AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742725148
Éditeur : Actes Sud (01/01/2000)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 20 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Actes Sud, Domaine français - 11/1999)


Dans une grande-ville portuaire, sur les bords de l'océan, l'industrialisation a peu à peu supplanté l'activité ancestrale des pêcheurs, d'énormes paquebots en fabrication dans la forme profonde sont à l'image de la puissance et de l'évolution des lieux.

Rue des Marsouins tout est différent, cette impasse est protégée de la frénésie des ports par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Annette55
  20 août 2014
Je ne connais pas Denis Lachaud et je vis loin de l'océan, d'où mon engouement
peut- être....
Au début de l'ouvrage, on est un peu perdu...il y a la famille Pommier, Philippe et Isabelle les parents, les enfants: Léa et Kevin.Philippe dessine des paquebots dans son bureau d'études pour la fabrication d'énormes bateaux dans " la forme profonde"et bien d'autres familles.....les Quest,les Aso,les Radignel.....les Voron...
Ce grand port du littoral n'est plus dédié à la pêche, activité ancestrale, à la vie des pêcheurs, " une vie de misère" , " "un travail très dur", 982 hommes noyés ou accidentés mortellement d'après les registres maritimes, pour les femmes des marins:" les galériennes de la boîte en fer blanc"......
" le port de pêche ne vit presque plus ", "Quant au poisson, encore quelques années et il faudra aller au musée pour voir des bateaux qui ne soient pas des usines flottantes".
L'auteur explore avec minutie et détails très intéressants les exercices de piano de Patrice Quest,fils du banquier William Quest, pére de six enfants...qui joue du Mozart, le travail de l'infirmière Brigitte Voron ,qui soigne avec passion et professionnalisme ses patients pendant ses tournées quotidiennes , le métier de "Lemeneur",: Étienne Radignel,qui amarre les cargos aux quais , de telle sorte qu'ils ne soient pas endommagés par la manoeuvre......
Bref, en apparence, tout va bien mais le voile va se lever, on y voit se croiser, se recevoir, s'observer ou préférer s'ignorer différentes familles mises en contact par leurs enfants.
Ceux- ci apprennent à vivre à l'abri des regards parentaux.
On accompagne la bande de la rue" des Marsouins", en apparence très tranquille,anodine.....quatre garçons de douze ans auxquels hésite à se joindre un cinquième par frousse ou fierté....
On assiste à leurs palabres,à leurs plongeons, à leurs virées sur l'île d'Eau.
Se retrouvent leurs grandes soeurs et leurs copines tout excitées":parce que leur tournent autour des grappes de garçons, des bombes à hormones au bord de l'explosion, tout juste si on n'entend pas le compte à rebours".....
La construction du roman est tellement maîtrisée que l'on est charmé,amusé,intéressé, ému, captivé puis sidéré....
Le tableau que dresse Denis Lachaud est impressionnant, il ne cache rien des "jeux interdits", des "non dits " auxquels se livrent enfants et adultes , une violence ordinaire, imperceptible par les parents, à la hauteur de leurs propres mensonges, sous couvert d'anonymat, cambriolage,vandalisme,échangisme, pédophilie,mort par overdose et même assassinat d'un garçon de 8 ans par un autre de 13 ans....
La Violence avec ses plaies secrètes, ses larmes retenues....
Où la douce France, au bord de l'Ocean, paisible et grandiose côtoie cruauté,hypocrisie et barbarie!où les relations de bon voisinage dissimulent le pire!
Un roman captivant, prenant qui réserve bien des surprises!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
cathe
  13 septembre 2015
C'est l'été dans cette ville de bord de mer (Nantes / St Nazaire ?) et plus précisément chez les habitants de la rue des Marsouins. Jeunes et moins jeunes habitent là depuis longtemps, ils se connaissent, se fréquentent, se visitent, et on a l'impression de retrouver une grande famille à la Pennac ou à la Picouly. Pourtant, entre les promenades à la plage, les flirts, les dîners en famille ou chez les voisins, des drames se nouent ! Des flirts, oui, mais aussi des sentiments de solitude, d'abandon, de rejet. La vie de famille, oui mais aussi la tentation de l'inceste. L'adolescence, et avec elle la violence et le sexe forcé.
En fait c'est vraiment à des films de Rohmer que me fait penser ce roman. La narration très hachée accentue cette impression de morceaux de vie attrapés çà et là, bonheurs, drames, malentendus, violences. En effet, comme dans "Pauline à la plage" ou "Conte d'été", les personnages se croisent et s'entrecroisent, et l'apparente légèreté n'est que le reflet de la dureté de la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Annette55Annette55   20 août 2014
La marche use sa détresse, il ne l'entend plus.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Denis Lachaud (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Lachaud
Teaser de l'émission "Dans le Texte" présentée par Judith Bernard, sur le site Hors-Série. Invité : Denis Lachaud, à propos de son livre "Ah ! ça ira…". http://www.hors-serie.net/Dans-le-Texte/2016-05-14/De-la-violence-politique-id181
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre