AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253046714
410 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/06/1988)
3.3/5   64 notes
Résumé :
Chine du Sud, Xe Siècle: Le Seigneur Tsao fait halte en son manoir avant de livrer à son suzerain un précieux chargement.Le trésor ne peut qu'exciter les convoitises. Pour deux cassettes de perles, les destins vont basculer. Celui de l'ingénue Shu-Meï, mais aussi ceux de Tigre Hilare, Passion Eteinte, Triton Flageolant, Etron Pensif...

D'intrigues en supplices raffinés, mandarins corrompus, courtisanes bafouées, bonzes égrillards et coupe-jarret les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
KATE92
  17 novembre 2012
Tout simplement un livre Pittoresque ! avec un vocabulaire florissant et coloré, et des joutes héroïques.
On sourit, on voyage dans la monarchie chinoise.
Attention à réserver à un public averti…
Commenter  J’apprécie          430
lecassin
  17 mars 2013
« le baiser du dragon ». Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Ysabelle Lacamp, de mère coréenne, licenciée de Coréen et de Chinois nous offre là un best seller pour le moins atypique dans ces années 80…Anaïs Nin, peut-être ?
A noter les commentaires de l'époque :
« Truculent ! Un livre hors du commun, au vocabulaire riche et imagé, truffé d'orgies rabelaisiennes et de batailles épiques. A lire pour rire et voyager au pays des Royaumes Combattants. »
C'est dire…
Nous sommes dans la Chine du Sud, au Xe siècle. le seigneur Tsao est en route pour livrer un précieux chargement à son Roi ; en fait des cassettes remplies de perles. Il fait halte sur ses terres. Bien sûr, le colis attirera les convoitises ; et au milieu de tout ce beau monde, Tigre Hilare, Passion Eteinte, Triton Flageolant, Etron pensif… j'en passe, évolue l'ingénue Shu-Meï en révolte quant à la condition faite aux femmes…
Une aventure échevelée, picaresque, dans un style « fleuri » qu'on attribue volontiers aux écrivains asiatiques. On est pas dans du Bodard, non... certes non… Mais c'est frais, enjoué, érotique (voire limite porno)… une parenthèse à placer entre deux lectures plus « sérieuses »…
A réserver néanmoins à un public (comme on dit) averti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
MaggyM
  12 octobre 2019
Le Baiser du Dragon est un roman presque inclassable. Nous sommes en Chine, un peu avant l'an mil. D'un côté nous avons Tsao, seigneur chinois et son ingénue de fille Shu-Meï. de l'autre, le Robin des Bois de l'époque, Long-Jian surnommé le "Dragon du Shandong", et ses comparses. le premier détient des pièces d'or destinées au "roi", le second a décidé de s'en emparer.
Il est vrai que de prime abord, la foultitude de personnages, chacun présenté sous des surnoms les plus pittoresques (Etron Pensir, Talent Modeste, Pluie Opportune, Galop d'Enfer, Raton Frisé, Triton Flageolant,...), n'aide pas à rentrer dans le récit. Mais une fois passé le cap des trente premières pages, l'histoire se déroule avec beaucoup de fluidité.
L'auteure nous balade avec truculence et irrévérence dans une Chine ancestrale où la luxure n'était pas le dernier des hobbies.
Ysabelle Lacamp s'est ainsi amusée à trouver des dizaines et des dizaines de métaphores pour désigner aussi bien le sexe masculin et féminin, que l'orgasme ou la sodomie.
Ajoutés aux surnoms tragi-comiques de tous les personnages et aux nombreux adjectifs dont l'auteur use avec abondance, toutes ces métaphores rendent le roman très "visuel" et oserais-je le dire... jouissif tant l'humour est subtil, intelligent, pétillant.
On retrouve dans le Baiser du Dragon un peu de Xiangsheng, cet art folklorique chinois qui consiste à user de la plaisanterie graveleuse, de la caricature, de l'insolence pour faire rire et parfois passer des messages depuis des Dynasties. Ysabelle Lacamp, pour son premier roman, a donc tenté et parfaitement réussi un véritable coup de maïtre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
melg
  30 mai 2012
Le baiser du dragon !
Je vois que j'inaugure le pavillon des critiques en ce qui concerne ce roman, et je m'en fais un plaisir ^^ J'aimerais bien en convaincre de le lire...mmm... Voilà ce que serait mon appréciation de ce livre (je trouve absolument génial ce site pour ça :D )... -Seul petit défaut à celle-ci, c'est que je vais vous la faire de mémoire puisque j'ai lu ce livre il y a plusieurs mois, mais je me souviens quand même de l'essentiel- c'est un roman d'amour et de guerre absolument génial, même s'il n'y paraît pas au premier abord par la rudesse des scènes de sexe que l'auteur raconte assez fréquemment et de manière tellement animale et cru mais en même temps tellement banale et presque automatique que c'en est très drôle.En plus c'est écrit au présent, ce que je trouve absolument génial. En dehors de tout ça, ce sont les légendes d'une Chine médiévale, de héros rebelles et mysterieux, d'amitié, d'amours impossibles et de paysages à travers les vertes collines qui nous transportent dans l'histoire.
Voilà, j'ai dit pourquoi j'aimais ce livre et j'espère avoir donné envie de le lire à d'autres. Ensuite, on peut reprocher comme je l'ai dit l'écriture cru de l'auteur, mais moi je dirais juste qu'elle ne mâche pas ses mots, c'est tout.
J'attends vos critiques ! (alleeeeez plus qu'un demi-siècle et j'en aurais peut-être une ou deux. du courage !!! ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lilie57
  01 septembre 2020
Ce roman historique est surprenant. Je ne reviendrai pas sur l''histoire.
C'est un roman à la fois envoûtant et repoussant. le langage est très truculent et imagé, mais les scènes de violence et nombreuses scènes de sexe m'ont un peu rebutées bien que celles-ci ne manquent pas d'humour. Bien sûr , me direz-vous, la violence était du fait de l'époque. J'avoue aussi que je me suis perdue dans les noms des personnages et ça a gêné ma lecture.
On s'attache aux personnages la jeune Shu-Meï grandie trop vite, pleine de volonté, de fierté et de courage et Long-Jian, bandit au grand coeur.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KATE92KATE92   30 octobre 2012
Arrivée au détour de la longue galerie ouvragée qui relie le Pavillon des femmes au bâtiment principal, Shu-Meï ralentit l'allure et se compose un visage de circonstance.
Commenter  J’apprécie          210
KATE92KATE92   30 octobre 2012
A cette époque comme sous la précédente dynastie Tang, les moeurs étaient relativement permissives, surtout si l'on tient compte d'une certaine décadence engendrée par cette situation anarchique.
Commenter  J’apprécie          70
lecassinlecassin   17 mars 2013
Le « Livre des Rites » restait toujours le même.
Que l’on en juge plutôt :
« La force est la vertu du Yang, la soumission constitue l’utilité du Yin »
« On honore l’homme pour sa puissance, on loue la femme pour sa faiblesse. »
Commenter  J’apprécie          50
lilie57lilie57   01 septembre 2020
Tsao lève les yeux du Livre de la voie et de la Vertu et médite sur ce qu'il vient de lire :
Qui aime avec excès s'épuise,
Qui amasse gros perdra gros,
Content de peu n'a pas à craindre
Commenter  J’apprécie          40
lilie57lilie57   01 septembre 2020
N'agissez pas sur un coup de tête. N'oubliez pas... Shu-Meï est plus précieuse que tous les diamants de l'Empire. Retournez sept fois votre décision sur les charbons de votre conscience avant de foncer cornes baissées.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ysabelle Lacamp (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ysabelle Lacamp
"Robert Desnos est un être plein de lumière, d'optimisme ravageur. (...) C'est un moteur d'espoir, d'espérance (...) Il aime l'homme, l'humain, le peuple ; il est au-dessus de toute discrimination."
C'est autour du titre "L'art plus fort que la barbarie" que ce sont rassemblés la romancière Ysabelle Lacamp, l'historienne de l'art Marie Cantos et l'éditeur Bruno Doucey à l'université permanente de Nantes. Une conférence centrée autour des figures des poètes Robert Desnos et Ceija Stojka.
Le roman d'Ysabelle Lacamp : https://bit.ly/2Aa1uR6 Le recueil de Ceija Stojka : https://bit.ly/2rNQK6l
Réalisation © Thibault Grasset.
+ Lire la suite
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
81 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre

.. ..