AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707320749
Éditeur : Editions de Minuit (05/03/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Bline revient dans la ville de son enfance où son père, un éminent spécialiste de la période seldjoukide a trouvé la mort dans de troublantes circonstances.
Benedikt Centaure-Wattelet dit monsieur Ben mange des saucisses aux lentilles à minuit passé, tout seul dans sa cuisine à Rode-Saint-Genèse près de Bruxelles. Trafiquant d'art, spécialisé dans la période grecque pré-chrétienne, il prépare sa dernière affaire, l'apothéose de sa carrière.
La... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
olivberne
  14 novembre 2012
Bertrand Delapeine a été mon collègue pendant deux ans, il venait de faire paraître ce livre quand je l'ai connu. Ce roman, c'est un peu lui: beaucoup de complexité, de profondeur et surtout de l'humour et de la fantaisie.
Le roman raconte deux histoire parrallèles, entre une jeune femme qui se cherche et un trafiquant sur le retour. C'est une suite d'événements rocamblesques, surprenants et innatendus pour finalement se faire rencontrer les deux personnages vers la fin, fin suprenante et innatendue, comme l'ensemble du roman.
C'est surtout le texte qui surpend, aussi complexe que l'histoire, Bertrand est toujours à la recherche du mot juste, d'une syntaxe complexe mais fluide, faites de phrases courtes mais pleines de figures de styles syntaxiques et il joue avec les nerfs du lecteur en doublant la voix narrative.
Un petit reproche (mais il le sait!): c'est un peu court, on aurait aimé plus de profondeur parfois.
Il y a du suspens, de l'action, des réflexions compliquées, c'est un roman à découvrir et à relire pour le savourer!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
haiter
  04 janvier 2010
Un éminent spécialiste de l'époque seldjoukide meurt assassiné dans des circonstances mystérieuses. Sa fille, Bline, revient à Istanbul pour récupérer les affaires de son père et se retrouve confronté à son passé et à certains mystères. Notamment des lettres qu'elle a écrire à une certain Benedikt Centaure-Wattelet, trafiquant d'oeuvres d'art véreux, alcoolique et vulgaire. Il se trouve que lui aussi est en Turquie pour une ultime et fructueuse affaire de trafic, en l'occurrence une tête du colossal d'Hercule.
A Istanbul, Bline enquête, s'interroge : "Ces lettres font naître des questions et bien loin de combler des manques ou de mettre en lumière des pans du passé de mon père, elles ouvrent de nouvelles zones d'ombre et accroissent le doute. Elles créent du vide." du vide entre elle et son père.
Comme toile de fond, de la Peine part du principe que le vide n'est pas le néant et ceci à travers le titre qu'il tire de l'expérience de Guericke : Les Hémisphères de Magdebourg. Magdebourg est devenue célèbre grâce à une expérience réalisée par Otto von Guericke (1602-1686), son bourgmestre, inventeur de la pompe à air. Chercheur en physique des vides, Guericke voulut "réfuter de façon spectaculaire la thèse communément admise de l'horror vacui. Non, selon lui, la nature n'avait pas horreur du vide". Pour le prouver, il se lança dans cette expérience qui consistait à faire le vide à l'intérieur d'une sphère de cuivre constituée de deux hémisphères creux simplement appuyés l'un contre l'autre ; "il accrocha chacun d'eux à des équipages de chevaux qui se révélèrent incapables de séparer la boule". Constat implacable : le vide n'est pas le néant. (Extrait du Monde 29/05/2009)
Le vide est la sensation qui se dégage de ce livre. On ne saisit nullement la double intrigue et la double narration. L'auteur essaye de nous passionner pour les zones d'ombres, mais sans succès. Des personnages insignifiants, des détails désuets ou plutôt sans fondement, bref, un condensé superflu (La seule note positive c'est le nombre de pages 160).

Lien : http://haiter.wordpress.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
haiterhaiter   04 janvier 2010
“Ces lettres font naître des questions et bien loin de combler des manques ou de mettre en lumière des pans du passé de mon père, elles ouvrent de nouvelles zones d’ombre et accroissent le doute. Elles créent du vide.”
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Video de Bertrand de La Peine (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand de La Peine
Bertrand de La Peine - La méthode Arbogast .Bertrand de La Peine vous présente son ouvrage "La méthode Arbogast" aux éditions de Minuit. Rentrée littéraire 2013. http://www.mollat.com/livres/la-peine-bertrand-methode-arbogast-9782707323071.html Notes de Musique : Immunity - Jon Hopkins
autres livres classés : fantaisisteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Tête de Turc !

De quelle pièce de Molière cette réplique est-elle extraite ? Que diable allait-il faire dans cette galère ? Ah maudite galère ! Traître de Turc à tous les diables !

Le bourgeois gentilhomme
Monsieur de Pourceaugnac
Les Fourberies de Scapin
La jalousie du barbouillé

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : turquie , turc , littérature , cinema , humour , Appréciation , évocationCréer un quiz sur ce livre