AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781524749941
234 pages
Éditeur : Dutton Books for Young Readers (14/02/2017)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Après la tragédie, Marine a tout quitté sans prévenir, pas même sa meilleure amie qu'elle aimait peut-être un peu trop. Jusqu'au jour où celle-ci vient lui rendre visite...

Marine n'a plus reparlé à personne de son ancienne vie, du jour où elle est partie sans regarder derrière elle. Personne ne connaît la vérité sur les dernières semaines qu'elle a passées au lycée. Pas même sa meilleure amie, Mabel. A des centaines de kilomètres de la côte Ouest cal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
filledepapiers
  29 novembre 2020
TW : Deuil.
Diversité : personnages lgbt (romance F/F)
Malheureusement, j'ai eu du mal à accrocher au roman. Dès le début, il y a certaines longueurs et j'ai trouvé le récit un peu plat. Avec un peu de recul, je me dis que cela est peut-être voulu, de la part de l'autrice. Pour que les lecteur.ice.s ressentent ce que Marine vit et endure à ce moment-là. le silence et la solitude.
J'ai dû attendre un peu plus de la moitié du roman pour enfin entrer dans l'histoire car il y avait, enfin, des doutes et des révélations. Ce qui donne, je trouve, un peu plus de profondeur au récit !
Toutefois, l'autrice révèle quelques points intrigants mais nous laisse littéralement sur notre faim. Elle fait le choix de ne pas les exploiter. Ce qui est, à mon sens, dommage parce qu'ils auraient pu faire partie d'une bonne intrigue.
Le récit est ponctué de flash-back permettant de nous plonger dans les souvenirs de Marine et d'en savoir un peu plus sur son histoire, qu'elle souhaitait enfouir au plus profond d'elle. Qui plus est, cela nous permet de comprendre un peu mieux son comportement dans le « présent ».
Nina LaCour aborde des sujets divers et variés tels que : l'amitié, le deuil, l'amour ou encore, la notion de parentalité. Elle expose aussi de nombreuses références et métaphores. Les citations de Jane Eyre, qui parcourt le texte tout du long, sont juste parfaites car on perçoit un parallèle entre les deux héroïnes.
L'isolement, les angoisses et les inquiétudes se ressentent fortement dans le choix d'écriture de l'autrice. Ce sont des phrases poétiques simples, assez monotones et fluides, qui insistent sur la tristesse et l'éloignement de Marine.
En toute sincérité, je pense avoir mis la barre trop haute. de ce fait, je ressors déçue et mitigée de ma lecture. Cependant, je ne peux pas nier que cette histoire est belle et apporte de beaux messages d'espoir. Je pense que pour apprécier cette lecture, il faut prendre un certain recul.
Lien : https://filledepapiersblog.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Mavic_lit
  28 décembre 2020
Voici une histoire mélancolique où l'on retrouve malgré tout une lueur d'espoir.
Une histoire tendre d'une jeune adulte qui voit sa vie basculée du jour au lendemain après un tragique événement, celui de la mort de son grand-père.
On va d'ailleurs en découvrir plus au fil des pages, au fur et à mesure que l'on apprend à connaître Marine, la protagoniste de Tout va bien.
C'est une belle histoire et pourtant je suis passée complètement à côté.
Pourtant, les thèmes présents dans ce livre sont intéressant et ils sont surtout abordés d'une façon poétique et douce. Ici, l'auteure nous parle du deuil, de la recherche et de l'acceptation de soi mais aussi de l'amitié et de l'amour sous toutes ses formes.
Cependant j'ai trouvé que cela n'était pas forcément exploité à 100% et que certaines choses restent un peu en surface sans que le sujet soit plus approfondie.
Et c'est dommage.
En même temps, un peu difficile de creuser certains sujets quand le livre est aussi court. du coup, j'avoue que je n'ai ressenti que très peu d'empathie envers Marine, qui m'aura même plutôt laissée de marbre.
Pourtant, j'ai bien compris qu'elle fuyait pour échapper à certaines blessures profondes malgré qu'on ne sache de quoi il en ressort dans la première partie du livre et qu'on l'apprenne plus tard, un peu trop tard... En effet, les explications ont tardés à venir, pour ma part, et j'ai fini par me lasser un peu de ce que je lisais.
D'autant que je suis restée quelque peu dans l'incompréhension quand au pourquoi du comment et surtout sur le rôle de certains personnages dans l'histoire. J'ai eu la sensation qu'ils étaient là juste pour permettre une avancée dans l'histoire de Marine sans jamais avoir de véritable rôle à y jouer. Chose qui ne m'a clairement pas aidé à créer un lien avec eux mais aussi avec les personnages principaux.
Personnellement, j'ai beaucoup apprécié le côté mélancolique qui se dégage de Tout va bien, d'une manière générale. Cela amène une certaine douceur à l'histoire et c'est une des principales raisons pour laquelle je n'ai pas abandonner ma lecture. Ca et parce qu'il était relativement court... peu d'arguments en sa faveur je dois bien l'avouer...
Surtout que j'ai été vraiment frustrée de ne pas obtenir plus d'explications sur certains gestes ou certains événements qui s'y déroulent. J'ai eu la sensation de rester sur ma faim et de manquer d'informations pour vraiment ressentir quelque chose.
D'ailleurs, le dénouement m'a un peu laissé perplexe parce que je ne m'attendais pas du tout à cela et que pour le coup, ça ne m'a pas convaincu. J'ai eu l'impression que ça arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe et que tout arrive beaucoup trop rapidement. Mais cela n'est que mon avis personnel et je ne rentrerais pas plus dans les détails pour éviter de spoiler ou d'en dire plus qu'il n'en faut.
En bref,
Sachez juste que malgré un début prometteur, le charme n'a pas opéré sur moi notamment parce que ça "manquait de profondeur" (je ne trouve pas d'autres mots pour exprimer mon ressenti) ou en tout cas je m'attendais à plus d'explications. Tout se dévoile sur la fin, ce qui intervient un peu tard à mon sens et j'en suis ressortie avec encore pas mal d'interrogations.
Cependant, je ne peux nier la douceur des mots de l'auteur qui pourra en séduire plus d'un.
Evidemment, cela n'est que mon avis et il n'engage que moi. Je ne peux que vous inviter à vous faire le votre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lectriceindienne
  16 janvier 2021
Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce roman !
Ayant un bon souvenir de Tiens Bon, de la même auteure, j'étais curieuse de découvrir celui-ci, d'où mon choix de le recevoir. Bien évidement, l'objet livre m'a également poussé à le prendre. D'ailleurs, chapeau à Hugo New Way pour ce magnifique travail éditorial.
Dans cette histoire, nous apprenons à connaître Marine qui a tout quitté, même sa meilleure amie Mabel, lorsqu'elle a perdu son grand père, sa seule famille. Depuis, elle n'a plus donné signe de vie, jusqu'aux fêtes de fin d'année où Mabel compte la rejoindre dans son dortoir à l'internat. Cette dernière compte bien la sortir de sa solitude et du silence qu'à généré sa douleur.
J'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher aux premières pages, qui présente beaucoup de lenteur. Il ne se passe pas grand chose dans la première moitié. Je n'ai pas non plus réussi à m'attacher aux personnages malheureusement. Au final, je me suis quelque peu ennuyée pendant ma lecture, bien que l'histoire était prometteuse. À mon sens, les sujets traités par l'auteure n'étaient pas suffisamment approfondis. Ce qui n'est pas étonnant pour un roman aussi court.
Le deuil est quelque chose qui affecte chaque personne de manière différente et je trouve que l'auteure l'a très bien retranscrit. L'histoire est authentique et les thèmes abordés sont forts ! En effet, ce roman traite de solitude, de deuil et d'amitié/amour. Néanmoins, l'auteure traite plus de ces deux premiers sujets que de la romance F/F.
Bien que j'ai aimé cette histoire, je n'ai pas été émotionnellement impliquée. Je pense que c'est le genre d'histoire qui affecte chaque personne différemment. Je trouve que, même si les émotions n'étaient pas au rendez-vous, ça reste un roman important qui rappelle que l'on est pas seul.e. J'aime toujours autant la plume poétique de Nina LaCour, et au final, c'était un bon roman, mais pas mémorable.
Lien : https://lectriceindienne.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  06 janvier 2021
Tout va bien - Nina LaCour
Pour les amateurs de littérature de Young Adult, Nina LaCour fait partie des autrices de référence dans le genre. Aussi j'ai été plus que ravie d'apprendre qu'après la parution de Tiens bon, Hugo New Way avait dé- cidé de traduire un autre roman de l'autrice, et pas n'importe lequel : l'un de ses plus célèbres, emballé dans une sublime couverture. Un roman qu'il me tardait de découvrir puisque j'avais particulièrement aimé le précédent. Une très belle histoire bien qu'elle m'ait moins convaincue que la précédente.
Après l'été, Marine est partie, sans rien dire à personne. Personne, pas même Mabel sa meilleure amie à qui elle n'a plus donné signe de vie. Et depuis elle essaye de continuer à vivre sa vie en oubliant la tragédie qui lui a fait perdre la seule famille qui lui reste. Mais voila les fêtes de fin d'année qui arrivent et Marine attend, seule, dans la résidence universitaire. Elle attend la visite de Mabel qui compte bien comprendre et faire sortir Marine du mur de silence et de solitude dans lequel elle s'est enfermée.
Une fois encore Nina LaCour ne nous propose pas une lecture légères et divertissante mais plutôt l'une de celles qui font pleurer, réfléchir et vous laisse pensifs et un peu chamboulés à la fin. L'autrice évoque une fois encore des sujets forts comme le deuil, la dépression, la maladie ou les secrets de famille, ce qui rend ce livre à la fois fort et particulier. J'ai eu plus de mal que dans son roman précédent à être totalement touchée par l'histoire, qui est à mon sens un peu trop survolé par moment.
En effet il y a beaucoup de choses dans cette histoire, dans laquelle on alterne temps présent, avec Mabel et Marine à New York et temps passé. On suit donc plusieurs arcs narratifs et dès le tout début l'on comprend bien qu'il y a quelque chose que Marine ne nous dit pas, un secret. Et si pendant un temps on pense que cela à tout à voir avec Mabel on se rend rapidement compte que c'est bien plus compliqué et sombre que cela. Il y a une sorte de lenteur, de torpeur presque dans ce récit raconté par Marine, elle-même plongée dans une langueur triste.
J'ai eu un peu de mal à m'attacher à Marine qui nous laisse difficilement entrer mais j'ai été touchée par ses émotions, la douleur surtout. Cependant tout comme Mabel on a par moment envie de la secouer pour tenter de comprendre ce qui s'est passé et pourquoi elle est partie sans rien dire. Et comme Mabel on lui pardonne de ne pas toujours être très coopérative, muselée par sa pudeur et son chagrin.
J'ai été plus touchée par Mabel, une amie comme on voudrait tous en avoir une, qui pardonne et qui soutient même lorsqu'on a tout fait pour la repousser ; les parents de Mabel, aimants et tendres ; le grand-père de Marine, fantasque et particulier. Chacun des personnages est un pilier dans la vie de Marine mais nous rappelle aussi combien la jeune femme est seule et ce depuis toujours ou presque.
Concernant l'histoire en elle-même nous suivons les quelques jours que passe Mabel et Marine ensemble durant lesquels nous apprenons en même temps que Mabel la vérité sur les événements tragiques qui ont poussés Marine à s'enfuir sans se retourner. Une fois encore j'ai été bluffée par le talent descriptif de Nina LaCour qui nous fait tout voir, tout ressentir dans ce roman très contemplatif. Une fois encore c'est une véritable oeuvre artistique que nous propose l'autrice, aussi bien dans le fonds que dans la forme.
Un roman aux sujets puissants et importants, écrit avec beaucoup de talent. J'ai cependant été un peu moins prise par cette histoire que par la précédente. En cause ? Des moments narratifs un peu brouillons à mon sens, beaucoup trop de choses dites à demi-mots et pas assez de réponses. Une histoire d'amour au sens large du terme, de deuil, de souvenirs qui prennent toute la place. Un roman qui nous rappelle que parfois certaines questions restent sans réponse et que nous devons apprendre à faire avec parce que quels que soient les obstacles, la vie est belle et vaut la peine d'être vécue. Il me tarde donc de retrouver d'autre ouvrages de Nina LaCour.
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chaton_livresque
  28 novembre 2020
Il y a des fois où on sent que le livre est bon mais on n'arrive pas à accrocher. C'est frustrant est et c'est exactement le sentiment que j'ai eu avec ce livre
Avant toute chose j'aimerais rappeler que c'est mon avis et que s'il vous tente je vous encourage à le lire pour vous faire votre propre avis.
Le résumé était très prometteur, j'avais l'impression que j'allais plonger dans un livre rempli de suspens et d'intrigue. Seulement je suis restée sur ma faim. En effet l'auteure soulève des questions qui nous intéresse, des questions dont on veut connaître la réponse. Cependant le récit reste assez plat et j'ai fini par perdre l'envie d'en savoir plus. Je dois avouer que dès les premières pages j'étais perdue ne comprenant pas vers quoi l'auteure voulait nous emmener.
Je n'ai pas réussi non plus à m'attacher aux personnages. Je savais qu'ils étaient bien construits car ils arrivent parfaitement à retranscrire les sentiments difficiles (tristesse, solitude) mais je suis restée en retrait durant cette histoire. Je n'ai pas su éprouver d'attache
L'écriture était très belle et assez poétique. C'est aussi pour ça que je sais que ce roman est bon, les sentiments sont bien retranscrits, l'écriture superbe et les thèmes forts seulement je suis passée à côté.
J'ai aussi décidé de lire ce livre car on me parlait de romance FF, je voulais tester ce genre de romance et voir les idées fortes que l'auteure allait intégrer. Je suis restée dans les perspectives car on en parle pas tellement. J'ai l'impression que le thème est un peu passé à la trappe.
Bref, ce fut une déception pour moi et comme je vous l'ai dit c'est frustrant car je sais que le roman est bon mais je suis tout simplement resté en retrait. Je n'ai pas su plonger dans l'histoire et être aux côtés des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
filledepapiersfilledepapiers   29 novembre 2020
La vie est fugace et fragile. Le moindre changement brutal pourrait la déchirer.
Commenter  J’apprécie          70
filledepapiersfilledepapiers   29 novembre 2020
Il existe plusieurs degrés d'obsession, de conscience, de chagrin, de folie. Durant ces jours passés au motel, je les ai soupesés, comparés. J'ai essayé de comprendre ce qui se passait mais, chaque fois, cela tournait court. Chaque fois que je croyais avoir compris, le fil conducteur finissait par m'échapper et je me retrouvais à mon point de départ.
Le trou noir de l'ignorance.
Difficile de s'y soumettre.
Pourtant, c'est là qu'on vit, la plupart du temps. Je crois que c'est notre cas, inutile donc de s'y sentir isolé. Je ferais mieux de m'y installer, confortablement, d'élire domicile dans l'incertitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BellesEndormiesBellesEndormies   22 novembre 2020
Adossée au mur sur mon lit, je regarde la neige qui s’est remise à tomber. Je rêve du fracas de l’océan, d’une journée fraîche mais sèche, de cette impression qui vous prend à l’arrivée de gros nuages dans le lointain. De ce soulagement après la sécheresse. De cette impression d’être confinée à la maison. Le bois dans la cheminée, la chaleur, la lumière.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   20 novembre 2020
Je me demande s'il existe un flux secret reliant les gens qui ont perdu quelque chose. Pas une chose habituelle, plutôt de celles qui vous détruisent la vie, anéantissent votre être, si bien que lorsqu'on se regarde ensuite dans la glace, ce n'est plus son visage qu'on aperçoit.
Commenter  J’apprécie          00
filledepapiersfilledepapiers   29 novembre 2020
Je me demande s'il existe un flux secret reliant les gens qui ont perdu quelque chose. Pas une chose habituelle, plutôt de celles qui vous détruisent la vie, anéantissent votre être, si bien que lorsqu'on se regarde ensuite dans la glace, ce n'est plus son visage qu'on aperçoit.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Nina LaCour (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nina LaCour
Le nouveau roman New Way de Nina Lacour est enfin disponible ! Après la tragédie, Marine a tout quitté sans prévenir, pas même sa meilleure amie qu'elle aimait peut-être un peu trop...
autres livres classés : solitudeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1176 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..