AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de keisha


keisha
  20 avril 2013
Lu presque entièrement dans la salle d'attente d'un centre hospitalier (le souci du détail me perdra)(je précise cependant à mes fans inquiets que je me porte plutôt bien), ce recueil de nouvelles fort bien écrit, homogène et varié à la fois, apporte toute satisfaction, et pourrait faire basculer les non amateurs de nouvelles de l'autre côté de la force.

Denis Labayle a délaissé le stéthoscope pour le stylo, et sait nous faire pénétrer dans cet univers de médecin hospitalier qui fut le sien. Parfois on sent le vécu, quand dans La révoltée des Quatre Saisons, il fait parler une SDF à qui on n'offre qu'un lit d'hôpital ou une place dans une institution d'accueil pour personnes âgées, alors que pour bien moins cher on aurait pu l'aider autrement à couler des jours plus heureux, décents et libres. Berthe la clocharde et son franc parler disent tout haut ce que pense l'auteur.
Grandeurs et servitudes de la médecine, avec le jour du 14 juillet, vérités et mensonges face à une malade attirante avec le mensonge amoureux, l'épuisement guettant le praticien ne sachant pas se protéger, dans La dérive, voilà du réaliste bien mis en fiction.
En revanche, j'ose espérer que certaines nouvelles sortent de la pure imagination de l'auteur, telles le repenti et son tueur à gages, et surtout L'inquiétant M. Kervet, posant cependant le problème des soins face aux croyances du patient. Sans oublier une incursion vers d'autres médecines, avec le ventre de Célestine.

Recueil en parfaite santé, peut quitter la librairie. Aucun risque d'abus ou d'effets secondaires négatifs. A consommer sans modération.
Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus