AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782332805027
Edilivre-Aparis (05/09/2014)
3.83/5   3 notes
Résumé :
Avoir les pieds sur terre et l’esprit dans les airs est un recueil de poésie qui explore mes expériences personnelles de la vie, de mes amours, de mes rêves, de mes espoirs, de mes déceptions, mes colères en s’inspirant également du monde qui m’entoure et en observant les êtres humains. Ces textes et ces vers sont sincères, sensibles, tout comme je suis.
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Exutoire... Cri de révolte sur le papier quand les mots manquent dans les situations ordinaires de l'existence où, écorchés vifs par des attaques, des critiques, des injustices subies. l'on ne sait s'exprimer que par de la violence verbale non canalisée... Révélateur identititaire... Fantasmes cérébraux issus d'un esprit imaginatif flirtant avec le fantastique et le féerique... Reconstruction idéalisée dans un ailleurs intemporel et cosmique "inexistant" (?) d'un présent temporel et géographique décevant... Licence et éthique, volonté transformatrice et intransigeance dans ce que l'on voudrait voir accompli par les autres (dans l'aveu que l'on ne pourrait le faire soi-même lors même qu'on rêverait de l'avoir fait), renversement des murs dans la passion créatrice ou destructrice (n'est-ce pas la même chose ?) et conservatisme arc-bouté sur des valeurs authentiques que l'on est seul à connaître parce que l'on est prophète. Sentiments à la source devenant tout soudain fleuve torrentiel pour tout bousculer sur son passage et rêves d'ataraxie en plein bonheur indestructible et incorruptible.

Telle est la poésie de Julie de la Vega. Prenante, dérangeante et atomisante.

Mais somptueusement naïve, comme si l'auteure croyait en des lendemains meilleurs ici-bas, ce que l'écriture, véhicule de l'espoir, peut lui permettre d'entrevoir. A condition que le monde change. Ne nous y trompons pas cependant : Julie de la Vega sait où sont les limites, mais elle voudrait les repousser plus loin, et cela sans cesse.

Commenter  J’apprécie          490

Je dois dire que ce n'est pas le genre littéraire que je lis tous les jours. Alors quand Julie de la Vega m'a contactée, je me suis dit: pourquoi pas? J'ai lu un poème de temps en temps, le soir ou quand j'avais le temps et j'ai été agréablement surprise. Pour moi qui suis totalement novice voire ignorante envers ce genre, je n'ai pas prêté attention à la forme mais plutôt au contenu, au message que chaque poème divulgue. Les sujets sont variés, ça parle de la vie, du couple, du monde, de valeurs...et de bien d'autres choses. Bref, si vous aimez la poésie, si vous aimez les jolis mots couchés sur le papier avec beaucoup de sensibilité, d'émotions, d'humanité, je vous conseille ces livres qui font du bien. Ce sont des livres à partager sans aucun doute.

Ma page facebook Au chapitre d'Elodie


Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation

Etre une femme

Ici et sur bien d'autres territoires

Toujours à la recherche d'espoir

Ici on veut gagner du respect à tout prix

On convoite les simples droits de la vie

Là-bas elles passent leurs jours à essayer d'exister

Et doivent être capables de tout pour se protéger

Il leur est interdit d'aimer

Ici et ailleurs

Nous restons malgré tout vulnérables

Et nous restons toujours sur nos gardes

Commenter  J’apprécie          414

J'ai souffert, j'ai fait souffrir, mais j'ai aimé

Tendrement, délicieusement, délicatement j'ai aimé.

Commenter  J’apprécie          344

La douleur ne s'enfuit pas

Le temps n'y change rien

Le chagrin vous possède

Commenter  J’apprécie          360

Sur mon cœur

Il se sent comme chez lui

L'idolâtre pour un jour, pour une nuit

Commenter  J’apprécie          252

Sur mon cœur (Extrait4 sur le site Edilivre) Promotion format eBook a 1,99euros

Va-t’en

Va-t’en

Laisse-moi quitter cette case

Je peux bien étaler des phrases

Y apporter ma rime et montrer de quoi je suis capable

Va-t’en

Laisse-moi quitter ce fléau

Enlève cette étiquette qui me colle à la peau

Car mieux que cela je vaux

Va-T’en

A coup d’écrits, de mots

J’effacerai tous mes maux

Je ne suivrai pas le troupeau

Va-t’en

Je briserai tous les murs

Dans lesquels on m’a cloisonné

Je m’envolerai loin de cette destinée

Je m’évaderai dans un univers plus pur

Regardez-moi, regardez-moi

Je ne suis pas ce que l’on voit

Je ne suis pas ce que l'on croit

Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : poèmesVoir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1083 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre