AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782844949967
480 pages
Editions De Borée (12/10/2009)
3.79/5   24 notes
Résumé :
Tout oppose Adrien et Camille. Il est paysan, elle est la petite-fille d'un marquis. Il est pauvre, elle est l'héritière du riche domaine de Frontillargue. Leurs parents s'affrontent, pourtant un secret les unit depuis l'enfance. Ils s'aiment et ne rêvent que de vivre ensemble.
Quand Adrien part cinq longues années à l'armée, Camille est mariée de force. Dès lors dans un tourbillon de folles passions, les amoureux n'auront de cesse de se retrouver, alors que ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Thierrydiegolea
  20 novembre 2021
Les Sarments de la colère / Christian Laborie
Vous savez quoi, j'ai prolongé mon séjour à la campagne. Je suis parti dans Les Cévennes. En me promenant, j'ai découvert des champs de vignes à perte de vue. Après une longue marche, j'ai enfin rencontré un homme qui s'était assis au pied d'un arbre pour se protéger du soleil ardent. Je décidais d'engager la conversation avec lui.
-Bonjour monsieur, vous arrivez à supporter cette chaleur. Vous ne préférez pas rester à l'abri, tranquille chez vous ? »
L'homme me regarde interloqué et me répond
-Je voudrais bien mais j'ai promis à une famille de vignerons de les aider à ramasser le raisin. Vous savez certainement que Les vignes domestiques sont largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, que l'on mange ou dont on tire un jus, le moût, qui devient du vin après fermentation. Un terrain planté de vigne s'appelle un vignoble, sa culture est la viticulture. Les différentes variétés se nomment cépages. Venez avec moi, ne restons pas là je vais vous présenter cette famille. Ce sont de véritables amis. Je suis persuadé que vous les appréciez.
- Avec grand plaisir ! Au fait je ne me suis pas présenté, je m'appelle Thierry Je travaille à la médiathèque de Bayonne
- C'est amusant, nos deux métiers se rejoignent Je suis écrivain. Je suis Christian Laborie J'écris des romans du terroir.
- A la médiathèque, ces romans remportent un vif succès !!!!
- Venez vite, nous allons attraper une insolation, si nous restons plantés là vous allez faire la connaissance des personnages de ce roman que j'avais intitulé « Les Sarments de la colère »
Voici Augustin, le patriarche, sa femme Marthe Leurs fils Simon et Adrien et leurs trois filles Amélie, Esther et Rachel.
Adrien admire son père, il incarne à ses yeux la force et le courage ; Il a su lui transmettre son amour pour la vigne. Il ne manque pas une occasion d'aider Augustin à l'élaboration de son propre vin. Il veut même assister aux premières étapes de la fermentation. Contrairement, à son frère qui se contente de nettoyer cuves et de ranger le matériel.
Trop content, de porter de l'intérêt qu'il porte à ce travail, Adrien quitte l'école à douze ans pour apprendre le métier de maître de chai, dans le domaine de Frontillage.
Dîtes moi monsieur, votre roman n'échappe à la règle, l'amour occupe une place essentielle, je crois bien. Adrien et Camille s'aiment d'un amour profond et veulent vivre ensemble. Pourtant, cet amour est impossible. Tout oppose les jeunes amoureux. Lui est paysan, elle, est la petite-fille d'un marquis. Il est pauvre, elle est l'héritière du riche domaine de Frontillage.
Quand Adrien part pour cinq longues années à l'armée, Camille sera mariée de force et pourtant leur amour ne s'éteindra jamais……..
Cher Christian Laborie, je vous ai découvert à travers ce roman qui ne manque pas de rebondissements et qui nous tient en haleine du début jusqu'à la fin. On a envie de connaître le destin de chaque personnage.
Je sais bien que beaucoup de lecteurs, après avoir pris connaissance de cette critique diront que cette intrigue ressemble beaucoup à celles de Christian Signol. Peu importe, ce livre est très agréable à lire. Son écriture est limpide.
Bonne lecture à tous.

Lien : https://www.babelio.com/monp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
clauclau28
  17 août 2016
C'est la vie d'une famille sur trois générations, centrée autour de deux personnages principaux : Camille et Adrien de la deuxième génération. le lecteur suit d'abord Augustin Mazel, paysan puis ouvrier agricole, père d'Adrien et de Simon. Puis Adrien grandit et tombe amoureux de Camille, fille de la marquise de Surmène. Adrien et Camille ne sont donc pas issus de la même classe sociale, ce qui pose, à l'époque ( fin XIXème ), un gros problème. Enfin, la troisième génération est génération des enfants d'Adrien et de ses deux femmes consécutives.
Mais, le premier intérêt de ce roman du terroir cévenol est la vigne et le vin. La vigne et ses maladies successives ; le vin et ses méthodes de vinification.
Enfin,la révolte gronde et menace d'éclater,l'intérêt historique est le troisième thème de ce livre.
J'ai adoré le style de l'auteur, style que je connaissais déjà ( j'ai d'abord lu "l'enfant rebelle" du même auteur, livre qui m'a donné envie de découvrir son oeuvre plus avant), un style dynamique et qui peut parfois aller jusqu'à la poésie dans les descriptions.
J'ai aimé aussi la découverte des personnages, bien campés dans l'histoire et bien définis dans l'action : le machiavélisme d'Eugène Delcourt, l'entêtement et la détermination de sa fille Camille, le caractère combatif et amoureux d'Adrien, la bonté d'Eléonore, mère de Camille etc...
Enfin, j'ai particulièrement apprécié la façon dont l'auteur mêle l'histoire des personnages à L Histoire.
Seul petit bémol pour lequel je n'ai pas mis cinq étoiles : la fin du livre est un peu longuette et embrouillée, le roman aurait gagné en simplifiant et en resserrant les événements. du coup, les personnages passent au second plan, ce que je trouve dommage. Cependant, l'ensemble reste de très bonne facture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
vf
  17 juillet 2013
Une belle histoire ! Adrien, adolescent, apprend le métier de maître de chai. Il a une passion pour les vignes qui ont bercé son enfance. Camille est petite-fille d'un marquis qui a su lui transmettre sa passion de la vigne. Ils se rencontrent et une amitié naît, puis se transforme en une passion que rien ne saura détruire même l'éloignement. Ils vont savoir construire malgré toutes les embûches qu'ils vont rencontrer une merveilleuse famille où l'amour est la roue motrice. Très bien écrit, un simple moment de bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
Sandrinou05
  21 mars 2020
Une merveilleuse histoire très bien racontée.
Adrien, un enfant de paysans vendangeurs tombe amoureux de Camille, lla fille des châtelains. Mais le destin va leur jouer des tours, notamment par le machiavélique père de Camille. Une jolie histoire d'amour et familiale qui se déroule au début du XXème siècle, pendant la révolte des vignerons contre le gouvernement. Agréable à lire, elle comporte beaucoup de rebondissements au fil des chapitres dont on ne se lasse pas.
Merci à l'auteur C.Laborie pour ce bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
AUDRIT
  05 mai 2021
Un roman passionnant. 1866, c'est au coeur du terroir cévenole que nous allons suivre une vie de famille sur 3 générations, dont l'amour en est l'axe principal. le premier intérêt de ce roman est la vigne et le vin, nous allons au fil de l'histoire, découvrir tout sur les différentes maladies de la vigne qui se sont succédées pendant des années et que vont subir tous les viticulteurs, mais aussi, apprendre les méthodes de vinification et enfin, découvrir le volet historique qui nous révèle, la flambée des prix du vin, la concurrence déloyale des riches propriétaires et l'asphyxie des petits, les différentes révoltes et manifestations paysannes qui s'en suivirent.
Un roman passionnant et enrichissant
Lien : http://jose-lire-et-le-dire...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2018
Certes, ses vignes ne le faisaient pas vivre. Elles lui procuraient juste un petit complément de revenus. Mais, comme bon nombre de petits paysans, il y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Certaines souches avaient été plantées par son grand-père. D’autres – c’est lui qui l’affirmait – dataient d’avant la grande Révolution. Elles faisaient partie de l’héritage familial, comme il ne cessait de le proclamer. Toutes plantées en aramon et en carignan, des cépages productifs à défaut de donner un vin de qualité, elles mettaient en valeur ses terres et lui donnaient le statut de viticulteur dont il était fier, même si, dans son cas, ce terme pouvait paraître un peu pompeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2018
Face à la demande sans cesse croissante des classes ouvrières peu exigeantes sur la qualité du breuvage qu’on leur offrait, les cours du vin se remirent à grimper, dépassant les quarante francs l’hectolitre. Certains gros propriétaires fonciers, profitant d’un fulgurant retour à la prospérité, se firent construire de véritables châteaux au cœur de leurs domaines, dévoilant sans vergogne leur mentalité de nouveaux riches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2018
Sachez que seule votre beauté a attiré mes regards lorsque nous fûmes présentés l’un à l’autre par ce soir de grand bal dont mes souvenirs sont encore tout imprégnés. J’ignorais alors qui vous étiez, mais mes yeux ne voyaient que vous. À Paris, on rencontre tellement de monde que loin de moi était l’idée que vous puissiez appartenir à l’une des plus grandes familles de France.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2018
Nombreux sont les pauvres chemineaux qui parcourent les campagnes en quête d’un travail à la journée ou à la tâche. Nos arbres, nos vignes, pour le moment, ne donnent plus rien. Mais le jour viendra où tout repartira. Nous avons le reste des terres pour nous nourrir et attendre des jours meilleurs.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2018
La vigne, aimait-il affirmer, c’est la cerise sur le gâteau du petit paysan, la grande récompense de son dur labeur ! Si elle est généreuse et si le vin est bon, toutes les petites misères de la vie paraissent moins pénibles.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Christian Laborie (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Laborie
Christian Laborie met en avant ses sources d?inspiration. Après "Les Rochefort" et "L?Enfant rebelle", suite de la saga des Rochefort. En savoir plus sur « le Goût du soleil » : http://bit.ly/2dEn6IU
Né dans le nord de la France, Christian Laborie est cévenol de c?ur depuis plus de vingt ans. Il a notamment publié L?Appel des drailles (2004) et Les Hauts de Bellecoste (2011), ainsi que Les Rives Blanches (2013), Les Rochefort (2014), L?Enfant rebelle (2015), tous trois aux Presses de la Cité.
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre