AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020058537
Éditeur : Seuil (01/05/1981)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
« Voici la vraie histoire de mon ex-colonel Martillimi Lopez, fils de maman nationale, commandant de sa hernie, la vraie histoire tel que se la racontent les gens de chez moi avec leur salive et leur goût du mythe, feu Lopez qui maintenant endort sa hernie historique au musée national pour l’éternité des éternités. »

Un jour, tous les ministres de ce président dictateur Africain, imités par les chefs de l’armée et les hauts fonctionnaires, l’un après ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
PiertyM
  17 avril 2014
Sony Labou Tansi est un auteur congolais qui a révolutionné le théâtre congolais au niveau international. Ce livre L'Etat honteux a été publié en 1981 au moment où l'Afrique est envahit par le mouvement révolutionnaire, en même temps elle adopte le communisme d'où l'instauration du pouvoir unique d'un parti unique avec le monopartisme, un système politique qui verra naître des dictateurs dans la plupart des pays africains.
A l'époque, pour goûter au gâteau qui n'est que le pouvoir et qui ne se partageait pas à l'époque, il fallait que le courageux ambitieux fasse recours au coup d'état. Alors c'est une Afrique où les coups d'état sevissent tous les quatre coins, c'est le même Afrique que nous a présenté Sony Labou Tansi dans son livre La vie et demie publié avant celui-ci...
Dans L'Etat honteux, Sony nous présente le prototype d'un président africain des année 70-80. Mais on se rend bien compte malgré la venue du vent de la démocratie dans les années 90, la plupart des présidents africains restent les mêmes tels décrit dans ce livre...
Le président prend le pouvoir, il le gère avec sa hernie. Il jure tout au nom de sa hernie, on peut tout se permettre dans ce pays mais ne touchez point à la hernie du président. Seul l'intérêt de sa hernie compte dans cet état et celui de la mère du président la maman nationale...On découvre avec un langage purement burlesque une cruauté du pouvoir où un président voit des ennemis partout et sa gestion des affaires de l'état n'est que d'éliminer tous ses ennemis par tout moyens, en torturant même les lois...
Le personnage de ce roman le président Lopez a été comparé à Ubu roi d'Alfred Jarry aussi bien dans l'esprit de la bouffonnerie que dans celui de la cruauté et peut-être même de l'ignorance. On se moque bien de la politique avec ces personnages burlesques...
Le style de Sony dans ce livre prête vraiment une grande confusion. La narration n'est pas fixe, elle change de personnage sans nous saisir, les prénoms possessifs sèment un peu de la zizanie, les dialogues ne sont pas définis, ils s'entremêlent avec la narration, la ponctuation ne nous aide pas du tout car on ne saura déjà pas reconnait une phrase...
Enfin pour lire ce livre, il faut intégrer en soi la philosophie du personnage principal sinon on se perd énormément!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   17 avril 2014
les Français veulent creuser l'uranium à Valanta
- Combien ils nous donnent ?
- 11%
- Qu'ils donnent 29%
- les Italiens veulent pêcher au large de Watangotta
- Combien pour cent?
- 21...
- Non, qu'ils donnent un poisson pour trois
- Les Russes cherchent le pétrole à Moudan
- Pas question: ils sont trop bêtes
- Mais monsieur le Président...
- J'ai dit pas question
Commenter  J’apprécie          50
PiertyMPiertyM   20 juillet 2014
C'est presque une lâcheté de venir au monde quand tous les jeux sont faits
Commenter  J’apprécie          30
PiertyMPiertyM   17 avril 2014
La terre ne sera plus jamais la terre, à nous de nous débrouiller à y vivre comme on y vit
Commenter  J’apprécie          10
PiertyMPiertyM   17 avril 2014
on ne peut pas changer d'Afrique comme on change une femme
Commenter  J’apprécie          10
PiertyMPiertyM   17 avril 2014
C'est presque une lâcheté de venir au monde quand tous les jeux sont faits
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sony Labou Tansi (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sony Labou Tansi
Extrait de «Je, soussigné cardiaque», de Sony Labou Tansi (Congo)
Metteure en scène : Catherine Boskowitz. Lu par Marcel Mankita, Eddie Chignara, Mireille Roussel, François Raffenaud, Gustave Akakpo, Bertrand Amiel (artiste bruiteur).
Extrait issus des lectures RFI «Ça va, ça va, le Monde !», du 16 au 21 juillet, de 11h30 à 12h30, dans le jardin du gymnase du lycée Saint-Joseph à Avignon. Un cycle de lecture coordonné par Pascal Paradou, dirigé par Catherine Boskowitz, avec le soutien de la SACD.
autres livres classés : littérature africaineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
227 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre