujets contemporains en France, du chômage à la laïcité en passant par la santé. Quelques données chiffrées, un rapide historique des évolutions dans le domaine en question et une explication du débat actuel. J'ai apprécié la concision du propos, qui permet en un coup d'oeil d'avoir un aperçu de la situation, avant d'approfondir à l'aide de recherches adjacentes.
Commenter  J’apprécie          30
BookShellFairy
  22 février 2016
Je ne sais qu'en penser... Cet ouvrage est volontairement noyé sous les statistiques, les données chiffrées qui nous arrivent dans tous les sens jusqu'à en gerber !
Quelques données seront utiles, pour le reste je rejoins l'opinion de Nastasia-B : c'est de la propagande pure et dure... Rien à ajouter !
Moi qui comptais me servir de cet ouvrage pour engranger des données afin de passer un concours c'est une déception !
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   02 février 2016
UNE REDISTRIBUTION DEVENUE DE MOINS EN MOINS EFFICACE : Plusieurs travaux récents dénoncent en revanche une évolution préoccupante du système fiscal français. Au gré de l'empilement des mesures fiscales, il serait devenu de plus en plus complexe et de moins en moins redistributif. Si l'impôt est progressif pour 95 % des ménages, il décroît en proportion du revenu lorsqu'on franchit le seuil des 5 % les plus riches. (p. 30)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
Nastasia-BNastasia-B   03 février 2016
COMMENT EST CALCULÉ LE POUVOIR D'ACHAT ?
On soustrait du revenu perçu des ménages les cotisations sociales et les impôts directs. Puis, on lui ajoute les prestations sociales. Cela donne le revenu disponible brut (RDB). Celui-ci doit ensuite être corrigé de l'évolution des prix à la consommation pour obtenir le pouvoir d'achat.
Afin de tenir compte de l'évolution de la composition des ménages, l'Insee calcule aussi le pouvoir d'achat par unité de consommation. Le revenu est divisé par le nombre d'unité de consommation (1 unité pour le premier adulte du ménage, 0,5 pour les autres personnes de plus de 14 ans, 0,3 par enfant de moins de 14 ans).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Nastasia-BNastasia-B   05 février 2016
En 2012, une personne seule qui a un revenu supérieur à 37 430 euros par an (3 119 euros par mois) fais partie des 10 % des Français les plus aisés. 50 % des Français ont un niveau de vie inférieur à 19 740 euros par an et 10 % sont sous le seuil des 10 610 euros (Insee).
Commenter  J’apprécie          280
autres livres classés : propagandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox