AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2373420279
Éditeur : Editions du Petit Caveau (02/05/2016)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Chevaliers désabusés, destinées obscures, mélodies surgies des profondeurs ou murmures du diable qui s'insinuent dans notre monde... Denis Labbé, d'une plume ciselée, nous envoute par ses textes nimbés d'ombres et de fantastique, nous transportant d'un écho à l'autre pour mieux nous surprendre. Entre personnages historiques et décors gothiques, veillez à ne pas perdre votre âme au détour d'une page...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
PauseEarlGrey
  18 mai 2016
Echos Obscurs dans la lignée des romans noirs
Dans toutes les nouvelles, on retrouve cette ambiance qui hante les romans noirs les plus célèbres, des Mystères d'Udolphe à Frankenstein en passant par le célèbre Melmoth rédigé par Charles Robert Maturin qui n'est autre que le grand-oncle d'Oscar Wilde. Ce dernier l'apprécie beaucoup puisqu'il signa certaine de ses oeuvres (ses écrits post emprisonnement) du nom de Melmoth. Denis Labbé ne cesse, d'ailleurs, de faire des références littéraires à ces auteurs mais également aux auteurs qui ont marqué le XIXe siècle comme Balzac que l'on retrouve même en tant que personnage dans « L'oeil était là ».
C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai beaucoup apprécié : retrouver les noms d'artistes réputés à cette époque car ayant rédigé un mémoire sur Oscar Wilde et le XIXe anglais, je connaissais la plupart des références. Je ne sais pas pour vous, mais c'est une chose que j'aime toujours beaucoup dans un livre que je lis, me dire « ah oui, je connais, je sais de quoi tu parles ! » Ce sont de petites fiertés personnelles je trouve.
Et bien évidemment, de par l'influence de ces auteurs de romans noirs, les nouvelles nous transportent dans des ambiances qui nous font frissonner et qui sous-entendent que le monde que l'on connaît n'est pas si connu que ça. En lisant, j'ai souvent pensé au Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde, mais aussi au film, La Neuvième Porte dans lequel Johnny Depp joue et qui fait particulièrement peur. A éviter de lire avant de dormir donc, histoire d'éviter les cauchemars parce-que cette ambiance est très bien maîtrisée par Denis Labbé.
Pacte avec le diable
Le thème principal et qui revient assez régulièrement dans les nouvelles de Denis Labbé, c'est celui de pacte. Bien qu'on ne sache jamais vraiment la nature des créatures avec qui les personnages établissent ce pacte, on pense immédiatement au Diable car qui n'a jamais entendu cette expression « passer un pacte avec le diable » et que l'on retrouve même dans la mythologie grecque avec Thésée qui descend aux enfers pour chercher sa femme et qui peut la récupérer à condition qu'il ne se retourne jamais pour voir si elle le suit bien. Et évidemment, tout comme Thésée, le pacte tourne mal et laisse les personnages souvent au bord de la folie et/ou de la mort.
Ce thème est totalement en phase avec l'ambiance gothique du recueil et j'ai beaucoup aimé m'y plonger dedans à cause de cette homogénéité que l'on retrouve dans le recueil. Toutefois, à force d'homogénéité, j'ai du me rendre compte que j'avais des attentes auxquelles le livre n'a pas répondu. J'aurais aimé que cette homogénéité soit encore plus poussée, ce qui aurait été tout à fait faisable en partant de la première nouvelle. En effet, dans celle-ci, il est question d'un livre un peu diabolique remis au personnage par une entité tout aussi diabolique. Il aurait peut-être été judicieux de faire découler les nouvelles suivantes d'histoires contées dans ce livre… Cela aurait créée une certaine unité qui aurait apportée encore plus de profondeur à ce recueil.
Cela dit, ça n'enlève rien à la qualité d'écriture de Denis Labbé qui est très agréable à lire même si la chute des nouvelles n'est parfois pas choquantes comme elle devrait l'être. Il me semble que parfois l'auteur va soit trop loin dans sa chute, et on perd l'effet de surprise voulue, soit pas assez loin et on ne retrouve pas cet effet de surprise à laquelle on s'attend encore plus avec un thème gothique.
Conclusion
Malgré ces deux petits défauts que j'ai trouvé dans ce recueil de nouvelles : l'unité et les chutes, j'ai quand même passé un très agréable moment de lecture en compagnie des récits de Denis Labbé dans Echos Obscurs. L'ambiance m'a beaucoup plu et l'univers historique est totalement maîtrisé par l'auteur, ce qui est vraiment appréciable et ancre vraiment les récits dans une époque définie. de plus l'ouvrage n'est pas long et les nouvelles se lisent très vite donc idéal à rajouter dans sa PAL, notamment à la venue d'Halloween (même si ce n'est pas encore la période).
Lien : https://pauseearlgreyblog.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Kloliane
  13 juin 2016
D'un style des plus soignés, sachant décrire avec finesse l'horreur qui se tapis dans l'ombre et plonger l'existence de ces personnages dans un cauchemar éveillé, j'ai laissé la plume de l'auteur me guider à travers ses 11 nouvelles.
Se déroulant toutes au 19ème siècle, période où la littérature gothique est à son apogée, je me suis laissée envahir par cette ambiance sombre et angoissante et j'ai souri à la fin de chacune d'entre elles.
Attention, je ne souriais pas par sadisme (enfin, je crois…) mais parce que j'aimais cette aura qui entourait ces histoires. Peut-être que pour certains, le côté court peut-être frustrant. Pour ma part, entre les légendes locales, les êtres fantastiques et la frontière trouble entre réel et imaginaire, chacune d'entre elles se suffisent largement.
Quant au style narratif à la première personne utilisé pour quelques uns de ces récits, il arrive à nous les présenter tel un témoignage. On a alors l'impression de se retrouver dans ces soirées où l'on se racontait des histoires terrifiantes pour se faire peur. J'ai aussi apprécié ces quelques références aux grandes figures littéraires et artistiques de cette époque (le célèbre salon de madame Récamier, Balzac, George Sand, Fragonard etc…) .
Et si je devais citer qu'une nouvelle, celle qui a laissé sa marque dans mon imaginaire, ce serait « L'oeil de jade ». Elle incarne parfaitement le thème de l'objet qui brise votre réalité pour imposer la sienne. Je frissonne rien qu'en y pensant. Bien que j'ai apprécié les autres, celle-ci reste ma préférée.

CONCLUSION:
Pourtant, ai-je eu un coup de coeur ?
Bien que la plume de l'auteur soit riche et très agréable à la lecture, je ne l'ai pas eu. On ressent trop les nombreuses influences qui l'ont guidé lors de l'écriture de ses nouvelles (le golem, le pacte diabolique semblable au « Portrait de Dorian Grey » d'Oscar Wilde ou « La peau de chagrin » De Balzac, un livre maudit et terrifiant tel que le Necronomicon, etc…).
Pour les habitués du genre, vous allez sourire aux nombreuses références mais vous aurez une légère sensation de déjà-vu pour certaines. Puis il manque une ligne directrice reliant les nouvelles, qu'elle soit autre que la période choisie. Cela aurait donné une sensation de continuité pour le lecteur.
Malgré un sentiment de nostalgie en me souvenant des premières nouvelles que j'ai lu plus jeune, ce recueil n'aura pas le même impact que j'ai pu avoir avec eux.
Mais je vous conseille tout de même la lecture de ce livre pour ceux qui aiment les ambiances gothiques et terrifiantes, mais aussi pour la belle plume de l'auteur. Et c'est avec une grande curiosité que je vais voir sa bibliographie.
Lien : https://klolianebooks.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
larubriquedolivia
  27 mai 2016
Dès le début, l'auteur Denis Labbé, nous effraye, nous intrigue et nous envoûte par son style et des paroles mystérieuses, il nous invite à la prudence et nous met en garde contre ces histoires qui renversent de terribles secrets qui ne doivent surtout pas être laissés entre les mains de n'importe quel individu.
Le narrateur se présente comme le témoin de ces nouvelles et nous prévient afin de ne pas sombrer dans d'obscurs instincts à cause de ces ténébreux secrets.
Pour commencer chaque nouvelle, l'auteur débute par une citation, ce que j'ai apprécié. Comme par exemple celle-ci avant la nouvelle intitulée
Les Papillons rouges :
...Ainsi je méditais
Dans Villers, l'abbaye écroulée et farouche
Où l'on voit chaque soir, quand le soleil se couche,
Pour regagner leurs nids cachés dans les tombeaux,
Arriver à grands cris des troupes de corbeaux.
Victor Hugo : "Pierres".
Les descriptions des lieux sont précises et fournies. le narrateur s'adresse parfois directement au lecteur ce qui rend les récits vraiment réels.
La plume de l'auteur est réaliste, sombre et poétique à la fois, elle est très agréable.
Plus particulièrement, j'ai très apprécié la nouvelle Impair et passe...
Ce sont des récits inquiétants et sombres à raconter ou à écouter au coin du feu dans l'obscurité, c'est comme si j'avais regardé plusieurs épisodes d'une série fantastique à frissons.
En fait, j'ai très apprécié le contexte historique et l'atmosphère pleine de mystères et sombre. Je conseille Echos Obscurs à tous ceux qui aiment le genre fantastique et les histoires qui font peur, vraiment je suis ravie de cette lecture.
Lien : http://larubriquedolivia.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesangdeslivres
  23 mai 2016
La couverture est magnifique et retrace parfaitement une nouvelle que comporte cette anthologie.
Dès le départ, on a un peu de mal à rentrer dans les histoires. On a l'impression que l'auteur cherche des mots pas beaucoup employés dans le dictionnaire par la littérature en général et nous les glisse de temps en temps dans ses histoires, ce qui est très déstabilisant, car on doit toujours chercher la définition et au final, on perd un peu le cours.
Les nouvelles en général sont assez difficiles à comprendre, car l'auteur nous embarque dans des sens totalement éloignés les uns des autres et nous avons à chaque fois du mal à nous concentrer pour nous intégrer dans chacune d'entre elles.
Celle qui représente la couverture est la meilleure. Nous plongeons tête baissée dedans et nous sommes même frustrés de voir la fin arriver si rapidement.
Ce sont des histoires glauques, tristes et un peu angoissantes. On apprécie l'époque dans laquelle se déroulent les histoires en général, ça change beaucoup et ce n'est pas déplaisant.
Mais sinon, en général, ce n'est pas vraiment une lecture satisfaisante.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Malheureusement, j'ai eu vraiment beaucoup de mal. Heureusement que dans ma liseuse j'ai un dictionnaire intégré sinon j'aurai vite arrêté ce livre. Les histoires sont très compliquées à comprendre et c'est lassant à force. En tout cas, j'ai beaucoup aimé une seule histoire et c'est bien dommage.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Harue
  31 mai 2016
Un recueil reçu en service presse que j'avais hâte de lire. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans le genre gothique avec une plume aussi ensorcelante.
Je ne suis pas une grande fan des recueils de nouvelles parce que j'ai souvent l'impression d'avoir trop peu sur chaque histoire, mais dans celui-là, le trop plein aurait été l'ennemi du bien.
Chaque nouvelle contient ce qu'il faut de suspenses, d'étrange et de fantastique pour que le lecteur ait l'impression de se retrouver dans des nouvelles écrites au 19ème siècle. le vocabulaire et la façon de raconter le font fortement penser. Tout comme les acteurs du récit qui sont eux, de cette époque. On y retrouve ainsi Balzac, Georges Sand… et je n'en dirai plus pour vous laisser le suspense des autres voyageurs de ces lignes.
Toutes les nouvelles ne peuvent bien sûr pas plaire, pour ma part, il y en a deux auxquelles j'ai moyennement accroché parce que je ne me suis pas sentie happée par l'ombre de la plume de l'auteur. D'autres m'ont beaucoup plus parlée. Néanmoins, j'ai passé un très bon moment à lire ce recueil et à retomber dans ce style littéraire.
Les + :
- Un style empreint du vocabulaire de l'époque.
- le fantastique de chaque nouvelle toujours différent.
- L'encrage des nouvelles dans l'époque du 19ème pour les rendre plus réaliste encore.
Les - :
- J'ai eu du mal à faire le lien avec la première nouvelle et les autres car on avait l'impression qu'elle lançait le contenu du livre alors que non.
En conclusion, un recueil pour tous les amoureux de la littérature gothique et pour ceux qui souhaitent retomber au 19ème siècle avec ces récits fantastiques et oniriques.
Lien : https://www.facebook.com/pet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
larubriquedolivialarubriquedolivia   16 mai 2016
Comme vous pouvez vous en douter, mes courses à travers le monde ne s'arrêtèrent pas là. Je vécus bien d'autres aventures avant de venir m'établir ici, sans trop jamais repenser à cette étrange nuit. Cependant, je dois vous avouer que depuis que je ne cours plus, je sens son aura grandir peu à peu en moi.
Commenter  J’apprécie          70
larubriquedolivialarubriquedolivia   16 mai 2016
Parfois, il vaudrait mieux se fier à ses premières impressions. Malheureusement, je ne l'ai pas fait ce jour-là et je le regrette amèrement aujourd'hui. Au lieu de rebrousser chemin, quitte à me perdre dans les escaliers rongés par la nuit, je laissai ma curiosité prendre le dessus. Et sans doute, ma cupidité également. j'avais tant vécu dans le dénuement et le rejet que j'aspirais à rencontrer enfin la fortune et une certaine reconnaissance de la part de mes pairs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
larubriquedolivialarubriquedolivia   16 mai 2016
J'aurais dû me douter que les cadeaux sont aussi empoisonnés que la langue de celui qui vous l'offre.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre