AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264003707
Éditeur : 10-18 (01/12/1970)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :
L'Homme a d'abord découvert la physique. Les lois structurales, la théorie de l'information, la cybernétique étaient nécessaires pour guider ses premiers pas en biologie. C'est pourquoi celle-ci n'a commencé sa croissance réelle qu'au cours des cinquante dernières années. Quant à la biologie du système nerveux, elle est née au cours des vingt dernières. Or, comment sans elle pouvait-on comprendre l'évolution des comportements dans l'échelle des espèces et le comport... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Wertheimer05Wertheimer05   13 janvier 2014
En réalité, {l'homme qui aura l'impression d'avoir choisi librement} aura "choisi" la solution qui diminuera ses tensions, qui satisfera ses pulsions, répondra le mieux à ses désirs, son désir de domination avant tout, expression sociale de l'instinct de reproduction, nécessaire à la survie de l'espèce. A un degré de plus, il "choisira" le comportement automatique qu'aura imprimé en lui le groupe social auquel il appartient, il se soumettra aux jugements de valeur imposés par ce groupe et qui n'ont d'autre valeur que celle de protéger ce dernier en tant que structure vivante, mais structure vivante d'un degré d'organisation supérieur à celui de l'individu. Or quand on imagine la multitude infinie des déterminismes qui ont façonné ce qu'il est convenu d'appeler une personnalité humaine, déterminismes définitivement enfouis dans l'activité inconsciente de nos cerveaux préromans, il est difficile de croire que sous le voile de cette inconscience, un seul acte libre, une seule image librement construite, puissent prendre naissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Wertheimer05Wertheimer05   13 janvier 2014
Quels que soient la complexité et le niveau d'organisation auxquels ils se situent, quatre-vingt-dix-neuf pour cent de nos comportements sont faits de ces automatismes acquis tant dans notre vie professionnelle que familiale. Le rôle de la vie sociale est essentiellement de créer de tels automatismes. Un comportement aléatoire, imprévisible, ne permettrait pas à un individu de survivre dans un ensemble social. Exprimer cette notion, c'est donc exprimer aussi celle que la vie sociale a tendance à rechercher l'inconscience généralisée des individus, à favoriser leur comportement réflexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Wertheimer05Wertheimer05   13 janvier 2014
Enseigner sans imposer, donner le goût de jouer à la vie, c'est-à-dire à comprendre puis à découvrir le monde, est sans doute le seul moyen de faire disparaître l'injustice sociale. Montrer les faits sans les déformer, sans leur adjoindre un jugement de valeur, les faits nus, non revêtus par l'épais manteau moralisateur, ne pas surtout présenter la solution temporaire adoptée par une société comme si cette solution était elle-même un fait, un fait indiscutable, alors qu'elle n'est que le camouflage du problème qui pourrait être résolu plus efficacement de façon différente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Wertheimer05Wertheimer05   13 janvier 2014
Ce n'est pas le mort que nous pleurons, c'est nous-mêmes. Nous pleurons cette partie de lui qui était en nous et qui était nécessaire au fonctionnement harmonieux de notre système nerveux. La douleur "morale" est bien celle d'une amputation sans anesthésie.
Commenter  J’apprécie          40
Wertheimer05Wertheimer05   13 janvier 2014
N'est-il pas indispensable de montrer à l'homme combien aux yeux de la science peuvent paraître mesquins et ridicules les sentiments qu'on lui a appris à considérer souvent comme les plus nobles sans lui dire que c'est seulement parce qu'ils sont les plus utiles à la conservation des groupes et des classes sociales, alors que l'imagination créatrice, propriété fondamentale et caractéristique de son cerveau, n'est le plus souvent, c'est le moins que l'on puisse dire, absolument pas exigée pour faire un honnête homme et un bon citoyen.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Henri Laborit (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Laborit
« Conscience, connaissance, imagination ». Michèle Duzert s'entretient avec Henri Laborit. Vidéo de 56 minutes où Michèle Duzert s’entretient avec Henri Laborit en 1989 au bureau de son laboratoire de Boucicaut. Produit par le Centre national d’éducation à distance (CNED) de Rennes où Mme Duzert enseignait, ce document n’était jamais sorti des murs de cette institution jusqu'à ce que Mme Duzert en obtienne l'autorisation pour le site web Éloge de la suite au www.elogedelasuite.net
>Sciences sociales : généralités>Influence des facteurs naturels sur les processus sociaux>Facteurs génétiques. Biosociologie (6)
autres livres classés : biologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Camus, son oeuvre et sa philosophie

Où est né Camus ?

Oran
Mondovi
Constantine
Alger
Marengo

12 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophieCréer un quiz sur ce livre