AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

RAIZER (Sébastien) (Traducteur)
ISBN : 2910196607
Éditeur : Camion Blanc (01/02/2006)

Note moyenne : 2.58/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Appelé "Le Pape Noir" par nombre de ses disciples, Anton LaVey a fait le premier pas du chemin qui allait le mener vers la Grande Prêtrise de l'église de Satan lorsqu'il avait 16 ans et qu'il jouait de l'orgue au cours d'un carnaval : "Le samedi soir, je voyais des hommes convoiter des femmes en train de danser a demi nues, et le dimanche matin, alors que je jouais de l'orgue dans la messe évangéliste à l'autre bout du carnaval, je voyais ces mêmes hommes assis avec... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
salingerJD
  25 juillet 2015
Tout à fait d'accord avec Guillaume. J'ai lu tout Nietzsche, tout Schopenhauer. Attention à la version " Hollywoodienne " du satanisme. Ce n'est pas étrangler des poulets sur un autel ! il ne s'agit pas de ça du tout ! Je reproche d'ailleurs énormément le coté marketing de cet éditeur, qui publie à prix d'or des textes libre de droit ou disponible par ailleurs au quart du prix. Le satanisme est simplement la négation du dieu judéo chretien. Lavey y ajoute des éléments folklorique du cinéma. Ce livre n'est pas " La bible " dans le sens , le seul texte que tout " sataniste " devrait suivre ; il s'agit tout bêtement d'un texte d'un hippie des 60's, qui a trouvé un titre accrocheur.. Donc les comparaisons avec la Bible/Torah etc n'ont absolument pas lieu d'être ( cela reviendrait à vénérer le livre " la bible Linux " :) )
Commenter  J’apprécie          90
GuillaumeTM
  29 mars 2013
Ce livre n'a que peux d'intérêt étant donné que le sieur Lavey ne fait que piocher dans la philosophie de Nietzsche, dans Aleister Crowley via Rabelais. Il nous raconte sa vie lorsqu'il jouait de l'orgue dans les bals du samedi soir et le lendemain à l'église. Ce Anton Lavey est pour moi, avant tout un charlatan qui profita des années 60 (une décennie de grande ouverture culturelle) pour propager ses doctrines élitistes et mensongères en prenant comme nom, par soucis de subversion, Satan. La lecture de ce livre n'est pas franchement nécessaire.
Commenter  J’apprécie          62
kpotrapeliouk
  11 février 2017
Voilà un livre qui porte un titre bien subversif, mais après l'avoir lu j'ai trouvé que c'est un texte inoffensif et qui serait plutôt destiné aux adolescents confus en quête d'indépendance et qui essaient d'affirmer leur personnalité encore floue. En gros, ça dit qu'il faut développer son esprit critique (on est plutôt dans les Lumières que dans le satanisme), et assumer sa sexualité. Un bouquin plutôt gentil et en rien satanique, donc (enfin, il l'aurait peut-être été s'il avait été publié au Moyen Âge...).
Commenter  J’apprécie          32
Orha08
  22 octobre 2017
Une oeuvre géniale ! J'ai beaucoup aimé mais la noirceur de ce livre par moment m'a dérangé, j'étais souvent mal à l'aise ! Beaucoup de jolies idée ici mais je ne serai jamais sataniste je pense meme si je trouve certaines choses très vraies
Commenter  J’apprécie          10
danyperezlabelle
  13 septembre 2017
J'ai hate
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
HekahmHekahm   09 août 2015
Le satanisme prêche pour une forme modifiée de la Règle d'Or. Notre interprétation de cette règle est : "Agis envers les autres comme ils agissent envers toi". Parce que si vous "agissez envers les autres comme vous aimeriez qu'ils agissent envers vous", et qu'en retour ils vous traitent mal, il va à l'encontre de la nature humaine de continuer à les traiter avec des égards. Vous devriez agir envers les autres comme vous aimeriez qu'ils agissent envers vous, mais si votre politesse n'est pas payée en retour, traitez-les avec le courroux qu'ils méritent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
GuillaumeTMGuillaumeTM   07 juillet 2013
Satan, le diable en chef du monde occidental, était à l'origine un ange dont le rôle consistait à rapporter à Dieu les fautes des hommes. Ce n'est pas avant le quatorzième siècle qu'il commença à être représenté comme une divinité diabolique, moitié homme et moitié animal, avec des cornes de bouc et des sabots. Avant que le Christianisme ne lui donne les noms de Satan, Lucifer, etc; le côté charnel de la nature humaine était gouverné par des dieux alors appelés Dionysos, ou Pan, que les Grecs représentaient sous les traits de satyres ou de faunes. Pan était à l'origine un dieu bienveillant, et symbolisait la fertilité et la fécondité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GuillaumeTMGuillaumeTM   07 juillet 2013
La plupart de ceux qui s'emploient sans relâche à vouloir donner la preuve de leur émancipation vis-à-vis de la culpabilité sexuelle sont, en fait, enfermés dans un plus grand esclavage sexuel que ceux qui acceptent simplement l'activité sexuelle comme faisant naturellement partie de la vie, et ne font pas toute une histoire de leur liberté sexuelle.
Commenter  J’apprécie          60
PsychikFabPsychikFab   04 avril 2019
Le "sacrifié idéal" peut être déstabilisé du point de vue émotionnel, mais il peut tout de même porter de sérieuses atteintes à VOTRE tranquilité, et à VOTRE solide réputation. "Maladie mentale", "dépression nerveuse", "inadaptation", "névrose anxieuse", "foyer brisé"...ont trop longtemps constitué des excuses confortables pour des actes irresponsables et malsains. Quiconque déclare: " nous devons essayer de comprendre" ceux qui gâchent la vie de ceux qui ne le méritent pas, ne fait qu'aider à propager un cancer social! Ceux qui excusent ces êtres humains enragés méritent tous les coups qu'ils reçoivent!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GuillaumeTMGuillaumeTM   07 juillet 2013
Au sens courant du mot, il y a autant d'interprétations de Dieu qu'il y a de gens différents. Cela va de la foi en un dieu qui est une sorte de "conscience cosmique universelle", jusqu'à la croyance en une divinité anthropomorphique avec une longue barbe blanches et des sandales, qui tient les comptes de chacune des actions de chaque individu.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Anton Szandor LaVey (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anton Szandor LaVey
Anton La Vey and his calliope (en anglais)
Dans la catégorie : Autres religionsVoir plus
>Religion>Religion comparée. Autres religions>Autres religions (171)
autres livres classés : satanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre