AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-France Azéma (Éditeur scientifique)
EAN : 9782253136446
126 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/08/1994)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Une amicale société de notables provinciaux que réunit à jour fixe une sempiternelle partie de cartes décide un beau jour d' aller à Paris dépenser l' argent de la cagnotte : après de joyeuses agapes dans un restaurant de la capitale, chacun pourra donner libre cours à son idée fixe. Le rentier qui a mal aux dents ira voir un dentiste, le fermier visitera des abattoirs et la vieillie fille se rendra dans une agence matrimoniale. Mais une malicieuse fatalité va contr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  20 avril 2016
Une pure comédie et une belle réussite!
"La cagnotte" est un concentré de bons mots, tournures d'esprit, comique de situation et quiproquos. Avec pas moins de 17 personnages, il y a de quoi s'amuser!
J'ai eu le plaisir de mettre en scène cette pièce avec des collégiens au début de ma carrière et j'en garde de superbes souvenirs! On avait ri, on avait aimé ces personnages loufoques toujours en mouvement et ç'avait été pour moi des moments de bonheur que de voir ces jeunes s'approprier le texte et le savourer!
Eugène Labiche mérite d'être lu et (re)découvert! Il sait mettre en avant les petits travers des gens mais il le fait avec une certaine sympathie et pour notre grand plaisir...
Quoi de mieux, pour se détendre, que de rire un bon coup?
Challenge 19e siècle 2016
Challenge 1 mot- 1 livre
Commenter  J’apprécie          120
bdelhausse
  30 octobre 2018
Jean-Michel Ribes, Comédie-française, Eugène Labiche... voilà des noms qui ne semblent pas trop coller ensemble. Et pourtant.
Ribes avait un net penchant pour l'absurde qu'il voyait dans les pièces de Labiche, et notamment La Cagnotte qu'il va mettre en scène avec Khorsand et Bideau... à la Comédie-française. Cette pièce, tout comme le Voyage de Monsieur Périchon, fera partie du répertoire de cette vénérable institution. Une consécration que ne connaîtront pas bien des auteurs moins portés sur la gaudriole.
La Cagnotte raconte les péripéties parisiennes d'un groupe de notables, de bons bourgeois de "province", bien décidés à se payer du bon temps à la capitale pour y dépenser une cagnotte amassée lors de nombreuses parties de cartes. Labiche soigne ses effets. le jeu s'appelle la bouillotte... ce n'est pas le whist, la canasta ou le rami... non, c'est la bouillotte...
Ce que Ribes aime chez Labiche, c'est le sens de l'absurde. J'ai souvent pensé aux Marx Brothers, qui doivent connaître leurs classiques. Pas de temps mort, cela rebondit en permanence. Jeux de mots, quiproquos, comiques de situation... Labiche use de tous les artifices pour déployer son intrigue. de bourdes en malentendus, la bande de bourgeois va aller d'un restaurant au poste de police puis dans les salons d'un marieur, pour finir dans la rue ruinés et désemparés... la morale pourrait venir De La Fontaine... ils jurèrent, mais un peu tard, qu'on ne les y prendrait plus...
Dire que la pièce n'a pas vieilli est sans doute excessif. Mais la mécanique fonctionne encore très bien. On y prend un plaisir non feint. Les didascalies émises par Labiche indiquent à quel point ce texte est exigeant pour les acteurs, car tout est une question de rythme, de dynamique, de pulsation. Qu'un élément se mette en place trop lentement et c'est tout l'édifice qui s'écroule.
Une très belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cicou45
  12 avril 2011
Comédie-vaudeville en cinq actes, cette pièce raconte l'histoire d'une petite amicale de province qui se réunit régulièrement pour jouer aux cartes et met les mises qui sont jouées dans une «cagnotte».
Un beau jour, notre petite troupe décide de casser cette cagnotte afin d'effectuer un voyage tous ensemble à Paris. C'est avec un plaisir non feint qu'on suivra les aventures de ces campagnards, parfois un peu rustres et ignorants des bonnes manières, dans la capitale. Pièce hilarante, Labiche prend parfois les gens de la province pour des idiots mais c'est dit sur un ton tellement gentillet que cela fait plus rire qu'autre chose. Pièce que j'ai moi-même interprété au théâtre (dans une troupe amateur bien sûr), j'en garde un très bon souvenir et de bonnes parties de rigolades.
Commenter  J’apprécie          30
patachinha
  11 avril 2010
Cette pièce de thêatre est assez divertissante, elle illustre le genre du vaudeville. Labiche était l' un des grands maîtres du genre, avec plus de 150 pièces à son actif. Ce genre était très en vogue au XIXè siècle, notamment sous la plume d' autres auteurs comme Scribe ou Feydeau.
J' ai apprécié ces tournures de phrases, ces expressions, ces jurons, qui ont vieilli et qui prêtent aujourd' hui à sourire. A travers cette histoire, l' auteur prend plaisir à se moquer des gens de son temps : les parvenus ridicules dans leur nouvelle position sociale; les riches imbus de leur autorité provinciale et qui pensent pouvoir en jouer pour se sortir de situations critiques dans la capitale; les dames empêtrées dans leurs conventions et leurs petits soucis affectifs... Les quiproquos s' enchaînent, parfois là on ne les attend pas.
Un bon moment de détente!
Commenter  J’apprécie          10
davout
  17 novembre 2012
Pérégrinations de provinciaux dans la capitale!
Il est amusant de voir comment ce vaudeville, peut sous certains aspects être encore bien d'actualité. Labiche signe ici une comédie simple, et légère et comme le veut le style du vaudeville agrémenté de chansonnettes.
Son style est assez rapide et très fluide, plus élaboré que Feydeau à mon sens. Les gags même si ils peuvent parfois être attendus font souvent mouche.
Un vaudeville sympathique, un petit moment de détente!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ThaddeusThaddeus   08 mars 2020
CHAMPBOURCY
Autrefois, il y eut un homme appelé Monte-Cristo... c'est de l'histoire... la haine de la favorite le fit enfermer à la Castille... il y resta trente-cinq ans.
COLLADAN et BLANCHE
Trente-cinq ans!
LÉONIDA
Comme Latude!
CHAMBOURCY
Comme Latude!... Au fait... je crois que c'est Latude... ce n'est pas Monte-Cristo... Bref, ce que je veux vous proposer, c'est une évasion... Y consentez-vous?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
davoutdavout   17 novembre 2012
Le mariage jeune homme......c'est un bouton de paletot.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Eugène Labiche (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eugène Labiche
La cagnotte - Eugène Labiche
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : vaudevilleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
523 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre