AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782930880242
Éditeur : Séma éditions (14/04/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Un mois après le déclenchement de l'épidémie, la Lorraine et le reste de la France ne sont plus qu'un champ de ruines où quelques personnes tentent de survivre. Au milieu d'un monde qui s'effondre sous la poussée de hordes d'errants, Cornélia et Jean-Michel partent à la recherche de leurs proches. Mais cette Grande-Mort qui sévit et des bandes de pillards font tout pour les en empêcher. Entre atrocités, rencontres improbables, découvertes macabres et fous rires, les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  18 janvier 2019
Lorsque je suis allée faire un petit tour à Val'joly en famille, j'ai passé un petit moment devant le stand Séma. OK je mens un peu, j'ai passé un looooooooooong moment devant ce stand pour plein de raisons dont une : les nouveautés de Denis. Ayant adoré la trilogie "les errants", sachant qu'il y avait comme qui dirait une suite (sans pour autant être obligé d'avoir lu la trilogie pour comprendre), j'avais hâte de retrouver une partie des personnages : Cornélia et Jean-Mich'. Comme dis juste au-dessus, Denis a fait en sorte que le lecteur puisse démarrer avec cette duologie sans passer par la case "les errants". Il y a assez de détails pour comprendre. Mais, car il y a un mais, avoir en main les autres livres est très intéressants, car on a vraiment le début du comment tout cela arrive en pleine action. Mais c'est tout. Ils peuvent donc être lus indépendamment.
Bref, passons à Projet Cornélia, le prénom de l'une des "héroïnes" de l'histoire. Pour ceux qui ont lus "les errants", nous nous demandions où elle était passée. Nous la suivons donc avec Jean-michel dans un périple pour retrouver leurs amis, leurs famille, un semblant d'humanité. Malheureusement pour eux, rien ne va (en même temps, la Grande Mort est partout, s'insinuant sous la peau, dans la moindre parcelle d'épiderme de tout vivant). du départ, nous savons qu'ils ont quitté le groupe sans le vouloir et se retrouve pour une aventure dangereuse à deux. Ils ne sont pas forcément très amis, n'ont pas les mêmes idées et pourtant il va leur falloir continuer sur une route qui ne dit rien qui vaille. Entre les mauvaises surprises et les embûches, ils ne sont pas au bout de leur peine.
Cornélia nous raconte ce qu'elle a vécu avec Jean-mich' depuis cette séparation forcée. On ne peut pas dire que c'est tout beau tout rose, c'est même limite déprimant par moment. À deux, c'est très différent. Il n'y a plus l'effet de groupe, plus de contraintes, plus de réflexions, de fatigue aussi. Il faut rester en mode veille plus souvent. Et puis la conversation n'est pas le fort de Jean-Michel, alors pour Cornélia c'est aussi difficile de ce côté qui avait un soutien infaillible avec Marion. Deux personnages qui ont leur caractère et qui savent en jouer. L'auteur les met souvent en position de franche camaraderie, mais aussi taquin dans le bon sens du terme, ou tout simplement lançant des piques à l'autre. Les bons moments se font beaucoup plus rares, par contre ils sont liés d'une manière admirable. La confiance est forte, extrêmement forte entre eux. Il n'y a pas d'amour entre eux, pas dans ce sens-là, mais une très forte amitié, si je peux le dire de cette manière.
L'instinct de survie peut faire des choses dont le dégout pourrait apparaître, ou est déjà là. Mais c'est cet instinct de survie qui les renforce physiquement surtout. Car le mental en prend un coup à chaque pas effectué vers une possible liberté. le monde dans lequel nous suivons les personnages principaux devient de plus en plus durs. Une guerre aurait fait moins de ravages, quoi que... les morts se comptent par milliers, les rues sont désertes, de la rébellion dans tous les sens, des armes partout même dans les mains d'enfants, des militaires qui ne savent plus où donner de la tête et une Grande Mort qui est particulièrement malfaisante...
Les humains, enfin ceux qui sont encore vivants sont capable d'agir de manière très différente. Il y a ceux qui aident, ceux qui sont résignés, ceux qui prennent sans rien demander, ceux qui donnent en échange de procédé plus que douteux... L'Humanité à bien du soucis à se faire, un véritable retour en arrière pour certains. La fameuse nature humaine dans toute sa splendeur. Quant aux zombies, ils sont vraiment particuliers avec toutes leur caractéristiques différentes (Je laisse le soin aux lecteurs de faire une tonne de découverte !)
Cornélia et Jean-Michel vont se confronter à toutes sortes de personnalités. Les attaques permanentes, les vérifications et surveillances constantes, le danger met dans leur ventre une peur. L'auteur ne leur laisse pas de répit, en même temps il s'agit d'un récit fait par Cornélia et par conséquent, certains passages douloureux ne sont pas forcément relatés. Ce sont ses émotions que nous avons en plein visage, avec ses doutes, ses coups de mous, son peu d'espoir de s'en sortir, ses moments de folie. le fait de n'avoir que Cornélia en personnage qui raconte leur histoire me laisse avec une envie de découvrir encore plus Jean-Michel. Il est très secret, a du mal à s'ouvrir. Par contre il a un passé qui les aide énormément. Son coeur semble être mort par moment. Ces deux personnages ne vivent pas de la même manière et nous le ressentons très bien. Tous deux ont des méthodes pour éviter de ressentir ce qui se passe afin de ne pas devenir complètement fous ! Avec ce que nous avons, nous savons déjà qu'il s'agit d'un périple difficile pour de nombreuses raisons. Prendre une vie est un choix qui permet de rester en vie.
La fin de ce tome 1 nous laisse avec beaucoup de questions sans réponses. L'arrivée d'une nouvelle dans ce duo promet également des moments mémorables, car je pense qu'elle va rester un bon moment avec eux, contrairement à certains qu'ils ont dû laisser de côté. Je suis contente également d'avoir revu Eric quelques instants, mais comme Cornélia, qui va rester en vie une fois que cette Grande Mort va réussir à être éradiquer, si cela arrive un jour, bien entendu. Je comptais attendre un petit peu avant de débuter le tome 2, mais non impossible, j'attendais de terminer d'écrire ma chronique pour l'attaquer, chose faite !
En conclusion ? Un monde tombé aux mains de zombies peu commodes, un auteur qui s'amuse à mettre ses personnages dans des situations extrêmes, une question de survie et une sacré dose d'action et de courage. Allez, je fonce lire la suite !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/projet-cornelia-tome-1-afflictions-denis-labbe-a158392280
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Patpepette
  21 décembre 2020
Je remercie Séma Éditions de m'avoir confié ce service presse. Fervente adepte de lectures post-apocalyptique, la quatrième de couverture a retenu toute mon attention. Malgré la période difficile que nous traversons actuellement, je me suis laissé tenter par l'aventure.
Dès les premières pages, Cornélia, notre héroïne, prend les commandes pour nous raconter son histoire. En effet, le monde tel que nous le connaissions n'existe plus. Désormais, il a fait place à un univers hostile qui a plongé ses habitants au coeur du chaos.
L'apparition d'un virus d'origine inconnue a frappé les êtres humains que nous sommes. Les survivants l'appellent : la Grande-Mort. Les premiers cas sont apparus dans les Vosges, mais, un mois plus tard, la Lorraine et le reste de la France ne sont plus qu'un champ de ruines où quelques personnes non infectées s'efforcent de survivre coûte que coûte.
De nombreuses questions hantent nos esprits. Quel est l'élément déclencheur qui a permis à ce virus de se développer et de se répandre dans la population ? Cornélia en parle brièvement, mais n'entre pas dans le détail.
La priorité : survivre !
Nous suivons donc le parcours de Cornélia et de Jean-Michel, deux adolescents, que tout oppose. Pourtant, lorsque nos repères volent en éclats et que l'être humain est soumis à une situation dépassant tout entendement, les comportements de chacun changent.
Nos deux survivants vont effectuer un périple de tous les dangers pour essayer de rejoindre Verdun. Au départ, ce n'était pas forcément la volonté du jeune homme, mais il ne peut se résoudre à laisser Cornélia livrée à elle-même. Ils doivent progresser ensemble pour augmenter leurs chances de mener à bien leur mission.
Nous découvrirons l'existence de zombies et apprendrons à en distinguer plusieurs sortes. La classification de ces créatures permet de distinguer leur degré de dangerosité. Je pensais avoir croisé les plus redoutables. Eh bien, détrompez-vous !
Nos héros seront confrontés à l'inimaginable ! Seront-ils prêts à tous les sacrifices pour sortir sains et saufs de cette effroyable descente aux enfers.
Ils feront diverses rencontres. Parviendront-ils à accorder leur confiance ? Attention, la prudence est de mise. Au moindre faux pas, la Grande-mort les rattrapera au tournant.
Ensemble, ils lutteront contre leurs assaillants. Mais seront-ils aptes à résister ? le manque de nourriture, d'eau et de refuges mettront leurs organismes à rude épreuve.
Jean-Michel maîtrise les armes à feu, et Cornélia manie à merveille son katana. Pourtant, la bataille est inégale, et leur survie ne tient qu'à un fil. Néanmoins, l'espoir de retrouver leurs amis et leurs familles leur donne la force de continuer…
Denis Labbé nous offre une intrigue rythmée et bien ficelée. le suspense, le danger et la peur sont omniprésents et montent crescendo.
Progressivement, l'auteur lève le voile sur certaines zones d'ombre, et les pièces du puzzle se rassemblent pour laisser entrevoir une vérité glaçante.
Leur instinct de survie leur permettra-t-il d'atteindre la destination et l'objectif qu'ils se sont fixés ? Ne dit-on pas qu'un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ?
Les héros sont déterminés et attachants.
Un roman prenant où les rebondissements pleuvent à la pelle.
Frissons et montées d'adrénaline garantis.
Un final où tout reste possible.
J'ai passé un bon moment de lecture en compagnie de Cornélia et Jean-Michel.
Une belle découverte qui donne envie de poursuivre l'aventure à leurs côtés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pam54
  17 octobre 2018
Je découvre pour la première fois la plume de Denis Labbé, coutumier des écrits post-apocalyptiques, avec le premier tome de Projet Cornélia.
Le début est un peu déstabilisant, embrouillé, comme s'il nous manquait des informations pour saisir l'histoire. Il faut attendre quelques pages pour bien comprendre la situation. Après un rapide retour en arrière et des présentations effectuées, nous voilà lancés dans une course mortelle pour tenter d'échapper aux hordes de zombies, nommés ici les errants.
La narration se fait à la première personne, du point de vue du personnage principal Cornélia. le récit est bien rythmé, Cornélia raconte les événements marquants de son périple, les cauchemars qu'elle a dû traverser, ses rencontres. Elle nous dresse également le portrait de son compagnon d'infortune Jean-Michel.
Nous vivons avec eux au rythme des attaques, la peur au ventre. Ils doivent en permanence repousser leurs limites pour échapper au danger. Au cours de cette errance, nous allons découvrir la nature de ces aberrations et assister impuissants à bien des horreurs.
Même après avoir terminé ce premier tome, de nombreuses questions restent sans réponse. Il m'est encore impossible de cerner les deux personnages principaux. Nous connaissons peu de détails sur eux, voire presque rien en ce qui concerne Jean-Michel. Pour Cornélia c'est différent, les informations que nous avons sont celles qu'elle a bien voulu nous montrer. Puisqu'il s'agit d'une sorte de journal, les faits sont basés uniquement sur sa vision des choses et son ressenti, mais étrangement je n'ai pas réussi à m'identifier à elle. Je me suis sentie beaucoup plus proche de Jean-Michel. J'aimerais en connaître davantage sur lui car c'est un personnage intriguant et surtout très attachant.
Une seule chose m'a gênée pendant ma lecture, ce sont les coupures entre les chapitres. Il peut s'écouler quelques jours ou quelques semaines entre chaque. Ce décalage est difficile à appréhender car quelquefois nous retrouvons nos personnages dans un tout autre état d'esprit qu'à la page précédente. J'ai même eu du mal à reconnaître Cornélia tellement elle avait changé. Un jour elle est déprimée et impuissante et au chapitre suivant elle est très expansive et quasi invincible sans que nous ayons d'explications. Cet effet yoyo est assez perturbant au final.
Par contre, j'ai trouvé la psychologie des personnages bien travaillée et la dynamique qui les anime très intéressante. le style est agréable à lire, les pages défilent toutes seules malgré le climat oppressant qui y règne.
Projet Cornélia est donc une belle découverte. C'est un plongeon en plein chaos qui réserve pas mal de surprises au lecteur. Je vais de suite me précipiter sur le second opus pour savoir ce que l'auteur nous a concocté. N'hésitez pas à jeter un oeil si vous aimez le post-apocalyptique et les zombies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aurore34490
  17 janvier 2020

Tout d'abord, je tiens à remercier Séma Editions pour l'envoi de ce service presse dans le cadre de la Masse Critique Babelio. J'avais sélectionné un certain nombre d'ouvrages en essayant de sortir un minimum de ma zone de confort. Je lis peu de récits sur les zombies : le sang, les revenants, ce n'est pas trop ma tasse de thé, il faut l'avouer, mais, d'une part, la couverture m'a fait de l'oeil, je l'ai trouvé bien faite et ai voulu en savoir un peu plus… Puis le résumé m'a finalement poussée à m'inscrire, un roman qui se passe en France, un duo qui tente de rejoindre ses proches, diverses émotions, pourquoi pas ? J'ai donc été ravie de cette sélection !
Cornélia et ses amis tentent de rejoindre leurs proches suite à une invasion de zombies échappés du camp où ils ont été créés. Alors que Cornélia tente de récupérer son épée, elle se retrouve séparée du groupe, puis attaquée. Jean-Michel, un de ses camarades vient la secourir, mais les autres doivent fuir les laissant seuls. Ils vont essayer de les rejoindre à leur base.
Le début de ce roman m'a semblé un peu confus. A plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment d'avoir loupé quelque chose, je revenais en arrière et pourtant non, je suivais bien l'histoire… En fait, le projet Cornélia donne suite à une trilogie : Les Errants. Alors, pas besoin d'avoir lu cette trilogie pour comprendre l'histoire présente, mais on comprend mieux les références faites au départ.
Cornélia et Jean-Michel sont deux jeunes gens très différents, dans d'autres circonstances se seraient-ils d'ailleurs fréquenter ? Elle est plutôt gothique, peu sûre d'elle, mal dans son corps. Lui, c'est l'image même du matheux, asocial, il adore les armes, a appris à les utiliser avec son voisin. Il semble galvanisé par les combats avec les zombies, gagne en confiance, ce qui est loin d'être le cas de Cornélia. Ce roman se présente sous la forme d'un journal, c'est Cornélia la narratrice, elle veut devenir écrivain et prend note de tout ce qu'ils font. Elle raconte leur quotidien, leurs rencontres, leurs sentiments, leurs combats. Elle décrit les lieux visités, les personnes. On se rend compte qu'au-delà des infectés, les humains réagissent aussi souvent de façon bestiale. Face à certaines situations, l'âme humaine est bien noire. Les zombies sont plutôt intéressants à découvrir car Cornélia et Jean-Michel rencontrent différentes catégories de ces infectés, allant même jusqu'à un semblant d'organisation parfois voir même d'intelligence. L'histoire se déroule dans l'Est de la France, on voyage dans les Vosges, on découvre la rigueur de l'hiver, on sillonne les routes avec nos deux héros, c'est plutôt agréable et, en même temps, tellement d'imaginer nos régions dans de tels décors post-apocalyptiques.
L'auteur écrit d'une façon simple, agréable. J'ai par contre trouvé que l'utilisation du passé simple dans certains dialogues n'étaient pas très adaptés. Ce sont de jeunes gens de 18 ans qui parlent et cela mal avec leurs discussions, surtout quand il y a un ou deux gros mots dedans… le roman plaira autant à un public adolescent fan de zombies qu'à des adultes, on a de l'humour, de la violence (mais cela reste soft), de l'amitié… A la fin du roman, beaucoup de questions restent en suspens, les personnages se sont un peu dévoilés, une nouvelle arrivante a rejoint le duo ce qui, je pense, va redonner un peu de fraîcheur à l'ensemble, mais on attend beaucoup de réponses.
Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce premier tome et, je pense que je vais d'ailleurs me pencher sur la trilogie précédente pour approfondir l'univers de l'auteur que je recommande.
Lien : https://auroredesbullesetdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aurore34490
  29 décembre 2019
Tout d'abord, je tiens à remercier Séma Editions pour l'envoi de ce service presse dans le cadre de la Masse Critique Babelio. J'avais sélectionné un certain nombre d'ouvrages en essayant de sortir un minimum de ma zone de confort. Je lis peu de récits sur les zombies : le sang, les revenants, ce n'est pas trop ma tasse de thé, il faut l'avouer, mais, d'une part, la couverture m'a fait de l'oeil, je l'ai trouvé bien faite et ai voulu en savoir un peu plus… Puis le résumé m'a finalement poussée à m'inscrire, un roman qui se passe en France, un duo qui tente de rejoindre ses proches, diverses émotions, pourquoi pas ? J'ai donc été ravie de cette sélection !
Cornélia et ses amis tentent de rejoindre leurs proches suite à une invasion de zombies échappés du camp où ils ont été créés. Alors que Cornélia tente de récupérer son épée, elle se retrouve séparée du groupe, puis attaquée. Jean-Michel, un de ses camarades vient la secourir, mais les autres doivent fuir les laissant seuls. Ils vont essayer de les rejoindre à leur base.
Le début de ce roman m'a semblé un peu confus. A plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment d'avoir loupé quelque chose, je revenais en arrière et pourtant non, je suivais bien l'histoire… En fait, le projet Cornélia donne suite à une trilogie : Les Errants. Alors, pas besoin d'avoir lu cette trilogie pour comprendre l'histoire présente, mais on comprend mieux les références faites au départ.
Cornélia et Jean-Michel sont deux jeunes gens très différents, dans d'autres circonstances se seraient-ils d'ailleurs fréquenter ? Elle est plutôt gothique, peu sûre d'elle, mal dans son corps. Lui, c'est l'image même du matheux, asocial, il adore les armes, a appris à les utiliser avec son voisin. Il semble galvanisé par les combats avec les zombies, gagne en confiance, ce qui est loin d'être le cas de Cornélia. Ce roman se présente sous la forme d'un journal, c'est Cornélia la narratrice, elle veut devenir écrivain et prend note de tout ce qu'ils font. Elle raconte leur quotidien, leurs rencontres, leurs sentiments, leurs combats. Elle décrit les lieux visités, les personnes. On se rend compte qu'au-delà des infectés, les humains réagissent aussi souvent de façon bestiale. Face à certaines situations, l'âme humaine est bien noire. Les zombies sont plutôt intéressants à découvrir car Cornélia et Jean-Michel rencontrent différentes catégories de ces infectés, allant même jusqu'à un semblant d'organisation parfois voir même d'intelligence. L'histoire se déroule dans l'Est de la France, on voyage dans les Vosges, on découvre la rigueur de l'hiver, on sillonne les routes avec nos deux héros, c'est plutôt agréable et, en même temps, tellement d'imaginer nos régions dans de tels décors post-apocalyptiques.
L'auteur écrit d'une façon simple, agréable. J'ai par contre trouvé que l'utilisation du passé simple dans certains dialogues n'étaient pas très adaptés. Ce sont de jeunes gens de 18 ans qui parlent et cela mal avec leurs discussions, surtout quand il y a un ou deux gros mots dedans… le roman plaira autant à un public adolescent fan de zombies qu'à des adultes, on a de l'humour, de la violence (mais cela reste soft), de l'amitié… A la fin du roman, beaucoup de questions restent en suspens, les personnages se sont un peu dévoilés, une nouvelle arrivante a rejoint le duo ce qui, je pense, va redonner un peu de fraîcheur à l'ensemble, mais on attend beaucoup de réponses.
Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce premier tome et, je pense que je vais d'ailleurs me pencher sur la trilogie précédente pour approfondir l'univers de l'auteur que je recommande.
Lien : https://auroredesbullesetdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2017
Certes, l’existence est loin d’être facile, et nous parvenons à survivre, tant bien que mal, en essayant, par tous les moyens, de retrouver la trace des êtres qui nous sont chers. Pour l’instant, je ne suis parvenue qu’à obtenir de rares nouvelles de manière indirecte, mais celles-ci m’ont rassurée sur leur état de santé. J’ai l’espoir qu’un jour prochain, je pourrai à nouveau serrer ceux que j’aime dans mes bras. La route sera longue, mais je n’aurai de cesse d’atteindre les buts que je me suis fixés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   18 janvier 2019
Il me prit par la main et m'aida à faire les premiers pas. Puis, il défit son sac à dos, enleva son anorak, le plaça sur mes épaules et me tira sur la chaussée. La douleur qui m'étreignit me donna un coup de fouet qui me fit revenir à moi. au vrai moi. À la combattante que j'étais devenue. Je remontai la fermeture éclair, sans m'occuper de la bosse que formait le katana dans mon dos. J'avais besoin de chaleur, pas d'esthétisme. Puis, j'accélérai le pas, en parvenant à me mettre au rythme de celui de mon ami qui avait rajusté les bretelles de son sac et s'y accrochait fermement. Je me rendis compte qu'il ne portait qu'une petite chemise bien inutile étant donné la température en baisse.

- Tu n'as pas de pull ? lui demandai-je.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2017
C’est tout de même incroyable comme il est facile de se faire des idées fausses sur quelqu’un. Ou de s’angoisser pour rien. Ai-je réellement une tête à me laisser faire ? À abandonner devant la moindre difficulté ? Si vous me connaissiez un tant soit peu, vous devriez savoir que ce n’est pas mon genre. Et encore moins depuis quelque temps. La petite Cornélia s’est émancipée, a grandi, est presque devenue une femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   18 janvier 2019
Alors que je finis ces lignes, l'émotion m'étreint à nouveau. Pour la première fois, je m'étais rendu compte que les zombies ne représentaient pas la pire menace en ce monde, et que l'Homme restait son plus dangereux prédateur. Finalement, la Grande Mort n'était qu'un élément perturbateur dans notre bataille contre nous-mêmes. À force de nous entretuer, nous n'avions plus un unique front, mais de multiples foyers que nos actes contribuaient à alimenter. Comme nous n'avions pas retrouvé nos amis, nous poursuivîmes notre route vers Nancy, sans pour autant trouver la moindre trace d'eux. Mais cela nous prit des semaines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
limaginariumlimaginarium   14 novembre 2017
En général, lorsque nous arrivons à proximité de lieux habités, nous préférons les observer avant de nous y aventurer, de crainte de revivre certaines des mauvaises expériences que nous avons pu y faire. Il est inquiétant de constater qu’il faut d’avantage se méfier des vivants que des morts. Dans des temps aussi difficiles que ceux que nous vivons actuellement, la nature humaine prouve chaque jour sa noirceur, nous attirant un peu plus profondément dans les abysses, à tel point que je me demande parfois si la disparition de notre race ne serait pas un bienfait pour la Terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Denis Labbé (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Labbé
Réalisation de la couverture du recueil de nouvelle "Interstices" de Denis Labbé
Couverture et vidéo réalisée par Jimmy Rogon
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox