AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Francis Lacassin (Éditeur scientifique)
EAN : 9782258061347
1734 pages
Omnibus (10/04/2003)
4.64/5   14 notes
Résumé :
Voici exaucé le voeu de La Fontaine, et déployée pour la première fois la richesse de trois siècles de contes de fées ; depuis Les Souhaits ridicules (1693) de Charles Perrault à La Belle et la Bête (1946) de jean Cocteau.
Et voici réparée une grande injustice : on a cru que le conte de fées était mort en 1789, mais après cinquante ans de turbulences il connut au XIXe siècle une véritable renaissance. Le présent recueil propose une exploration complète du dom... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
marlene50
  27 juillet 2021
Quel joli livre en papier "bible" de 1780 pages.
Trois siècles de conte de fées depuis "Les souhaits ridicules" (1693) de Charles Perrault à "La Belle et la Bête" (1946) de Jean Cocteau.
Exploration complète à travers cinquante auteurs Français dans le domaine de la sensibilité et de l'imaginaire.
De ce vaste panorama émergent de surprenantes révélations.
Qui savait que des personnages aussi respectables, aussi réalistes, aussi matérialistes que :
L'Evêque Fénelon - J.J. Rousseau - Voltaire - Balzac - Alexandre Dumas - Théodore de Banville - Jules Verne - Anatole France - Emile Zola
avaient composé des contes de fées ?
Ici, donc, un nombre impressionnant de pages du merveilleux, que je parcours de temps en temps et me durera toute la vie.
Commenter  J’apprécie          241
PaulineDeysson
  05 décembre 2018
J'ai dévoré tous les contes de ce recueil, dont certains sont introuvables sur le marché... Je vous propose aujourd'hui une chronique détaillée de Marmoisan ou l'innocente tromperie, de Mademoiselle L'Héritier.
Marmoisan raconte l'histoire de Mulan à la mode européenne du XVIIème siècle. Pour éviter à son père le déshonneur, Léonore prend la place de son frère décédé dans l'armée du roi, et devient Marmoisan, tandis que sa soeur se fait passer pour un valet.
J'ai trouvé ce conte drôle et juste à la fois. Les défauts des deux sexes y sont peints avec une fraîcheur intemporelle : dans le camp, toute la gente soldatesque admire Marmoisan, qui se garde si bien des plaisirs de la chair et de la boisson, et manie son épée avec autant de brio que sa langue.
A contrario, Marmoisan doit prend garde à ne pas rire trop fort, et à ne pas « témoigner beaucoup de chagrin […] pour du linge mal blanchi et des habits mal pliés […] car ce n'est pas le défaut des hommes d'être si bagatelliers ».
Nous suivons pas à pas le déchirement du prince, qui tombe amoureux d'elle quand elle incarne un homme, et ne sait plus comment nommer ce qu'il ressent. Il soumet Marmoisan à plusieurs épreuves dans l'espoir de déceler la tromperie : mais Marmoisan résiste à « toutes sortes de frangipane, de poupelins, de biscuits, de gâteaux d'amande et de liqueurs douces », et parvient même à éviter la baignade collective.
Ce conte est très intéressant, en ce qu'il révèle tour à tour les préjugés de chaque sexe envers l'autre. L'époque a changé, mais il est amusant de constater que la plupart des préjugés sont restés…
Pauline Deysson - La Bibliothèque
Lien : http://www.paulinedeysson.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anassete
  02 décembre 2010
Un recueil qui a sa place dans toute bibliothèque de contes. On peut lire plusieurs versions de contes grâce au tracé chronologique. C'est ainsi que l'on sait que Mme Leprince de Beaumont s'est inspiré d'un conte, lui-même intitulé La Belle et la Bête. Plein d'autres surprises à découvrir par la même occasion !
Commenter  J’apprécie          20
Femi
  09 avril 2011
Un bon souvenir...des contes les plus connus à d'autres qui le sont moins, réunis dans ce gros volume, qui ont fait le régal de la passionnée de contes que je suis!
Commenter  J’apprécie          30
BeMarine
  29 mai 2017
Une bonne compilation qui permet de voir les ressemblances, différences et évolutions entre les contes, ainsi que de voir la place du merveilleux dans un monde contemporain
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
marlene50marlene50   27 juillet 2021
Jean Lorrain (1855 - 1906)

MELUSINE ENCHANTEE

Si doucement enivrait les regards,
Resplendissait de blancheur si divine,
Que son peuple la chassa de sa ville, la belle Mélusine,
A cause de ses yeux couleur d'aigue-marine,
Des feux rosés de sa poitrine
Et des beaux cheveux roux sur son long col épars.

Longtemps loin des cités, qu'entourent les remparts,
Par les forêts erra la belle Mélusine,
Effarée et pleurant ; sa robe de brocart
Se déchirait aux taillis d'aubépines
Et ses pieds nus saignaient parmi les herbes fines
Des clairières des bois, où paissent les brocards.

Elle parvint ainsi dans le pays des fées,
Dans les landes d'or où verdoient les houx,
Et là ses yeux bleus virent que les loups
La suivaient en troupe, et que les nuées
Errantes, la lune et jusqu'aux hiboux,
S'arrêtaient au ciel quand par les champs roux
Elle faisait halte ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
marlene50marlene50   27 juillet 2021
(Melle de La Force)

MIRTIS ET LE PRINCE
à Lirette et à finfin

Savez-vous que nous languissons
Depuis une si dure absence ;
Qu'incessamment nous soupirons,
Que peut-être nous en mourrons
Nous l'aurions déjà fait, je pense,
Si nous n'avions plus d'espérance ;
Nous soutenons notre vertu
Depuis que madame Tu-Tu
Nous assure de votre vie,
Lirette et Finfin, croyez-vous,
Nous vous verrons malgré l'envie,
Et nous aurons un sort bien doux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
marlene50marlene50   27 juillet 2021
Madame de Lintot (née en 1728)

Une charmante princesse
Sent pour toi le plus fort amour,
Si tu réponds à sa tendresse,
Tu la possèderas un jour ;
Mais si ton indifférence
Lui fait verser les moindres pleurs ;
Tu peux préparer ta confiance
A tous les plus grands malheurs.
Commenter  J’apprécie          20
marlene50marlene50   27 juillet 2021
(Mademoiselle de La Force (1650-1724)

La foi des vulgaires amants,
Leur ardeur et tous leurs serments,
Ne s'écrivent que sur l'arène,
Mais ce qu'on sent pour vos beaux yeux,
En caractère d'astre est écrit dans les Cieux ;
Qui voudrait l'effacer, la peine en serait vaine.
Commenter  J’apprécie          20
BeMarineBeMarine   29 mai 2017
La princesse Vuilfride était bien à l'abîme, à jamais languissante, indifférente à tout : elle en avait le vide affreux, le vide dans les yeux et le vide dans l'âme, le vide sur les lèvres, le vide dans le coeur : elle avait oublié son nom et ses prières, et ses yeux, désormais fixés sur l'océan, en avaient la transparence verte, la changeante pâleur
Commenter  J’apprécie          10

Video de Francis Lacassin (2) Voir plusAjouter une vidéo

Le grand Vercingétorix et le petit Astérix
Pour cette émission consacrée aux Gaulois, Jacques LEGRIS présente les invités : René GOSCINNY, Roland LAUDENBACH, Francis LACASSIN, François CARADEC et Robert BEAUVAISFrançois CARADEC et Robert BEAUVAIS évoquent les querelles concernant les émplacements géographiques de la ville d'Alesia et du plateau de Gergovie.Les différents invités de l'émission parlent ensuite du livre de...
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : contes de féesVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les oiseaux dans les titres de roman policier

Une question simple, un roman de Dashiell Hammett "Le XXX maltais"

cigogne
faucon
pigeon
rossignol

13 questions
91 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , oiseaux , humourCréer un quiz sur ce livre