AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782234084414
288 pages
Éditeur : Stock (16/01/2019)
2.81/5   8 notes
Résumé :
« Le christianisme s’en ira. Je n’ai pas besoin de débattre de cela. J’ai raison et l’avenir le prouvera. Aujourd’hui, nous sommes plus populaires que Jésus. » Ainsi parlait Lennon en 1966.
Ne se mouchant pas du coude, les Beatles et autres idoles des jeunes pensaient alors remplacer Dieu. Cinquante ans plus tard, quoi de neuf ?
Dominante mais épuisée, la culture pop ne produit plus d’icônes – à l’inverse, le religieux revient.
N’est-il pas te... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lildrille
  17 février 2020
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=46564
J'ai mis la note de : 08/20
Mon avis : La prophétie de John Lennon constitue un roman particulier sur la musique et sur son évolution au fil du temps. Plus qu'une réflexion, bien plus qu'un roman historique, ce récit élabore une véritable critique, notamment envers certains genres qui fonctionnent très bien aujourd'hui, comme la pop ou l'électro. le narrateur, effectivement davantage porté vers les univers du rock'n'roll, n'hésite pas à dénigrer ce qu'il considère comme des styles outrageants, essentiels pour ceux qui ne peuvent rien comprendre aux paroles intelligentes ou aux rythmes travaillés. L'auteur offre un pamphlet plutôt insultant pour les lecteurs appartenant aux communs des mortels, c'est-à-dire à ceux n'évoluant pas dans sa classe sociale, qui semble ne pas écouter la même musique, ou vivre dans notre monde.
Le roman oublie de nombreux genres musicaux, comme le métal, le zouk, ou le reggae. Il traite principalement de l'apologie de la musique « religieuse », celle qui se situe au plus proche du divin, qui se joue d'abord dans les églises. Cette portée chrétienne, bien qu'expliquée par de nombreux témoignages d'artistes célèbres, et justifiée par l'ambition première de la musique qui, à l'époque, aurait apparemment voulu aborder les cieux, perturbera les lecteurs athées, comme les croyants, voire simplement ceux convaincus que la musique permettrait avant tout de s'évader et de rêver. Ce qui constitue un objectif bien assez louable à tout point de vue.
L'idée d'une musique religieuse nécessaire au bien de l'humanité aurait pu s'approcher d'une autre manière, sans ces critiques malsaines qui rabaissent tous les autres genres musicaux et qui les cantonnent à des configurations stupides. Pourquoi est-ce que prier Dieu serait-il plus intelligent, plus utile, que de porter un message d'espoir à ceux vivant en banlieue, par exemple ? Que l'on apprécie un genre ou non, reste bien évidemment une chose compréhensible. Ce qui l'est moins est le fait d'abominer tout ce que l'on n'aime pas écouter, sans parvenir à fournir des arguments objectifs.
La conclusion du roman n'apporte pas de solutions satisfaisantes, et reste en suspens. Les dialogues de ce roman se construisent de manière bien particulière, en omettant toute indication de ton ou d'identité de l'interlocuteur, s'enchaînant simplement par l'accumulation de tirets. Ces passages restent heureusement plutôt faciles à suivre, étant donné que le personnage principal parle peu, reste effacé devant les figures qu'il rencontre ou qu'il interview dans le cadre de sa profession. le héros de l'histoire apparaît comme une personne très influençable, qui a du mal à réfléchir par lui-même et qui ressent le besoin de connaître les avis de tous avant de décider. L'image qu'il renvoie reste plutôt décevante, et cela n'aide pas les lecteurs à s'attacher à cette personnalité en retrait.
Les artistes mis en scène dans cette histoire ont tous existé, et vivent encore pour la plupart. Leur parler énergique et leurs mots efficaces sont bien trouvés, permettent des dialogues énergiques, qu'il est agréable de suivre. Ils constituent d'ailleurs la force du récit : ils dévoilent des instants de vie de stars que l'on connaît, ou disparues de la scène, et nous offrent des analyses plus ou moins pertinentes sur certains modes de vie, magazines célèbres, ou genres musicaux. Ces rencontres apportent de quoi réfléchir à notre héros, et nous embarquent dans un monde caché, que l'on ne soupçonne pas forcément. Les célébrités se livrent, et certains mots sont touchants.
Les messages portés par ces personnalités constituent cependant principalement des réflexions négatives sur l'évolution de la musique, ainsi que sur leur propre vie, à présent bien terne, après un succès mondial effervescent. le ton du roman est déprimant, tout du long, et ne trouve qu'un ton optimiste dès qu'il est fait question de religion, comme si Dieu constituait la solution à tous les problèmes des protagonistes du roman, ce qui apparaît comme quelque peu réducteur, et peu séducteur pour nombre de lecteurs.
La prophétie de John Lennon, du nom de celui qui disait se prendre pour Dieu, en insultant ce dernier, selon le personnage principal de ce roman, est un récit qui dénonce une évolution tragique de la musique, la fin d'un rock ancien, aux paroles engagées, qui signifiaient quelque chose, et qui fait l'apologie du « C'était mieux avant ». Pourtant, la musique reste un art vivant, qui change, qui s'émancipe de son passé ou qui y revient, qui est en perpétuel mouvement. Ainsi, il est difficile de croire complètement à ce message attristant, qui voudrait nous faire remonter le temps, jusqu'aux Anciens qui composaient pour les rois et les règnes fastes, c'est-à-dire qui créaient une musique « de bobo », dont les paroles ne parlaient pas à tous.
Tous les styles et genres ont leur place, même si on ne les apprécie pas tous, et il est dommage que ce roman l'oublie, comme le fait que tous les artistes ne sont pas aussi malheureux que ceux interviewés pour ce récit.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
dacotine
  15 janvier 2019
Un roman surprenant, instructif et drôle !
Merci aux éditions Stock et à NetGalley qui m'ont permis de découvrir ce roman sur la musique : le rock et la pop.
le personnage principal, Louis de Calville , 32 ans qui porte un regard cynique sur la société de la musique, raconte sa quête : quête d'une inspiration pour écrire et produire un album de musique qui lui permettrait de rebondir, quête d'un son nouveau parmi ces sons actuels, cette pop universelle, quête d'une musique qui se devrait selon lui être mystique, une musique qui célébrerait la religion.
Un récit surprenant pour moi : au début j'ai été déboussolée, ne me sentant pas assez de culture du rock pour continuer la lecture, puis peu à peu j'ai été emportée par l'humour et j'ai suivi les péripéties du personnage, Louis, et sa vision cynique du monde du spectacle et de la musique…
Un récit instructif à l'humour décapant.
passeuredelivres.over-blog.com/2019/01/la-prophetie-selon-john-lennon-stock.html
Commenter  J’apprécie          20
Sovane
  03 août 2019
Un roman qui met en scène une sorte de double de l'auteur, critique musical en panne d'inspiration qui part dans une quête initiatique rocambolesque. Le temps qui passe semble être l'ennemi du musicien rock, tel est le constat du narrateur, Louis. Cet homme de 32 ans est à un tournant de sa vie de cigale, ou dans une impasse. Il part à la rencontre de célébrités du milieu de l'industrie musicale, qu'il ne se prive pas d'égratigner au passage. le texte tourne autour d'une déclaration de John Lennon, qui pensait vivre la fin du christianisme. Les récents évènements semblent néanmoins donner plutôt raison à Malraux dont la prophétie était : le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas. Sorti de l'aspect anecdotique le roman semble être un montage d'articles, plutôt bien rédigé mais le côté fragmentaire reste perceptible et m'a laissé sur ma faim.
Commenter  J’apprécie          10
mllemalenia
  12 février 2019
L'histoire est celle d'un musicien au carnet d'adresse bien rempli qui va soudain avoir une révélation, celle de la pop Chrétienne, pour laquelle il va partir en croisade. Ce point de départ sera alors le prétexte à une galerie de portraits caustiques de nombreuses personnalités du show-biz et de leurs (non-moins nombreux) petits travers.
Je dois dire que je suis assez mitigée sur cette lecture. L'auteur a une plume indéniable : rythmée, corrosive, on se délecte de ses petites piques assassines qui ne manquent pas d'humour. Cependant, on ne peut pas vraiment parler d'intrigue dans ce roman. L'histoire ne démarre pas, le personnage principal n'a ni saveur ni présence. On sent en réalité que ce n'est qu'un alibi pour le reste.  C'est drôle, bien écrit et vraiment très original. Cela sonne comme un excellent article journalistique. Mais du coup, c'est un peu long pour un article...
En résumé, j'ai eu l'impression d'assister à un long règlement de comptes entre l'auteur et le show-business. Drôle et enlevé, sans doute, mais cela ne constitue pas pour moi un "roman" avec une véritable histoire qui vous transporte et dont on a envie de connaître les tenants et les aboutissants.
A découvrir, tout de même, pour l'humour de l'auteur et ses bons mots...

Lien : http://mademoisellemalenia.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Didjmix
  12 mars 2020
Ce livre est un régal.
Le rock est-il mort ? Entre fictions et vrais dialogues, ce livre a, comme son auteur le dit, un côté poil-a-gratter fort divertissant.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Lexpress   30 janvier 2019
Dans La Prophétie de John Lennon, un musicien cherche l'inspiration dans notre monde déboussolé. Un roman pétillant.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LePoint   24 janvier 2019
Avec La Prophétie de John Lennon, Louis-Henri de La Rochefoucauld signe le roman le plus drôle de la rentrée (pour être franc, on n'a pas lu les autres).
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   07 février 2021
-- Que vous inspire le Nobel de Dylan ?
-- ça fait tellement réagir les cons que c'est un bonheur !
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Louis-Henri de La Rochefoucauld (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Louis-Henri de la Rochefoucauld vous présente son ouvrage "Châteaux de sable". Parution le 26 août 2021 aux éditions Robert Laffont. Rentrée littéraire automne 2021.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2545404/louis-henri-de-la-rochefoucauld-chateaux-de-sable
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
824 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre